bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Final Fantasy X-2 > Articles > Review
Voir aussi

Final Fantasy X-2

crpg play2 europe
Final Fantasy X-2
Après le succès mondial de FFX en 2001/2002, Square annonce rapidement deux versions alternatives de FFX : FFX-Yuna version et FFX-Rikku version. Ces deux jeux faisaient plutôt figure d'objet de collection pour fans puisqu'il n'étaient censés apportés que quelques scènes supplémentaires à FFX du point de vue de Yuna ou de Rikku selon la version... mais face à l'engouement des joueurs du monde entier, Squaresoft décida de transformer son projet ou plutôt ses projets en un seul jeu véritable : Final Fantasy X-2. On se souviendra d'ailleurs que Squaresoft avait glisser un bonus nommé FFX-Another story dans la version International de FFX. Si vous avez visionné ce bonus (disponible ici : http://forumvgcenter.free.fr/ffas.zip) vous savez que après la disparition de Tidus à la fin de FFX, Kimahri avait trouvé une sphère au Mont Gagazet où l'on voit un jeune homme ressemblant étrangement à Tidus enfermé dans une cage. Après le visionnage de cette sphère, Yuna avait décidé que avec le Calme rétabli dans Spira, elle pouvait se permettre de commencer à vivre pleinement son existence. Est-ce que Squaresoft avait déjà décidé de réaliser FFX-2 à ce moment ? Est-ce que ces Yuna et Rikku version n'étaient qu'un coup marketing pour renforcer le choc de l'annonce de FFX-2 ? Plusieurs hypothèses sont envisageables... Quoi qu'il en soit, les premières images du jeu font peur, on annonce que Yuna pourra sauter et certaines personnes craignent déjà un FF à la sauce Tomb Raider. Mais bien plus loin que cela, les fans de la première heure se sentent outrer de renier la tradition et de se voir offrir pour la première fois une vraie suite à un FF. Au delà de tout ces a priori, que vaut vraiment FFX-2?

FFX-2 possède vraiment une introduction qui peut dérouter. A la manière du premier FFX, le jeu s'ouvre sur une cinématique au stade de Luca. On voit d'abord un personnage qui n'était pas présent dans FFX : Paine qui fait un signe de la main à une personne placée apparemment devant la caméra mais que l'on ne voit pas. Puis, la caméra remonte sur le corps d'une créature sculpturale que l'on devine être Rikku. Le concert démarre. La foule est en délire... silence... on voit Yuna dans son costume de Summoner puis celle-ci revêt dans un halo de lumière un accoutrement bien plus affriolant. Une musique entre le kitsch et la pop démarre (oui, c'est vraiment moche). Dans le public, Rikku et Paine se battent avec les gardes du stade : on devine qu'elles s'y sont introduites par effraction. Yuna continue sa chanson. Rikku et Paine viennent la rejoindre au centre du stade, puis, c'est la fin de la cinématique. A partir de là, d'étranges évènement s'enchaînent : Rikku et Paine se mettent à combattre Yuna... mais est-ce vraiment elle? On apprendra après quelques minutes de jeu que c'était en fait Leblanc qui s'était déguisé en Yuna... Bizarre bizarre tout ça...
Les 2 premiers chapitres du jeu se concentrent sur l'affrontement entre les Gullwings (Yuripa ou encore Yuna, Rikku et Paine) et le clan Leblanc. C'est une tradition dans les FF, le début du jeu est centré sur un ennemi puis, l'on découvre un ennemi bien plus puissant qui est le véritable but du jeu. Ce Final Fantasy ne déroge pas à la règle et c'est au milieu du chapitre 2 que votre réel ennemi fera son apparition dans tous les esprits : le Vegnagun. Dommage que les rebondissements ne soient pas légions dans ce FFX-2. Je ne vous en dis pas plus mais sachez que passé les premières heures de jeu et donc le milieu du chapitre 2, le côté délire du jeu s'estompe et se retrouve en présence d'un FF presque normal, j'ai bien dit presque...
Final Fantasy X-2
Final Fantasy X-2
Final Fantasy X-2

