Bilan Jeu-vidéo 2011
Par Zak Blayde, le 01/01/2012 à 05h21 (1779 vues)
Catégories : Jeux vidéo, RPG
Voir la fiche
bandeau

NON ! Contrairement à certains petits malins, je respecterai la tradition, qui consiste à publier mon bilan annuel du jeu-vidéo sur mon blog et seulement le 31 décembre à minuit (merci les admins) ! Eh bien, le voici, le voilà.
Les nominés dans la catégorie RPG sont :

RPG finis en 2011

Bon, ça ce sont les RPG que j'ai fini cette année. Maintenant, quels sont ceux qui m'ont déçu, quels sont ceux qui m'ont surpris, et quels sont ceux qui ont illuminé mon année vidéo-ludique, pourtant tristement pauvre en motivation. Oui, cette année, j'ai observé mon engouement pour le JV se dégrader. Non pas que les jeux soient moins bons, jusque que je n'avais pas envie de jouer, et que quand je le faisais, je me lassais très vite. Mais passons, je raconterai ma vie sur le chan IRC plutôt qu'ici. Je vous rappelle juste que les jeux qui suivent sont ceux que j'ai joué durant l'année, mais qu'ils ne sont pas nécessairement sortis en 2011.

Et avant de hurler en voyant que j'ai mis des "BGE" en déception et des petits jeux en surprise, gardez en tête qu'un grand jeu provoque des attentes élevées et donc potentiellement une semi déception, tandis qu'un petit jeu par les faibles attentes qu'il induit produit souvent des surprises ! Mais tout cela est bien relatif.



Les déceptions de l'année

Deux déceptions relatives, car deux jeux que j'aurai plus apprécié dans un autre contexte.

The Witcher 2 (PC)
The Witcher 2
Un jeu qui a fait l'unanimité, ou presque. Difficile de nier les qualités de The Witcher 2, une énorme production disposant d'un moteur graphique relevant enfin la barre plus haut que les autres stagnant dans les limites imposées par les consoles de jeu. La mise en scène fait également preuve d'un grand savoir faire, les combats nerveux se révèlent moins plats que ceux du premier titre, l'histoire fourmille de personnages passionnants... Mais The Witcher 2 fut quand même une déception pour moi, parce que j'y plaçais trop d'espoirs, que j'attendais de lui des choses qu'il n'avait jamais promises mais aussi parce qu'il propose quelques phases de jeu irritantes, qu'il fait un grand nombre de références scénaristiques à des livres que je n'ai pas lu. Bref, il y aura bien un temps où je saurais apprécier ce jeu à sa juste valeur, mais ce ne sera pas pour tout de suite.


Final Fantasy IX (Playstation Network)
FF9
Un autre titre très apprécié de la majorité des joueurs. Le dernier épisode de la saga Final Fantasy sur Playstation première du nom. proposant une aventure haute en couleurs dans un univers médiéval fantastique de type merveilleux. Encore un jeu que j'aurais pu apprécier dans un autre état d'esprit, à une autre époque. Mais je me suis vite ennuyé dans FF9, chaque déclenchement de combat m'irritait, Kweena me sortait par les yeux, Tarask le badass du groupe aussi. Malgré tout, en y repensant, de nombreux passages du jeu m'ont touché profondément : Bloumécia Madahine-Salee...

Pour conclure, TW2 et FF9 sont deux jeux que je pourrais préconiser à d'autres joueurs, mais auxquels j'ai moi-même joué au mauvais moment, une année où le jeu-vidéo en général me lassait. Quelque soit le jeu depuis un an environ, je m'ennuie et j'ai besoin de faire une pause au bout d'une session d'une heure. Mais certains ont quand même changé la donne, notamment parce qu'ils m'ont surpris parce que je n'attendais pas d'eux certaines qualités, malgré leur modestie.



Les surprises de l'année

Chantelise (PC)
Chantelise
Un de ces jeux presque amateurs et d'une fraîcheur sans pareille. Chantelise est un A-RPG techniquement à la rue, mais dont les graphismes ont un je-ne-sais-quoi de charmant, sans doute à cause de ce mélange de sprites 2D et de décors en 3D. Son système de combat nerveux impose au joueur de ramasser des pierres magiques dans un certain ordre pour pouvoir lancer des sorts en tous genres. Tout en parcourant des niveaux où se cachent des trésors et des boss parfois bien difficiles à vaincre. Sa durée de vie très courte permet de ne pas se lasser de cette expérience et de conserver ce plaisir frais de la fugacité !


