bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Soleil > Articles > Review

Soleil

arpg md europe
Soleil
La rebellion contre Link
S'il y a bien un Action-Rpg qui a marqué les esprits sur Snes, c'est Zelda: A Link to the Past (Zelda 3, pour faire court). Même si je n'ai jamais réussi à vraiment accrocher, j'accueillis cependant avec curiosité l'annonce de la sortie de son "équivalent" pour la Megadrive, qui sortit en 1994 sous le nom de Soleil chez nous (Crusader of Centy ou Ragnacenty ailleurs). Un jeu qui n'avait pas forcément la partie facile à l'époque des Landstalker ou La Légende de Thor.
Les premiers screens trahissaient une évidente inspiration sur le modèle de papa Nintendo, avec un héros hélas moins sexy que Link, mais est ce que SEGA avait réussi à atteindre la qualité du modèle?

Ouais j'ai 14 ans je suis grand!

C'est enfin le jour tant attendu de ses 14 ans !
Le héros, Corona (une bonne traduction de poivrot) a enfin le droit de manier l'épée et de partir à l'aventure. On lui remet l'épée de son glorieux père, avec laquelle de nombreux monstres furent tranchés, et il décide de partir à son tour visiter du pays.
Hélas, en route notre petit Link en herbe va croiser une diseuse de bonne aventure qui va l'ensorceler en lui donnant la faculté étrange de parler aux animaux, mais uniquement à ceux-ci.
Situation cocasse, troublante, qui va amener notre petit héros à braver des périls inattendus, à travers le royaume, et bien plus...
Soleil
Soleil
Soleil

Zelda? Ha non... De l'originalité!

Ce qui saute tout de suite aux yeux en jouant à Soleil, c'est la ressemblance frappante avec Zelda 3 de Nintendo. Le style graphique, la vue adoptée et les couleurs utilisées sont vraiment similaires. Évidemment cela est du au fait que Sega voulait créer son Zelda-like. Vous traversez donc des lieux en tapant des ennemis très variés (toujours dans le plus pur style "couteau à beurre") et en résolvant des énigmes pas toujours faciles (démontrant qu'à l'instar de Zelda 3 le design est gamin, mais le jeu ne leur est pas vraiment destiné), que vous ne pourrez pas souvent résoudre seul.
Ici intervient la particularité de Soleil vis-à-vis du soft de Nintendo. En effet, au fur et à mesure du jeu vous récupérerez des animaux qui vous permettront d'utiliser des capacités spéciales. Vous pourrez même combiner deux animaux pour obtenir de nouveaux pouvoirs, un aspect bien sympa qui brise la monotonie de certains lieux.
Par exemple, on peut enflammer l'épée ou sauter comme un lapin.
Un système intéressant, hélas pas assez approfondi.
Soleil
Soleil
Soleil

Pas d'équipement, mais des mini jeux

A coté, de nombreux mini jeux viennent aussi apporter un plus, comme par exemple une course à l'intérieur d'une voiture en bois assez sympa, même si on est loin du gameplay de Micro Machines (la référence du genre pour moi), il y a trop d'inertie pour le rendre vraiment jouable. Il n'y a pas de système d'expérience, et, à l'instar de Zelda 3 avec les cœurs, ici il faudra récupérer des pommes (???) pour augmenter son énergie. Vous vous déplacez d'un lieu à l'autre par l'intermédiaire d'une carte très jolie, les nouveaux lieux apparaissant au fur et à mesure que les autres sont finis. Cependant il y a peu de villes à visiter (quatre), et seule une d'entre elles possède une boutique, fort peu intéressante puisqu'il n'y a pas d'équipement à acheter. C'est là un point noir du jeu...
Le jeu amènera aussi à revenir dans le passé et là aussi c'est réussi avec une ambiance très bien rendue. Les lieux visités sont variés et pleins de pièges, les énigmes de difficulté croissante et très intéressantes, ce qui donne un jeu loin d'être aussi facile qu'on pourrait le croire au premier abord. Cependant, les boss, même s'ils demandent souvent un peu de réflexion pour être battus, sont un tantinet faibles, on n'a que peu de chance de mourir.
Excepté le système des animaux, le système de jeu est très classique avec des mécanismes vus et revus, mais efficaces.
Soleil
Soleil
Soleil