Le gameplay de FFX-2 déroute, lui aussi. Votre QG est le Celsius, le vaisseau-siège des Gullwings : Yuripa et son équipage composé de Brother, Buddy et Shinra. Dans ce vaisseau il vous sera possible en parlant à Buddy de rejoindre les villes et lieux de Spira. Dans certains de ces lieux s'affichent parfois la mention "Hotspot", cela signifie que c'est un endroit où se passe quelque chose et qu'il faut s'y rendre pour progresser dans l'histoire. Mais pour tirer un intérêt plus certain à ce titre il vous faudra également visiter les lieux où la mention "Hotspot" ne figure pas. Par exemple en vous rendant à Luca pendant le chapitre 1, vous comprendrez comment les évènements du concert de Luca sont arrivés. Ce point est particulièrement intéressant et particulièrement pour ceux qui trouvaient FFX trop linéaire. En effet, dans FFX-2 vous pouvez vraiment vous ballader dans Spira pour réaliser les quêtes. Mais pas seulement : au début du chapitre 2, il vous sera demandé pour progresser dans l'histoire de trouver 3 costumes du clan Leblanc dans tout Spira. Alors bien sûr, vous trouverez des personnes qui vous donneront des indications mais il faudra chercher ! Ce point apporte vraiment une nouvelle dimension à l'histoire et sachez que si vous foncez tout droit pendant tout le jeu sans prendre la peine de visiter Spira, vous aurez à peine complété 50 % de l'histoire (un compteur vous l'indique).
Final Fantasy X-2
Final Fantasy X-2
Final Fantasy X-2

Parlons des systèmes de combat et d'évolution de ce nouveau FF. Disparu avec FFX, l'ATB fait son grand retour dans FFX-2. Les combats, s'ils reviennent au tour par tour ne souffrent pas de ce changement et restent aussi dynamiques que ceux de FFX. Je pense que la principale raison à cela est que les personnages n'attendent désormais plus que leurs compagnons aient fini leur propre action pour commencer la leur. Globalement on se retrouve avec ce que l'on avait pu voir dans Grandia. De plus votre vitesse au combat est récompensé, car si vous enchainez l'ennemi, cela pourra dans certains cas mettre un délai à son action et si vous réalisés plusieurs attaques à la suite sur un ennemi la mention "chain" apparaitra à l'écran ; et ce n'est pas que pour faire joli : les attaques "chain" sont plus efficaces que plusieurs attaques séparées. On notera d'ailleurs que ce système ne prend toute son ampleur qu'en Active Mode, le Wait mode (les personnages attendent que chaque actions soient finies pour commencer la leur) cassent tout l'intérêt des joutes, à mon humble avis. Il faut maintenant en venir au système en lui-même : les Dresspheres, assimilables à des jobs (voleur, guerrier, mage blanc ou noir, etc). Et oui, ce FF marque également le retour des jobs que l'on avait pas revu depuis FFV !! Dans son absolu, le système n'a pas radicalement changé : en parcourant les menus, il vous sera possible de changer votre personnage de classe et ainsi changer ses statistiques et compétence (ex : un mage est fort en magie et possède une bonne défense magique mais a peu de hp et sa défense est faible, au contraire un warrior a beaucoup de hp, une bonne défense contre les attaques physiques mais une défense magique faible, etc). Mais une originalité fait son apparition : vous devrez placez vos jobs sur des "garnment grids", des sortes de plateaux qui ont chacun leur avantages. Ainsi en changeant de job pendant un combat, vous pourrez obtenir des capacités spéciales, vous soignez ou encore augmentez votre force ou votre défense. Si cela vous paraît flou, c'est normal, mais on se rend compte que ce système est très simple en jouant au jeu ! Notons également qu'en changeant successivement de tous les jobs de votre garnment grid, vous aurez accès, au bout d'un certain point du jeu, à un job spécial, activable via le bouton R1. On regrettera enfin que l'équipement soit réduit à deux accessoires seulement (pas d'armes ni de boucliers, tout est dans les jobs...).
Final Fantasy X-2
Final Fantasy X-2
Final Fantasy X-2