E.Y.E.: Divine Cybermancy (PC)
Divine Cybermancy
Aîe Aïe Aïe. Un autre jeu amateur, se reposant cette fois sur le moteur Source de Valve. Dans un univers se nourrissant de nombreuses inspirations, entre mysticisme et cyberpunk, E.Y.E. offre une expérience à la limite de l'expérimental, avec un gameplay FPS nerveux, à l'ancienne, où il faut réagir vite et bien, procurant de très bonnes sensations grâce à des armes destructrices et des pouvoir psychiques violents. Malgré ses nombreux défauts, E.Y.E. a été pour moi une très bonne expérience, que j'espère prolonger en multijoueurs incessamment sous peu, puisque Steam a proposé le titre pour quelques euros il y a peu.


Dark Messiah of Might & Magic (PC)
Dark Messiah
Un jeu d'action franchement sympathique, dont tout le concept repose sur l'utilisation du moteur physique grâce à un level design ingénieux. Malgré quelques passages énervants et un équilibrage de la difficulté plutôt précaire, Dark Messiah propose plein de moments jouissifs, plusieurs façons d'aborder les situations, des doublages et un scénario involontairement comiques et plusieurs fins. Se faufiler derrière un ennemi avant de le pousser dans un précipice à coups de pied dans le cul, faire glisser des soldats dans les escaliers grâce à un sort de glace bien placé ou faire s'écrouler le décor sur un groupe de gobelins est le genre de choses que Dark Messiah permet. De quoi se défouler durant de petites sessions de jeu avant de repasser aux choses sérieuses sur un autre titre plus ambitieux.



Le top ~ où les jeux que j'ai le plus apprécié durant l'année ~

Tactics Ogre: Wheel of Fortune (PSP)
Tactics Ogre
Un remake qui n'a laissé personne indifférent. Tactics Ogre Let us cling together / Wheel of Fortune possède un gameplay T-RPG plutôt classique au premier abord. Il s'accompagne d'un système de classes plutôt bien foutu. Il est surtout doté d'un scénario guerrier passionnant, d'une bande son orchestrale à couper le souffle et de personnages bien traités. TO propose au joueur de nombreux choix durant son aventure, séparant l'histoire en embranchements distincts, remplis d’événements tragiques et touchants. Comme dans la plupart des jeux du Game Designer Yasumi Matsuno, Tactics Ogre possède aussi son lot de détails frustrants et énervants, demandant au joueur de fournir des efforts démentiels pour accomplir des tâches qui dans d'autres jeux seraient triviales. Comme ici le système de forge qui ne permet que de créer un objet à la fois, sachant qu'il faudra fabriquer de nombreuses matières premières pour ensuite forger chaque arme. Mais que cela ne vous rebute pas, car Tactics Ogre sur PSP est un jeu à jouer à tout prix.

Deus Ex: Human Revolution (PC)
Deus Ex 3
Un jeu que j'attendais depuis de nombreuses années (voir mes anciens bilans). Deus Ex 3 renoue avec succès avec la licence, offrant au joueur un monde immersif doté d'une ambiance Cyberpunk travaillée, où l'on en a envie de tout faire, de toucher à tout, de tout découvrir, dans la veine de Vampire The Masquerade: Bloodlines. Plusieurs hub laissent l'opportunité de visiter un quartier à chaque fois très différent, où l'on est libre de vadrouiller, d'entrer par effraction dans les bâtiments, de rencontrer des personnages nous demandant notre aide. Ces phases s'alternent avec d'autres beaucoup plus linéaires dans des niveaux où le joueur doit à chaque fois choisir entre plusieurs approches possibles, entre infiltration et bourrinage. Qu'on soit clair, le jeu est loin d'être parfait manque sans aucun doute d'ambition, mais qu'importe, je m'y suis bien amusé.

