haut_menu
Infos Blog
Takhnor's
* *
Crée le 16/12/2012
haut_menu
Catégories
haut_menu
Calendrer
<<Aout 2019>>
LuMaMeJeVeSaDi
29303101020304
05060708091011
12131415161718
19202122232425
26272829303101
[Bilan 2017]
Par Takhnor, le 03/01/2018 à 08h33 (2926 vues)
Catégories : Divers, Films, Jeux vidéo
Bilan 2017



Jeux Vidéo

Pour une fois on va faire à l'envers, et commencer par parler des jeux abandonnés ! :-)



Une année 2017 assez pauvre en titres, avec de grandes phases de vide, et des parties inachevées. Tournant généralement autour de la stratégie ou affiliée, ces sessions étaient parfois courtes (comme Dark Wizard, Dragon Force II - à cause d'un effet de saturation de fantasy - et Syndicate Wars - car ce n'était pas tellement ce que je cherchais juste après avoir vu Blade Runner 2049 au cinéma).


Le reste des jeux inachevés consiste en des parties néanmoins assez avancées voire pas loin de la fin (Romance of the Three Kingdoms III et Crusader Kings). Tous ces jeux m'ont donné une très bonne impression, mais bon ce n'était pas le moment à chaque fois.


Il y a néanmoins le cas de Torment - Tides of Numenera, qui est un peu à part, car j'étais très irascible au moment de sa sortie (le stress après tant d'attente). Je sens que je vais m'y atteler calmement très bientôt.
Et puis y a aussi Don't Starve. Une petite partie de temps en temps, mais que j'arrête non pas en perdant, mais car j'abandonne car il me fout trop la frousse au bout d'un moment.


Pour ce qui est des jeux finis ! Bah y en a pas beaucoup du coup xD


On a un top 3 ex aequo à 9/10 : The Age of Decadence, Vampire The Masquerade - Bloodlines et Blade Runner
3 jeux très différents, un jeu d'aventure Point n' Clic, un RPG à tendance action et un RPG à tendance tactique. Mais 3 ambiances vraiment très marquantes.


Ensuite, viennent également ex aequo Pillars of Eternity et Shadowrun Hong Kong Extended Edition avec 8,5. C'est très bon, ça ne frise pas l'excellence. Mais là où c'était plutôt prévisible avec Shadowrun, c'est une déception avec Pillars.
Je ne reproche pas les mécaniques de jeu, le worldbuilding, le scenario ou le fait que ce soit en RTwP. Non ce qui m'a horriblement déçu ce sont les éléments de contenu écrits par les backers. Une vraie dissonnance de qualité avec le reste du jeu, et là où bien coordonné et écrit cela aurait pu être génial, c'est au final une grosse purge. Le fait que la campagne Fig ait annoncé qu'il y aurait du contenu écrit par les backers pour Pillars of Eternity II... Ça ne rassure pas. Soit dit en passant, je n'ai toujours pas fait les extensions respectives de Pillars et Shadowrun. Faudra voir ça en 2018.


Ensuite, le bas du tableau, à peine passable, Gemfire et X Beyond the Frontier. De même, le premier est une déception même si les deux présentent des concepts élémentaires de jeux, soit selon la logique d'initiation et de découverte d'un genre (la stratégie façon KOEI), soit dans la création d'une série qui va se doter de davantage de contenu épisode après épisode (la série des X). Ça a été dur d'aller jusqu'au bout.


Enfin, la révélation-coup de cœur, Renowned Explorers Internation Society, un jeu à gameplay, avec une histoire d'aventure qui se renouvelle, un RNG bien présent mais pas étouffant, une gestion de ressources, une partie tactique pas compliquée mais qui peut réserver une certaine profondeur sur l'accumulation des rencontres, de la planification de stratégie avec recherche de combos, et on n'a pas besoin de payer pour avoir plein de personnages jouables. *wink* *wink*
Le fait d'avoir à la fois des jets de compétences et de mettre au même plan les joutes oratoires que les combats "classiques" de baston, c'est pas mal trouvé pour montrer l'importance de classes et archétypes non guerriers. C'est rafraîchissant.
Honnêtement, c'est le premier jeu de scoring qui me botte vraiment depuis King's Bounty (je n'ai jamais été un grand fan du scoring simu ou d'arcade).
J'ai débloqué tous les capitaines, trouvé plus de 90 trésors du jeu (sur 122, la platine c'est pas pour de suite), et enfin fini avec l'expédition de niveau 5, avec un score de plus de 10 000. Je ne compte pas m'arrêter là, mais après avoir installé le DLC More to Explore à part, j'ai vu qu'il y a des ajouts (la mécanique du feu de camp, on a maintenant le choix de récompenses à chaque trésor, et il y a deux nouvelles expéditions), tandis que le RNG des bonus a été totalement revu, ce qui fait que certaines combos dans le jeu de base pourraient moins bien passer dans More to Explore. Là pour une fois, je suis content que les DLC soient vendus à part et pas inclus d'office car ça augmente le nombre de stratégies à développer.
Et puis même si j'ai pris le bundle complet avec aussi le DLC The Emperor's Challenge, je préfère d'abord platiner Internation Society. Pour l'instant, si je devais noter ce serait entre 8 et 8,5. Peut-être plus en fonction des DLC.


