haut_menu
Infos Blog
Les terres du RPG
Du RPG, du JV et des bilans
Crée le 02/01/2009
haut_menu
Catégories
haut_menu
Calendrer
<<Mai 2017>>
LuMaMeJeVeSaDi
01020304050607
08091011121314
15161718192021
22232425262728
29303101020304
Bilan 2016
Par grikarfyn, le 01/01/2017 à 10h23 (348 vues)
Catégorie : Jeux vidéo
Niveau du cru : exceptionnel
Nombre de RPGs : 21

- classical : 8
- tactical : 7
- action : 4
- donjon : 2

Exceptionnel ? Bien sûr ! Même si "symbolique" s'avère peut être plus pertinent. Excusez du peu, 2016 a vu parmi les licences connues un nouveau : Dark Souls, Final Fantasy, Tales of, Deux Ex, Star Ocean, Persona, X-Com, Fire Emblem... La liste est longue et nombreux sont les RPGs de toutes sortes arrivés en boutique ou sur les stores (malgré les plaintes du début, finalement c'est adopté pour de bon, de gré ou de force ^^). D'ailleurs même pour moi dont ce fut une année JV riche ponctuée notamment par le fabuleux The Last Guardian (pour ne citer que lui), je n'ai pas pu jouer à tout ce que je voulais et j'ai du faire des choix. En tous cas c'était parfois des expériences d'exception, et je peux dresser un bilan qui je pense "a de la gueule". C'est parti !

Top 5 RPG de L'année

1- Utawarerumono - Futari no Hakuoro - (Multi PS, tactical)

Version PS4. Si j'avais su... Après un 2e épisode en 2015 sympa mais sans plus la trilogie démarrée il y a déjà 14 ans fini dans une apothéose peu commune. Blindé de passages mémorables, porté par une bande-son exquise et bénéficiant d'un système revu et amélioré, ce jeu s'élève au point d'en faire un des meilleurs que la planète tactical m'est offert. A mes yeux un chef d'oeuvre dans le gameplay mais surtout dans l'histoire, le genre de récit qu'on n'oubliera pas.


2- Tokyo Mirage Sessions #FE - (Wii U, classical)

La grande surprise du chef. Mon dernier jeu Wii U est aussi un de ceux que j'ai le plus kiffé tant les prises de risques sont nombreuses et totalement assumées, pour ne pas dire osef total par moments. J'ai adoré la direction du jeu, ses musiques, ses persos, son système, son rythme... Et je maintiens que ça vaut le coup d'acheter une Wii U juste pour ce jeu, même si je suis probablement le seul sur Terre à le penser.

3- Persona 5 - (Multi PS, classical)

Version PS4. Si les deux jeux du dessus m'ont amené sur d'autres sphères plus propices à mes goûts, sur le papier et sur le terrain le GOTY c'est lui : Persona 5. Le nouveau triple A du RPG japonais qui transcende tout ce qu'Atlus a fait par le passé et qui donne un coup de fouet immense à toute la profession au Japon, tout en prouvant que faire des grands rpgs est toujours possible, au tour par tour de surcroit.

4- Fire Emblem Fates
trilogie (3DS, tactical)

J'attendais une expérience à la Shining Force III, je ne l'ai pas eu. Mais prise pour ce qu'elle est, cette expérience méritait vraiment que je rachète une 3DS uniquement pour elle. Inégale dans ses propositions (je préfère quand même Révélation, plus complet), cette trilogie reste un des moments forts de l'année avec de nombreuses heures de tactiques bien senties. Il ne manque plus qu'à soigner l'écriture pour rendre une copie encore meilleure la prochaine fois.

5- Luminous Arc Infinity - (PSVita, tactical)

J'aurai pu mettre Dark Souls III, mais j'ai préféré honorer mon amour des jeux japonais dont personne ou presque ne joue, surtout lorsque ça ne sort (à regret) jamais du Japon. Je ne connaissais pas la licence, et j'ai pris un plaisir certain sur ce jeu un peu fou ou l'on chante au milieu de batailles tactiques frénétiques. Le genre de trip qui me parle sans hésitation.

