bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

The Legend of Zelda: Majora's Mask > Articles > Review

The Legend of Zelda: Majora's Mask

adv n64 europe
The Legend of Zelda: Majora's Mask
Voici la review d'un des jeux les plus controversé qui puisse exister. Loin des productions commerciales de la PSX, en fait loin de tous ce que l'on peut connaître en matière de jeu d'aventure. Zelda: Majora's Mask la suite d'Ocarina of Time. Si l'on vous demande si vous avez joué a ce jeu, nous aurons une grande majorité de "non". Car, ce Zelda est tellement atypique qu'il a beaucoup déplut aux nombreux fans de la série et a contribué a construire la réputation "enfantine" de Nintendo. Eh bien, c'est tout le contraire, ce jeu est magnifique, même mieux que le premier épisode sur Nintendo 64. Et si tous les détracteurs de Nintendo avaient joué à ce jeu, ils penseraient sûrement différemment. Mais au lieu de faire une morale, analysons ce jeu magnifique.

Scénario

Fatigué de ses aventures, Link décide de quitter Hyrule pour se reposer et découvrir de nouveaux horizons. Mais un héros se doit de faire son métier et les vacances pourtant bien méritées de Link seront vite écourtées. Lors de son voyage, Link et Epona se perdent dans une forêt dont ils ne retrouvent plus la sortie. Pendant une pause, Link se fera volé son ocarina par un être étrange et masqué du nom de Skull Kid. Celui-ci transformera Link en peste Mojo et disparaîtra en laissant une des 2 fées qui l'accompagnaient. Cette dernière vous accompagnera durant toute votre aventure.
The Legend of Zelda: Majora's Mask
The Legend of Zelda: Majora's Mask
The Legend of Zelda: Majora's Mask

Principe de jeu

A partir de cet instant vous commencez à jouer. Vous ne pouvez pas sauvegarder, vous êtes perdu dans les bois à la poursuite de votre ocarina et vous ressemblez à un bonsaï mal poussé. Bref, vous êtes dans la plus totale ignorance de ce que vous devez faire. Le jeu commence ainsi et en a découragé plus d'un dès les premières minutes. Le principe de Zelda: Majora's Mask est très complexe, et la linéarité est quasi inexistante. Si vous vous sentiez perdus dans Morrowind, ici c'est bien pire. Le jeu est basé sur le retour dans le temps et aux effets que cela produit. Chacune de vos actions en déclenchent une autre mais si vous revenez dans le temps ces actions n'auront jamais eu lieu, d'où la grande complexité du jeu, en tout cas au début. Car une fois le principe assimilé il est impossible de se défaire de ce satané Zelda et le monde de Termina vous en fera voir de toutes les couleurs.
The Legend of Zelda: Majora's Mask
The Legend of Zelda: Majora's Mask
The Legend of Zelda: Majora's Mask