Hélas, voici à mes yeux le principal défaut de ce FFX-2 : la facilité. Le jeu est beaucoup trop facile, et cela lui nuit complètement. Cela empêche d'avoir à exploiter toutes les possibilités de son magnifique système. Dans la plupart des cas, il sera consternant de constater à quel point le bourrinage est efficace : mettez tout vos persos en warrior avec des objets augmentant leur force, mettez les en "assault" (altération d'état "berserk"+défenses renforcées mais votre personnage est incontrôlable) via le job warrior et lâcher tout jusqu'à la fin du combat. Personnellement quand j'ai fait le jeu pour la deuxième fois, c'est la technique que j'ai utilisé pour les boss de fin et cela a été tout a fait efficace !! Quel dommage !!
Un autre défaut vient renforcer le premier : la durée de vie de "l'histoire" en elle-même est extrêmement courte!!! En new game+ il est possible de terminer le jeu en un peu plus de 15h si vous foncer tout droit!! UNE HONTE !! Par contre en durée de vie pure, c'est à dire en terme de temps passé sur le jeu, c'est tout a fait satisfaisant, non seulement on replonge avec plaisir une deuxième fois dans l'histoire, mais cela permet de la redécouvrir sur une toute autre forme si vous aviez raté des scènes lors de votre première partie. En effet, chaque lieu a une histoire pour chaque chapitre, et il est impossible de voir une scène du chapitre 1 durant le chapitre 2, par exemple. De plus selon vos actions et ce que vous avez vu, certaines scènes se modifient, on s'en rend compte en new game plus (ah oui, au fait le new game plus est une fonction qui, à la manière de Chrono Trigger en son temps, vous permet de recommencer le jeu avec vos objets et votre pourcentage, mais hélas, pas vos niveaux...).
Final Fantasy X-2
Final Fantasy X-2
Final Fantasy X-2

Côté technique, FFX-2 s'impose comme tout nouveau FF comme le plus beau jeu de la machine sur lequel il tourne. Les cinématiques, comme d'habitude enterrent tout ce qui a été fait jusqu'à présent en terme d'images de synthèse. On retrouve les 3 niveaux de réalisation de FFX : graphismes du jeu, graphismes des cut-scenes et cinématiques en image de synthèse. Personnellement, je trouve nos héroïnes plus agréables à regarder lors des cut-scenes que lors des vraies cinématiques. Pendant les cut-scenes, on est sidéré par l'incroyable travail des techniciens de Squaresoft sur les expressions faciales et la synchronisation labiale !! Les héroïnes vivent réellement lors de ces scènes : tristesse, joie, excitation. Elles se mordent les lèvres, leur langue et leurs cils sont même modélisés !! Incroyable. Côté design, même si l'on se dit réticent au travail de Nomura, force est d'avouer qu'il a réalisé un travail de haute volée sur ce jeu. Le nouveau design de Yuna transcende sa beauté, Rikku est super craquante et Paine équilibre le tout avec sa grâce froide. Cependant, on regrettera Nooj (au design recherché mais hum, comment dire... moche, dans la cinématique de fin on dirait qu'il est obèse... véridique !!) et Gippal et Baralai qui n'ont aucun charisme ! Par ailleurs, on retrouve un défaut de FFX : les personnages secondaires sont négligés au niveau du design. Wild Arms 3 qui propose un nombre conséquent de personnages et qui a pourtant bénéficié d'un budget bien moins important que celui de FFX et FFX-2 à tout ses personnages désignés!! Avec FFX-2, on a l'impression que les personnages secondaires ont directement été modélisé en 3D sans passer par la case "design" (c'est d'ailleurs probablement le cas). Un point qui s'il n'est pas gênant, est à souligner.
Côté musical, c'est comment dire... irrégulier avec un fort penchant pour le mauvais. Si on remarque quelques thèmes, au piano notamment, sublimes, force est de constater que le reste verse dans le moyen et trop souvent dans le médiocre. La chanson de l'intro est moche, 1000 words, dans le style "pop lacrymale" est quant à elle, plutôt satisfaisante. Inutile de s'attarder sur ce point, ce n'est clairement pas le point fort de FFX-2...
Final Fantasy X-2
Final Fantasy X-2
Final Fantasy X-2
Si FFX-2 s'avère particulièrement difficile à appréhender (on se demande ce que le statut du jeu nous réserve : la suite d'un FF) et que l'on se libère de l'anti-conformisme de comptoir à deux balles, il faut reconnaître qu'il s'avère fort plaisant à jouer, pour peu que l'on ait apprécié FFX. Passionnant de bout en bout, FFX-2 est cependant une suite qui ne s'imposait pas : on en apprend peu sur FFX, si c'est cela qu'on attendait (cependant, consultez mon aide de jeu pour connaître le moyen d'obtenir une fin satisfaisante). Honnêtement, la cinématique que l'on obtient en réalisant les conditions cités dans cette mini-aide aurait très bien pu figurer dans un disque bonus à FFX. Mais FFX-2 propose une aventure plaisante avec un univers riche et complet. Malgré sa facilité et sa durée de vie, on prend beaucoup de plaisir à y jouer.
Cependant, en pensant qu'à la place du budget alloué FFX-2, on aurait pu avoir un nouveau Chrono, on ne peut que pester contre cette initiative. De plus, Squaresoft vient de démentir les rumeurs concernant un éventuel "Chrono Break"...
Je noterais cependant le jeu sur le plaisir que j'ai éprouvé à y jouer.