Et puis Dark Souls III, Blood and Wine pour The Witcher III ou encore Tales of Berseria côtoient des Star Ocean 5 et Final Fantasy XV parmi d'autres qui, sans m'avoir déçu et parfois même bien amusé, n'ont pas toujours su me transporter comme il se doit pour intégrer le top 5.


Le Flop de l'année

Je n'ai pas envie de parler de jeux pour cette section, mais plutôt d'une attitude que je pensais révolue fut un temps et qui revient trop ces derniers temps. Donc, j'adresse un carton rouge à : NINTENDO et sa politique de censure (même minimes) lors des localisations. Je ne sais pas exactement à qui doit s'adresser les remontrances, mais merde quoi : Bravely Second, Tokyo Mirage Sessions, Fire Emblem Fates qui rejoignent des Xenoblade X ou Project Zero pour autant d'exemples qui me viennent à l'esprit. Il y en a MARRE !!! Avez-vous déjà songer que des jeux que vous avez kiffé ne serons JAMAIS dans leur version originale ET dans notre langue (ou anglais) sans être haché en cours de route ! Par exemple j'ai adoré Tokyo Mirage Sessions (dont le tirage devait être bien faible) et je me coltine des tenues surprotégées pour Tsubasa parcequ'on voyait un peu trop ses bras ou son décolleté, mais de qui se moque t-on ? Surtout dans une société gangrénée qui ne fait jamais la part des choses en temps normal (la tv n'est qu'un des meilleurs exemples). J'achète un jeu, je le veux dans son authenticité, pas amputé par une poignée de décérébrés qui pensent bien faire selon LEUR système de croyance. Pffiouu...
Bon désolé pour le coup de gueule et la dureté du ton mais fallait que ça sorte d'une manière ou d'une autre ^^.



Les Principales attentes de 2016 !




Juste comme ça, car il y en a tellement que je ne sais même plus où donner de la tête. (et encore je ne compte pas les localisations de jeux que j'ai joué en japonais cette année)


2017 s'annonce comme une année riche pour le rpg, surtout japonais d'ailleurs. Je vous souhaite le meilleur et tout plein de super expériences avec tous ces jeux de milieu de génération. Je mettrai juste une mesure sur la destinée du jeu portable, incertaine et la future Switch montre un marché qui évolue vers quelque chose d'autres, enfin peut être. En tous cas on est toujours là sur Legendra, et ça se fête aussi quelque part ^^.



Insérer un commentaire
$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
7 commentaires
cKei

le 03/01/2017
J'espère que t'auras raison pour les JRPG 2017. Encore que Yoru no nai kuni ne m'inspire pas confiance (et Azure revolution encore moins), et faudrait déjà que je fasse le 1 qui a l'air d'avoir été diversement accueilli.

Concernant ton coup de gueule, perso je pense qu'on en fait trop. La censure c'est toujours mauvais mais cacher un petit bout de peau n'enlève généralement rien aux jeux, si c'est la condition pour qu'ils arrivent ici alors très bien. Le seul pour lequel j'ai trouvé ça idiot, c'est pour XenoX, et pas au niveau des tenus de Lin mais parce que ça empêchait de créer des personnages vraiment custom (et la poitrine "par défaut" était un peu trop volumineuse pour ma Gally ) pour pas grand chose.
grikarfyn

le 01/01/2017
Je suis avec vous sur mon flop, j'ai justement misé sur un élément insignifiant pour montrer que tout est bon pour une censure.