Le monde

Le monde de Termina est composé de 4 grandes régions, les marais avec le peuple Mojo, les montagnes avec le peuple Goron, la baie Zora, et la vallée d'Ikana. Au centre de Termina se trouve le village de Bourg Cloché ou vive de nombreux villageois qu'il faudra un jour ou l'autre aider pour obtenir des masques. En effet ce Zelda est basé sur la collecte de masques. Mais cette quête n'est que prétexte a une aventure d'une profondeur et d'une richesse encore jamais vécue dans un jeu.Vous êtes totalement libre d'aller ou bon vous semble, la linéarité du jeu n'est présente qu'a cause de certain objet que vous n'avez pas. Mais rien ne vous oblige a faire les temples dans un ordre précis. Il vous faut le bon objet au bon moment au bon endroit. Ensuite, à vous de trouver ces objets. Cet épisode est basé avant tout sur l'ambiance et les relations avec les différents et nombreux personnages que vous allez rencontrer durant votre aventure. Pour vous dépatouiller de cette complexité, vous aurez à votre disposition un agenda plus que pratique pour vous aider à rencontrer les personnages clef du jeu. Car sans eux vous ne pourrez jamais finir le jeu. L'originalité de ce Zelda réside dans le fait que vous ne savez absolument rien de ce qui ce trame dans le monde de Termina. Le scénario se dévoilera peu a peu tout au long du jeu faisant de celui-ci une véritable drogue dont l'accoutumance a tendance à venir vite... Mais seulement pour ceux qui auront le courage d'aller à la fin des 3 premiers jours sans pouvoir sauvegarder, c'est 1 heure et demie de jeu non stop sans comprendre où on va vraiment ni ce que l'on fait. Ça en a décourager plus d'un.... Mais passer la surprise (bonne ou mauvaise selon le type de joueur) on se demande si Nintendo a réussi à faire mieux qu'Ocarina of Time. Ainsi, de prime abord on pourrait croire à une vaste arnaque de la part de Nintendo. Même personnages que dans Ocarina of Time mais avec des noms différents, ou plus jeunes... Mais c'est voulu. Car Termina est un monde parallèle à Hyrule. Ne voyez pas ici une vulgaire astuce scénaristique pour nous faire avaler le même jeu, car si certains personnages sont similaires à l'épisode précédent, ce n'est pas le cas du monde de Termina. Tous les décors du jeu sont propres à cet épisode ainsi que les temples. Aucun endroit d'Hyrule n'a été reprit.
The Legend of Zelda: Majora's Mask
The Legend of Zelda: Majora's Mask
The Legend of Zelda: Majora's Mask

Technique

Justement, parlons un peu du monde de Termina. Graphiquement, c'est vraiment du beau boulot ! Miyamoto a voulu pousser encore plus loin le réalisme des différents endroits que l'on visite. Il suffit de voir la baie des Zora pour s'en convaincre. Une étendue d'eau à l'infini avec un coucher de soleil magnifique. Car, dans ce Zelda tout comme dans Ocarina of Time le jour et la nuit sont gérés en temps réel. Mais dans Majora's Mask cette gestion est vraiment faite avec beaucoup de soin. La pluie, les levers et couchers de soleil qui se reflètent dans l'eau. Les décors ont vraiment quelque chose de réaliste. Mais, tout ceci ne s'arrête pas aux graphismes magnifiques. Le son est formidablement mis à contribution. Le jeu est programmé en "Dolby Pro Logic", et si vous avez un ampli et 5 enceintes vous profiterez d'une ambiance hors du commun. Il suffit d'entendre les corbeaux le soir, une cigale dans la forêt, ou le chant des oiseaux le matin. L'ambiance sonore a été très soigné. Les musiques des temples sont des nappes d'ambiance qui vous tiennent en haleine, les thèmes en journée vous resteront en tête et vous vous surprendrez à les fredonner. Mais, si techniquement le jeu est irréprochable bien que parfois il subsiste des textures "Made In N64" l'aventure est encore plus éblouissante. En effet, les situations durant le jeu sont du domaine de l'inoubliable. Car ce Zelda est basé avant tout sur des personnages charismatiques et des lieux marquants. Pour ceux qui ont joués, qui ne se souvient pas du bébé Goron et son gâteux de grand père. La chamaille entre les 2 crânes dans le château Ikana, la danse de Link qui apprend de nouveaux pas aux danseuses ou les retrouvailles émouvantes de Kafei et Anju après une longue quête... Ce jeu est sans doute celui avec le plus de passages scénaristique mémorables. Mais alors où sont les défauts ? Les défauts ? Il y en a, mais ils sont vraiment minimes. Certaines textures sont horribles, c'est inadmissible, d'autant plus que le "Rampack" est obligatoire pour jouer, cependant il ne doit pas servir uniquement pour les graphismes. La jouabilité est parfaite, mais étudié de façon à ce que chaque mouvement du pad analogique ne soit pas fait pour rien. Si vous êtes du genre "bourrin" sur le pad il va falloir prendre son mal en patience et recommencer 20 fois la même action. La carquois de 40 flèches par exemple ou l'épreuve avec Darmani avant le boss final... Rahh ! Sinon rien à signaler si ce n'est que certains décors sont très soignés (la baie Zora, la forteresse Ikana, Bourg Cloché) et d'autres vraiment bâclés (les marais).
The Legend of Zelda: Majora's Mask
The Legend of Zelda: Majora's Mask
The Legend of Zelda: Majora's Mask
Alors que dire si ce n'est que : "jouez à ce jeu". Car cet épisode, même si son scénario le met hors série par rapport aux autres Zelda, est vraiment mieux que Ocarina of Time. Zelda Majora's Mask se débarrasse de toutes les lourdeurs qui faisaient tant défaut à Ocarina of Time. Pour au final, nous procurer un plaisir de jeu unique et une fin à la hauteur de nos efforts. Cependant, je tiens à préciser que si ce jeu approche la perfection, il n'est pas à mettre entre toutes les mains. Car ce jeu n'a d'enfantin que l'aspect, il me semble difficile d'accès pour un "môme" de 12 ans même expérimenté. Alors si vous n'avez pas peur de rêver, embarquez-vous dans cette aventure ou l'on vous fera voyager tout au long de musique majestueuse, de personnages charismatiques et de paysages qui resteront gravés dans votre esprit, car ces souvenirs seront la synthèse de ce que procure un chef d'œuvre, et celui-ci se nomme Zelda: Majora's Mask.

