bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

.hack part 1: Infection > Commentaires :

.hack part 1: Infection

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
403 commentaires
Takhnor

le 17/05/2016
7_5
J'ai bien aimé ce Landstalker, jeu à l'esthétique très bonne pour la MD; comme d'autres l'ont dit, l'isométrique n'est de prime abord pas facile à prendre en main, mais on s'y fait rapidement (d'un côté je suis fan de l'iso... ^^). Il est effectivement plutôt difficile (à part le boss de fin ^^), et c'est cette difficulté qui conditionne la durée du jeu, le scenario est un peu léger en effet, mais on ne peut pas trop en demander à un jeu de 92-93 cela dit, d'ailleurs c'est l'ambiance qui est "légère", avec quand même des aspects anti-"héros classique" un peu clichés.
En définitive un jeu bien sympa.
Takhnor

le 01/01/2016
9
Bon bah voilà.
On arrive à la fin de la série originelle. Un sacré morceau, ce jeu. Enfin les combats sont vraiment digestes (bien que parfois un peu faciles?!). Une technique graphique qui fait honneur à la MegaDrive en fin de vie (tout en gardant le style graphique des Phantasy Star, et bien qu'à mon goût, il surprend moins qu'Eternal Blue avec le MegaCD). Les cutscenes façon manga sont très bien trouvées pour raconter l'histoire, tout en donnant du dynamisme en les affichant une à une. C'est vraiment fun de manœuvrer les véhicules une fois encore (quoi de plus cool que des trucs avec des loupiotes partout ! :P)
Un grand moment de la MegaDrive.
et puis un bonus sympa: le jukebox une fois le jeu terminé

Takhnor

le 19/12/2015
6_5
Alors...
Par certains côtés, PSIII se démarque de PSII qui avait essayé de s'introduire dans la Science Fiction (enfin pas de la Hard Science tout de même). PSIII revient aux bases de la Space Fantasy en s'attardant au départ sur cet aspect Fantasy. Je sais que ça peut représenter un gros spoiler, mais je dirais qu'à la base, quand on va s'essayer à PSIII, on sait qu'il y a forcément un lien avec la série. Il n'y a pas vraiment de surprise, c'est seulement qu'on attend le moment où l'histoire mentionnera ce lien.

On se retrouve enfin face à un système de choix (très embryonnaire) au niveau des générations, ce qui donne un certain piment à l'histoire et augmente la durée de vie. On peut reprocher à PSIII, cela dit, d'échouer à créer un lien étroit avec le protagoniste qu'on incarne à cause de ce saut générationnel. Cela ne m'a pas trop gêné, et un peu rappelé les scenarii de Shining Force CD.

Graphiquement, PSIII est à mon sens supérieur à PSII (ça reste quand même deux jeux sortis avant la relance de la compétition avec la Super Nintendo, ça reste vieillot par rapport à des jeux Mega Drive sortis après 91).

Le jeu est vaste, très vaste, avec des donjons un peu moins tortueux, mais surtout bien plus digestes ! Les combats le sont également, avec l'automatisation de ceux-ci, bien pratique quand on a affaire à beaucoup (trop - mais c'est la marque de beaucoup de RPG de l'époque) de combats. J'ai vu le jeu des icônes comme une tentative encore mal maîtrisée qui aurait pu inspirer la série des Shining.

La gestion des techniques est surprenante, où on peut s'essayer au minmaxage. Cependant, l'effet de surprise disparaît, ce qui peut être dommage par certains côtés, mais peut être une bonne chose également (on n'est plus tenté de faire du grinding à l'aveugle en voulant débloquer des techniques).

Le monster design est encore plus WTF que celui de PSII, incluant des sortes de panneaux de signalisation robotisés ou des circuits imprimés géants ! On va dire qu'il s'inscrit dans la même logique que celle du précédent jeu.

