haut_menu
Infos Blog
Le Bastion
Lumière
Crée le 15/09/2008
haut_menu
Catégories
haut_menu
Calendrer
<<Aout 2020>>
LuMaMeJeVeSaDi
27282930310102
03040506070809
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31010203040506
Les légendes au fond du coeur
Par Golden Leaf, le 11/09/2013 à 12h56 (799 vues)
Catégorie : Jeux vidéo
Légendriennes, Légendriens, l'heure n'est pas particulièrement grave, mais il y a quelque chose dont j'avais envie de parler depuis longtemps : ces traces que certains jeux laissent au fond de nous...
C'est à l'occasion d'une lecture de review - que je citerai d'autant moins que je n'en ai lu que la fin et que sa qualité ne mérite sans doute aucune critique négative - que je me suis insurgé en mon for intérieur sur la catégorie de la "durée de vie". Celle-ci paraît naturelle dans l'évaluation des qualités et des défauts d'un jeu, mais je pense qu'il s'agit avant tout d'une catégorie commerciale, digne lorsque la critique du jeu est avant tout un guide d'achat, un peu moins défendable lorsque ce n'est pas le cas.

Quand il s'agit de dépenser de l'argent, que nous soyons au courant du temps qui va nous être accordé se comprend. Mais cela ne m'intéresse guère, en fait.

Imaginons une critique littéraire (qui n'aurait pas tous les défauts possibles et imaginables...) qui jugerait le livre d'après son nombre de pages. La catégorie de la "durée de vie" ressemble un peu à cela.

A la catégorie de la "durée de vie", je préfère celle, bien moins maniable cependant, de "traces" qu'un jeu peut laisser au fond de nous-mêmes ! J'entends par là que certains jeux peuvent non seulement modifier (dans le bon sens !) durablement notre rapport aux autres jeux, mais également, peut-être (en tout cas faut-il le souhaiter) à la vie tout entière ! Il fut un temps où cette dimension des oeuvres littéraires ou artistiques portait le nom d' "édification" (édification de la personne par son rapport à des oeuvres). C'est ce que je souhaite trouver maintenant dans les jeux, qu'ils soient longs ou courts.

Bastion - par exemple - a-t-il "une durée de vie trop courte" ?
Selon moi, la question serait mal posée.

Bastion - pour garder le même exemple - a-t-il laisser des traces et des inspirations ?
La question, mieux posée selon moi, propose cette difficulté qu'elle va sans doute nécessiter une réponse pour chacun.

En ce qui me concerne, Bastion - finissons sur cet exemple - a laissé beaucoup de traces, par ses couleurs, par la voix de l'Etranger qui est venue ajouter une strate dans mon esprit à tout ce que "l'Etranger" signifiait vaguement (le sable, les furets, les grandes étendues, les harmonicas).

Le défi ultime d'une review, alors, ce serait peut-être d'être capable de transmettre à des lectrices et des lecteurs de tas d'horizon une piste pour que le jeu laisse de belles traces au fond d'eux-mêmes, et non pas de proposer un guide commercial dont la vertu serait de répondre à une question - caricaturale, ici - du type : "J'ai 60€ et une tendance à m'emmerder, qu'est-ce que vous me conseillez ?"

Insérer un commentaire
$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
8 commentaires
Harly Sama

le 17/09/2013
La durée de vie d'un jeu comme critique, je connais quelqu'un qui ne jure que par ça, si un jeu est trop court il n'aura même pas envie de le faire. Je retiens mes nerfs quand je discute de ça avec lui sinon je risque de lui hurler dessus !
Je suis tellement d'accord avec toi Golden Leaf (et Mikaya) !

Pour le rapport avec les livres, dans le sens où un "Métamorphose" de Kafka de 3 petits chapitres m'a laissé une empreinte aussi indélébile (voire traumatisante) qu'une énorme saga de 13 tomes. Je dirais non, le nombre de page ne compte vraiment pas mais alors pas du tout ! (À part commercialement parlant comme précisé par Golden Leaf et Ahltar).

En jeux vidéos, Un Shadow of the Colossus, un Journey et tant d'autres encore sont des petites perles alors que leur durée de vie n'est pas longue du tout. Mais ça se tient, tant par l'univers du jeu que par ce qu'on peut attendre de lui. On n'a pas besoin de plus.

Par contre un jeu comme Muramasa, j'ai beau le trouver formidable, je le trouve carrément trop court. Muramasa est un jeu sur lequel je suis restée sur ma faim. Il méritait d'être plus long, plus poussé et là je trouve que la durée de vie comme critère prend totalement son sens. C'est pas une question de nombre d'heure mais comment elles ont du sens dans le jeu.
Un Xenosaga par exemple je le trouve franchement trop long, parce qu'il m'a procuré un ennui profond et que toutes ces heures ne servaient, à mon sens, à rien. Dans ce cas là, la durée de vie est également un défaut non ?

Dans un bouquin trop long, certains crieront "au scandale" mais je peux sauter des pages
Dans un jeu vidéo on peut pas tellement passer les passages lourds ou chiants ! (exemple le début de Blue Dragon)

Bref, tout ça pour dire que, prendre la durée de vie comme critique "objective" dans le sens où courte durée = mauvais point et longue durée = bon point, je suis d'accord avec toi Golden Leaf, ça n'a pas lieu d'être. Par contre prendre la durée de vie en compte dans sa qualité et juger le jeu avec, je pense qu'on peut.
Golden Leaf

le 13/09/2013
Ahltar > Non, t'inquiète pas, t'es clair et ce que tu racontes me semble tout à fait recevable.
Ahltar

le 13/09/2013
Justement, le prix du livre est indexé sur du concret : son volume (en général) et le temps de lecture (le rapport € / temps de loisir) est toujours le même (modulo la vitesse de lecture du lecteur), et c'est aussi valable pour la vidéo (prix des DVD/BR/place de cinoche assez standardisé pour des durée tout aussi standard, même si ça évolue un peu, haaa qu'il est loin le temps des films d'une heure vingt).