17/03/2004
  • Le nouveau Gameplay (dresspheres et garnment grids)
  • On replonge avec plaisir dans l'univers de FFX
  • Les graphismes toujours irréprochables...
  • Yuna, Rikku et Paine !!
  • Durée de Vie
  • Facilité
  • Musiques pas géniales
  • Le début déroutant
8

GRAPHICS 4.5/5
SOUND/MUSIC 3/5
STORY 3.5/5
LENGTH 2.5/5
GAMEPLAY 4.5/5
Final Fantasy X-2 > Commentaires :

Final Fantasy X-2

8
5.5

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
65 commentaires
Floemblem

le 15/06/2014
6
FFX-2 n'est pas foncièrement un mauvais jeu. C'est juste que ce n'est pas un Final Fantasy. Tout l'esprit de la série s'évapore dans ce jeu.

Le retour des jobs (ou métiers) est réellement une bonne idée et diversifie grandement le gameplay. Dommage que le jeu reste quand même globalement trop facile, excepté quelques boss tirés par les cheveux ._.
On retrouve un graaaaaaaaaaaaand nombre de quêtes annexes, et d'ailleurs c'est dessus qu'on passera le plus clair de notre temps. Si certaines sont sympathiques, d'autres sont à la fois trop longues, et trop inintéressantes (chocobos, la pub... @_@)

Le scénario... euh... C'est très... "girly" et "romantique". Mais ça se laisse suivre. Juste, c'est très naif. Je pensais Yuna & Rikku quand même plus intelligentes que ça dans FFX...

Et un gros coup de gueule sur l'acte IV, que je pense un gros délire pervers (et sadique!) de la part des développeurs !!
Mais d'ailleurs le jeu est un peu un foutoir si on y réfléchit bien... Ca va de partout, on est appelé partout sur Spira, pour des trucs complètement absurdes souvent... Mouais, Yuna, tu es tombée bien bas :x
Moonset

le 14/06/2014
0_5

Si vous avez aimé FFX, je vous déconseille FFX-2.

Oui, la fin du X est... on va dire "trop touchante", et on s'est tous surpris à espérer une alternative. Et la voilà. Voilà l'épisode qui vient inverser la fin d'FFX pour satisfaire nos caprices, et on se rends compte que la fin d'FFX est vraiment la bonne, aussi émouvante soit-elle.

À part un système de combat vraiment excellent gâché par une difficulté inexistante, ce jeu gâche tout ce qu'FFX a entrepris et construit. Les personnages deviennent kawaii, japoniais et désuets surtout. Le scénario est minable, purement sentimental (gratuitement qui plus est).

Cet épisode est le premier des FF Square Enix si je ne m'abuse. FF-X est tout simplement le symptôme flagrant de la politique de la firme naissante, et elle se passe de commentaires. Bref si vous avez aimé FFX, restez-en là. Aussi émouvante soit la fin, je vous assure que c'est la bonne.


bruninho87

le 30/05/2014
6

Ayant adoré FFX, je ne peux que reprocher la daube que Squix nous a concocté sur ce FFX-2. Malgré le retour fort sympathique des jobs dont une certaine logique dans nos choix permettent de facilité grandement le jeu et le dynamisme des combats, le reste est a jeté.

