bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Sudeki > Articles > Review

Sudeki

arpg xbox europe
Sudeki
Il y a bien longtemps, Tetsu dieu à la peau de cristal, hérita du monde de Sudeki. Il en dessina les forêts, les campagnes et les océans. Il donna la vie aux deux races qui peupleraient son oeuvre, les humains et les anthropomorphes Il jouissait de la toute puissance mais souffrait aussi de solitude. Alors il se créa un frère, Heigou, pour combler ce vide. Malheureusement, ce dernier n'était qu'un amalgame des mauvais sentiments de Tetsu. La suite ne fut que guerre et désolation. Heigou leva une armée et affronta son frère. Usant de sa force, il réussissait à repousser Tetsu et devint le maître de Sudeki. Tetsu jura de se venger. Pour cela, il rechercha les plus valeureux guerriers et leur donna une puissance de demi-dieux. C'est ainsi, qu'aidé par Kariston (le loup) guerrier, Olivitess (l'aigle) mage, Lebius (le dragon) tireur et Mo (le chat) guerrier anthropomorphe, Tetsu chassa son frère dans le néant. Le bien l'emporta cette fois. Mais avant de disparaître, Heigou rassembla ses forces pour séparer Sudeki en deux mondes, jumeaux l'un de l'autre, Haskillia et Akloria. C'est bien après ces évènements que le jeu débute, à Illumina capitale d'Haskilia. Une nouvelle menace plane sur les terres de la Reine Lusica. En effet, les Akloriens envahissent Haskilia en commettant meurtres et pillages. L'armée Haskilienne est sur les rangs et Tal, un des persos jouables, est de nouveau en retard à la revue des troupes.

Sudeki est un des rares RPG de la Xbox (pléonasme ? ...euh oui) et, fait encore plus rare, dans un style japonais. Tout le jeu transpire la volonté des développeurs à créer un jeu "comme là-bas" en s'inspirant des meilleurs. Contrat rempli ?? Verdict à la fin de ce test !! :)

Commençons par les différents protagonistes qui composeront votre équipe. Ils sont au nombre de quatre et ont une aptitude personnelle qui sera utile à la résolution d'énigmes (basées ou non sur la complémentarité des héros) ou tout simplement à l'obtention d'objets plus ou moins rares.
Tal est le guerrier de l'équipe et en tant que tel il est celui qui dispose de moins de points de compétences (PC) et d'essence (PE). Il a perdu sa mère et son frère à cause de la guerre. Il ne lui reste que son père avec qui il entretient des relations tendues (son paternel lui reprochant la mort du frangin). Il utilise une épée comme arme et ses attaques spéciales ne sont basées que sur la force (coups surpuissants et défense). L'aptitude de Tal est la force et peut donc déplacer des objets lourds.
Ailish est une magicienne qui dispose de sorts destructeurs et de soins. Elle est la fille de la reine Lusica ce qui explique ses dons. Malheureusement, les rapports mère / fille se sont détériorés. Ailish est le portrait type de l'enfant gâté prétentieux (et donc insupportable). Elle se sert de baguettes magiques (tir à distance) pour se défendre. Son aptitude est de dissiper la magie pour rendre visible l'invisible.
Elco est un scientifique. Il met au point des tours qui créeront un bouclier autour d'Illumina afin de protéger les habitants des attaques Akloriennes. Mais ces tours ont besoin de l'énergie de cristaux rares. Il dispose d'attaques spéciales autant offensives que de support. C'est le plus équilibré aux niveaux points de vie (PV) / compétences. Il utilise des flingues pour se battre. Son aptitude réside dans le jet pack qu'il a dans le dos. Il peut donc voler sur de courtes distances une fois son propulseur rechargé.
Enfin voici Buki, la femme féline. Elle serait comparable à un "monk" car elle dispose de coups puissants avec pas mal de point de magie. Elle est l'héritière du peuple Shadani, descendant de Mo. Elle rejoint l'aventure pour accomplir sa destinée. Buki se sert de griffes pour se battre et se révèle être très adroite pour escalader des parois.
Les quatre héros se déplacent ensemble sur la carte mais pour les besoins du scénario il arrivera qu'un seul soit disponible ce qui peut faire penser à FF9 ou FF6 dans le sens où Tal, Ailish, Elco et Buki sont tous les quatre, les personnages principaux. Alors un conseil, faites évoluer équitablement chacun de vos persos au risque d'en baver.
Sudeki
Sudeki
Sudeki

