haut_menu
Infos Blog
Les aventures de Bruninho87
Quelques avis vidéoludiques après avoir terminés ou non ces jeux
Crée le 30/01/2014
haut_menu
Catégories
haut_menu
Calendrer
<<Octobre 2020>>
LuMaMeJeVeSaDi
28293001020304
05060708091011
12131415161718
19202122232425
26272829303101
Tales of Graces f [Review]
Par bruninho87, le 04/06/2014 à 13h23
Catégories : Jeu terminé, Jeux vidéo, RPG
La licence « Tales Of » fait partie des incontournables des J-RPG. Néanmoins, Tales of Graces f avec son portage chaotique de la Wii (2009) à la PS3 (2010) ne s’est pas fait que des amis. Cette licence qui ne sort que quelques ops en Occident où le fan meurtri doit prendre son mal en patience sans être sûr de voir, un jour, dans la langue de Molière le prochain « Tales Of » sorti au Japon.
Donc, que nous réserve cet opus qui prend sa place de manière maladroite et ce, pour la première fois, sur PS3 dans nos contrées. Concurrence à Final Fantasy ? Une réelle concurrence ?

[0] Commentaire
Lire Lire en entier
South Park : Le bâton de la vérité [Review]
Par bruninho87, le 02/05/2014 à 08h06
Catégories : Jeu terminé, Jeux vidéo, RPG

South Park, une entité que tout le monde se doit de connaître, surtout grâce à leur série animée connue à travers le globe. Cette série, provoquant les codes de la société, se jouant des mœurs, parodiant des célébrités tout en utilisant un humour – qu’on se le dise – bien dark. Elle fait partie des divertissements cultes dont tout être humain se doit de visionner pour se faire une idée de l’ampleur du phénomène qui aura cette année 17 ans, déjà. Néanmoins, nous ne sommes pas ici pour parler de la série mais du dernier jeu de la licence ; South Park : Le bâton de la Vérité.

Que nous réserve ce 6ème jeu de la licence South Park ?


[3] Commentaires
Lire Lire en entier
Lightning Returns : Final Fantasy XIII [Review]
Par bruninho87, le 23/04/2014 à 09h08
Catégories : Jeu terminé, Jeux vidéo, RPG

Final Fantasy, une saga, une entité, pour laquelle tous les fans se tiennent aux aguets lors de chaque trailer, preview, événement. Cette trilogie aura fait beaucoup parler d’elle, que se soit de manière positive ou négative. La majorité des fans avaient été majoritairement déçus du 2ème opus (Final Fantasy XIII-2), moi y compris. Alors qu’en est-t-il pour ce Lightning Returns - Final Fantasy XIII-3 ?


[0] Commentaire
Lire Lire en entier
GTA V [Avis] - Jeu terminé
Par bruninho87, le 31/03/2014 à 15h19
Catégories : Jeu terminé, Jeux vidéo
Fini GTA V en 31 heures .

8ème jeu terminé de l’année.

[0] Commentaire
Lire Lire en entier
7th Saga [Scénario terminé - Avis]
Par bruninho87, le 21/03/2014 à 10h38
Catégories : Jeu terminé, Jeux vidéo, RPG

Un jeu très difficile dans un univers peu riche où les innombrables allers-retours seront votre premier ennemi. Néanmoins, parlons des différents points sur le jeu afin d’éventuellement ressortir les qualités de ce jeu sorti en 1993 au Japon et aux Etats-Unis.


Un jeu très difficile dans un univers peu riche où les innombrables allers-retours seront votre premier ennemi. Néanmoins, parlons des différents points sur le jeu afin d’éventuellement ressortir les qualités de ce jeu sorti en 1993 au Japon et aux Etats-Unis.

[1] Commentaire
Lire Lire en entier
The Last Of Us [Avis - scénario terminé]
Par bruninho87, le 03/03/2014 à 09h49
Catégories : Jeu terminé, Jeux vidéo

Fini The Last of Us, environ en en 15 heures.

