haut_menu
Infos Blog
Zapan's house
Juste ma life et les meilleurs RPG :)
Crée le 13/09/2008
haut_menu
Catégories
haut_menu
Calendrer
<<Juillet 2019>>
LuMaMeJeVeSaDi
01020304050607
08091011121314
15161718192021
22232425262728
29303101020304
haut_menu
Blogs recommandés
haut_menu
Signets
[Review] Etrian Odyssey III : The Drowned City
Par Zapan, le 24/12/2010 à 15h52 (2053 vues)
Catégorie : RPG
Voir la fiche
Un vrai retour aux sources avec ce billet sur le D-RPG de l'année 2010. Cela se déroule sur DS pour la troisième épopée dans le monde cruel et sans pitié d'Etrian! Ce post est reservé aux vrais joueurs, que les autres passent leurs chemins et retournent à leur jeu favori ou leur activité preférée.


Gameplay ancestral

Cela faisait longtemps qu'un jeu ne m'avait pas scotché autant. Il faut dire qu'Etrian a toujours proposé un tant soit peu de challenge aux joueurs ce qui n'est pu vraiment dans l'ère du temps. Le principe du jeu est simple : descendre dans les profondeurs du labyrinthe de la petite bourgade d'Armoroad et réussir à découvrir tous ses secrets. Tout est basé sur le gameplay : on crée sa propre équipe de cinq combattants, on s'équipe comme bon nous semble et on est quasiment laché dans la nature. Un mini tutorial existe dans le premier niveau du dongeon et va servir à nous réexpliquer comment mapper les différents niveaux du jeu.


Quel lieu bucolique! Et dire que vous y prendrez vos premiers game over :)

Le jeu utilise toujours intelligement l'écran tactile et le stylet de la DS. En effet l'écran du haut sert à la vue à la première personne dans le dongeon, et celui du bas à réaliser soi même la map du lieu. C'est facile à utiliser, plutôt bien fichu, et il faudra le faire très sérieusement si vous voulez vous y retrouver. N'hesiter pas à chercher les passages secrets dans les murs, ils sont souvent utiles pour gagner du temps entre les différents niveau.


On s'y croirait, avec le GPS et tout!

Petite nouveauté de cet opus : on peut réaliser un "pilote automatique" à l'aide de flèches à positionner soi même. Cela permet de relier deux niveaux et de laisser le jeu avancer le personnage à votre place. C'est très utile pour les aller-retour à faire de nombreuses fois!

A l'abordage moussaillon !

La grande nouveauté de cet opus est le thème : l'univers marin. Ainsi, plusieurs classes sont en lien avec comme le buccanner, mais un gros travail a été réalisé avec l'ajout de phases en bateau. Concrétement, vous partez à l'aventure sur votre petit navire et vous pouvez pécher ou découvrir les territoires inconnus autour d'Armoroad.


A moi les poissons!

Au début on ne vas pas très loin car on possède peu de réserves de nourriture, mais au fur et à mesure en découvre la carte et des endroits et villes bien particulières. Dès que vous decouvrez un de ces lieux, vous débloquez alors des quêtes annexes réalisables en solo ou en multi. L'interêt principal réside dans le level up facile par ces quêtes car vous pouvez les recommencer autant de fois que vous voulez.


Quelques premières quêtes maritimes

Les phases en bateau ne sont pas vraiment obligatoires pour finir le jeu, mais elles permettent de se changer les idées après une rencontre malvenue avec une FOE...

FOE, FOE, FOE !

Une vidéo célèbre traine sur la toile et résume bien l'esprit d'Etrian :



Il s'agit de monstres se balladant tranquillement dans les dongeons. Contrairement aux autres ils apparaissent sur la carte sous la forme d'une boule violette et à l'écran sur la forme de la fameuse boule orange. Ils sont très dangereux par rapport aux monstres classiques et il faut les éviter la première fois que vous les rencontrez. Après un peu de lvl up, vous pourrez certainement retournez dans un niveau où vous avez sué sang et eau pour les éviter et vous pourrez vous venger! Un exemple à ne pas suivre :



Et encore ces FOE ne sont rien à côté des vrais boss du jeu... Ce n'est pas pour les petits gamers! D'ailleurs même les monstres classiques donnent parfois du fil à retordre, surtout ceux qui abusent des altérations d'état comme confusion.

Customisable à souhait

Le principal interêt du jeu réside dans son challenge et donc dans l'élaboration et la customisation de votre partie. De nombreuses classes sont disponibles et cet épisode fait la part belle aux nouveautés.


