bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Kingdom Hearts > Game details

Kingdom Hearts

japon 28/03/2002

Publisher : Squaresoft

amerique 16/09/2002
Website
Publisher : Squaresoft

europe 20/11/2002 (in French)

Publisher : Squaresoft

Legendra comment Kingdom Hearts est un jeu très sympathique mais également criblé de défauts qui gâchent plus ou moins le plaisir de jeu. A acquérir, si l'on est assez intelligent pour comprendre que le jeu est bien plus qu'un simple amas de références à Disney.
Kingdom Hearts > Commentaires :

Kingdom Hearts

7
7.5

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
58 commentaires
bruninho87

le 02/12/2014
7_5
Sortie en 2002 sur PS2, Kingdom Hearts est, depuis lors, une licence connue et reconnue à travers le globe. Cette licence met en symbiose deux univers très distinct et totalement à l’antipode dont on n’aurait jamais pu se douter qu’il collerait si parfaitement bien ensemble : l’Heroic Fantasy et l’univers Disney. D’ailleurs, la version « Final Mix » s’est vu appelé ainsi au Japon lors de SA deuxième, car américains et européens ont eu droit à quelques ajouts (scènes, boss, etc.) lors de la sortie du jeu ; premier du nom.


Disney World
Sora, jeune garçon téméraire, vit dans une île paisible – appelée « Île du Destin » - avec ces amis d’enfances Kairi et Riku. Tous les 3 ne savent pas et n’arrivent pas à expliquer pourquoi ils se sont retrouvés seuls et sans parents. Le rêve de ces jeunes enfants est de pouvoir, un jour, partir de cette île à la découverte d’autres terres lointaines. De ce fait, ils se mettent à construire un radeau afin de pouvoir quitter leur île.
En parallèle de l’histoire de ces jeunes bambins, nous nous retrouvons dans le monde de Disney, et plus précisément au Château Disney où Dingo – Chevalier servant – et Donald – mage de la garde royale – apprennent via une lettre déposée sur un trône que Mickey – Roi du Royaume – est parti en quête.
Pourquoi ? L’histoire tourne, justement, autour de cette aventure à la recherche de Mickey, dans un premier temps.
Dingo et Donald partent, donc, à la recherche de leur très cher ami et Roi, Mickey.
C’est alors, sur l’île où habite Sora, une attaque a été déclenchée par des êtres « ombrés », plus communément appelé les « Sans-Cœur ».
Sora, ayant reçu par une force divine la fameuse Keyblade et n’ayant plus traces de ces amis, est littéralement transporter dans un autre monde : le monde de Traverse où plusieurs mondes Disney y sont connectés.
Dingo et Donald, croisant le chemin du jeune Sora, décident tous les trois de s’allier afin de résoudre les différentes énigmes qui leurs incombent afin de sauver le monde ! (Original !)

Le scénario et l’alchimie de deux différents univers sont sûrement les points forts de la série et plus spécifiquement de cet opus ; le seul auquel j’ai joué d’ailleurs. La symbiose totale entre Dingo, Donald et Sora est parfaite et ne dénigrent aucunement l’un ou l’autre univers. Cependant, l’intégration de quelques personnages de Square Enix, à savoir : Squall, Cloud et autres protagonistes de la saga Final Fantasy, est totalement ratée et je ne comprends pas leur intérêt ou l’atout majeur dans le scénario et encore moins dans le jeu. Il est tout de même important de souligner leur présence qui permet – à mon humble avis – de renforcer l’univers Heroic Fantasy de Sora (des humains). Par ailleurs, malgré que ce soit un point majeur du jeu, j’ai eu souvent l’impression d’accomplir certaines tâches – liées au scénario - sans forcément connaître/comprendre la logique de ces actions afin de déclencher la suite des évènements, tout en tournant en rond quelques fois et ce, pas mal de temps, pour des séquences hors-sujet (faire un aller-retour d’un endroit à un autre sans aucune raison apparente, par exemple).
Quoi qu’il en soit, le scénario est plaisant à suivre, malgré ces incohérences, on appréciera de suivre les aventures en croisant nos personnages Disney préférés.


X à répétition
Kingdom Hearts est clairement un jeu axé Action-RPG. C’est-à-dire, que les combats se déroulent en temps réel, les ennemis apparaissant directement sur la carte et nous devons spammer les différents boutons pour lancer nos attaques physiques et magiques. En effet, Kingdom Hearts n’est pas avare de stratégie et de cohérence dans les combats. Malgré que certains ennemis soient faibles à un type de magie en particulier et/ou aux attaques physiques, nous finirons par utiliser indéniablement les attaques physiques en tapant sur le bouton X frénétiquement, voire dans certains combats utiliser quelques magie de soin ou des potions pour revigorer les troupes et c’est tout. Le reste mis à disposition est là pour embellir et faire croire aux joueurs qu’on peut affronter des ennemis de différentes manières ; invocation de Bambi ou l’utilisation de magie. Néanmoins, les compétences spéciales des personnages sont importantes voire nécessaires à un certain stade du jeu. D’ailleurs, utiliser un sort magique, dans un combat en temps réel, est long et maladroit car : cliquer sur magie -> choisir la magie (haut/bas) -> sélection de l’ennemi ; on a le temps de se faire frapper 2-3 fois. Donc, j’ai finis par opter par l’utilisation naïve du bouton X sur attaque et les roulades avec CARRE ; stratégie 0 pointé.