Mais ça reste scandaleux car le client (c'est ce que nous sommes au bout de la chaîne) n'est jamais consulté et que la plupart du temps ce sont des censures qui ne sont pas vraiment justifiées. Je préférerai voir l'argent injecté dans une bonne traduction en français par exemple. Le coup Tokyo Mirage est dingue car le jeu n'a déjà eu qu'une couverture de niche, alors pourquoi perdre temps et argent à faire des censures de secondes zones ?

Quoiqu'on en dise je n'ai eu ce genre de mésaventures que sur machines Nintendo, il doit y avoir un soucis de compréhension dans la procédure (et l'attitude) à adopter chez eux lors des localisations.
kolibri

le 01/01/2017
VIVEMENT PERSONA 5 LAAAA

Sinon pour le paragraphe contre la censure c'est louable, mais... je sais pas, ça fait des années qu'on se tape des versions défoncées de jeux (genre Ace Combat 3 dont environ 50% du scénar a été supprimé en localisation à l'époque, les traductions affreuses et très libres de quelques jeux de ces dernières générations, etc...), mais là la révolte elle porte surtout sur les délires de vêtements des personnages féminins des RPG Nintendo. Alors ouais c'est ridicule, je suis d'accord. Mais personnellement je trouve que les traductions foireuses avec des memes américains dans A Link Between Worlds est plus préjudiciable aux jeux que le fait de ne pas pouvoir voir la culotte de tel ou tel perso. Et pourtant, les réactions sont bien plus virulentes dans le deuxième cas. Mais bon, ça c'est mon point de vue, puis sur le principe je reste contre toute forme de censure.

Enfin bon, très bon bilan, qui donne envie ! Bonne année !
Yaone

le 01/01/2017
Je veux faire les Utawarerumono, tu me donnes trop envie là. ='(

Je ne suis pas très fan des censures non plus, mais c'est déjà bien qu'ils soient localisés dans une langue compréhensible pour moi. Tant que ça ne va pas jusqu'à changer le scénario, je peux m'en contenter. (Enfin ça fait quand même un peu chier quand ce sont des scènes qui changent carrément.)
Takhnor

le 01/01/2017
Je pense comprendre ton "Flop", sur le principe, si au moins dès le départ une optique esthétique (ou de toute autre forme de design) était tenue et orientée dans un sens ou dans un autre, on pourrait dire que c'est un choix dans l' "œuvre" (car hélas ça ne se limite pas au jeu). Que cette même œuvre reste ainsi indivisible, qu'elle puisse être appréhendée quelle que soit son lieu de vie, sa culture, etc, et où seulement chaque individu pourrait faire des interprétations en fonction de son vécu, etc. Mais l’œuvre resterait figée, sans limite de temps ou de frontières. Même s'il y a à dire sur le point concerné, au moins ce serait jugé sur la conception même de l’œuvre.

Mais modifier une œuvre en fonction du lieu où ça va être vendu, de qui va être potentiellement acheteur, c'est une sorte de discrimination. Et c'est gênant.
Là le contenu est l'esthétique mais on pourrait se poser la question de modification de textes, d'éléments de gameplay, de dialogues... On perd l'unicité et l'unité de l’œuvre, et c'est plutôt embêtant quand il s'agit de juger la dite œuvre, tout est biaisé.

Enfin je vais pas trop m'étendre non plus Mais je pense bien comprendre le malaise là-dessus.

Bonne année !
MeDioN

le 01/01/2017
Wow, tu me fais trop envie avec Utawarerumono, me suis arrêté a l'anime et au premier épisode sur PS2...
Superbe bilan en tout cas !
Ahltar

le 01/01/2017
C'est tout de même une chance de pouvoir accéder aux jeux en japonais du Japon qui ne savent pas nager

Bonne année à toi !!!
Modifir un commentaire :
X
$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant
OK
S'inscrire
Blogendra V1.2 [Propulsé par Legendra RPG] © Force 2008 - En ligne depuis le 13/09/2008 sur Infomaniak.net
Développeur : Medion Designer : Allesthar

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS Valid Atom Feed get Firefox