haut_menu
Infos Blog
Des jeux et des hommes
(Pas) garanti mis a jour tous les 6 mois !
Crée le 02/01/2016
haut_menu
Catégories
haut_menu
Calendrer
<<Mai 2017>>
LuMaMeJeVeSaDi
01020304050607
08091011121314
15161718192021
22232425262728
29303101020304
Test Paper Mario : Color Splash
Par Raymontp, le 30/01/2017 à 15h19 (624 vues)
Catégorie : Jeux vidéo

Alors par où commencer...Déjà, j'ai fait l'impasse sur Sticker Star et Super Paper Mario car recherchant le mélange si savoureux RPG et Plate forme des 2 premiers opus.

Ensuite...Bon, autant allez droit au but ! Est ce que je recommande cet opus ?

Bah...je leur recommande d'essayer déjà : le jeu est pas bien cher si vous avez déjà la console bien entendu.

Mais balancer un constat blanc ou noir est impossible, parler de gris est même difficile tant le jeu fait dans l'expérience yo-yo...oui, c'est bien vrai : le jeu fait partenariat avec les roller-coaster émotionnels.

Paper Pot-stier

Le pitch est clairement pas bien compliqué : On vous envoie une carte postale ressemblant étrangement a un Toad taille réelle avec un tampon des Iles Barbouilles, ni une ni deux, ça suffit a l'ami Mario pour aller enquêter avec cette chère Peach qui va pas rater une ocaz' pour se mettre dans la panade dans une ile où de mystérieux (ouais enfin des Maskass, quoi) voleurs de couleurs sévissent. Sur place, Mario devra faire équipe, ou sauver selon les points de vue, la faune locale dont un certain Peinturion, gardien de son état et pas mal agité du bocal.

Surtout ne chercher pas, le fil rouge de l'histoire est si ténu qu'on l'oubli bien trop souvent, ce qui aurait pu être un problème si le jeu nous faisait pas profiter de nombreuses mésaventures véhiculés par une VF qui ne perd jamais une occasion de faire un jeu de mot souvent simplet mais qui fait mouche !

Du coup, difficile de tenir rigueur du scénario fantomatique, on est trop occupé a gérer les soucis locaux comme ces escouades de sauvetages qui se mettent dans des situations...délicates ou tout bêtement du franc parler de notre acolyte qui en im-Pot-se comme il dirait !