haut_menu
Infos Blog
Old RPGeek
Jeux, Famille du Monde et Sans Patrie...
Crée le 30/04/2009
haut_menu
Catégories
haut_menu
Calendrer
<<Novembre 2019>>
LuMaMeJeVeSaDi
28293031010203
04050607080910
11121314151617
18192021222324
25262728293001
PORTES CLOSES ? (shining force II)
Par Mac Old Field, le 06/06/2009 à 01h09 (1496 vues)
Catégorie : RPG
Voir la fiche

SHINING FORCE II


Que la Shining Force soit avec SEGA!
Pas de parti pris, mais dieu!, que SEGA en avait besoin!, plutôt deux fois qu'un!, et ça tombe bien, puisque c'est justement le deuxième qui nous intéresse (le Roi du transit, c'est moi, le roi a parlé, sans user de la force!) La botte secrète de SEGA, que dis-je, la paire de botte!, fallait au moins ça pour contrer le flux incessant de RPG concurrent du prolifique NINTENDO et de sa penderie magique. Je connaissais déja le premier, alors je vous dis pas comment je me suis jeté dessus à sa sortie! Ah! ç'était le bon temps! Ca fait du bien de le remonter de cette façon... A l'époque, je ne le voyais pas passé comme aujourd'hui... aujourd'hui, déja?... comme le temps passe... mais n'allons pas trop vite, d'abord j'arriverai pas à vous suivre...et puis...vous verrez plus tard ...
Bon, voyons voir, je décèle à l'intérieur de son boitier en plastique, quelques signes de fatigue, pour ne pas dire de vieillesse prématurée, les pressions, sans doute...
Autant trouver, sans plus tarder, un terrain d'entente...avant l'aire de combat...hum!...
Shining Force II est un bon jeu! Je l'ai finis deux fois! On baigne dans un monde plein de fantaisie qui sent bon le chewing-gum à la fraise. Les personnage sont craquants, et, petite cerise sur le tableau, lors des dialogues, le portrait des persos s'anime ("maid" in SEGA) mais ce n'est que la face emmergée de la glace vanillée, écoutez la suite...des recrues à la pelle (à tarte), avec la possibilité de les faire évoluer, de changer leur classe etc... Explorations des villes, discussions, fouilles, ce jeu est un conte des mille et une feuilles...


...La structure narrative se mêle à un sentiment de liberté comme l'explorateur et le tacticien se mettent en ménage. Un mariage difficile et, pourtant, réussi! Un Mariage consommé intelligemment, chacun reste à sa place et n'empiéte pas sur l'autre (du moins en public), préservant ainsi l'équilibre du gameplay d'où une difficulté bien dosée (c'est plus facile sur le dos, comme à l'accouchement, n'en déplaise aux personnels médicals, ce n'est pas pour vous faciliter la tâche, mesdames, mais pour vite expédier le surplus de travail, euh...rien à voir avec le sujet...) Le jeu est long et reste, malgré cela, captivant, grâce aux petits évenements venant se greffer, ici et là, le long de la trâme principale (la durée de vie des peoples est une chose, maintenir leur intérêt en est une autre...euh, aucun rapport...) Les musiques sont agréables malgré le manque de variété, mais, à la longue, elles deviennent vite rébarbatives en raison de la durée de certains combats...
Jusque là, rien de bien désobligeant...reconnaissez!...continuons...
Les commandes répondent au doigt et à l'oeil, pas de coups spéciaux tordus que l'on ne maitrise qu'au bout d'un certain temps, c'est simple et c'est bien comme ça...
Bon, j'en ai marre!, j'en peux plus!, je veux aborder le sujet douloureux qui fâche (rien à voir avec le transit de l'introduction...)! voilà, perso, je trouve que ce jeu a "bien" vieilli (ah! ah! une phrase à double sens, comme je les aime). Je commence doucement afin de ménager vos âmes sensibles (pour ne pas dire douillettes!). Je ne veux surtout pas être une pierre d'achoppement pour certains (de peur de vous crever l'oeil droit, puis le gauche, toujours par inadvertance, bien sûr) Admettez que c'est plutôt rare, de ma part, de casser du sucre sur le boitier d'un vieux jeu déja craquelé, mais voilà, c'est ainsi, et je m'en vais vous dire pourquoi...
D'abord en raison de son esthétisme involontairement flashy (be(r)ck!): l'étalage et le lissage de ses grosses nappes de couleurs vives (du reste propre aux RPG de la Mégadrive) qui, aujourd'hui, m'insupportent à m'en décoller la coquille, ce qui n'était évidemment pas le cas à l'époque de mes coquillettes. Le titre s'est engraissé, il s'essouffle avant même de rentrer dans la course, il ne supporte plus la comparaison, déja déclassé du temps de la SuperNintendo, à plus forte raison au bord de l'agonie aujourd'hui. Son envolée, aux sommets des nuages, n'est vue que par les yeux du Nostalgique de rase campagne...voilà, c'est dit! et c'est pas fini!
La deuxième raison est plus "technique". Je préviens tout de suite, il est possible qu'à partir de maintenant, beaucoup d'entre vous ne suivent plus... Le jeu de l'amour et du hasard, vous connaissez? L'amour du jeu, bien sûr!, et du hasard, dans la mesure où l'IA doit surprendre le joueur, novice ou chevroné, genre "saut dans l'imprévisible", ce qui n'est malheureusement pas le cas dans ce jeu! Kapish?...Où je veux en venir?, d'abord à ceci, que je ne m'étais pas trompé!, vous êtes déjà largués!, et puis, tout à l'heure, je parlais de mariage en bonne intelligence, et c'est le mot tout trouvé, Intelligence...la vôtre (inexistante) et celle des machines (qui, elle, est encore là, fort heureusement, je me sens moins seul)... Comme la plupart d'entre vous, Shining Force II souffre de ses limites de micro semi-processeur, pour preuve, l'IA perfectible des ennemis (et vous m'êtes de plus en plus hostile, vous aussi!), même si une amélioration est à noter comparé au premier...(voir Vandal-Hearts II)... encore heureux!
Il faut considérer cette déficiance alarmante sous deux angles de vue différents. 1) Les limites du matériel: le support cartouche et la machine elle-même. Et 2) Les capacités (talent et expérience, ou pas...) des programmateurs, sachant que la maitrise dans ce domaine évolue à un rythme soutenu (mais pas grâce à vous, c'est moi qui vous le dit, en toute connaissance de cause...). Autrement dit, ce qui vient de passer à l'instant, s'éloignera davantage encore demain, et plus j'avance, et plus j'en ai derrière moi...et shining, le tactical, fait parti du dernier wagon, comme vous en faites parti, aussi....!!!!!!!