5ème jeu terminé de l’année. 3ème hors RPG.

Synopsis :

Joel est un jeune homme d’une 30aine d’année vivant avec sa fille dans la ville d’Austin. Le jour de son anniversaire un virus apparaît et contamine peu à peu la population. Les journaux annoncent une augmentation des admissions de 300 % dans les hôpitaux dus à ce virus. Il décide de s’enfuir alors avec sa fille et son frère Tommy mais se font rattraper par un soldat l’armée qui a pour ordre d’abattre toute personne suspectée d'être porteuse du champignon viral. Sarah est abattue d’une balle et meurt dans les bras de son père. L’infection finit par devenir une pandémie qui dévaste l’humanité et a contraint les habitants restants à fuir dans des camps militaires sous quarantaine placés sous loi martiale.

Gameplay / Jouabilité : 8/10

Ce que j’ai particulièrement apprécié dans ce jeu, c’est qu’il n’y a pas de retour en arrière. C’est-à-dire, que le scénario nous place de manière intelligente dans un fil rouge que nous devrons suivre jusqu’à la fin (emmener Ellie en dehors de la ville) ; aucun aller-retour.

Cela peut paraître contraignant mais il n’en est rien car, le scénario habilement mis en place nous donne cette immersion où pour survivre il faut avancer le plus longtemps possible et ce, de manière prudente, jusqu’à arriver à sa destination finale – si possible vivant.

Comme tout bon jeu d’aventure (et de survival horror), plus vous avancez dans le jeu, plus vous améliorez votre personnage (via des pilules que vous devrez trouver) et votre arsenal se verra grandir peu à peu. Chose intelligente des concepteurs afin de donner encore plus cette sensation d’immersion, vous devrez toujours fouiner ici et là, afin de trouver des armes, munitions et autres objets de conceptions d’objets (on déplore cependant la redondance de faire cela à chaque fois). De ce fait, les munitions/objets sont donc à utiliser avec la plus grande vigilance car vous pourrez vite en venir à court, vous devrez donc toujours faire attention où vous allez et où vous marchez – par exemple en utilisant la touche du « Mode écoute » pour savoir si un ennemi rôde dans le coin. En somme, vous ne pourrez courir tête baissée devant vous – sans dire que vous devrez protéger Ellie, même si par moment c’est elle qui viendra vous aider – et réfléchir de manière stratégique de quelle manière vous passerez tous vos obstacles (surtout que certains ennemis ne peuvent qu’être tués seulement d’une certaine manière).

En outre, au niveau gameplay, la prise en main est rapide et intuitive. J’aurais peut-être voulu une autre touche pour le changement d’arme au lieu du « touche directionnelle droit + X + touche directionnelle haut», mais ça reste, en général, très simple d’utilisation ; sauf en cas de bagarre générale, où au final, vous n’aurez même pas le temps de sortir une arme et vous opterez – comme moi – pour la touche carré à répétition.

Scénario: 9/10

Aucun temps mort (aucun loading), les seuls « temps mort » que vous aurez droit sont précieux, ce seront les seuls moments où vous pourrez souffler un peu, mais vous devrez toujours continuer à avancer avec, par moment, l’envie de tout lâcher pour revenir en arrière pour regagner cette sécurité, tellement la dose de difficulté se verra croître et cela sera très éprouvant (mais le jeu est de loin pas difficile).

Je dois avouer que l’immersion pour moi a été totale, (d’ailleurs, j’ai fais le nécessaire de jouer dans le noir, uniquement les soirs en branchant mon home cinéma ; avant-arrière) elle permet de se sentir parfois dans une insécurité indescriptible et nous n’avons d’autres choix que d’avancer très lentement, pas à pas « de peur » de tomber sur un ennemi qui surgira derrière une porte fermée (même si cela est plombé par l’anticipation de certaines vagues d’ennemis, car Ellie nous préviens).