Donc, en critique littéraire, on ne parle pas (ou peu) du prix ni du temps car cela n'a d'intérêt pour personne (sont des données plus ou moins standard). Un bouquin nase est nase, point.

En jeux-vidéo par contre, le temps de jeu est très variable d'un jeu à l'autre pour un même prix, il y a donc une énorme décorrélation là dessus par rapport aux critiques littéraires.

De ce fait, le rapport € / temps de loisir devient, à mon sens assez important (pas pour tous, là dessus on est d'accord). Je me refuserait toujours à débourser 60€ pour un jeu qui ne me proposera que 4h de jeu, par exemple, aussi bon soit-il. Mais à 10 ou 20€, je fonce, et je ne pense pas être le seul à penser de cette façon.

Pour reprendre l'exemple de Bastion, je dis : "Foncez !"
J'ai beaucoup apprécié ce titre et bien qu'il soit court, il est peu cher et donc vaut largement son coût.

Voila la notion que je voulais développer au départ (j'avoue que mon premier poste est un peu vaseux) : le fameux "est-ce que ça vaut le coût ?"
A priori, une review va apporter une réponse à cette question (celle de l'auteur hein, on est pas dans l'universalité). Cette réponse est donc forcément une force ou une faiblesse du titre, hors, pour y répondre, il faut prendre en compte (entre autre) deux critères particuliers : la durée du loisir proposé (pour moi, le temps qu'il faut pour tout voir) et le coût de ce loisir. Du coup, le temps de jeu devient, dans ma conception des choses, une des forces ou des faiblesses du titre.

Bon, je pense pas être clair, voir pas du tout en fait, mais j'aurais essayé ^^

Et non, je ne ferais jamais l'hypocrite, le temps et l'argent sont des choses importantes qu'il faut considérer (pour moi en tout cas).
Golden Leaf

le 13/09/2013
Mikaya > effectivement - pour l'ensemble de ton propos !

Quand j'ai fini Bastion (je garde toujours le même exemple, mais cela pourrait valoir aussi pour Muramasa), j'ai juste eu envie de re-faire le jeu. J'ai toujours l'impression que c'est une bonne nouvelle la petite tristesse que j'éprouve lorsqu'un jeu est fini... ce qui n'est pas la même chose que d'être déçu qu'une fin arrive trop vite ou qu'on ait l'impression que le jeu n'a pas eu lieu, ou était vide.
Mikaya

le 13/09/2013
Ce que je comprend de ton discours ce n'est pas quand on parle de la durée de vie, mais plutôt qu'on en parle comme un défaut ou d'une qualité non?
Dire que le jeu est trop court parait négatif, et pourtant en quelques heures il a pu s'en passer des choses
Tu prends un bon exemple avec Bastion, moi je pense aussi à Braid ! Petite perle qui se finit en quelques heures et qui a laissé sa trace dans mon univers vidéoludique... Alors oui, ca peut être un peu rageant d'entendre la critique "trop court", mais quand c'est bon, on aimerait tellement que ça dure plus longtemps !
Golden Leaf

le 12/09/2013
Ahltar > je ne vois pas en quoi mon discours empêche d'exposer des forces et des faiblesses. Ce n'était pas du tout le sens du propos, en tout cas. Par ailleurs, la comparaison avec les livres m'étonne un peu (dans l'usage que tu en fais) :
1 -il ne me semble pas que les jeux soient plus chers quand ils sont plus longs
2 - quand bien même c'est le cas pour les livres, les différences de prix n'ont rien de commun avec le budget que représente un jeu
3 - comme un jeu n'est pas forcément meilleur quand il est plus long, un livre ne l'est pas forcément quand il contient plus de pages, me semble-t-il.

Enfin, si je critique l'affaire de la durée de vie (qui est un problème mineur selon moi), je ne parle pas de l'ignorer complètement.
Elincia

le 12/09/2013
Je ne pense pas que la durée de vie entre vraiment en ligne de compte quand le critique se pose la question de savoir s'il a apprécié le jeu ou non. En revanche elle me semble indispensable en tant qu'indication pour le lecteur, tout simplement. Point de vue intéressant sinon !
Ahltar

le 11/09/2013
Point de vue non partagé par ma personne car, comme tu le précise, il y a certainement une réponse par joueur et aussi (surtout) car il n'est pas question (à mons sens) d'expliquer au lecteur commen apprécier le jeu (ce que tu sembles sous-entendre par "laisser des pistes pour que le jeu laisse de belles traces") mais plutôt d'exposer ses forces et faiblesses afin que le lecteur sache s'il appréciera le jeu. Et d'ailleurs, les bouses, ça existe, alors si c'est pour laisser de belles traces de merde...

Et à mon sens, le critère temporel est tout à fait valable (et oui, je pense que pour un bouquin aussi, d'ailleurs en général le prix est en fonction du nombre de pages non?). Bref, même si l'information ne t'intéresse pas toi, elle intéresse d'autres personnes (dont je fait parti) et est donc un critère à prendre en compte dans une review.
Modifir un commentaire :
X
$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant
OK
S'inscrire
Blogendra V1.2 [Propulsé par Legendra RPG] © Force 2008 - En ligne depuis le 13/09/2008 on Infomaniak.net
Développeur : Medion Designer : Allesthar

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS Valid Atom Feed get Firefox