PSIII franchit plusieurs étapes mais la route reste encore longue autant sur le fond que sur la forme.
Donni

le 17/10/2015
7_5
Arff, difficile de juger Soleil. J'ai par moment été émerveillé, et d'autre fois le côté trop enfantin m'ennuyait. La difficulté est bizarre aussi. J'ai trouvé tous les donjons très faciles, par contre j'ai plusieurs fois galéré pour savoir quelle route il fallait que je prenne pour progresser. Mis a part bien sûr à la fin, où tout s'accélère avec la "tornade du temps" qui nous guide de lieu en lieu.
Les graphismes sont détaillés et colorés pour de la Megadrive, c'est très bien réalisé ça y'a pas de doute. J'ai été même surpris par certains effets, notamment la plateforme mouvante du boss Baron, digne d'une Super Nintendo !

En fait on prend du plaisir à jouer, et ça c'est le plus important. Le système des animaux est très bien foutu, c'est le nerf du jeu. Certaines musiques sont superbes, d'autres pas terribles. En fait on aurait pu avoir le calibre d'un Zelda III, mais ça manque de génie, et aussi de recherche. C'est peut être ça le problème de Soleil, à part chercher les pommes d'or on trace tout droit jusqu'à la fin. Du coup il donne l'impression d'être trop court, et ça laisse pas le temps de s'imprégner des lieux, de l'univers pourtant réussi.
Et puis y'a cette foutue sensation de vouloir absolument faire un "Zelda III" pour la Megadrive...

+ le système des animaux
+ la réalisation globale
+ la prise en main de notre héro
+ l'univers enchanteur
+ certaines musiques excellentes....

-+ ....d'autres pas terribles

- les boss pas assez durs
- ça va trop vite, trop direct dans le déroulement de l'aventure
- quasiment aucune recherche
-- le "plagia Zelda III" qui trop(!!) souvent saute à la figure...


SEGA avait le potentiel de faire un jeu grandiose, mais à vouloir trop copier on en vient à manquer de génie. C'est dommage parce que derrière ses airs niais, il y a un fond de scénario très mature, ce qui donne un peu plus de caractère au jeu.
Et puis bon, malgré tout ce que je peux lui reprocher, la plupart du temps je me suis bien amusé, et c'est bien là l'essentiel. Son gameplay est très bien foutu, on prend du plaisir à progresser malgré les déceptions.
+1 à la dernière seconde de jeu, qui est très touchante avec la petite amourette..

Soleil est un bon A-RPG, il a le mérite d'être fait. Mais il ne fait pas parti du gratin Megadrive : Phantasy Star II, III et IV, Shining Force I et II, Legende de Thor, Pier Solar, Landstalker,..
Astram

le 21/08/2015
7
Jeu d'aventure A-RPG sur Megadrive excellent, possède une ost vraiment épique.
Il reste tout de même plutôt linéaire, possède un bon univers travaillé.
Sinon, fait anecdotique, le vrai titre est : Shin Souseiki Ragnacenty, qui se traduit en : La nouvelle Genèse, Ragnacenty.
david06

le 21/05/2015
8_5
Ayant fini la version GBA je peux certifier que c'est un très très bon T-RPG
Graphisme supérieur dans cette version
mimylovesjapan

le 25/03/2015
8
Super jeu ce petit Pier Solar.
Gros effort sur le packaging. La boite est superbe, la notice en couleur, plein de petites goodies, autocollant etc. C'est vraiment sympa à une époque ou tout tend se dématérialiser.
Le jeu en lui même est un tres bon jeu megadrive. Surement l'un des meilleur qu'il m'ait été donné de faire. Le design est excellent, les musiques aussi. On peut par contre pas en dire autant du level design allumé, et du scénar fouillis, même s'il devient bon a la fin.
Les combats sont également répétitifs et trop difficiles.
kenjitenma

le 16/02/2015
8
Un des jeu de mon enfance, . Quand j'etais gosse je joué tous le temps a ce jeu. Un de mes meilleur souvenir en terme de rpg sur mega drive (avec shining force 2 et les phantasy star).
heavenly

