Délivrance
Par Soulhouf, le 12/01/2014 à 17h53 (810 vues)
Catégorie : RPG
Voir la fiche

J'ai longuement hésité à écrire ce billet à cause de son caractère spoilant, mais il me tient tellement au cœur, parce qu'il n'était pas possible de parler de ce point particulier dans la review. Un moment extra ordinaire qui a tout changé et a réussi à éteindre mes craintes sur le jeu.
Voici donc la recette de Shin Megami Tensei IV.


Le jeu a beaucoup de défauts
En effet j'ai été très désagréablement surpris par la médiocrité des arts des personnages. Je ne sais pas comment l'artiste responsable de ça a régressé d'un design acceptable copié à celui de Kaneko et assez convaincant de New Blood à ces visages ridicules dans SMTIV, mais en tout cas c'était très décevant.
Ce qui me fait rire en fait, c'est que ces portraits maladroits ne font qu'une petite partie d'une longue liste de points que je n'ai pas apprécié dans le jeu:
  • Toute la partie Mikado
  • Le jeu contient pas mal de tours au design extravagants mais aucune n'a été exploitée pour en faire un vrai donjon. Quel gâchis.
  • Les rencontres basées sur le save anywhere
  • Le fait d'ignorer la raffinée leçon du management des ressources de SMTIII
  • Nouveau design des démons souvent à coté de la plaque
  • Les combats aléatoires visibles qui n'ont aucun sens
  • Les démoralisantes mais intentionnelles routes Law & Chaos
  • Déséquilibrage vers la fin du jeu
  • L'IA stupide qui accompagne le joueur et le système de quête fait par des handicapés.
Et pourtant il fait tellement de choses bien
Malgré des choix de design imprudemment déments, le tout a fonctionné à merveille. La labyrinthique et brillante world map qui fait qu'il est tellement facile de se perdre (ça c'est du bon point!). Cacher un airship derrière une petite quête annexe facile à rater. Et enfin le trick du jeu le plus piètre de tous: les 7 premières heures.

Je vais décrire mon moment favoris, un moment qui arrive après ces infâmes 7 heures de jeu. C'est probablement le moment favoris de tous les gens qui ont fait SMTIV. C'est un peu spoilant pour ceux qui n'ont aucune idée sur le jeu mais désolé, je vais pas me retenir.

C'est le moment quand le joueur arrive à Tokyo. J'ai envie de retenir mon souffle avant de décrire ce chef d’œuvre et à quel point c'était bien réalisé, là où la musique,les mécaniques, la progression et l'histoire se synchronisent à une manière symphonique tellement parfaite.

Souvenez-vous comment vous êtes descendus dans les profondeurs les plus dangereux de Naraku, pour découvrir à la partie basse une inversion amusante qui fait qu'en fait vous êtes au sommet du monde. L’Enfer est le Paradis, à Mikado vous êtes des voleurs de crypte mais à Tokyo vous êtes des anges. Ce contraste donne un impact très fort sur le joueur.
Le sage et banal environnement médiéval vu dans tous les J-RPG laisse sa place à un cadre moderne inquiétant ô combien caractéristique à la série.

Le moment de l'arrivée à Tokyo révolutionne le jeu. Le jeu change complètement à ce moment là. Le joueur découvre les pistolets pour la première fois et visuellement Tokyo est une ville impressionnante comparée à l’ennuyeux Mikado.

Après le contracté ternissement des caves de Naraku, où la caméra et environnement étaient inévitablement claustrophobes et où tout était guidé et linéaire, vous atteignez le plafond et le jeu s'ouvre ! La corvée, clichée et boiteuses heures de Mikado se sont enfin terminées ! Après un menu bas budget qui consistait à choisir la destination pour naviguer dans la ville, on se retrouve dans une ville gigantesque à couper le souffle à traverser en 3D (des gratte-ciel qui percent les nuages rouges et ternis!) et une superbe world map basée sur la vraie ville de Tokyo.

L'ironie du sort voulait que Mikado représente le design simplifié des RPG modernes sur portables alors que Tokyo représente les RPG classiques de la glorieuse époque 16-32 bits qui nous est si chère.
Pas mal de RPGs préparent le moment où le jeu s'ouvre, mais à ma connaissance, aucun ne l'a fait d'une manière aussi adroite que SMTIV.