Le système de jeu se veut assez simple d'accès et tout est fait pour éviter aux débutants de se perdre. A commencer par l'interface lors des ballades à la campagne, donjons ou dans les villes. En haut à droite se trouve le plan de la salle ou couloir où le héros se trouve. On peut y voir ses alliés par un point mauve, les ennemis par un point rouge et les PNJ par un point vert. La carte est enfermée dans un cercle sur lequel court une flèche. Elle indique la direction à suivre pour atteindre l'objectif suivant de la quête principale. En bas à droite se trouve le portrait de vos héros avec leurs PV et PC. Enfin en bas à gauche, les raccourcis potions via la croix de direction.

Lorsque le héros se trouve à côté d'un objet interactif, il apparaît en bas à gauche l'action à effectuer par le bouton A : "briser" pour les tonneaux, caisses ou jarres diverses, "ouvrir" pour les coffres ou portes et "parler" pour les gens. Pas question dans Sudeki de chercher à tâtons d'éventuels objets. La vue à la troisième personne dans des décors en 3D temps réel pour un champ de vision optimal permet une caméra totalement libre (sauf lors de certaines énigmes) et ajustable via le stick droit. Une vue à la première personne est disponible via la gâchette droite, au cas où, il faudrait scruter quelque chose. Cette fonction est d'ailleurs nécessaire à l'utilisation de la faculté d'Ailish. Les villages sont relativement grands et possèdent toujours une auberge, un forgeron (enchantement des armes et armures) et un magasin d'objets aux prix exorbitants. N'hésitez d'ailleurs pas à commercer avec les marchands ambulants bien plus abordables.

Via le bouton START, on accède au tableau des statistiques, objets ou autres choses habituelles à un RPG. Ce même menu est disponible en version "light" via le bouton Y. L'action est alors seulement ralentie (et non stoppée comme avec le bouton START) et seuls les sous-menus utiles comme objets ou attaques spéciales sont dispos. Il est important de se familiariser avec ce "bullet time menu" ( ben je ne vois pas comment l'appeler ? ) car c'est le seul moyen, durant les nombreux combats qui parsèment le jeu, d'accéder à l'inventaire.

Les combats sont semi-aléatoires ! Késako ??? En fait, disons qu'on se doute des endroits où ils auront lieux mais que leur déclenchement n'est pas systématique, ok ??... Mouais... Bon alors si vous avez joué à Phantasy Star Online (PSO) ce sera plus simple à comprendre (encore une référence nippone). Pour imager, le monde de Sudeki est constitué de couloirs (les chemins par exemple) où on peut croiser différents PNJ, qui débouchent sur des espaces plus ouverts (prairie, forêts,...) où ont lieu les combats. Mais il n'est pas obligatoire qu'en repassant par ces endroits un nouvel affrontement ait lieu. Ce schéma s'applique aussi aux donjons.

Pas particulièrement retords (sauf certains passages ou boss) ni trop faciles, la difficulté des combats est très bien dosée. Et c'est tant mieux car il faut dire que leur déroulement en temps réel peut dérouter quelques joueurs plus habitués au tour par tour. Cela ressemble à Star Ocean 2 mais en 3D (désolé , mais je n'ai pas encore joué au 3). Tout va très vite et le nombre d'ennemis à abattre peut dépasser la dizaine. Vous dirigez alors le perso souhaité tandis que les 3 autres agiront suivant les attitudes (attaques, défense ou replis) que vous leur aurez attribué. Mais attention car jamais ils ne se soignent ou utilisent de sorts ce qui est quand même dommage. Il faut savoir aussi que les vues sont différentes suivant les héros joués. Ainsi Tal et Buki se dirigent en vue à la troisième personne avec des attaques basées sur des coups au corps à corps que l'on peut enchaîner suivant un timing précis. Elco et Ailisih utilisent une vue à la première personne pour des attaques à distance. On se retrouve alors dans un simili-FPS. Pour eux, point de combos mais la possibilité de changer d'armes à volonté.