Les principales classes du jeu

On retrouve des classes poussées sur l'offensive :
  • Gladiator : le bon vieux guerrier des familles, spécialistes des épées et masses
  • Arbalist : L'archer surpuissant du groupe, utile face aux gros monstres avec un skill passif qui l'avantage contre les adversaires à grand nombre de HP
  • Ninja : Il fait très mal avec ses sabres et sa technique ultime de se dédoubler
  • Buccaneer : Le pirate du groupe qui se bat au pistolet ou à la rapière
  • Zodiac : Le mage noir du groupe, cela fait très mal contre les adversaires sensibles à certains éléments.
Des classes permettent de résister aux puissants assauts adverses :
  • Hoplite : le tank du groupe, il se bat à l'aide de lance mais possède des skills passifs lui permettant de résister à presque tout. Il permet surtout de protéger le groupe contre les attaques physiques ou élémentales
  • Prince : le beau gosse du groupe, il se bat à l'aide de rapière, possède des skills qui boostent l'équipe et qui le regénère sous certaines conditions.
  • Monk : Il possède deux faces : soit vous le booster en tant que combattant à mains nues, ou en tant que soigneur attitré du groupe. Comme il n'y a pu d'autres soigneurs, le choix est vite fait...
Enfin quelques classes sont plutôt originales et peuvent se réveler puissantes :
  • Widling : Le dompteur de fauves qui peut invoquer des compagnons animaux le temps d'un combat
  • Farmer : José Beauvais dans Etrian! Surtout pratique pour la collecte de matériaux!
Vous avez donc l'embarras du choix pour composer votre team de 5 personnages, surtout que vous débloquerez une classe au cours de l'aventure.
La customisation des personnages se fait à l'aide de points de compétences. Ne gachez pas ces points, ils seront précieux pour débloquer des skills surpuissants et surtout sont utiles dès que vous debloquez le moyen de donner une sub-class à chacun de vos personnages. Ainsi vous pourrez donner à chacun de vos guerriers trois types de skills : deux pour les classes que vous lui avez attitrés et un pour les stats de base (hp up, tp up...). Ca à l'air complexe comme ça, mais ca se fait très facilement dans le jeu.


Monk Level up !

Best Etrian Ever

Il s'agit du dernier épisode de la série et il se révèle le plus complet. Tous les changements apportés au gameplay, ainsi que l'ajout des phases maritimes qui permet de faire varier les plaisirs de jeu font qu'on ne se lasse pas de ce titre. Il reste exigeant, mais rien n'est insurmontable si vous montez une équipe équilibrée et qui fait très très mal au boss. Il faut frapper fort pour s'en sortir!

L'histoire du jeu est plus développée que dans les autres opus et est comme d'habitude basée sur des complots. Vous aurez des choix à faire le long du jeu ce qui conditionnera la fin que vous obtiendrez en arrachant le dernier et difficile HP du boss de fin. Cela conditionne également une des classes débloquable au cours du jeu.


Un des PNJ importants du jeu (et un FOE au fond!)

Il s'agit donc d'un excellent D-RPG qui est difficile à lacher tellement on se prend au jeu à mapper son dongeon, son océan et à tenter d'esquiver les FOE. A noter les musiques réussies du jeu, chaque stratum (groupe de 4 niveaux) possède son thème propre, ainsi que les combats clés. Pour terminer, une fois le boss de fin annihilé, il reste beaucoup de choses à faire comme affronter le 6th stratum, réaliser les quetes des dragons ou relancer une partie en new game + pour voir une des autres fins possibles.


Le thème d'un des boss qui va vous faire la peau!

En résumé :
+ Un vrai jeu pour vrai gamer
+ De grandes possibilités pour customiser sa team
+ Les nouvelles classes
+ Tout l'aspect technique : beau, fluide, musique...
+ Les phases maritimes
+ Très long
- Beaucoup d'aller retour nécessaires parfois
- Si vous n'avez pas aimé un des autres EO, vous ne changerez pas d'avis!

Note :


Insérer un commentaire
$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
6 commentaires
Bao

le 26/12/2010
"Un vrai jeu pour vrai gamer" Ça me fera toujours sourire de lire ça

MeDioN

le 25/12/2010
N'ayant pas du tout aimé EO1... Tant pis !
Shadow

le 24/12/2010
Chouette billet retour aux sources ! J'adore la musique que tu as mises.
J'ai au moins tenté l'expérience Etrian Odyssey avec le II, malheureusement je l'ai revendu sans aucun regret
Arefu

le 24/12/2010
Moi je trouve que ça sert strictement à rien de faire les deux premiers.
Zapan

le 24/12/2010
C'était juste histoire de préciser que la difficulté du jeu est au dessus de la moyenne des jeux actuels. Après c'est loin d'être infaisable en équilibrant bien son équipe.
Tu peux commencer directement par celui la malgré quelques clins d'oeil aux anciens opus (par exemple on retrouve d'anciens boss dans certaines quetes).
Le premier est sorti en VF contrairement aux opus II et III (uniquement US).

Yahiko

le 24/12/2010
C'est quoi un vrai gamer ?

Sinon c'est mieux commencer la série par le premier ou peu importe ?
Modifir un commentaire :
X
$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant
OK
S'inscrire
Blogendra V1.2 [Propulsé par Legendra RPG] © Force 2008 - En ligne depuis le 13/09/2008 on Infomaniak.net
Développeur : Medion Designer : Allesthar

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS Valid Atom Feed get Firefox