Ce n’est malheureusement pas la seule tare au niveau du gameplay. On peut noter et vite s’apercevoir que la caméra nous fera défaut tout au long de l’aventure. Celle-ci partira, souvent, dans tous les sens lors de nos différents combats, des murs ou des objets nous barreront le chemin car la caméra aura voulu (sans qu’on le veuille) changer de trajectoire ; sans parler des phases de « plateformes » totalement inintéressantes avec une caméra abjecte où on restera 1 minute à bien positionner la caméra pour effectuer un saut banal.

Cependant, malgré ces défauts, on apprécie - et j’ai vraiment apprécié - les différents combats de boss dont pour la plupart sont épique ou plutôt enchanteur de voir les méchants des mondes Disney. En outre, sans conteste et sans aucune once de remord, le combat contre Chernobog fût pour moi le meilleur moment en terme de Boss-Fight sur ce Kingdom Hearts : Final Mix.


Passage à la HD
Graphiquement ce passage à la HD est réussi, même si le point de comparaison ne peut être fait car n’ayant jamais essayé la version PS2. En d’autres termes, le jeu est beau et est en total harmonie à l’univers enfantin de Disney. Cet univers chatoyant est dénoté par une musique quelconque. Le jeu commençait fort bien avec son Opening de qualité et sa musique du Menu Principal, le reste n’est pas totalement à jeter, mais ne restera pas dans les annales de ce que Square Enix a déjà su proposer par le passé. D’ailleurs, si je devrais citer une seule musique – hors les deux citées – je pense que je ne me mouillerais pas en désignant la musique « A Night in the Bald Mountain » ; musique de combat contre le boss Chernobog.


En conclusion, ce premier pas dans cette licence m’aura permis de comprendre cet engouement certain et d’apprécier ce titre à sa juste valeur. Malgré quelques défauts en termes de gameplay répétitif et de sa caméra capricieuse, je peux tout de même dire que la symbiose des deux univers avec un chara-design des personnages Disney parfaitement réalisé ne pourra que me faire continuer l’aventure sur d’autres opus de la série.
BlackJowy

le 31/07/2014
7
Le jeu à deux intérêts principaux : Square + Disney et le reste de la série

Ce jeu est plutôt moyen, mais il a eu le mérite de lancer une série qui a su se transcender
Pwyll

le 29/07/2014
6
Kingdom Hearts, c'est le croisement improbable entre Final Fantasy et Disney. Pour l'enfant que j'étais, ce jeu avait vraiment tout pour plaire. Malheureusement, le gameplay assez pourrave, les plateformes pas adaptés et la caméra à la con nuisent très vite l'envie d'y jouer. L'univers est en revanche suffisamment immersif pour avoir envie d'y jouer.
DenamPavel

le 09/01/2014
Edité le 09/01/2014
7
Enfin ! Après moult tentatives j'ai réussi à finir le jeu. Juste un peu aidé par mon frère ^^. Que dire ?

Déjà le gameplay. On peut pas y couper, la moitié des mondes sont injouables et sont une véritable torture à parcourir ! Les sauts approximatifs, les problèmes de caméra, les plates formes étroites sur lesquelles on fight avec des monstres, les gameplay freestyle pour certains mondes (Ariel je te regarde !) tout simplement atroces...

Ensuite la direction artistique est pas non plus au top et le design des persos principaux (leurs pieds surtout) est un peu naze.

Passés ces quelques défauts le jeu est très joli, quelques mondes, quelques thèmes musicaux, valent réellement le coup et l'univers est vraiment enchanteur par moment.

Dernier point, le scénario. Forcément avec un tel patchwork d'univers, les raccords sont un peu maladroits et le scénario principal pas mal scabreux mais si on fait fi des quelques incohérences ça se laisse suivre.

Au final, j'ai dû vraiment m'accrocher mais j'ai passé quelques bons moments sur ce jeu pour lequel je partais avec beaucoup de scepticisme et surtout... Je vais pouvoir passer au 2 !
Herbrand

le 16/04/2013
Edité le 16/04/2013
7
+ Quel plaisir de parcourir les univers Disney !
+ L'insertion des figures de Final Fantasy pas trop invasive
+ Histoire intéressante qui se met en place

- De gros problèmes de gameplay, surtout au niveau de la caméra
- Combats pas très intéressants mais très envahissants
Mede

le 14/02/2012
8
Etant un grand fan de Walt disney, et final fantasy j'ai été plus que curieux lorsque j'ai appris la venu de kingdom Hearts.

