bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
Dossier

Chroniques du J-RPG : le marché portable, ambassadeur actuel

Deux concurrentes que le destin réunit

L’histoire, vous la connaissez. Fin 2004 Nintendo frappe un grand coup avec sa Nintendo DS et va faire exploser le marché casual, tandis que Sony tente de lui opposer une farouche résistance avec sa PSP à la pointe de la technologie d’alors. Et c’est précisément à cet instant précis qu’une chose inédite se réalise dans le monde du jeu vidéo : une réelle concurrence s’installe sur portables. Même si le bébé de Nintendo fait la course en tête de bout en bout, la PSP lui livre un combat sans merci. Qui daignait avant cela tenter de tenir tête à la Game Boy ? A la Game Boy Advance ? La Game Gear me dit-on. Rétamée avec le petit doigt. La Wonder Swan me souffle-t-on. Rétamée et cloisonnée dans l’archipel. Non il s’agit bien là d’une coexistence concurrentielle qui a tout d’un bon présage. Car on le sait, la concurrence, c’est toujours bon pour le consommateur. Et le J-RPG ne déroge pas à la règle. Qu’est-ce que représente, par exemple, l’édition de deux Fire Emblem par Nintendo face à la suprématie du tactical sur PSP, si ce n’est une tentative de lorgner sur le public friand de ces jeux, qui s’est déjà réfugié dans les robes de Sony, bien plus fourni en la matière. Big N dégaine même une de ses plus grandes licences, Pokémon, couplé à Nobunaga no Yabou (dans Pokémon Conquest), pour rapatrier une audience qu’il a largement perdu suite à des hits incontestables tels que Tactics Ogre: Let Us Cling Together, Wild Arms XF, Valkyria Chronicles 2 et autres softs Niso-Idea Factorien.

Effectivement, dans le jeu vidéo, à chaque fois qu’il y a eu une concurrence raisonnable, le nombre de softs publiés s’en est toujours trouvé impacté positivement. Je pense notamment ici à la Megadrive, qui gagne dans les 800 titres en plus dans sa ludothèque par rapport à son ainé, atteignant environ 1300 jeux (avec add-ons). C’était à cette époque où l’affrontement entre Nintendo et Sega était fructueux pour le joueur, bien que la SNES faisait la course devant. Toujours est-il que la concurrence fait son (petit) effet, c’est indéniable, et destine finalement les deux adversaires au même avenir, celui d’accueillir plus de J-RPG pour s’accaparer un marché qui au Japon, vaut de l’or.

Pour ce faire et prendre possession de cet espace mercantile, nos deux amies vont avoir recours à des pratiques très similaires. Voyez plutôt.


20/07/2012
23 active users (1 member, 22 guests, 0 anonymous member)
Online members: Yama
Legendra RPG V4.8 © Force 2020 - Legal Mention
Webmaster : Medion