La réalisation est solide

Si le système de jeu n'est par parfait, la technique est elle aux petits oignons. Les graphismes, même s'ils sont loin de concurrencer La Légende de Thor (sûrement le plus beau A-Rpg de la machine), sont vraiment jolis et n'ont rien à envier à ceux de leur modèle. Le tout est très coloré, détaillé et on a souvent droit à du scrolling différentiel, il y a des superbes effets de distorsion. Le tout baigne hélas dans une ambiance trop enfantine qui m'a rappelé le jeu de Nintendo.
Si vous avez aimé l'ambiance de Zelda 3 aucun doute que vous apprécierez celle-là, sinon, comme moi, vous aurez du mal à vraiment accrocher. On traverse des lieux variés dans des ambiances très diverses (désert, paradis etc etc). Les ennemis sont moyennement faits mais les boss sont bien gros et bien animés. Les thèmes du jeu sont eux aussi réussis, et servent parfaitement les diverses situations. Elles sont soutenues par des bruitages quelconques, donc pas mauvais sinon on les remarquerait tout de suite.
Là où le bas blesse, c'est au niveau de la durée de vie, environ dix heures permettent de le finir la première fois, et dès la deuxième fois, il faut compter environ quatre heures.
Un peu léger tout de même...
Soleil
Soleil
Soleil
Soleil est bon Zelda-like, qui souffre hélas d'un manque de profondeur. Mais ses énigmes, son ambiance enchanteresse et son système d'animaux réussi devrait combler les amateurs du genre.
A essayer!

01/03/2002
  • Très réussi techniquement
  • Le système des animaux
  • Une ambiance enchanteresse
  • Trop trop court
7

GRAPHICS 4/5
SOUND/MUSIC 4/5
STORY 3.5/5
LENGTH 2.5/5
GAMEPLAY 4/5
Soleil > Commentaires :

Soleil

7
7.5

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
31 commentaires
Vyse Inglebard

le 30/06/2014
Edité le 30/06/2014
7_5
  • J'ai été charmé par ce jeu, sous ses airs enfantins on trouve tout de même des énigmes bien retorses et il faut se creuser les méninges pour progresser. Il est calqué sur Zelda 3 dans ses graphismes et son gameplay mais possède finalement une réelle identité. Les animaux qui sont la clé de voûte du gameplay permettent de l'approfondir et de passer un bon moment. Alors certes il n'y a pas d'équipement à acheter ou récupérer et la durée de vie est plutôt faible mais qu'importe le plaisir de jeu est là et on ne voit pas le temps passer avec Soleil.


Elekami

le 10/05/2014
7
Qualifié de "Zelda-like" ou bien de "copie de Zelda III" pour contrer Nintendo sur la Megadrive, ce petit Soleil a pourtant bien plus à offrir qu'une simple copie de son modèle. Faisant le bonheur des possesseurs de Megadrive en manque d'Action-Aventure, le jeu nous proposait un univers diablement attachant, coloré et accrocheur comme on en voyait très rarement à l'époque. Le gameplay, peut-être tout de même moins étoffé que celui de l'illustre The Legend of Zelda : A Link to the Past, se voulait être très accessible. On peut cependant utiliser les capacité de divers animaux rencontrés au fil de notre aventure, ce qui est à la fois original et bien pensé. On regrette toutefois que le jeu soit relativement court à finir, car on aurait aimé passer plus de temps dans ce monde enchanteur...
Spiriel

le 03/11/2012
4
Plutôt amusant mais quand même assez court et faiblard.
dandyboh

le 11/02/2012
Edité le 23/05/2013
7_5
La plupart des gens traitent Soleil de "sous-Zelda" ou "pâle copie de Zelda". Moi, j'étais plutôt Sega-fanboy et de toute façon, je n'ai jamais pu blairer Link, donc je ne ferai pas la comparaison.

Soleil est un jeu incroyable, original, dans un univers à la fois onirique et inquiétant, doté de superbes donjons que l'on parcourt sans se lasser, et le principe des compagnons - animaux est superbe et très intéressant.

Une des perles de la Mega Drive, un jeu à côté duquel il ne faut pas passer, qui figure aisément dans le top des RPGs Mega Drive au côté de Landstalker, des Shining et des Phantasy Star.
faust

le 26/10/2011
5
Un sous sous sous ZELDA, ca se joue, mais on y revient pas.
Le côté mignon tout plein....
Loïc Solaris

le 13/08/2011
7
Un rpg mignon tout plein, au look clairement "pour enfant", coloré, avec des environnements différents, une bonne jouabilité... Un rpg bien sympa, court...
kolibri

le 10/08/2011
Edité le 18/05/2013
7_5
Alors oui, Soleil est un jeu court, mielleux au possible (il a été clairement pensé pour un public jeune), et oui les boss ont un côté risible assez prononcé quand ils perdent (genre 'mais pourquoi attaquez vous des monstres, on est comme vous !... '), mais à côté de ça la réalisation du jeu est excellente. Très beau, il multiplie les effets visuels pour nous surprendre ; les musiques sont vraiment très agréables -je les ai même plus supportées que dans Beyond Oasis (même si celles de Beyond Oasis sont un exploit technique, je ne le nie pas...)- ; et le gameplay... est une copie conforme de Zelda donc est forcément sans faille. Le principe des animaux, en outre, est très appréciable et contribue à l'ambiance du jeu. Ça m'a beaucoup fait penser à Sylvan Tale, jeu qui est d'ailleurs très semblable dans sa globalité et que j'ai trouvé légèrement meilleur à ce Soleil, en particulier grâce à son scénario plus mature.