Bien évidemment, en même temps que vous avancerez dans le jeu, vous découvrirez peu à peu ce qu’il se passe et surtout qu’est-ce qui s’est passé (à travers des notes – artefacts – que vous récolterez tout au long du jeu).

Graphisme / Bande sonore : 8/10

Naugthy Dog nous offre un jeu d’une très grande beauté. Le level design est très réussit dans le thème post-apocalyptique, les effets sont magnifiques surtout lors des changements jour/nuit. Ceci étant, la plus grande réussite, graphiquement parlant, c’est le rendu du noir quasi-total avec la lampe torche allumée ; S-U-B-L-I-M-E. Sans oublier les quelques moments où vous vous trouverez sur les toits des immeubles avec une vue, à la fois magnifique et alarmante, tellement le rendu est en harmonie à l’ambiance.

Le faciès a également un très bon rendu, même si nous ne nous trouvons pas au niveau de « Beyond Two Souls », le résultat est totalement suffisant et le reste est à la hauteur de « Beyond Two Souls » voir même un cran au-dessus.

La bande son est dosé à merveille, vous aurez le plus clair de votre temps aucune musique et son, pour que l’angoisse monte et les bruitages au moment opportun sont totalement ajustés et réussis.

Durée de vie : 8/10

Un jeu d’aventure avec une très bonne durée de vie, surtout si vous évitez le rush. Personnellement, j’ai opté par l’exploration totale dès que la possibilité m’était offerte. Entre l’accumulation des objets de munitions, de confections et des artefacts, j’ai passé un temps fou pour essayer de ne rien louper. J’ai débloqué ainsi quelques trophées. Néanmoins, la phase d’exploration plombe le rythme qui paraît du coup moins soutenu. Donc, l’expérience avec « Last of Us » se doit d’être fait de manière à que vous évitiez un certain ennui pour que vous puissiez apprécier le plus possible de l’ambiance, des graphismes et du scénario.

Conclusion :

Naughty Dog nous offre un jeu d’une très grande qualité ou même moi, qui suis un joueur qui n’adhère pas forcément à ce style de jeu, j’ai eu vraiment du plaisir à me consacrer ses quelques heures pour ainsi profiter de l’épilogue de ce jeu. Il y a très peu de défaut et les Studios ont vraiment mis la barre haute pour la fin de vie de cette PS3. Ne soyons donc pas étonné que ce jeu ait été élu « Jeu de l’année ».

Par contre, je ne sais pas pour vous, mais personnellement, l’épilogue m’a paru très décevant. Le dernier chapitre est bon tout de même, mais… je reste sur un grand MAIS.

Note : 8/10

[3] Commentaires
Lire Lire en entier
Beyond : Two Souls [Scénario terminé]
Par bruninho87, le 30/01/2014 à 11h35
Catégories : Jeu terminé, Jeux vidéo


Fini Beyond: Two Souls, environ en une dizaine d'heure.

3ème jeu terminé de lannée, bien évidemment, uniquement au niveau du scénario et je dois dire que celui-ci est très bon.

Synopsis :
Nous incarnons Jodie Holmes, une fille possédant des pouvoirs « surnaturels ».
Cette dernière est liée, depuis sa naissance, à une entité dont elle ne peut se séparer. Dautant plus, Jodie ne sait rien de cette entité, qui à la fois lui procure du mépris, de la peur, mais aussi une certaine sécurité et du réconfort.
Le jeu nous fait découvrir différents moment de la vie de Jodie.

Gameplay / Jouabilité : 5/10
Le jeu est du genre « Film intéractif ». Pour ceux/celles qui connaissent « Heavy Rain », vous allez savoir de quoi on parle. Pour les autres, ce genre de jeu est scénarisé à la manière dun film (photographie, dialogue, scénario, etc.), et nous, joueurs, devons effectuer différentes actions (phases de QTE choix cruciaux sur le dénouement de lhistoire) et des phases « dexplorations » pour pouvoir continuer « le film ».