Même si nous avons ce sentiment de liberté car nous pouvons gaiement se balader dans les différents lieux, la trame principale perd considérablement en rythme. On reproche quelques fois que les FF soient parfois trop dirigistes mais une liberté totale n’est pas forcément une bonne idée ; comme on dit fausse-bonne idée.

Même si j’ai passé un bon moment, j’ai regretté la différence de plaisir du gameplay, de la story-line, du charme des personnages de l’opus original. Néanmoins, il n’est pas désagréable de se lancer dans l’aventure.


Elekami

le 10/05/2014
7
Personnellement, j'ai bien aimé le string de Rikku.
Le reste est plus moyen, mais ça passe quand même. Et puis une fois qu'on a vu FFXIII-2, c'est pas plus mal de revenir à ça en fait...

Et puis plus sérieusement, malgré son démarrage écoeurant et son histoire étrange la moitié du jeu, ça reste un assez bon RPG avec un très bon système de combat, très dynamique finalement, qui supplante pour moi celui du X pourtant déjà excellent. C'est rigolo, plus second degré que le premier opus, on revisite des lieux connus et d'autres inédits, et on s'ennuie au final très peu !
Herbrand

le 16/04/2013
7
+ Système de combat ATB avec changements de jobs : ça défonce !
+ On retrouve l'univers de Final Fantasy X
+ Beaucoup de contenu dont un New Game + pertinent

- L'ambiance pin-up écolière
- Ligne directrice du scénario peu élaborée
Scaphandre

le 28/02/2013
Edité le 07/11/2013
5_5

Etant la suite d'un bon Final Fantasy, pour ma part, je trouve que scénaristiquement, ce jeu n'est pas à la hauteur du précédent.

Ca partait pourtant d'une idée plutôt intéressante avec une Visiosphère sur laquelle apparaissait un personnage avec une ressemblance frappante avec le héros de FFX. Seulement à ce scénario, qui se révèle être sans trop d'intérêt au final, ont été incorporé des passages relativement inutiles qui ralentissent grandement l'avancée de l'intrigue. C'est le point le plus négatif.

Autre point négatif : le fait d'avoir uniquement 3 protagonistes dans ce jeu, ou plutôt le fait que ce soit 3 filles, un peu niaises si je puis dire en plus !

En revanche, le Gameplay relève grandement le niveau du jeu : il est très addictif et très réussi, et même avec 3 personnages, les possibilités de jeu son très vastes ! En effet, on retrouve un système de Jobs, appelé Vetisphères, qui permet de changer de classe n'importe lesquelles des protagonistes en combat même, ce qui rend le système de combat un des plus varié qui puisse exister.

Graphiquement, il est aussi bon que le FFX.
Cependant, je trouve que l'OST est nettement moins bonne. Très peu de thèmes mémorables.

En conclusion, ayant adoré FFX, cette suite m'a très déçue au niveau du scénario, chose pour laquelle j'accorde le plus d'importance. Moi qui souhaitait absolument une suite tant FFX m'avait bouleversé, au final FFX-2 ne comble aucune de mes attentes puisqu'il n'est pas vraiment question du héros de FFX dans ce jeu, même s'il y a des allusions. Là il s'agit d'une autre histoire, sans grand intérêt.

Ce ne serait que moi, j'aurai attribué un 4.5/10 maxi pour ce FF, tant l'importance d'un bon scénario est primordial, je trouve. Or ce n'est que mon avis, et il convient de le noter sur son Gameplay qui relève grandement le niveau. Il ne mérite en revanche pas plus d'un 5.5/10.


Zapan

le 24/07/2012
6
Un true totaly spice RPG
Le scenario et l'ambiance pourront en rebuter plus d'un : on parcourt Spira avec les trois compères Paine, Rikkue et Yunie à la recherche de VHS euh visiosphères qui trainent un peu partout.
Le point sympa est qu'on retrouve Spira deux ans après les évenements de FF X et donc on fait coucou à tous les anciens persos du jeu.
Le point tres tres cool est le système de job vraiment bien foutu : on peut comme dans FF XIII changer de job en plein cours de combats.
C'est cool, pas prise de tête et bourré de missions annexes
Un vrai FF anecdotique, mais j'ai passé un bon moment dessus.
Mede

le 14/02/2012
8
Vraiment bien fait, seul petit détail qui m'a très peu géné est un scénario bancal de temps en temps mais sinon du pure bonheur.