Et les musiques! Oui les musiques. Un contraste saisissant de Mikado. Après de bonnes compositions médiévales par Koduka, soudain on se retrouve bouleversé par la majesté des musiques cyber punk electriques et éthérés de Tokyo. Le joueur atteint pour la première fois un terminal et se retrouve devant une ambiance sonore avec des chœurs arabes à la touche d'incantation qui donne une sensation de relax pendant quelques secondes avant de retrouver le thème traditionnel des terminaux. On retrouve les visuels scintillants et somptueux de Nocturne lors des transports, qui plonge encore plus le jeu dans son héritage.

Enfin, le premier thème de la worldmap réalisé pour une sensation grandiose hors du commun. La nostalgie est presque pénible et accablante pour ceux qui ont joué à Shin Megami Tensei 1&2. La guitare gémissante qui transcende l'inhérente peine qui semble contenir toute la souffrence et l'espoir d'un genre troublé. Ce pincement de cordes est une élégie sonore parfaite qui tape pile dans la nostalgie. Ce genre, le J-RPG de notre enfance qui nous est si cher, résumé de la manière la plus classe et élégante qui soit. Ça évoque un soupir même pour ceux qui n'ont jamais accepté l'idée du declin du jeu video japonais.

Bref, l'arrivée à Tokyo a été très grand moment pour moi. A la fois très pesant et étrangement émotionnel. J'étais devant ma console bouche-bée, en train de verser des larmes tellement ce moment était spécial et puissant. On dirait que ce moment a été conçu pour moi, afin de dissiper mes craintes sur ce jeu et sur le futur d'Atlus et ça m'a aidé à me sentir mieux après une année entière de dépression persistante sur Kaneko et Okada.

Encore une fois, merci Atlus !

Insérer un commentaire
$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
6 commentaires
Shadow

le 15/01/2014
Je n'ose me spoiler le jeu en lisant cette note, mais j'y reviendrai un jour après l'avoir fini!
Soulhouf

le 14/01/2014
@Excellen: merci !
On savait que le jeu se passe à Tokyo, c'est un épisode de la série principale après tout. Mais honnêtement je l'ai complètement oublié à cause du début et c'est là qu'Atlus en a profité pour me surprendre de la plus belle façon qui soit
Je me sentais comme un habitant de la compagne qui se rendait dans la ville pour la première fois.

@Medion: J'ose espérer que cet épisode te réconciliera avec la série
Exelen

le 14/01/2014
Tout pareil.

J'ai quand même bien aimé le début du jeu et les caves de Naraku sans fin, mais oui, le moment où on arrive à Tokyo est vraiment magique. Surtout que je ne m'y attendais pas, enfin pas aussi "tôt" vu que je me doutais bien que le jeu allait s'y dérouler (merci la jaquette qui spoile), et le moment où je me suis rendue compte que les personnages étaient arrivés dans Tokyo m'a vraiment marquée, aussi bien au niveau de la façon dont c'est mené qu'au niveau de la réaction des personnages. A partir de là ça tranchait tellement net avec toute la première partie.

Et puis cette ambiance. Et la musique de Tokyo. Ah bon sang ça me donne envie de rejouer au jeu. XD


MeDioN

le 13/01/2014
Bon, je me suis un peu spoilé, mais ça me donne (un peu) envie de le faire. TODO.
Soulhouf

le 13/01/2014
Merci Morm pour le petit commentaire.
Le jeu n'aurait certainement pas eu le même impact s'il n'y avait pas eu ce grand moment de l’arrivée à Tokyo.
Morm

le 13/01/2014
Bien que je sois un peu moins dur que toi envers la première partie du jeu (Mikado), je suis entièrement d'accord avec le fond de l'article.
Ca a été exactement pareil pour moi, le moment où l'on arrive à Tokyo a clairement été le moment le plus fort du jeu. J'avais le cœur qui battait à toute allure, c'était assez fou. Et comme tu le soulignes, cette petite musique délicieusement old-school et parfaitement adaptée m'a fait vibrer. J'aimerai tellement effacer ma mémoire pour revivre ce moment magique.

Et oui on l'a déjà dit, mais MERCI Atlus !
haut_menu
Infos Blog
Eastblue
Si vous cherchez des trucs intéressants, passez votre chemin.
Crée le 31/12/2008
haut_menu
Catégories
haut_menu
Calendrer
<<Octobre 2019>>
LuMaMeJeVeSaDi
30010203040506
07080910111213
14151617181920
21222324252627
28293031010203
haut_menu
Blogs recommandés
Modifir un commentaire :
X
$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant
OK
S'inscrire
Blogendra V1.2 [Propulsé par Legendra RPG] © Force 2008 - En ligne depuis le 13/09/2008 on Infomaniak.net
Développeur : Medion Designer : Allesthar

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS Valid Atom Feed get Firefox