Ce gameplay très intuitif à lépoque de son cadet (Heavy Rain) qui donnait tout de même une certaine « liberté » ; liberté que malheureusement, nous ne retrouvons pas sur cet opus, qui se veut un peu (trop ?) linéaire et dirigiste.
Vous allez vite constater quarriver à moitié du jeu, vous naurez pas effectué énormément dactions - que se soit QTE ou phase « dexploration » - au final, vous vous laisserez guider par lhistoire et appuyerez sur les différentes touches demandées de manière automatisée et que vous choisirez des réponses selon votre humeur du moment (ou votre état desprit en général).

Les cinématiques sont très nombreuses (normal pour un film interactif), mais malheureusement, les phases où le joueur intervient sont de loin, à contrario, peu abondantes.
De plus, certaines phases dactions, que Quantic Dream aurait pu nous mettre à disposition, ne le font pas forcément, mais nous laisse, cependant, effectuer des tâches qui sont, à mon humble avis, pas importantes (cf. chapitre « Le Dîner »).
Dailleurs, pour ceux qui ont joué à « Heavy Rain » où la difficulté était, selon moi, assez bien dosé, nous avons, à linverse, sur « Beyond :Two Souls » une difficulté inexistante même en mettant le jeu en difficile.

En somme, ne vous attendez pas à un jeu ardu et nerveux, vous serez plus un spectateur et les heures de jeu que vous passerez, vous serez, au final, très passif. Cependant, ce jeu ne ma pas ennuyé, javais toujours envie de connaître la suite et de découvrir le dénouement final.

Scénario : 9/10
Le gros point positif du jeu, même si cela va de soi. Le scénario est digne dun film hollywoodien, la photographie, le dialogue, le suspens, tout y est et très bien dosé. Je ne vais pas métaler dessus afin déviter le spoil, mais jai eu un gros coup de cur pour le chapitre « Sans abri » où limmersion est totale. Par contre, si je devais donner un point négatif, qui ne lest pas forcément, jai été un peu déconcerté que le jeu navance pas dans lordre chronologique, on passe dun chapitre avec Jodie enfant, ensuite Jodie adulte et on revient sur Jodie adolescente. Je pense que cétait un choix voulu par Quantic Dream pour quon apprenne pas à pas, des capacités de Jodie et de lhistoire, mais limmersion dans lensemble était du coup peut-être moins soutenue.

Graphisme : 8/10
Un autre gros point positif, tous les personnages du jeu sont en réalité de vrais acteurs (Jodie Holmes est joué par Ellen Page,) qui en outre, le fait que se soit superbement joué, nous avons droit, grâce aux capteurs de mouvements et dun travail titanesque à une qualité graphique louable, surtout dans les cinématiques.
Par contre, dans les phases où le joueur à la main, jai eu limpression, par moment, de reconnaître quelques petits « bugs » graphiques ce nest pas lisse à 100%..., et les mains des personnages sont un peu farfelues, on a presque limpression quelles sont inertes.
Néanmoins, le faciès des personnages a un rendu fantastique et permette de partager les émotions des personnages comme si cétait réellement de vraies personnes.

Durée de vie : 8/10
Ne vous attendez pas à un jeu tel un RPG où il vous faudrait une 40aine dheures pour le clore. Ici, en prenant votre temps et en suivant lhistoire comme bon vous semble selon vos actions vous pourrez voir le dénouement final au bout dune dizaine dheures. Ce qui est louable pour ce genre de jeu.
De plus, ajoutez une dizaine dheures pour voir les différentes fins, reprendre certains chapitres de la manière opposée à celle que vous avez choisi et ainsi débloquer les différents trophées manquants.