Cinéma


Une année cinéma plutôt morose, avec
- des films qui suivent une trace et peinent à se renouveler, dont le principe commence à sérieusement lasser, Pirates Caraïbes 5, Gardiens de la Galaxie vol. 2 et La Momie
- des films qui essaient d'en sortir, mais s'arrêtent en chemin comme Logan et Wonder Woman
- des films qui sortent pas trop de leurs clous mais qui arrivent à garder des éléments intéressants comme Tunnel, Les figures de l'ombre et La montagne entre nous
- des films qui vont un peu plus loin que les précédents comme Django, Lion et The Lost City of Z
- des déceptions (même si je n'en attendais pas beaucoup au départ, lol) comme Life - Origine Inconnue, Le Roi Arthur - La légende d'Excalibur et Star Wars - The Last Jedi

Et puis il y a le film d'un genre cinématographique dont je n'espérais quasi plus rien après les déceptions et simples contentements, la suite d'un film qui fait parfois plus office de Science Fantasy que de Science Fiction.


Bam. Grosse grosse grosse claque.
Même après mon pavé écrit quelque temps après l'avoir vu, (bon en tout je l'ai vu 12 fois dans 4 cinémas différents, en 2D, en 3D, en VF et VO, son normal, IMAX, bref) et bien quelque mois après, y a encore des choses à dire. Pas parfait, c'est vrai, mais bon sang.
Pour moi, meilleur film de SF (Science Fiction pas Science Fantasy et autre Space Fantasy) depuis quoi ? 50 ans ? Il n'y a que Brazil qui lui tient tête.
Il a même réussi à me relancer sur la SF ailleurs (y compris me remettre à lire Dick, revoir le premier film - que je ne pouvais plus supporter, et que si 2049 n'existait pas, je me serais mis à haîr devant le gâchis +de même, le jeu video de Westwood permet d'avoir une meilleure opinion du film de Scott).


DVD - Bluray

Les DVD et BluRays de cette année qui m'ont marqué, je les ai visionnés surtout en réaction de films vus au ciné, mais pas que.


D'abord, le classique Excalibur de Boorman, en réaction au film Le Roi Arthur qui m'a déplu, et à la suite de mon intérêt grandissant pour deux jeux "roguelite", ici surtout Darkest Dungeon (l'autre étant Renowned Explorers cité plus haut). Un rapport entre Excalibur et Darkest Dungeon ? Euh très éloigné et plutôt bien compliqué. Synergistic software a sorti un jeu en 88, War in Middle Earth (à propos du Seigneur des Anneaux donc), avec Mike Singleton (Lords of Midnight, Midwinter) comme game designer. Ce dernier n'ayant été consultant que sur WIME, Synergistic a repris la formule (un jeu d'aventure stratégique à scrolling horizontal) pour faire l'adaptation du film Excalibur, en faisant même une série de jeu (d'abord Spirit of Excalibur, puis sa suite Vengeance of Excalibur). Aussi, à part le carac' design de Darkest Dungeon plutôt dark goth, il m'a beaucoup fait penser aux captures des jeux Excalibur.
Pour l'anecdote, Synergistic a fait quelques jeux ensuite dont l'extension de Diablo (commandée par Sierra, ce n'était pas Blizzard qui s'en était chargé) et un jeu sur la campagne Birthright de D&d, dont la gestion stratégique et tactique fait beaucoup penser à Shogun Total War qui sortira plus tard.

Bref. Excalibur, malgré son âge, et s'inspirant de chroniques anachroniques (lol) du XVe siècle, développe une bien meilleure mystique d'Arthur que le film de 2017.