HAHA!, je vous ai bien eu!, mais non!, je déconne! (ça ne fais rire que moi, je sais!) je l'aime ce jeu, à m'en donner des crampes aux doigts!! Il fait parti du Panthéon des Dieux Vidéaux, au stade le plus avancé de mes jeux Mythiques. C'est une blague, je vous dit! Je défendrai Shining Force, coûte que coûte, quitte à y laisser des plumes (facile!) Ce jeu m'a traversé le corps, de part en part, gravé à tout jamais dans le bronze!!! Vous me croyez, là? ok ok! je promets, je ne recommencerai plus...
Seriously, pourquoi tous ces vx jeux d'origine contrôlée, comme ce Shining Force de SEGA, n'ont absolument rien à craindre des futures méandres de l'Histoire ou de ses Révisionistes? Parce qu'ils ont en eux, ce feu humain de leur sous-créateur, l'Amusement. Et cela durera tant que l'Homme restera Homme, et le rire, son attribut. Les premiers jeux étaient funs et distrayants et c'est pour ça qu'ils le restent encore aujourd'hui! Les règles sont les mêmes depuis que le monde est monde. Les applications récentes ne sont pas plus ludiques, dans le fond, que leurs lointains ancêtres (voir Alundra 1er), et toute l'IA du monde informatique des réseaux neuronales n'y changera rien (bien au contraire...prenez l'exemple de Matrix, brrr!) Le jeu, par définition, se doit de le rester, comme au premier jour, être enfant avant d'être adulte... C'est là toute l'Intelligence, l'Intelligence qu'on est en droit d'attendre...dans les rapports entre les joueurs comme envers l'IA de la machine. Pierre Molineux a dit ceci: "Une vraie IA se reconnaît à ce que vous voyez, pas à la manière dont elle fonctionne". Comment trouvez vous l'IA de ce jeu?, ben...elle ne doit pas être mauvaise ...puisque ça ne m'est pas venu à l'esprit! Tout dépend de l'impression qu'elle nous laisse, en l'occurence, une impression présente et discréte! Tout est dans cette Ambiguité: ne pas différencier le Savoir (le Sans-Bug) de l'Imprévu (le Non-Linéaire).
"Vivent" les goûts forts et les odeurs qui puent, et les couleurs criardes et les larmes salées, à bat l'insipide machine à laver...en solo! N'en déplaise aux réHacks qui ne jurent que par le "PC"...

Insérer un commentaire
$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
1 commentaire
MeDioN

le 06/06/2009
Toujours aussi bien écrit et drôle
Modifir un commentaire :
X
$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant
OK
S'inscrire
Blogendra V1.2 [Propulsé par Legendra RPG] © Force 2008 - En ligne depuis le 13/09/2008 on Infomaniak.net
Développeur : Medion Designer : Allesthar

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS Valid Atom Feed get Firefox