Conclusion :
Quantic Dream nous livre un grand scénario mais pas forcément un grand jeu vidéo.
Lhistoire, la mise en scène, les graphismes sont les plus grands atouts de cet opus, mais un progamer ny trouvera pas un plaisir dêtre autant passif sur un jeu.
Ce jeu se doit dêtre pris dune manière à vous laissez bercer par ce monde qui est parfois étrange à ces intrigues et son dénouement. Il ne faut pas le vivre de la même manière quon contrôle Kratos par exemple (God of War), vous devez le vivre à côté de Jodie, comme si vous étiez Aiden et que vous ne faites plus quun.

Note : 7,5/10

[3] Commentaires
Lire Lire en entier
Pokémon X-Y [Avis]
Par bruninho87, le 30/01/2014 à 11h35
Catégories : Jeu terminé, Jeux vidéo, RPG

Le scénario dans Pokémon n’a jamais été le point le plus marquant (hors la 1ère génération). Néanmoins, je l’ai terminé et cela après quelques jours de sa sortie et vous donnez un avis le plus constructif possible.

Il faut savoir qu’en plus du scénario très basique, j’ai également compléter le Pokédex. 706 Pokémons vous suffiront à obtenir les remerciements du Professeur de la région de Kalos. Les Pokémons restants sont ceux dont nous ne pouvons obtenir que par le biais des Events.
Hormis les félicitations du professeur, vous recevrez un objet tant convoité par les SH (Shiny Hunters) : le CharmChroma.

Cet objet vous permettra d’avoir un meilleur pourcentage pour découvrir des Pokémon Shinys (couleurs différentes avec des petites étoiles lorsqu’ils apparaissent en combat ; on peut presque parler de Pokémon uniques). Donc réellement, après avoir terminé le scénario et compléter le Dex, vous aurez toujours de quoi faire dans le monde de Kalos (surtout si vous êtes un fervent/fan de l’univers Pokémon) :
- Combat en ligne
- Echange
- Attraper des Shiny
- Entrainer vos Pokémons de manière à concevoir une équipe dite Stratégique.
- Ce que vous voulez au fond…

Pokémon avec son monde fantastique/féerique et son univers « énigmatique », on peut avour qu’il est vraiment très difficile de décrocher, cependant, je vais quand même vous souligner les points positifs de ces opus (X et Y) afin de vous convaincre (ceux qui doutent) de vous le procurer :


- Graphiquement : C’est beau, rien à dire. Les combats sont prenants, on a presque l’impression qu’ils sont dynamiques. Les villes sont assez bien foutus, même si la ville principale est un tant soit peu, chiante à parcourir avec ses rues en spirales.

- GTS : De grosses améliorations, il est plus simple de faire des échanges ; car il y a une fonction qui permet de savoir si les Pokémons qu’on recherche – même hors pokédex – sont susceptible d’être échangés selon vos Pokémon dans vos boîtes car on peut utiliser un filtre qui le permet.

- Menu Pokémon et Pokédex : Toujours aussi ergonomique et le petit plus qui est apparu est « le pop-up » de région sur le menu (stat) du Pokémon. Ce qui permet de savoir si le Pokémon a été généré sur une « cartouche » Coréenne, japonaise, anglaise, etc…

D’ailleurs, dès lors qu’on reçoit un Pokémon d’une autre version régionale, on a également accès à son Pokédex dans cette dite langue. Ca permet de favoriser le masudage, si vous connaissez le concept. (Mettre à la pension un Métamorph Français et un Salamèche Japonais, vous aurez plus de chance d’obtenir un Salamèche Shiny).

- Parc Safari : Belle nouveauté pour compléter son Pokédex – des Pokémon sont uniquement attrapables dans le Parc. De plus, les Pokémons dans le Parc ont de meilleures chances d’être Shiny.

