haut_menu
Infos Blog
Les chroniques d'Elysion
un paradis pour les amateurs d'univers en tout genre
Crée le 28/10/2011
haut_menu
Catégories
haut_menu
Calendrer
<<Juillet 2022>>
LuMaMeJeVeSaDi
27282930010203
04050607080910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
{JEUX} The Elder Scroll V : SKYRIM
Par Elmaestro, le 01/04/2012 à 17h21 (2370 vues)
Catégorie : RPG


Dans un contexte de guerre civile : après l'assassinat du haut-roi de Bordeciel, des conflits éclatent entre les nordiques indépendantistes et ceux qui soutiennent encore l'empire sur le déclin, lequel est sous la domination d'une faction pan-elfique, les Thalmors. C'est également le moment que choisit Alduin pour réapparaître : cet antique dragon revient pour dévorer le monde qui touche à sa fin. Le joueur, qui incarne à nouveau un prisonnier anonyme, découvrira au cours du jeu qu'il est le seul en mesure de s'opposer à Alduin et aux dragons : il est le Dovahkiin, « l'enfant de dragons ».



Vous commencez la partie dans la peau d'un prisonnier se rendant à l’échafaud, oui on a connu mieux comme début, on vous donne alors la possibilité de vous présenter et donc de créer votre perso parmi un large choix de races ( Nordique, Impérial, Rougegarde, Khajit, Argonnien, Elfe noir, Orque, Elfe des bois, Haut elfe et Bréton ), chacune avec ses propres capacités et caractéristiques.
Survient alors un évènement qui va vous permettre de fuir votre propre mort et d'embrasser votre destin, un début digne d'une bonne aventure d'Heroïc Fantasy en gros ! On est directement jeté dans le grand bain et l'histoire ne connaît finalement aucun temps mort.



Là où le jeu est vraiment énorme c'est pour sa grande liberté, en gros on fait ce qu'on veut dans Bordeciel, vous avez la possibilité de rejoindre une des factions au coeur de la guerre civile, les différentes guildes avec leurs propres scénarios, les multitudes de quêtes annexes donnés par divers pnj et objets, bref on peut suivre le scénario ou faire tout un tas de choses passionnantes et c'est là que le jeu est génial, certaines quêtes secondaires sont tellement bien faite qu'on arrive vite à confondre la quête principale avec tout ses "à coté", on a là un défi d'une grande richesse et un gameplay vraiment élaboré.





Le jeu se joue à la 1ère personne et ne comporte aucune cinématique, on voit toutes les scènes à travers les yeux de son perso, ce qui donne une grande immersion dans l'histoire et une implication du joueur dans la quête.
Niveau équipement on a le choix entre armure légère (tissu et cuir) et armure lourde (maille et plate), bien sûr en fonction de l'orientation que vous donnerez à votre perso.
En effet les possibilités sont très grandes on a le choix entre 4 grands archétypes qui sont magicien, guerrier, voleur et archer. Mais chaque caractéristique est customisable, que ce soit Furtivité, archerie, magie (Destruction, illusion, conjuration, altération et guérison), épée à une main, 2 main...puis des métiers comme enchantement, forgeage, cuisine...
Ces caractéristiques se découpent toutes sous la forme d'arbre de compétences et de ce fait on est libre de faire évoluer son perso comme bon nous semble, moi par exemple je fais évoluer armure lourde, arme à une main, magie de destruction et de guérison, du coup je suis équipé tout en plate sauf la tête où j'ai mis une capuche de mage avec une épée dans une main et un sort de feu dans l'autre parce que oui, on équipe tout dans ses mains que ce soit les armes mais aussi les magies donc on peut avoir 2 magies à la fois mais les faire tourner avec d'autres apprises, ce qui rend les possibilité encore plus énorme.
On note l'originalité de ce volet de la série avec le fait que vous êtes l'enfant de dragon, celui capable de tuer les dragons et de récupérer leurs âmes pour débloquer les pouvoirs spécifiques du Dovahkiin : les cris, qui ont divers utilités comme ralentir le temps, désarmer, geler...










On apprécie beaucoup d'arpenter les sublimes régions de Bordeciel avec des environnements très différents et variés allant des montagnes et plateaux enneigées et mers gelées à des plaines verdoyantes regorgeant de faunes et de flores.
Les différents donjons allant des cavernes sombres et humides à des forts abandonnés, passant par des ruines antiques remplis de pièges en tout genre sont bourrés de détails et de choses avec lesquelles intéragir.
On prend plaisir à se ballader dans les villes, vraiment superbes, possédant une identité nordique, bourrés de pnj en tout genre.
Les armures et armes du jeu sont toutes très bien modélisées. Ainsi que les personnages qui sont quand même assez laid pour la plupart même si, comparé à Oblivion, il y a un réel effort de fait.
On notera cependant des textures moyennes pour la plupart et quelques clippings dans Bordeciel mais bon avec un jeu open world et un environnement aussi énorme on peut être compréhensif !





Des musiques nous accompagnent durant nos pérégrinations dans Bordeciel, plutôt d'ambiance elles collent parfaitement à l'atmosphère épique du jeu, ce sont de jolies mélodies comme on a pu en entendre dans l'opus précédent. Quelques morceaux plus rythmés viennent accompagner les combats. Niveau épique on en fera pas mieux que la fabuleuse musique de l'écran-titre qui reprend le main theme des anciens épisodes.

Le main theme :

http://www.youtube.com/watch?v=Q_dmmLbQXXA

Pour conclure, fin 2011 a vu arriver du très lourd sur consoles comme Arkam city, Uncharted 3 et bien sûr Skyrim qui m'aura vraiment marqué et que mettrai dans mon top rpg sans soucis. Le jeu propose une aventure très complète et gigantesque dont vous aurez du mal à décrocher.

+ Le gameplay très riche
+ La durée de vie énorme
+ L'immersion
+ Les combats contre les dragons

- textures pas très chouettes
- Les pnj moches
- Pfff je n'en trouve pas d'autres !!

CONCLUSION : 4,5/5









Insérer un commentaire
$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
4 commentaires
Mede

le 04/04/2012
Dans tout les cas il faut que je le test !!!
MeDioN

le 03/04/2012
Pareil, je pense que le seul moyen de ne pas aimer Skyrim c'est de ne pas accrocher au genre.
Elmaestro

le 02/04/2012
Bah faut aimer le genre en fait, mais niveau rpg occidental on ne trouve pas mieux je pense
Mede

le 02/04/2012
Moi il ne me dis pas du tout se jeu mais je ne sais pas pourquoi ^^
Je pense qu'un jour je l'achèterais !!!


Modifir un commentaire :
X
$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant
OK
S'inscrire
Blogendra V1.2 [Propulsé par Legendra RPG] © Force 2008 - En ligne depuis le 13/09/2008 on Infomaniak.net
Développeur : Medion Designer : Allesthar

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS Valid Atom Feed get Firefox