le 08/02/2015
7_5
Actin rpg sympa et original. Le jeu est fluide, beau (fin de vie de la MD) et les énigmes ne sont pas prise de tête. Un peu court peut être mais avec un très grand plaisir de jeu tous du long ! Un des meilleurs A RPG de la megadrive (pas qu'il y en ai bcp !).
Takhnor

le 31/01/2015
Edité le 25/02/2015
6_5
Pas évident de noter ce jeu, car j'ai bien senti l'effort de faire une suite digne de ce nom à l'épisode sur Master System, tant l'ambiance est plus présente, avec des concepts plus approfondis* parfois appliqués assez abruptement au joueur. Mais qu'importe, quand ils arrivent, ils marquent l'esprit. De plus, certains éléments un peu trop "fantasy" de PS - comme le prêtre qui ressuscite, et qui trouvera son chemin vers Shining in the Darkness je parie - sont remplacés par des éléments plus SF - comme les centres de clonage (d'ailleurs je veux pas lancer un débat dessus, mais ça me dérange toujours un peu cette utilisation pour réutiliser un personnage, vu que de mon point de vue, il est logiquement mort, et le clone est un autre individu, même dans l'hypothèse d'un transfert de données, enfin bref).

*:
Comme le clonage, les manipulations génétiques, la totale dépendance de l'informatique avec le risque d'en perdre ses libertés, la terraformation, le génocide, le libre arbitre et la question de l'environnement...


La technique est plus pointue (d'un côté c'est normal, on vient de passer à une nouvelle console plus puissante; cela dit ça se voit très clairement que c'est un des premiers jeux de la MegaDrive). Les musiques sont sympas dans l'ensemble, avec certains morceaux très mémorables (comme la musique des "donjons" extérieurs). Maintenant, même les balades en donjons ne sont plus en vue subjective, ce qui, pour ma part, a rendu le jeu un peu plus digeste que son prédécesseur (je dois être un peu claustro aussi). Le nombre bien plus élevé de personnages (interchangeables dans l'équipe) donne davantage de stratégies à étudier en fonction du contexte et le nombre de compétences rendent le jeu plus technique. Pour palier à la monotonie des combats aléatoires - surtout en période de powerleveling lors de l'intégration à l'équipe d'un nouveau personnage par exemple - bien que le système de combats reste en tour par tour, il est en mode automatique par défaut, et c'est bien vu, car les combats aléatoires ça me saoule un peu (voire beaucoup); évidemment l'aspect tactique est toujours présent mais il faut activer le tour pour qu'il ne passe pas en automatique (un sorte de combat en Turn Based with Pause ? ). On peut aussi voyager plus facilement entre les villes ce qui est un plus.

J'en viens maintenant à ce qui m'a déplu. Bon déjà les combats, il y en a beaucoup, et c'est le style qui me fatigue. La difficulté est assez accrue également avec la nécessité de se taper beaucoup de combats (grr). Il n'y a toujours pas de carte intégrée, il faut donc explorer beaucoup en se farcissant beaucoup de combats (grrr) et tout noter sur du papier encore. C'est encore un RPG à jeu de piste, il faut donc encore explorer beaucoup avec beaucoup de combats (grrrr). Le jeu est un C-RPG donc avec assez peu de réelle tactique, ce qui rend les combats pas forcément passionnants (heureusement qu'il y a le mode automatique).

Bon bref, ce que je retiens de Phantasy Star II, c'est qu'il est une pierre à l'édifice de l'Histoire des RPG, mais son âge le trahit dans sa conceptualisation (je n'étais pas trop critique sur les performances graphiques et sonores). Et c'est d'autant plus épuisant de le faire juste après le premier volet de la série (heureusement pour moi, je n'ai eu qu'à finir une partie déjà entamée de PS, sinon j'aurais peut-être mis PSII en stand-by, le temps que je reprenne des forces).
22 active users (3 members, 19 guests, 0 anonymous member)
Online members: nesmontou_, Riskbreaker, Toki
Legendra RPG V4.8 © Force 2016 - Legal Mention
Webmaster : Medion