Dernier point concernant les combats : les sortilèges ou attaques spéciales. Lors de leurs déclenchements, tout autour de vous est ralenti et la zone d'effet du sort apparaît. Vous n'avez alors que quelques secondes pour viser un max d'ennemis. Ceci n'est pas sans rappeler Riglord Saga sur Saturn. Il existe aussi des attaques divines, au nombre de 2 par héros, que l'on apprend au fil de l'histoire. La première est un sort d'attaque destructeur tandis que la seconde octroie vitesse, guérison, bref tous états bénéfiques au groupe. C'est lors des attaques magiques qu'on s'aperçoit que Sudeki est relativement gore. Ainsi, sang, tripes et os seront visibles lors de l'explosion des corps de vos ennemis vaincus.
Sudeki
Sudeki
Sudeki

Que dire de plus sur Sudeki, le jeu ? Techniquement tout d'abord, tout est superbe. Des persos aux décors variés, on est souvent impressionné par ce qui se passe à l'écran. Le rendu des ombres (et surtout celles du feuillage des arbres) est bien réalisé tout comme les textures riches. L'animation ne faiblit jamais même lors de la débauche d'effets de lumière et de la présence de nombreux ennemis. Les protagonistes sont biens animés et possèdent une gestuelle propre (laissez-les à l'arrêt quelques instants). Au niveau son, il y a du bon et du moins bon. La musique est plutôt sympa (village de New Brigthwater) mais certains thèmes n'étant pas originaux du tout (les combats), ce sont les bruitages qui créent l'ambiance. Cris d'animaux, crépitement de flammes, bruit du vent, roulis des vagues sans parler des hurlements ennemis ou des marchands vendant à la criée, le monde qui vous entoure paraît vivant. Les persos principaux ne sont pas en restent puisqu'ils parlent parfois entre eux entre deux étapes de l'histoire. Toujours niveau sonore : les voix. Le jeu étant entièrement en français, on pouvait craindre le pire concernant le doublage (ceux qui ont joué à Tao Feng en pissent encore de rire !!!). Heureusement, le tout se maintient dans une bonne moyenne. Textes et voix sont bien choisis (mention spéciale au père de Tal que je trouve génial) même si on n'échappe pas à un certain manque de conviction par moment. La maniabilité est très bonne malgré des soucis dans l'interface des potions.

Mais ce jeu possède aussi son lot de mauvais critères, ou plutôt de petits trucs qui l'empêche d'accéder aux hautes sphères. Tout d'abord le design des héros pourra diviser car les graphistes n'ont pas réussi à insuffler suffisamment de charisme aux protagonistes jouables. Ce ne serait pas trop grave (les héros de Final Fantasy Tactics ont autant de charisme visuel qu'un cornichon... avis perso hein !!) si Tal et Cie possédaient une histoire travaillée (comme les héros de FFT). Là encore les programmeurs auraient pu mieux faire car le passé de chacun est bon (surtout Tal) mais pas assez exploité. Tout comme le scénario qui est relativement prévisible bien qu'assez accrocheur pour être suivi. On aurait aimé que le monde de Sudeki soit plus vaste. C'est un moindre mal car on évite ainsi les (trop) longues marches reliant un point à un autre qui peuvent ralentir le rythme du jeu. On regrettera la faible durée de vie (environ 20 heures) malgré la présence de quêtes annexes plutôt sympa et le faible nombre de temps mort ; Court, oui mais intense. Enfin, l'impossibilité d'acheter son équipement (hormis 1 arme pas terrible par perso). Tout se trouve lors des quêtes (en récompense) ou dans des coffres. Le pire étant les armures qui ne se changent que pour les besoins du scénario. Dommage!!
Sudeki
Sudeki
Sudeki
Finalement, Sudeki peut se résumer en ces mots : "bien mais aurait pu mieux faire". On ressort de ce jeu content mais avec cet arrière-goût amer qui fait penser que Climax est passé à côté de quelque chose de grand (si, si !!). Vu le peu de RPG sur XBox, je vous conseille Sudeki qui est loin d'être mauvais mais moins bon que Fable, KOTOR ou Morrowind. Monsieur Climax, maintenant que vous maîtrisez la forme, penchez-vous sur le fond.