Et je l'est trouvé très très bon le seul point que je regrette un peu serais le gameplay.
Mais le reste vraiment des personnage, un scénario et une OST bien pensé.

Bref très bon jeu !!!
dandyboh

le 05/11/2011
Edité le 23/05/2013
6_5
Kingdom Hearts est un mystère : un jeu que j'avais commencé alors que j'étais en plein Dark Chronicle, je l'ai fini en quelques jours alors que j'ai mis des mois à aller au bout de Dark Chronicle... et pourtant, le gameplay de Kingdom Hearts est décevant, avec la désagréable impression de passer son temps à marteler la touche X de la manette. A cela s'ajoute des phases de rail shooters tout simplement atroces. Et pourtant, je suis resté scotché jusqu'à la fin du jeu. J'ai adoré ce mauvais jeu, ce qui est difficile à noter...
heavenly

le 28/10/2011
8
Un grand jeu qui réussi l’exploit de mixer l'univers de Disney avec celui de square avec brio tout en proposant un trés bon scénario et une ambiance excellente portée par les musiques envoûtantes de Yoko Shimomura !
Faizon

le 19/10/2011
8
Malgré d'assez vils défauts (le voyage dans l'espace ou encore la facette technique des combats globalement assez limitées pour la majorité des défis proposés), ce Kingdom Hearts réussit le tour de force de mêler deux univers à première vue antinomique, grâce à une technique (visuelle et sonore) irréprochable, et à un scénario qui tient largement la route. Même si certains passages peuvent être un peu bavards, et certains "mondes" ne pas proposer des ambiances qui conviendront à tous les joueurs, la richesse globale proposée, dans le jeu en ligne droite et dans ses à-côtés, auront toutes les chances d'emporter l'adhésion du plus grand nombre.
LGF

le 04/09/2011
Edité le 10/09/2012
7
A l'époque de la sortie de Kingdom Hearts, je considéré le jeu comme une hérésie. Mélanger l'univers de final fantasy et de disney dans un seul jeu?? Non non, impossible!
Je fermé les yeux sur toutes news, visuels ou tout autre chose qui pouvait m'atteindre.

Alors depuis je l'ai fait ce fameux kingdom hearts.
Tout d'abord... un jeu mélangeant final fantasy et disney? Mais alors pas du tout!!! C'est un jeu Disney. Pour ce qui est de final fantasy on a quasiment rien. Quelques personnages très mal foutus au début, et un combat contre Sephiroth en guise de bonus. Non non, le coté Final Fantasy est très anecdotique.
Du coup on reçoit coté Disney tous les mondes a traverser propres chacun a un univers Disney. Des mondes qui on tendance a être très très petits... On y fait le tour en 10 minutes et les zones d’explorations sont traversés en quelques secondes. Et au bout on arrive avec un level design assez mauvais...

Heureusement le jeu se rattrape par d'autres qualités. Et notamment son plus gros atout: le combat. Dynamique, un bon compromis entre le bourrinage et la magie. Et il vaut mieux l'apprécier ce système de combat car il y en a en permanence. A chaque pas, des ennemis arrivent sur nous.

Au niveau du scénario je suis très partagé. On est parfois dans la parodie ou le cliché a l'intérieur des mondes disney, mais le scénario global reste assez intéressant et sombre. Malheureusement la qualité n'est vraiment la qu'au début et a la fin du jeu. Entre temps nous avons des petites intrigues dans les mondes, reprenant plus ou moins celles de leurs univers respectifs.
En somme le scénario n'est qu'un prétexte pour traverser les mondes Disney, mais elle reste tout de même appréciable.

Parlant graphismes et musiques on reste dans de bonnes qualités.
Les musiques sont mis inspirés de disney, mi originales. Le tout est de très bonne facture. Sauf.... sauf la musique d'intro que je trouve désagréable!
Niveau graphismes c'est très beau, et les mondes disney sont très bien rendus. Par contre petit soucis...c'est le design des personnages non disney. Tous les personnages disney sont pour moi très beau, mais tous les reste, final fantasy et originaux, sont vraiment très moche. Petit clin d’œil a Sora et ses grands panards....

Je veux saluer tout de même pour la fin les voix en vf que je trouve de très bonne qualité. Pensée a celles du génie et winnie l'ourson!!
27 active users (3 members, 24 guests, 0 anonymous member)
Online members: algerino, maxff9, yusuke
Legendra RPG V4.8 © Force 2014 - Legal Mention
Webmaster : Medion