bandeau
avatar Guest
Login|Inscr.
sign
fiche

Dark Chronicle > 4 galeries :

Dark Chronicle

screenshots

play2 [40]

artworks

play2 [129]

wallpapers

play2 [6]

scans

play2 [1]

Dark Chronicle > Commentaires :

Dark Chronicle

8
6.5

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
23 commentaires
cKei

le 12/03/2016
9
Quand j'ai acheté Dark Chronicle à sa sortie, j'avoue que je ne savais pas trop à quoi m'attendre. J'avais bien fait la démo de Dark Cloud, mais n'avais pas fait le lien entre les deux, c'est donc uniquement la jaquette qui m'y a décidé.

Et le moins que je puisse dire c'est qu'il ne m'a pas déçu le moins du monde, et que c'est vite devenu l'un de mes RPG préférés sur PS2, voir tout court.

Pour commencer, le scénar est surtout là pour donner un peu de liant au gameplay. C'est lui qui mettra en relation les deux protagonistes, Max et Monica, deux ados au look enfantin mais très complémentaires et attachants. Des graphismes en très beau cell-shading, et une OST somptueuse, et vous obtenez un enrobage de premier choix pour un gameplay déjà au top.

En effet, si DC est un Dungeon RPG, un nombre conséquent d'activités annexes vous permettra d'aller régulièrement respirer l'air libre. La première étant la grande passion de Max, les inventions. Vous pouvez à tout moment prendre diverses choses en photo et transformer celles-ci en idées pour créer de nouveaux objets allant des armes aux pièces pour robot qui vous seront très utiles dans vos pérégrinations. Car si les deux compères peuvent s'entraider en switchant facilement pour tirer partie de leur armement et compétences respectives, Max peut aussi contrôler un puissant robot customisable, et Monica se transformer en diverses sortes de monstres. Loin d'être simpliste comme j'ai pu le lire, le gameplay demande donc d'adapter son matériel, son personnage et sa façon de combattre aux différents ennemis et environnements traversés.

Coté exploration donc, plusieurs environnements seront à explorer au fil du jeu. Vous commencerez par des égouts, puis une foret, un volcan, une grotte sous-marine, etc... Chaque partie de niveau étant générée aléatoirement, tant sur le plan topographique que sur les ennemis et trésors rencontrés, ce sera à vous de vous débrouiller pour mener les frêles corps des héros à bon port.
Car ici, pas de niveaux d'expérience pour vous endurcir, seulement quelques petits objets qui viendront, si vous arrivez à les obtenir (et ce n'est pas une mince affaire), gonfler légèrement votre défense et vos points de vie. Ce sont en fait les armes qui évoluent à votre gré. En tuant vos ennemis, ceux-ci relâchent des boules d'xp qui viennent augmenter le niveau de l'arme employée, ce qui vous permettra ensuite d'y fusionner diverses améliorations (attaque, éléments, durabilité, etc...), puis de transformer l'arme une fois certaines valeurs atteintes en une plus puissante, voir dotée de nouvelles caractéristiques. Sachant que chaque personnage manie deux types d'armes (une de mêlée, une à distance) et que vous avez plusieurs branches à votre disposition (ex: faire de votre pistolet un lance grenade ou un laser, opter pour une arme rapide ou une arme très puissante) vous en aurez pour un bon moment.

Mais la plus grosse originalité du titre vient du système géorama: vous devrez pour résoudre les problèmes majeurs de l'histoire reconstruire des villes telles qu'elles étaient avant le cataclysme initial, et pour cela réfléchir deux minutes à l'organisation des lieux. Vous pouvez bien sûr vous contenter de satisfaire aux quelques conditions obligatoires pour y arriver, mais vous serez récompensé si vous parvenez à maitriser suffisamment le système par de belles récompenses.

Bien d'autres quêtes annexes sont disponibles, comme la possibilité de pêcher des poissons, de les élever comme de véritables bêtes de course. Une sorte de jeu de golf assez addictif est également de la partie, ainsi que la possibilité de refaire chaque niveau des dédales pour obtenir des médailles, par exemple en tuant tous les ennemis en un certain temps, ou encore en ne vous servant que d'un type d'arme. Bien plus de cent heures sont nécessaires si vous souhaitez tout faire, et je peux vous dire qu'on ne les voit pas passer.

Il y aurait bien d'autres choses à dire sur ce chef d’œuvre, mais pas besoin d'ajouter grand chose, vous aurez compris qu'il s'agit d'un vrai coup de cœur pour moi et que je vous recommande vivement d'y jeter un œil par vous même.
Selene

le 06/04/2014
8
Le meilleur donjon-rpg auquel j'ai pu jouer. Le sénario est un peu trop gamin mais une fois commencé on ne peut plus s'arrêter. Entre le spheda, la pêche, le système d'évolution d'armes et surtout le principe de reconstruire dans le passé pour changer le futur vous en aurez pour votre argent.
De plus, les graphismes sont superbes et les musiques très sympathiques, une vraie réussite pour Level-5!
Herbrand

le 16/04/2013
6
Un D-RPG dans un univers très coloré avec un gameplay et un déroulement simples mais parsemés de détails qui les rendent tout de même attrayant. Son plus gros problème reste une grande répétitivité qui en lassera plus d'un. À essayer tout de même.
yusuke