- Le Système de Perfectionnement Virtuel : Les EV’s dans les anciennes générations étaient plus contraignantes. Il fallait faire des rencontres dans les hautes herbes – et avoir la chance de trouver à chaque fois le Pokémon qui donnaient les EV’s adéquats – ou recharger les combats de certains dresseur (époque de DPP de mémoire). Ce nouveau système permet, grâce à un mini-jeu rapide, de monter les Evs de son Pokémon dans l’une des stats choisies et comme par le passé en combinant le Pokérus, il est d’autant plus rapide de faire les Ev’s de son Pokémon. Pour les stratèges comme moi, c’est une évolution juste énorme et un gain de temps considérable.

- Les Méga-évolutions : Nouveautés qui m’avaient un peu refroidi aux premiers abords, je dois dire qu’on y prend goût assez rapidement. D’autant plus qu’à l’heure actuelle, uniquement une dizaine de Pokémon ont cette option – ils doivent porter l’objet adéquat – j’espère et je pense, qu’ils continueront dans ce sens avec des mise à jour et ainsi rajouter de nouvelles Méga-évolutions, surtout pour des Pokémon tels qu’Insolourdo, Canarticho, etc.. dont nous attendons une évolution depuis longtemps.


- Le nouveau type fée : Qui dit nouveau type, dit métagame à revoir dans sa globalité. A l’époque des premières générations où le type Psy était roi, ils ajoutent le type Ténèbre dans la 2ème génération. Par la suite, le type Dragon était des dieux vivants et dans cette 6ème génération ce nouveau type Fée remet en cause tout le métagame et de la manière dont on jouera nos Pokémon. C’est sincèrement une des meilleures nouveautés dans cette génération.

(Le type Fée est immunisé contre le type Dragon)


- Personnaliser son personnage : Il est vrai que c’est un détail, mais un détail qui permet au moins de nous différencier dans ce vaste monde, surtout lorsqu’on joue en ligne contre d’autres dresseurs. Donc, vous aurez le choix de coiffure, couleur de cheveux et de vêtements afin de personnaliser votre héro selon vos envies.

- Social : Il est plus simple d’échanger des Pokémons – hors GTS (lorsque vous êtes sur le menu, tous vos amis s’affichent (code ami), tous vos copains (les personnes avec qui vous avez combattu ou fais des échanges GTS par exemple) et les passants (personnes connectées se trouvant au même endroit que vous. Vous n’aurez qu’à cliquer sur leur avatar afin de leur envoyer des aura, demandé de faire un échange ou de faire un combat. Bref que du bon).

- Echange miracle : Petit plus également. Vous avez un Pokémon dont vous souhaitez vous débarrasser pour XY raisons ; maintenant au lieu de le relâcher, effectuer plutôt un échange miracle, car cela fera peut-être plaisir et sera utile à quelqu’un d’autre et en échange vous recevrez un indésirable de ce dresseur. Il peut arriver de recevoir des vraiment bons – 5IVs max, Pokémon qu’on n’avait pas, shiny.., légendaire, Pokémon déjà EV ; en gros de tout alors que peut-être vous aurez envoyé un simple Chetiflor tout banal.

Je crois avoir fait le tour sur les principales nouveautés de cette génération. Donc, je vous conseille grandement – si vous vous en foutez comme moi du scénario, mais que vous êtes fasciné par ce monde, de son côté stratégique et de collection.

[1] Commentaire
Lire Lire en entier
Football Manager 2014 [Avis]
Par bruninho87, le 30/01/2014 à 11h35
Catégories : Jeu terminé, Jeux vidéo


On ne peut parler d’une réelle fin, car ce type de jeu et surtout cette saga ne permette pas d’avoir un “The End” et de passé à autre chose, il est illimité dans le temps.
Néanmoins, je peux dire que je l’ai terminé, car je pense avoir poussé au maximum du gameplay et de ces différentes fonctions.
Jetons-en un œil de plus près.

