haut_menu
Infos Blog
Zapan's house
Juste ma life et les meilleurs RPG :)
Crée le 13/09/2008
haut_menu
Catégories
haut_menu
Calendrer
<<Juillet 2020>>
LuMaMeJeVeSaDi
29300102030405
06070809101112
13141516171819
20212223242526
27282930310102
haut_menu
Blogs recommandés
haut_menu
Signets
[Review] Final Fantasy XIII
Par Zapan, le 11/06/2010 à 15h23 (2623 vues)
Catégorie : RPG
Voir la fiche
Après de longs moments passés sur Pulse et Cocoon, me voici venu à bout de cette épopée après de longues semaines. Retour donc cette semaine sur le jeu tellement à la mode il y a quelques mois.


Final : pourquoi pas. Fantasy : Où ça ?

C'est ce qu'on peut se demander après avoir lancé le jeu. Nous voila propulsé dans un monde digne de Star Wars, remplis de garde aux gros pistolets lasers et de robots futuristes. Bon ok, tous les FF ne se déroule pas dans un univers de pur Heroïc Fantasy, mais là ca m'a choqué de voir des sbires de Dark Vador en face de moi, un rebelle à bonnet noir et un héros à la coupe afro.


L'héroine ne veut pas se faire voler la vedette!

On retrouve vite nos marques avec des combats qui semblent classiques au premier abord, avec une jauge d'ATB qui se remplit, mais on se rend compte quand même d'un problème de programmation: on ne contrôle qu'un personnage!

Combats auto

Seul un des personnages, le leader peut être dirigé dans ses actions, les autres se contentant de faire ce que l'IA lui impose! Nom d'un geek, c'est quoi cette idée ?! Bon on se calme, le joueur que vous êtes peu heureusement influencer ses coéquipiers en leur imposant de suivre une tactique à chacun des autres membres de sa team. Ainsi vos deux compagnons se verront assignés un rôle par vos soins et en plus vous pouvez en changer en plein combat suivant la situation confrontée. Ainsi si vous êtes en pleine forme vous assignez des rôles agressifs à votre team, et si tout va mal il faudra penser à désigner un soigneur.


Team offensive : deux ravageurs et un attaquant!

Les rôles principaux des C-RPG sont présents et on peut à foison booster ses stats, altérer l'état de l'adversaire, utiliser un Protector comme dans Etrian Odyssey ou encore simplement faire attaquer l'ennemi. Le système de combats auto est poussé à son paroxysme avec la fonction automatique concernant le personnage dirigé par le joueur : on laisse alors l'ordinateur utiliser la compétence la plus adaptée à la situation. Ainsi on peut se concentrer sur les changements de tactiques au cours des combats et laisser la sélection des compétences à l'IA du jeu.

Ils sont où les MP ?

Nom d'un schtroumpf, les MP ont disparus dans ce jeu! Un FF sans magies c'est pu vraiment un FF...


Oui,oui, il s'agit juste de la barre de HP en bas à droite.

Pourtant tous les sorts classiques de la série sont présents : Feu, Glace, Foudre.... Ils sont dans cet opus gratuits! En fait tous les personnages utilisent des compétences offensives comme Fauchage qui est de type physique ou des magies. Toutes les compétences coutent plus ou moins en terme de jauges ATB : la fameuse barre des FF se charge au fil du temps, mais ce coup ci elle est segmentée en plusieurs petites barres. Ainsi Feu coute 1 ATB, alors que Feu² en coûte plus.

Le rôle des magies est donc complétement bouleversé dans cet opus et on peut en utiliser à foison! La conséquence directe de ce choix est l'inutilité de recharger ses HP par des sorts Soin en dehors des combats : les developpeurs ont donc décidé de nous rendre tous nos HP à la fin de chaque combat. L'aspect survival des très anciens FF disparait donc et les quêtes dans les dongeons se révélènt maintenant des ballades de santé où on a plus peur de manquer de HP ou d'ether.

Vous allez être choqués!

Le but du jeu est de choquer au plus vite les adversaires! Mais pas de la manière que vous croyez, mais grace à une barre de choc qui se remplit au fur et à mesure que vous tapez votre adversaire. Et c'est là que la différence entre les attaques physiques et magiques se fait : les attaques physiques font peu monter la jauge de choc mais font pas mal de dégats, alors que la magie permet de faire monter très vite la barre de chox. Il faudra utiliser subtilement ces deux types dans votre équipe, la barre de choc ayant tendance à se vider si vous ne taper pas régulièrement votre adversaire.


Le pauvre droïde est choqué!

L'intérêt de cette barre de choc est qu'une fois remplie l'ennemi se révèle beaucoup plus faible et sensible aux dégats. Remplir cette barre se révèle même indispensable pour se débarasser de puissants adversaires.

Couloirs RPG ?