le 21/10/2011
8
Dark Chronicle est un D-Rpg assez simpliste dans son déroulement,le jeu est divisé en chapitre,et dans chaque chapitre,il nous est demandé de parcourir un donjon divisé en plusieurs dédales(allant de +- 10 au début à 40 vers la fin) afin de progresser dans l'histoire et de récupérer les fameuses pierres du géorama. Dans Dark Chronicle,une seule ville existe(Palm Brinks),qui est la ville du héros(Max),le reste du monde a été dévasté par Griffon,l'empereur super méchant qui veut conquérir le monde. Il nous faudra donc reconstruire plusieurs endroits à l'aide du dit Georama,qui consiste à recréer les objets qui nous serviront à remplir les conditions nécessaires à l'élaboration de la "ville". En résumé,on construit le point d'origine des différentes villes,pour aller ensuite dans le futur afin d'y trouver les personnes qui devaient nous fournir des informations cruciales sur Griffon mais qui n'étaient plus là dans le passé.
Voilà en bref,comment le scénario de Dark Chronicle va se mettre en place.
Au niveau du gameplay,c'est un action-rpg tout ce qu'il y a de plus basiques -> une touche pour attaquer au corps-à-corps ou à distance,une touche pour défendre,des raccourcis-objets.. bref,un système de combat simpliste et très accessible.
Les graphismes cel-shading sont à tomber,même si le jeu date,le jeu propose une qualité graphique de très grande facture.
L'ost est excellente,et certains morceaux sont vraiment magnifiques à écouter en dehors du jeu.
En ce qui concerne la durée de vie,elle est relativement élevé mais est surtout boosté par les nombreux à coté que le jeu propose(photographie,pêche,spheda,concours,invention,médailles).
Ces quêtes annexes sont très bien vues,car le jeu se résume en une succession de 3 actions -> dédales + morceau de scénario + géorama + boss + histoire,cette boucle sera présente à chaque chapitre.
Dark Chronicle est donc un excellent rpg qui possède de nombreuses qualité malgré sa répétitivité constante qui pourrait en lasser plus d'un.

dandyboh

le 31/05/2011
Edité le 31/05/2011
8
Un bon Action-RPG, dont le système hors-combat est original (constructions de villes) avec un paquet de quêtes également originales (photos, golf, pêche, ...) et des donjons générés aléatoirement, deux personnages très sympathiques et une superbe bande son, une durée de vie très élevée.

On pourra lui reprocher sa répétitivité, heureusement un peu corrigé par le comportement des monstres, qu'il faut analyser pour pouvoir plus facilement les battre.

Level-5 fait un très bon boulot, une fois de plus.
Nefrem

le 11/04/2011
5
Un jeu en demi-teinte.
D'un coté il est joli, bien réalisé, possède des idées originales.
Mais d'un autre coté il est répétitif au possible et surtout, sans saveur et sans âme.
Et niais. Très niais. Trop niais
Xinginn
le 01/10/2010
3
Des graphismes certes soignés, mais pas au niveau de ce qu'on a vu à la même époque (je pense par exemple à Tales of Symphonia...). Des musiques, heu...standard. Le système d'évolution est bien pensé, assez sympa. Point fort, le système de fabrication, avec la recherche de recettes. Le scénario est TRES mauvais, pas très recherché, bourré d'incohérences et de niaiseries. Les personnages (et pas que les principaux) ont un charisme très lointain. Les cinématiques et les doublages sont quand à eux, tous les deux navrants.

N'oubliont pas les bugs, parfois automatique (par exemple, impossible de fabriquer dans les donjons sans quoi le jeu freeze et nécessite de redémarrer la console!!). Le fait d'être un DRPG n'excuse pas tout.

Bref, un jeu qui parait prometteur durant 20 minutes, et qui devient vite répétitif à outrance (TOUS les niveaux se déroulent de la même manière), instable, et inintéressant, bref: mauvais. Passez votre chemin. Même si vous aimez les DRPG.
Faizon

le 07/03/2010
8
Un action-dungeon-RPG au sommet de sa forme, proposant une durée de vie hallucinante, des bonus et des quêtes annexes à foison, et un système suffisamment maîtrisé pour éviter au maximum l'écueil au coeur des dungeon-RPG, cette facette fastidieuse et répétitive qui est ici globalement écartée au profit d'une vraie richesse de décors et d'ambiances proposées. Avec, en prime, des à-côtés souvent très fun (la gestion des villes, notamment), et un scénario qui, à défaut d'être exceptionnel, tient clairement la route.
LaFlammeAzure

le 01/06/2009
Edité le 16/05/2010
10
Magnifique, l'univers est très prenant, bonne bande-son. tres bonne ambiance

un digne représentant du DRPG en France.

si je devais décrire le jeu en un seul mot, je pense que ce serait simplement "magnifique"
je suis suvent resté bouche bée devant des panorama dignes d'une carte postale


mizela

le 05/11/2008
6
Ce jeu a le grand mérite d'avoir une durée de vie énorme ainsi que des graphismes mignonnets (cell-shading). Son originalité (géorama, monstromorphisme, fabrication d'objets, sphéda...) en fait un jeu agréable à jouer et somme toute novateur.

Malgré tout, les cinématiques et le scénario sont tout simplement nuls. Scénario limite ringard et très enfantin. La longueur et le manque d'action de ces scènes ne nous donne qu'une envie, les passer.

La répétitivité du jeu, peu, au bout d'un moment lasser et nous amener à décrocher

La diificulté est parfois mal dosé. Certains niveaux sont très durs à achever et l'élemental noir comparativement aux autres boss est relativement difficile à battre

Au final, un jeu agréable à jouer, mais qui, à cause de ces défauts, le rend difficile à terminer, et peut parfois agacer. Dommage
27 connectés (0 membre, 27 invités, 0 anonyme)
Legendra RPG V4.8 © Force 2017 - Mentions légales
Webmaster : Medion