Ensuite des films vus à la réaction de Blade Runner 2049
- des films avec Gosling, The Big Short - Le Casse du siècle (un beau monde, bien joué, une bonne rythmique, et une histoire fascinante qui rend perplexe et amer à la fin) et Drive (je comprends maintenant les remarques à propos de BR2049, une tragédie moderne dont j'aimerais bien lire la nouvelle dont il est issu)
- d'autres adaptations d'oeuvres de Dick, Paycheck (que j'avais zappé au ciné à cause des critiques, et que je comprends, quand les producteurs veulent faire de la SF façon "film d'action avec de la SF" genre Total Recall - peut être à cause du flop de Blade Runner - et on a John Woo, qui de son propre aveu, n'aime pas la SF... ça me désole) et A Scanner Darkly (bon film, bonne adaptation, entre l'humour WTFesque et la tristesse de la situation)
- quelques films autres de SF, Predestination (une très bonne surprise, adaptation d'une nouvelle de Heinlein, même si ça laisse des questions épineuses en suspens) et le Livre d'Eli (un immense gâchis, monde postapo, neowestern, avec quelques très bonnes interprétations mais des divagations religieuses lourdes petit à petit jusqu'à une film indigeste; à noter, seul BluRay de la liste, car j'ai tjs eu du mal à les faire fonctionner sur mon ordi - au moins avec celui-là ça a marché, donc un bon point ?)
- une partie de la filmographie de Villeneuve (Sicario, Enemy, Incendies, Polytechnique - Prisoners, Arrival et BR2049 étant déjà vus), et le moins qu'on puisse dire c'est qu'il a un style particulièrement intense, voire viscéral. Il arrive à carrément "hanter" le spectateur (dans le bon sens par rapport à la qualité de ses films, mais aussi le "mauvais" sens quant à certaines scènes particulièrement marquantes justement par leur ambiguité, leur tristesse, leur mélancolie, leur absurdité ou leur horreur)

Et pas terminé la série chinoise sur les Trois Royaumes (de 1994)...


TV

2017, c'est aussi la pause de l'émission Le Dessous des Cartes après la perte de Jean-Christophe Victor et la reprise avec Emilie Aubry. J'en ai jamais parlé avant, j'étais tellement habitué même si la sortie de chaque émission le samedi faisait que régulièrement je loupais des épisodes. C'est une très bonne chose que l'émission continue, je dirais que si je ne veux pas dire qu' "il y a un avant et un après Victor" car ici je préfère parler de continuité, je dirais qu'il y a "un avant et un après le - début du - dessous des cartes", car presque "comment on faisait avant ?"


En séries, la série Wolf Hall (autour du personnage de Cromwell - même si on a vu les Tudor, ça faut le coup d'oeil), la saison 3 de Peaky Blinders (la saison 4 serait bientôt diffusée ce mois ci ?????)


Sinon parmi la foule de documentaires intéressants, à noter deux grosses séries docu O.J. Simpson - Made in America et Vietnam. Elles sont denses, sur pas mal d'épisodes; et même si pas parfaites, donnent une première approche de leurs sujets respectifs pour aller plus loin. Ça laisse quand même perplexe devant l'absurdité, la folie et comme pour d'autres choses citées plus haut, on en ressort amer.

Petite mention pour Rumble! Le Rock des Indiens d'Amérique, passionnant.


Musique


C'est l'année qui m'a remis au blues, pour différentes raisons.
Ça m'a surpris, Rumble!, car je m'étais mis au blues "rootsy" mais pas que (Guy Davis, Keb' Mo', Taj Mahal, Larry Garner, Popa Chubby...).

J'étais aussi en manque de "Jam'", et j'ai lorgné sur Widespread Panic, qui continuent leur bonhomme de chemin, même si c'est quand même un peu moins punchy que Screamin' Cheetah Wheelies.


Je me suis pris quelques OST aussi, principalement de jeux, que j'ai du mal à juger en dehors de l'affect dédié au jeu lui-même.

Il y a aussi Blade Runner Trilogy de Vangelis, et là je comprends peut-être comment certains fans de Blade Runner ont pu être horriblement déçus de la musique de 2049, en particulier en extrapolant le troisième disque de Trilogy (musiques composées par Vangelis non rattachées directement au film, mais utilisant cet univers comme inspiration). J'aime beaucoup ce Trilogy, en particulier le troisième CD; le deuxième ajoute des morceaux non présents dans l'OST initiale (mais évidemment on n'a pas tout du film). Petite anecdote, Blade Runner Blues m'est associé au jeu PC et non au film désormais, désolé. :D