Okami (Playstation 2)
Okami
Un Zelda-like dans un livre d'images folklorique nippon. Okami est une petite perle d'inventivité, graphique tout d'abord avec cette patte inoubliable, unique, aux airs d'estampes animées. Ce jeu d'action et d'aventure vous promet des dizaines d'heures de combats passionnants, d'énigmes succulentes, de cut-scenes pleines d'humour, parfois attendrissantes et tristes, arrosées d'une bande-son sublime. Des secrets à trouver, des plaines sur lesquelles gambader, Okami c'est un peu tout ça et c'est dans le haut du panier des jeux de la Playstation 2, qui fourmille pourtant de merveilles. En gros, à faire à tout prix. Et même à deux, avec votre compagnon/compagne, en jouant à tour de rôle, c'est très agréable.

Mana Khemia 2 (Playstation 2)
MK2
La suite de Mana Khemia, toujours aussi bon, drôle, prenant. Ce n'est pas compliqué, si vous avez adoré le premier épisode, jetez-vous sur sa suite. Si vous n'avez pas joué au premier, rattrapez vous ! Mana Khemia, c'est la perle de Gust, un jeu typiquement japonais qui vous offre la possibilité de suivre une équipe d'apprentis alchimistes dans une école renommée. Ce second opus voit vivre en parallèle deux groupes d'écoliers. Vous en choisissez un (je ne saurais vous conseiller assez de choisir Ulrika) et c'est parti pour une année scolaire riche en rebondissements. Impossible de résister à l'humour proposé par Gust, ici vierge des références moe qui irritent beaucoup de joueurs sur les autres jeux du studio, ou aux combats devenant au bout de quelques heures complètement dingues, ou encore au système d'alchimie et d'évolution des personnages si bien fichus. En plus de tout cela, MK2 est une perle technique avec des graphismes de toute beauté. Visez déjà les artworks ! Bref, vous savez quoi faire l'an prochain.



Top Gaiden :

Batman: Arkham Asylum (Playstation 3)
Batman
Un titre qui a marqué son année. Batman: Arkham Asylum serait bien d'ailleurs LE jeu de l'année 2009 (merde j'étais sûr qu'il était de 2010 mais de toutes façon cette dernière était dédiée à Red Dead Redemption). Un moteur graphique à tomber par terre, l'univers de DC Comics illustré de la plus belle manière, un système de combats sans défauts, ultra nerveux et violent, avec une difficulté à la hauteur (en mode Difficile), une mise en scène et un scénario dignes d'un blockbuster de cinéma, un monde ouvert, des gadgets à débloquer tout au long du jeu grâce au système d'expérience, une exploration passionnante, des découvertes à chaque coin de... cellule capitonnée. Bref, il suffit de jeter un œil à une vidéo du jeu pour sauter dessus, après un coup de batarang bien placé. Bon, il est temps que je joue à sa suite...

Nitronic Rush (PC)
Nitronic Rush
Il y a des studios indépendants comme ça qui avec trois francs et six sous vous pondent des merveilles. Nitronic Rush est né comme ça. Ce jeu purement arcade vous met aux commandes d'un petit bolide dans des décors aux couleurs psychédéliques inspirés de Tron. Accompagnés d'une musique Techno Boum Boum bien appréciable, ces parcours riches en cascades vous demandent de sortir votre manette XBOX 360 et vos meilleurs réflexes, et surtout votre persévérance du placard. Car Nitronic Rush est un jeu exigeant, dont chaque passage du parcours (agrémenté de checkpoints) demande plusieurs essais pour le passer. L'un des joysticks de la manette vous permet de faire des virages tandis que l'autre permet à la voiture de pivoter de n'importe quel coté. Pour souvent en plein vol placer un "turbo" et se coller au plafond ou aux murs latéraux. Il vous faudra aussi éviter les obstacles vicieusement placés sur le chemin, bien gérer le turbo sous peine d'exploser, et ne pas jeter votre manette à la gueule de votre chat. Ah, et j'oubliais, il est gratuit.