10/11/2004
  • Réalisation
  • Un RPG sauce jap'
  • Un scénario assez banal
  • Fin bof
  • Design des héros
6

GRAPHICS 4.5/5
SOUND/MUSIC 4/5
STORY 3.5/5
LENGTH 3.5/5
GAMEPLAY 4/5
Sudeki > Commentaires :

Sudeki

6
8

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires pc [0]
5 commentaires sur Xbox
GamerFF

le 11/10/2009
7
Du même avis qu'Anthemis. Une très bonne surprise même, on prend du plaisir à y jouer et à aucun moment ne nous vient l'idée d'arrêter.
Un jeu avec de gros mécanismes déjà vus et revus certes, mais suffisamment d'originalité et de fraîcheur pour nous faire suivre l'histoire jusqu'au bout.
Anthemis

le 09/10/2009
Edité le 17/05/2013
6_5
Bonne surprise que Sudeki. annoncé comme un soft moyen par la presse j'aurai au final bien apprécier l'expérience. Le design est douteux certes, mais le reste tient très bien la route... d'autant plus que lors de sa sortie Sudeki était superbe techniquement parlant.
Reste à savoir si le jeu, (dont l'impact visuel sera amoindri) de nos jours plaira autant. Personnellement je serai tenté de dire oui, au moins l'originalité est présente.
Lili
le 17/11/2008
10
Je viens juste aussi d'avoir le jeu et j'ai passé tout mon week-end deçu! J'adore ce jeu. L'histoire; les personnage! Il y a juste un problème majeure c'est que je suis coincé avec elco pour avoir le deuxième totem; pour battre le grossss, non pardon, l'énorme robot de la fin! je n'y arrive pas et sa m'énerve car j'ai vraiment envie de continuer! Je ne sais pas comment faire il me faut un code pour passer ce monstre!! Quelqu'un l'aurais..svp!! Bon en tout cas jamai un jeu m'a autand plus et j'en suis largement satisfaite. j'ai vraiment envie d'aller jusqu'au bout!
vidok

le 05/06/2008
6
Voilà une vraie surprise! Je pensais me retrouver avec un RPG minable et finalement j'ai passé un très bon moment. Ok, le design est à revoir, l'histoire banale, les dialogues creux, les personnages minables, le doublage à jeter et la durée de vie n'excède pas les 16 heures. Forcément, là, le jeu semble raté. Pourtant, une fois le jeu lancé, je n'ai pas pu m'arrêter. En effet, l'univers dans lequel le joueur évolue est agréable et donne envie de visiter toutes les contrées. Certes l'aventure ne dure pas mais quel dépaysement !
Ailish
le 04/01/2007
10
Bonjour, moi , je vient d'avoir le jeux Sudeki mais quand est-ce qu'on peit changer de personnage ? j'aime bien Tal mais j'aimerais essayer Buki et Ailish ! Sinon, ce jeux est trop G-É-N-I-A-L !!!!!! mais connaissez vous un forum sur ce jeux ? Merci !!! Bravo ! ce jeux est super et merci pour les renseignements =) KIsouuu>xx * Ailish *
25 active users (0 member, 25 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8 © Force 2014 - Legal Mention
Webmaster : Medion