Enfin, précommandée et retirée en magasin, Blade Runner 2049 - OST de Hanz Zimmer & Benjamin Wallfish. Quand j'étais allé à la fnac pour le prendre, j'étais déçu de voir qu'il n'y avait rien à sujet dans les rayons. Pas d'annonce, pas de présentoir, aucun achalandage particulier. En fait, il n'y avait même pas d'exemplaire dans le rayon... On peut dire ce qu'on veut sur le "flop" au ciné, mais la Fnac a quand même une exclusivité mondiale (ou du moins régionale) sur certaines collector et éditions de Blade Runner 2049. Alors une sortie silencieuse de l'OST, ça fait... bizarre. Bref.
Je dois dire que je m'attendais à mieux, pour ce qui est de l'OST elle-même. On a beau avoir 2 disques, y a rien de plus, pas de démo, pas d'outtakes, rien qui ne sorte de l'ordinaire, ok ok c'est un Original Soundtrack, par Arranged, mais quand même. Ah si un truc, plutôt gênant en fait. La version de One for My Baby des CD de l'OST n'est pas celle du film, c'est la version studio qui est dans l'OST, alors que la chanson dans le film est une version live (de 1962 ?). La version live est bien meilleure (et plus percutante par rapport à la scène du film). Donc quand même assez déçu de cette OST, voire même le regret de l'avoir préco. J'aurais pu attendre la sortie DVD/BR.


Lecture


Lu quelques livres d'Histoire et romans historiques portant en particulier sur l'Asie. Il faudrait quand même que je finisse les Trois Royaumes (roman et bd).


J'ai relu des romans de Dick que je n'avais pas touchés depuis une dizaine d'année, et je me suis pris de nouveaux. Ce serait trop long de détailler chaque livre, peut-être que j'en ferai des critiques sur blog moi aussi ;)
Petit détail sur l'esthétique même, autant j'étais fan de Press Pocket quand les unes étaient "futuristes" (en particulier par rapport à SF Folio et J'ai Lu qui faisaient un peu trop "vieillot" même si c'était parfois le même illustrateur - comme Siumak), autant je n'ai pas du tout été fan de leur ligne minimaliste depuis quelques années, alors que SF Folio et J'ai Lu sont remontées dans mon estime. Et là pour le coup, le style hommage au Pulp, j'aime beaucoup. Une occasion pour faire la collec' ?
Bon ça c'est pour les versions en poche car sinon c'est (l) Lunes d'Encre.

Sinon pour faire une petite critique de livre quand même, La Tour de Babylone de Ted Chiang m'avait intéressé, le livre étant un recueil de nouvelles, en particulier à cause de L'histoire de ta vie qui a servi de matériau de base pour Arrival/Premier Contact. Pour en rester à cette nouvelle, je dirais que Chiang explique son raisonnement sur des points qui m'avaient fait tiquer lors du visionnage du film, et maintenant même si je ne suis pas nécessairement d'accord, je vois mieux la logique derrière. Sinon pour l'ensemble du recueil, je ne nie pas la qualité des nouvelles, je comprends comment et pourquoi elles ont eu des prix et récompenses, cela dit elles sont denses - cela n'est pas un défaut - et je trouve que l'auteur a un ton parfois explicatif pédagogique, comme s'il cherchait à s'expliquer lui-même sur ses raisonnements au delà de ceux de ses personnages et de ses mondes. Ce qui fait que c'est un peu lourd, et qu'une nouvelle de 50 pages se lit comme un livre de 300.


Autres

(NSFW)

Un coup de coeur pour Ôrai Noriyoshi et le mook Green Universe qui lui est dédié. Un des rares ouvrages à son sujet qui soit à un prix abordable en fait ^_^. Concernant l'artiste, ses oeuvres sont d'un style assez particulier. Elles sont denses (oui oui ça fait rigoler par rapport à ce que je viens de dire plus haut), parfois même chargées, surchargées de détails souvent dans un décors plus sobre, ce qui force le regard vers le centre et on se prend toute la dimension et l'accumulation de détails. Cela peut dérouter. Cela peut aussi être considéré comme "vieillot" aujourd'hui, tant il était populaire dans les années 80, mais je trouve qu'on retrouve un peu de lui comme inspiration dans les travaux d'un certain nombre de dessinateurs ultérieurs (perso je suis fan de Samura Hiraoki et de Inoue Takehiko).