Bref un très bon jeu
Bao

le 19/01/2012
Edité le 19/01/2012
1
Dans les bons points je compte le système de combat bien dynamique et les jobs bien sympa (même si tout massacrer au warrior/samurai suffit, c'est dire le défi) les graphismes toujours au top et surtout le string de Rikku qui lui font gagner 0.5. Sinon, ce jeu n'aura été pour moi qu'une longue liste d’irritabilités et de défauts à l'importance variable.

Outre une ambiance qui file des boutons et une tentative ratée de donner une crédibilité à un Spira post-Sin, un casting déplorable dont tous les membres réunis atteignent péniblement la moyenne du QI humain (Yuna que je trouvais touchante dans son rôle de martyr naïve mais déterminée dans FFX est transformée en pouf avec la mentalité d'une gosse 8 ans... u_u) , un scénario et un traitement d'une débilité abyssale ou j'ai eu l'impression que les "scénaristes" flinguaient volontairement tout moment un peu sérieux (Yuna again, à la fin du jeu quand elle fait sa bio avant le boss de fin, les sacrifices, sa douleur... et qui fini avec LE POUVOIR DE L'AMOUR ! wtf quoi), un level design fainéant qui relève plus du foutage de gueule qu'autre chose tellement il n'y a pas efforts pour exploiter un monde déjà créé, l'effroi sonore d'une OST dans laquelle je ne retiendrais que Eternity Memory of Lightwaves, la zik d'intro (mais pas au niveau de To Zanarkand) des mini-jeux et quêtes qui réussissent l'exploit d'être encore plus ennuyants et frustrants que dans FFX, un bestiaire répétitif à la disposition anarchique (je sais pas, un Ekarissor ou un Xylomid à Besaid ça me choque), il a surtout...

..surtout, surtout, ce que je reprocherais surtout à cette suite nauséabonde et opportuniste, c'est sa construction totalement ratée. On a dès le départ l'accès à tout Spira et également la possibilité de tracer que le scénario et l'intention est louable, ce qui est l'est beaucoup moins ce sont les conditions pour obtenir les endings. Il faut enchainer des putains de missions de merde / "quêtes" dans tous les lieux à tous les chapitres pour espérer grapiller 0.1 % à gauche à droite, car oui les actions sont chiffrées, les FAQ sont indispensables. A quoi bon avoir donner la "liberté" au joueur si c'est pour la conditionner de la sorte ?

Je vois même pas comment ceux qui ont aimé FFX peuvent donner une quelconque légitimité à cet étron fumant tellement il s'évertu à foutre en l'air tout ce qu'a construit FFX tant dans la cohérence de son univers que dans son histoire (la true ending de FFX-2 EST HONTEUSE). Et pourtant j'ai pas spécialement aimé FFX, c'est dire, mais voir l'âme d'un jeu (d'un série?) sacrifiée ainsi sur l'autel du fanservice le plus infect qui soit est presque déprimant. Faut pas s'étonner si la saga parte autant en vrille quand on voit qu'une merde pareille est acclamée, et surtout tolérée.
dandyboh

le 01/11/2011
9
Un excellent Final Fantasy, qui a malheureusement été boudé par la plupart des joueurs, à qui il suffit de fournir un scénario un peu tordu pour faire plaisir. Certes, ce jeu paraît plus "bon enfant", le scénario - loin d'être mauvais - et l'ambiance générale font très "enfantin" et girl power, Yuna a semblé perdre 10 ans d'âge mental alors qu'elle aurait dû en gagner deux, le nombre de personnages jouables est de 3 seulement, mais malgré cela, les points positifs sont appréciables : jeu magnifique, liberté quasi totale, système de combat hyper dynamique et très bien pensé... un des meilleurs Final Fantasy à mon humble avis (oui oui, en tout point supérieur au VII - hors scénario et personnages), et au risque de me faire lyncher.
26 active users (7 members, 19 guests, 0 anonymous member)
Online members: deathyuya, Elincia, MeDioN, Riskbreaker, Toki, Wave, Yaone
Legendra RPG V4.8 © Force 2014 - Legal Mention
Webmaster : Medion