En bref, malgré une niaiserie assez omniprésente, j'ai pris un véritable plaisir à jouer constamment tout au long de l’aventure, grâce à un gameplay, mais aussi à un habillage très soigné. Un véritable plaisir coupable.
Léon
le 11/02/2011
Désolé du triple post, mais je vais revenir sur un point que tout le monde évoque dans les commentaires: le scenario, et sont soi disant manque de profondeurs.

A vrai dire, SOLEIL ne manque pas a proprement parler de profondeur, c'est juste qu'il est beaucoup plus linéaire qu'un ZELDA.
Dans SOLEIL, ont va souvent tout droit, alors que dans ZELDA, ont est souvent en quêtes d'objet, de personnages, ou de lieux.
Le scénario intrinsèque de SOLEIL n'est pas plus stupide que celui de ZELDA, au contraire. C'est juste que dans SOLEIL ont va souvent tout droit, alors que dans ZELDA ont est baladé de droite a gauche. Là ou ZELDA peu devenir un peu chiant a force de nous faire chercher, SOLEIL lui, va un peu trop direct au but; c'est d'ailleurs en partie pour ça que le jeu parait court.
Léon
le 11/02/2011
Désolé pour mon double post, mais entre temps, j'ai rejouer un petit coup a SOLEIL... Je vais d'ailleurs me le refaire en entier bientôt tant cette impression fût bonne.

Comme je le dis plus bas, avec SOLEIL ont a vraiment frôler un soft capable de casser la baraque et de faire jeu égal avec Zelda sur SNES. Tout en copiant Zelda et son gameplay, le jeu possède pourtant ses propres codes et son propre monde.

En ce qui concerne l'animation, les graphismes et la jouabilité, il n' a pas non plus a rougir de son modèle. Mis a part l'avantage graphique en faveur de ZELDA, c'est du pareil au même; SOLEIL est aussi très beau et exploite bien les capacité de la Megadrive. En contrepartie, je trouve que la maniabilité du héros de SOLEIL et un poil plus agréable que celle de Link.

Par contre il est vrai que le jeu manque de profondeur, sur ce point ZELDA fait mieux. Idem en ce qui concerne la bande son; si soleil possède de très bon bruitage et des compos agréable, ZELDA reste le maitre.

Trop facile, trop court, pas assez profond, SOLEIL reste pourtant l'un des meilleur A-RPG de l'époque. Il ne peu pas déplaire a tout les fan du genre, et des premier ZELDA qui se respecte.
Par ailleurs, SOLEIL, nourris aussi beaucoup de frustration; on regretteras quelque MEGA en plus dans la cartouche pour nous offrir une aventure plus longue et consistante et ont regretteras aussi qu'aucune suite ne soit sortie.
Ont peu d'ailleurs nourrir les même regrets vis a vis de Landstalker qui n' as pas eu de suite direct et de la légende de Thor qui malgré une suite sur Saturn, n' as pas donner de signe de vie depuis.
-C'est aussi une grosse erreur de SEGA lors de l'époque Dreamcast; alors que la marque voulait se relancé, ou sont passer les suites de Street Of Rage, de Shinobi, de La Legende de Thor, de Landstalker, de Soleil, de Thunder Force, de Shining Force et de tant d'autres ?
Seul Sonic a conserver les faveurs de la part de SEGA, mais a force de vouloir trop jouer la carte du neuf, peu être ont ils oublier trop de leurs anciennes license et qui faisait vendre...

Rendez vous compte de cette énorme erreur de SEGA vis a vis de la DREAMCAST: pas de Shining force, pas de Street of Rage, pas de shinobi, pas de A-RPG, ect... C'est carrément du gâchis !
Mais le pire, c'est que malgré la puissance de la dreamcast la console ne propose aucun RPG vraiment capable de rivalisé avec un final Fantasy 7 sortie pourtant quelques années auparavant sur PS1. Même si on salueras SEGA pour un jeu comme Shenmue, ont ne pourras que leur reproché leur approche trop arcade vis a vis de la Dreamcast.

-Il faut aussi souligné une chose;
Si SEGA sur Dreamcast a fait l'erreur de passer a la trappe nombreuse de leurs anciennes gloires, les éditeurs tiers ne se sont pas non plus bousculé pour nous sortir des softs faisant preuve de nouveauté et capable d'exploité la puissance de la Dreamcast; généralement, comme SEGA, il se sont contenté de faire de l'arcade. L'un des rare éditeur qui a mon sens a su faire preuve d'ambition sur cette console, fût CAPCOM avec Resident Evil: Code Véronica (qui a mon sens reste l'un des meilleur épisode de la série).
Léon
le 02/02/2011
7
Avec Soleil, SEGA a frôler le coup de maitre... Mais ce n'est malheureusement pas le cas, bien que le jeu soit bon est extrêmement sympathique a parcourir.
Si le jeu avait été plus long, un peu plus difficile, un peu plus profond scénaristiquement, je lui aurait mis 1 point de plus...

3.5
31 active users (2 members, 29 guests, 0 anonymous member)
Online members: fanjeff, Let
Legendra RPG V4.8 © Force 2014 - Legal Mention
Webmaster : Medion