La base de données : Toujours autant exceptionnelle et réaliste. Je suis toujours bluffé par le travail titanesque de l’équipe et des personnes en chargent des notations des joueurs.

L’IA : Rien à dire, c’est toujours mieux et toujours excellent. Malgré, de temps à autre, des phases assez lolesques voir incompréhensibles, mais on ne peut pas dire que ça n’arrive pas, même dans le football réel.

Tactique : la mise en place tactique a été légèrement revue et on peut constater qu’il y a de nouvelles possibilités au niveau de l’attribution des rôles des joueurs sur le terrain. Ca permet d’avoir encore une meilleure vision tactique lors des matchs. Je dois d’ailleurs dire que cette année, ce n’est pas chose aisée de trouver une « bonne » tactique, vue que le choix est assez gigantesque. Sans compter le temps d’adaptation des joueurs à la dite tactique.

Transfert : Plus réaliste et sincèrement, c’est le côté le plus addictif du jeu cette année. Je me souviens encore dans les derniers opus – je ne sais pas pour le 2013, car je ne l’avais pas achété, car j’ai été déçu du 2012… - il était assez difficile de prêter des joueurs et que par la suite, ces derniers jouent et s’améliorent.

De plus, les ventes montaient incroyablement vite et de voir que certains joueurs partaient pour des M€, c’était assez navrant. Cette année, prêter un joueur est une des choses les plus simples et est à la fois bénéfique pour le joueur (pour s’améliorer, il ne faut pas que s’entrainer, il faut jouer) et pour les deux clubs.

Il suffit de proposer aux clubs -> ajouter les différentes options (le statut qu’il aura dans l’équipe, le poste dans lequel il jouera, etc.) et envoyer la proposition. Il est rare de ne recevoir aucune offre, donc vous aurez le choix de l’envoyer où bon vous semble. De plus, vous aurez un suivi mensuel de ses prestations (si vous le désirez), s’il joue suffisamment selon le statut établi lors du contrat avec l’équipe adverse, et s’il joue à son poste prédéfini également.
Par ailleurs, au niveau de l’achat/vente, ce côté est d’autant plus réalistes. A l’époque où acheter un Cristiano Ronaldo à 50M€ était simple, un joueur qui est vraiment indispensable à l’épique, il sera difficile voir même impossible de l’acheter – sauf un grand effort financier. Il ne faut pas se leurrer, si vous n’avez pas de quoi le remplacer, vous vendrez votre meilleur joueur ?
A l’inverse, la valeur des joueurs est toujours en adéquation aux titres obtenus, aux notes de matchs joués globales ... comme dans le football réel. Le bon exemple est Porto : Ils gagnent la LDC en 2005, les ventes des joueurs la saison suivante étaient exceptionnelles.


Dans le jeu, en ayant pris le Sporting Clube de Portugal, la valeur des joueurs étaient très basses en début de parties, les années qui suivirent en obtenant de bons résultats, en recrutant malin et en gagnant de nombreux titres, j’ai pu vendre un joueur en particulier (jeune, talentueux qui finis meilleurs buteur de la ligue des champions et du championnat) pour 55M €. Alors qu’en début de saison, on m’aurait proposé maximum 20-25 M€.

Conclusion : Voilà les points importants qui vous donneront envies comme moi de continuer votre partie au maximum (je joue toujours – saison 8 actuellement) et afin de pas vous ennuyer n’hésitez pas à relever certains types de challenges comme moi (j’ai tout vendu après avoir gagné 3 LDC d’affiliés et je joue uniquement avec des joueurs de nationalités portugaises, hors naturalisations).

Note : 9/10

[0] Commentaire
Lire Lire en entier
S'inscrire
Blogendra V1.2 [Propulsé par Legendra RPG] © Force 2008 - En ligne depuis le 13/09/2008 on Infomaniak.net
Développeur : Medion Designer : Allesthar

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS Valid Atom Feed get Firefox