Meilleur espoir 2012 :

The Elder Scrolls V: Skyrim (PC)
Skyrim
Malheur à moi, je n'ai pas fini le meilleur jeu de 2011. En même temps, c'est un peu normal, vu la durée de vie du bestiau ! Bethesda vient d'accoucher d'une perle à la hauteur de Morrowind, un vrai jeu de rôles, le genre à vous immerger tellement dans son univers que vous vous surprenez à injecter votre imaginaire dedans pour en rajouter à l'immersion. Skyrim vous transporte dans les montagnes enneigées, la toundra hostile, les marais asséchés des peuples Nordiques. Sa direction artistique franchit un cap, là où les autres épisodes rivalisaient de laideur dans le domaine. Accompagnant le moteur un peu amélioré d'Oblivion, elle vous subjugue régulièrement. Le système de combat de la série évolue aussi quelque peu et de belle manière. Créer et faire évoluer son personnage est toujours un plaisir, et pour cela rien de tel que d’enchaîner les quêtes passionnantes, extrêmement nombreuses et loin d'être aussi répétitives que dans les précédents opus. Un jeu où l'Aventure prend tout son sens et dans lequel vous vous demandez si vous avez seulement fait la moitié après 100 heures de jeu.



Et enfin le trophée de l'Arlésienne 2012 est attribué à :

World of Darkness (PC)
WOD
Le projet de CCP, qui il y a quelques temps déjà rachetait le studio de jeux de rôle sur table White Wolf semble en être encore à ses balbutiements malgré les années vu le peu d'informations qui transparaît à son sujet. Difficile de penser qu'il a la moindre chance de voir le jour en 2012 étant donné ses allures de vaporware. Il y a peu, CCP a même annoncé réduire largement ses effectifs et mettre en pause le développement du jeu pour cause de difficultés financières, et pour se concentrer sur son MMOFPS dérivé de l'univers d'Eve Online, Dust 514. WoD porte malgré tous les espoirs des joueurs attendant une véritable innovation dans le monde si stagnant du MMORPG (le nouveau blockbuster du genre, The Old Republic, s'assumant presque comme une quasi copie de World of Warcraft). World of Darkness est censé concentrer l'expérience de jeu massivement multijoueurs autour de sa dimension sociale, malgré la promesse d'un PvP totalement ouvert. Un jeu qui s'il arrive à être fidèle à l’œuvre originale devrait proposer aux joueurs de s'investir dans des intrigues politiques et des luttes de pouvoir. En somme, mon rêve vidéo-ludique. Espérons que cela ne reste pas qu'un doux rêve.


Voilà, c'est fini pour le bilan de l'année 2011. Maintenant, c'est parti pour 2012. Happy New Year.

Insérer un commentaire
$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
8 commentaires
Alban

le 04/01/2012
Dark Messiah me tente bien pour le coup.
Luckra

le 03/01/2012
The Witcher 2, le CoD du RPG.
Ds108j

le 02/01/2012
Pour nitronic rush, j'en ai entendu parler dans un canardPC, sans l'avoir testé pour le moment, faudrait ! (DigiPen !!!)
grikarfyn

le 02/01/2012
Bilan varié et complet en effet. Skyrim possède un contenu dantesque c'est clair, je ne suis plus très loin des 100h et il y a encore beaucoup à découvrir.
MeDioN

le 02/01/2012
Mana Khemia 2
C'est vrai qu'en achevant Skyrim en 100h, j'ai aussi l'impression de passer à côté de la moitié de ce que le jeu a à offrir. Mais quel plaisir tout de même !
Shadow

le 01/01/2012
Un bilan plutôt complet. BA Zak !
Ahltar

le 01/01/2012
Nan mais décrier Geralt, faut le faire
Enfin chouette bilan quand même, je verrais bien si j'apprécie EYE
Mikaya

le 01/01/2012
Excellent bilan qui fait plaisir car comme toujours tu sais mettre en avant des jeux auquel on ne fait pas forcément attention !!!
haut_menu
Infos Blog
Role Playing Blog
Bilan annuel Jeux-vidéos et Cine Club Legendra au programme.
Crée le 29/12/2008
haut_menu
Catégories
haut_menu
Calendrer
<<Octobre 2019>>
LuMaMeJeVeSaDi
30010203040506
07080910111213
14151617181920
21222324252627
28293031010203
haut_menu
Blogs recommandés
Modifir un commentaire :
X
$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant
OK
S'inscrire
Blogendra V1.2 [Propulsé par Legendra RPG] © Force 2008 - En ligne depuis le 13/09/2008 on Infomaniak.net
Développeur : Medion Designer : Allesthar

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS Valid Atom Feed get Firefox