26/08/2002
  • Une profondeur et une richesse immense
  • Linéarité quasi-inexistante
  • Les graphismes sont très réussis
  • Des musiques formidables
  • Un début assez déroutant
  • Certaines textures sont horribles
10

GRAPHICS 4.5/5
SOUND/MUSIC 4.5/5
STORY 3.5/5
LENGTH 4.5/5
The Legend of Zelda: Majora's Mask > Commentaires :

The Legend of Zelda: Majora's Mask

10
8

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires vc [1]
31 commentaires sur Nintendo 64
Elekami

le 09/05/2014
9_5
Les musiques, l'univers, le concept... Un Zelda définivement à part, mais quelle claque !
Il s'agit ni plus ni moins de mon opus préféré, tellement il m'a dépaysé et charmé à la fois.
Certes, la quête principale est un peu courte par rapport aux autres de la série, mais il y a tellement de quêtes annexes intéressantes à faire que ça rattrape facilement à faire. Et c'est sans compter sur une replay-value excellente.
Un grand Zelda !
Alessa

le 06/04/2014
9

Le principe des 3 jours est excellent et relève la difficulté et le challenge. Il me semble que j'avais pas mal stressé pour finir les donjons à temps.
Dommage qu'ils ne soient pas plus nombreux d'ailleurs, mais il y a tellement de choses à faire dans ce monde totalement loufoque que ça ne nuit pas trop à la durée de vie.
Et puis l'ost est sublime, c'est celle d'Ocarina of Time en encore mieux!


Kenji

le 22/04/2013
9
L'un des tout meilleurs Zelda à mon goût avec bien sûr Ocarina of Time et Twilight Princess, magique de bout en bout, atypique dans son ambiance et novateur de par son concept.
Luckra

le 01/03/2011
8
Un Zelda atypique auquel je n'avais encore jamais touché.

Graphiquement c'est un copier/coller de Ocarina of Time avec quelques animations en plus (notamment les sauts et les transformations), les textures restent affreusement laides .
Musicalement, beaucoup de reprises de OoT et des nouvelles pistes excellentes qui s'accordent à merveille avec l'ambiance.
Le scénario est assez mince mais se focalise surtout sur les annexes. En effet, la grande force du titre réside dans les habitants de Termina, leurs problèmes et les résolutions qui vont avec. Au final, ce Zelda est beaucoup plus axé sur les émotions et sur ses PNJ que les autres au détriment de la quête principale considérablement allégée. J'ai trouvé ça un peu dommage de perdre cette "epicness". Le principe des masques est excellent et terriblement bien calibré, celui des 3 jours est aussi bien trouvé mais certaines annexes demandent de patienter à rien faire, j'ai trouvé ça un peu barbant.
Le gameplay reste irréprochable comme les Zelda sur consoles de salon nous ont habitué. Dommage qu'il n'y ait pas de nouveaux équipements pour faire joujou.