La manière dont se fait l'évolution dans FF pourra choquer certains. En effet, une grosse vingtaine d'heures de jeu se résume, en terme de gameplay, par l'exploration de couloirs en quasi ligne droite. D'accord les paysages changent, on explore des villes futuristes, des rivères de cristal, des grottes lugubres...Mais ua final on avance toujours, on enchaine 5 ou 6 combats avant la prochaine cut scenes, et on recommence!


Réflechit pas Sazh, suffit d'avancer!

Ce concept de couloir est poussé à l'extreme avec la disparition des villes, commerces et même PNJ! Vous avez juste accès aux magazins du jeu à chaque point de sauvegarde et c'est tout.

La fin du jeu elle se révèle très différente et vous propose une aire du jeu extrémement grande et vous pourrez alors à loisir vous perdre dans les tréfonds de Pulse, chasser des monstres pour executer des quêtes annexes ou plus simplement avancer pour suivre la trame du jeu. Faire quelques quêtes ne se révèle pas inutile histoire de ne pas être pris au dépourvu face aux derniers monstres du jeu.

RPG = Exp !!!!

Le système de level up se rapproche beaucoup du sphérier instauré dans FF X : on progresse dans le cristarium et on peut avancer au fur et à mesure que l'on gagne de l'expérience. Le jeu se développe sans gros problèmes de level up pour une grosse moitié du jeu, mais la fin du soft demande de progresser pas mal dans le cristarium avant de poursuivre l'aventure.


Le cristarium du beau gosse Snow

Nos valeureux aventuriers peuvent progresser dans leurs statistiques, mais aussi booster leurs armes et diverses pièces d'équipements. Ces actions sont disponibles à chaque point de sauvegarde et honnetement le concept n'est pas très pratique et se révèle dispensable pour finir le jeu dans sa trame principal. A réserver aux True Hardcore Gamers!


Le système d'otpimisation des équipements

Et l'histoire dans tout ça ?

C'est problablement le point essentiel du jeu : l'histoire que nous allons suivre entre les combats! Sachez qu'elle n'est pas foncièrement novatrice, qu'elle possède pas mal de rebondissements et de scènes chocs, mais globalement les allergiques aux amourettes d'ados et de bon sentiment pour sauver le monde peuvent fuir.

Le jeu nous est servi par des graphismes hallucinants comme vous pouvez le voir sur les screens, qui se révèlent grandiose lors des scènes importantes et nous plonge parfaitement dans l'ambiance. L'arrivée des invocations est par exemple magnifique, même s'il faut avouer qu'elles sont inutiles dans le gameplay du soft...


Odin Mecha Power !!

Le scenario du soft nous est dévoilé peu à peu au cours du jeu. Au début on se perd un peu entre les personnages du jeu, les évenements qui se passe, mais l'avancée de l'histoire et des flash back importants vont nous permettre d'y voir plus clair et comprendre comment tous nos héros sont finalement liés depuis le début (un grand classique du RPG mais bon...).

Les quêtes annexes permettent d'en découvrir plus sur le monde où vont se trimballer les héros et on va faire la rencontre d'un petit Wall E ainsi que d'un énorme monstre de la taille d'une montagne! Je n'ai d'ailleurs pas fini sa quête, je ne sais donc pas si on obtient des révélations ultimes sur Pulse en la finissant.

On va le faire FINALEMENT ?

Tout est chamboulé dans ce soft que ce soit dans le gameplay ou dans l'évolution dans la linéarité. Autant la première partie du soft nous pousse par la peau des fesses à continuer, autant l'arrivée sur Pulse nous fait du bien et fait renaitre en nous le plaisir de la découverte et des quêtes annexes. Techniquement au top, scenaristiquement sans grande surprises et charismatiquement pas génial (mis à part Sazh), ce jeu se révèle une bonne expérience à faire sur console Next Gen, mais ce n'est pas la révolution attendue.


Même Sazh est dubitatif face à ce jeu!

En résumé
:
+ Magnifique
+ Sazh
+ Baby Chocobo
+ Des scènes épiques
+ Une fin d'aventure géniale
- J'aime pas les RPG sur rails
- Gameplay original mais fondamentalement limité
- Peu de musiques marquantes

Note :


Insérer un commentaire
$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
4 commentaires
Ahltar

le 14/06/2010
Héhé, je l'ai pas encore fini mais je pense pas avoir un avis si différent du tiens
Mikaya

le 11/06/2010
good review excellente
MeDioN

le 11/06/2010
Excellente les légendes

Sinon, totalement d'accord, jusqu'à la note ! C'est beau.
Shadow

le 11/06/2010
Une review qui a la pêche ! <

Je te déconseille d'essayer The Wizard of Oz (DS).
Modifir un commentaire :
X
$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant
OK
S'inscrire
Blogendra V1.2 [Propulsé par Legendra RPG] © Force 2008 - En ligne depuis le 13/09/2008 on Infomaniak.net
Développeur : Medion Designer : Allesthar

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS Valid Atom Feed get Firefox