Le Hors Série de Rockyrama sur Blade Runner est vraiment très instructif sur tout ce qui tourne autour du film de Scott. Beaucoup de détails, d'interview, listings de versions, des mises en contexte, etc... Vraiment beaucoup de choses intéressantes. Le seul point qui m'a gêné (mais c'est pourtant la logique même de l'ouvrage), c'est que ça tourne un peu trop autour du film. Pour donner une image, j'ai plutôt une vision séquentielle, de filiation, adaptation, parfois aussi chronologique. Tandis qu'eux, semblent avoir une vision nébuleuse, galactique. Je sais pas trop comment dire, c'est comparer une vision en arbre à une vision gravitationnelle. Je sais pas si c'est clair.
Donc y a des trucs où ça me gêne à cause de l'approche, mais c'est une question de vision personnelle. Et évidemment leur démarche est légitime vu le sujet.
Ils sont même allés jusqu'à faire un dossier sur le jeu vidéo PC ! A ce sujet, je ne suis pas non plus tellement d'accord avec eux sur le jeu, déjà il n'est pas si difficile à faire tourner (sous Linux, avec Wine, je n'avais eu qu'un pb à l'install - pb spécifique de la version 2.19 de Wine, corrigée depuis - et sinon aucun pb pour jouer et le finir). Et justement, la fin du jeu qu'ils décrivent, ça semble être une "mauvaise fin", mais si c'est celle que j'ai eue, je trouve qu'au contraire c'est une très bonne fin de Blade Runner, même dans la veine des Androïdes.


Pour terminer, je citerai l'exposition Inside Moebius - L'alchimie du trait à Toulon, dont j'ai déjà parlé. Elle se termine le 21 janvier, donc si vous êtes de passage dans le coin, ça pourrait être l'occasion d'y faire un tour.


2018

Résolutions ? Sérieusement, autant l'admettre, je n'étais pas en forme les années précédentes, et au début de cette année, j'ai essayé d'être enthousiaste, et prévu de faire des AAR en particulier sur RotK3 (j'avais déjà pas mal de matériau et rédigé des trucs), mais l'approche multimedia (ou transmedia c'est selon) toute d'un coup et sur une oeuvre aussi complexe et dense (décidément c'est le mot pour 2017)... Ça m'a achevé. Cela dit, il FAUT que je lise/visionne/joue à cette épopée !!!

Donc une résolution ? Ne pas avoir trop d'ambitions, et tenir ses objectifs.

2017 a été l'année où j'ai reçu la dernière contrepartie de projets financés des années auparavant (ici c'était la Collector de Torment Tides of Numenera), et en même temps une nouvelle participation (Pillars of Eternity II). Or des projets que j'ai backés, il n'y en a qu'un seul auquel j'ai joué (Pillars) et je n'ai toujours pas fait l'addon. Certes j'ai fait des jeux issus de tels financements mais que j'ai achetés à la sortie. Ainsi voilà une ToDo de priorité. Mais laissons place à l'inattendu et aux coups de cœur. Trop planifier c'est pas bien. D'ailleurs, contrairement aux autres années, ce billet, je l'ai rédigé bien plus à l'arrache (pas de tableaux, pas d'ajouts mois par mois, etc)

Pour le reste du divertissement, que ce soit musique ou lecture, je reprends des styles auxquels je suis habitués, mais avec suffisamment de nouveauté pour aller plus loin.
Ah et sinon, s'il y a bien un Star Wars tous les ans, bah ça va faire comme pour les films de super héros, mon nouveau mot d'ordre, "les séries c'est à la TV (ou sur écran d'ordi), pas question de me faire payer l'épisode". Et s'il y a trop d'épisodes, alors faudra attendre l'intégrale.

Fini de mettre la charrue avant les bœufs et d'essayer d'aller à fond, ça marche pas (plus ?) pour moi.
On va y aller pépère.

Alors bonne année à tous et à toutes ! Surtout santé, bonheur et réussite ! :-)



Ah oui j'oubliais.
Denis Villeneuve devrait réaliser un nouveau film avec Jake Gyllenhall. Ça pourrait être sympa.

Et là en ce moment il bosse sur Dune.

Dune.

OMFG.

Oui je le sais depuis plusieurs mois.

Oui mais... OMFG.

Je l'ai déjà dit, d'ailleurs.

Mais OMFG quand même.

Insérer un commentaire
$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
0 commentaire
Aucun commentaire
Modifir un commentaire :
X
$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant
OK
S'inscrire
Blogendra V1.2 [Propulsé par Legendra RPG] © Force 2008 - En ligne depuis le 13/09/2008 on Infomaniak.net
Développeur : Medion Designer : Allesthar

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS Valid Atom Feed get Firefox