Un Zelda que j'ai légèrement moins apprécié que d'autres mais un très bon jeu quand même.
Gwimdor

le 31/07/2010
Edité le 13/02/2011
9
Dans la même lignée que l'exceptionnel Ocarina of Time, Majora's mask nous propose une aventure extraordinaire mené d'une main de maître au concept tout simplement génial.

Un chef d'œuvre qu'il ne faut sous aucun prétexte manquer !

Un épisode unique qui regorge de bonnes idées, les masques, cette boucle temporelle qui nous met une pression énorme durant tout notre périple, cette ambiance plus sombre qui sied à merveille à l'univers du jeu et ses musiques magiques qui nous accompagnent partout.
Sam
le 14/07/2010
10
Le chef d'oeuvre de la saga Zelda. aucun autre jeu vidéo ne m'a fait l'effet de Majora's Mask : ambiance de dingue avec un monde onirique à la "Alice au pays des merveilles", système de jeu extrêmement riche, principe de retour dans le temps et de quêtes annexes à la "Un jour sans fin" (avec Bill Muray), palais très intéressants (mais pas toujours sexy)...

Il dépasse Ocarina of Time à mon sens, mais : il vaut mieux avoir fait OOT avant Majora's Mask, ne serait-ce que pour se familiariser avec les bases des Zelda en 3D.
Alban

le 15/02/2010
7
Un jeu que je n'ai pas particulièrement apprécié (peut-être ce qui m'a en partie dégoûté des Zelda ?).
Mais il reste néanmoins un jeu très riche. Un univers assez grand, un gameplay enrichi de beaucoup d'objets, des énigmes sympa.
Yahiko

le 29/01/2010
Edité le 07/05/2014
8_5
Un épisode quelque peu déconcertant, beaucoup plus sombre que ces prédécesseurs. S'il est truffé de bonnes idées j'ai eu un peu plus de mal que les autres à m'impliquer dans le principe du jeu. Un bon jeu malgré tout grâce au gameplay toujours parfait de la série et à une ambiance vraiment unique.
Tompouce

le 23/01/2010
6
Un Zelda à part dans la série, reprenant le moteur de son ainé sur N64, l'intrigue nous place dans un contexte original, sauver le monde en 3 jours (depuis on a fait mieux, j'ai sauvé le monde en 30 secondes récemment!).

Très bon ARG, qui manque parfois un peu de cohérence et qui peut s'avérer frustrant (chose ô combien rare chez Nintendo...).
Quelques bonnes idées autour des masques cela éant dit, et un final sympathique.

Un très très bon jeu! Un mauvais Zelda...

Bao

le 10/01/2010
Edité le 19/05/2013
9_5
J'ai adoré ce Zelda, déjà juste part son principe.

Le principe de boucle temporelle est juste énorme, et très bien maitrisé, avec tout ce qui tourne autour (les mélodies pour retourner day 1, reculer ou avancer), ce qui fait que chaque retour dans le passé change toujours la donne sur les actions futures. J'ai adoré le monde de Termina, vivant sous l'oppression de la Lune, monde délicieusement décalé et très vivant. Les personnages qui l'habitent sont tous unique et on est amené à vite interagir avec beaucoup d'entre eux, et par s'y attacher. L'histoire est assez sombre pour un Zelda (Apocalypse oblige), et également teintée d'une mélancolie constante. Mais c'est un bon point. Et comme d'habitude une bande son magistrale.

Mais le truc qui m'a le plus fait trippé ce sont les masques, intégration intelligente et géniale dans leurs usages, notamment les masques raciaux et leurs effets !

Par contre, un bémol sur l'expansion pack. A l'époque c'était cher, surtout pour un gamin au collège.. .Autre bémol sur le tout petit nombre de donjons (4!!), et la courses aux quarts de coeur en parallèle.

Un jeu merveilleux tout de même.
23 active users (2 members, 21 guests, 0 anonymous member)
Online members: Aron, johntenma
Legendra RPG V4.8 © Force 2014 - Legal Mention
Webmaster : Medion