bandeau
avatar Guest
Login|Inscr.
sign
fiche

Tales of Symphonia: Dawn of the New World > Articles > Review

Tales of Symphonia: Dawn of the New World

crpg wii amerique
Tales of Symphonia: Dawn of the New World
Courage is the magic that turns dreams into reality
Rares sont les "Tales of" qui ont eu droit à une suite, mais quand on voit la qualité de Tales of Symphonia et son succès globalement unanime auprès des joueurs, on ne peut que se féliciter de pouvoir revenir dans l'univers de Sylvarant et de Tethe'allah. Comme son grand frère, ToS Dawn of the New World choisit une console de Nintendo, ici la Wii et sa Wiimote comme support. Le titre se targue en plus d'être une véritable suite avec tous les personnages rencontrés dans Tales of Symphonia. Tous les éléments sont donc réunis pour faire un bon jeu ?
Peut-être pas...

NB: Attention, si vous n'avez pas joué et terminé Tales of Symphonia, mieux vaut vous arrêter ici !

Dawn of the New World

Tales of Symphonia Dawn of The New World prend place deux ans après la réunification de Sylvarant et Tethe'allah. Tout ne va pas pour le mieux dans le nouveau monde, les Tethe'allan persécutent les Sylvaranti grâce à leur avancée technologique. Afin de combattre l'oppression, un groupe nommé les Vanguard s'oppose aux agissements des Tethe'allan et au culte de Martel. Il en résulte alors de violents affrontements. Palmacosta est une des victimes et se retrouve ravagée par Lloyd (le héros de Tales of Symphonia), qui dirige les troupes de l'église. Au cours de cet assaut, un jeune garçon nommé Emil sera témoin de la mort de ses parents.

Recueilli par son oncle et sa tante à Luin, Emil se verra embarqué dans une quête pour comprendre d'où viennent les catastrophes qui frappent le monde. Les lacs sont asséchés, le temps est détraqué et les monstres s'agitent. Emil saisit cette opportunité pour partir en chasse du tueur de ses parents: Lloyd.
Tales of Symphonia: Dawn of the New World
Tales of Symphonia: Dawn of the New World
Tales of Symphonia: Dawn of the New World

Les monstres sont nos amis

Les combats se déclenchent lorsqu'on entre en contact avec un ennemi. Le contact s'effectue de trois façons différentes:
- On touche l'ennemi dans le dos, ce qui étourdit vos adversaires et provoque un avantage pour votre équipe.
- On se fait toucher dans le dos, et là c'est l'inverse qui se produit.
- On entre en contact sur le côté ou en face, et là le combat se déroule de façon normale.

Les combats de ToS: DotNW sont en 3D, on peut donc se déplacer librement sur toute l'aire de combat. Ceux-ci se déroulent d'ailleurs de façon assez classique, que toute personne ayant déjà joué à un Tales of reconnaîtra sans mal. On contrôle un personnage au choix parmi les quatre présents, et on assène des coups en temps réels. Ces coups peuvent être accompagnés de techniques (les Artes), de sorts ou d'objets lancés via le menu.
Dawn of the New World apporte cependant deux nouveautés par rapport à son prédécesseur.
- La première est la présence d'attaques combinées. En pressant le bouton C, Emil effectuera toujours le même enchaînement et pourra aléatoirement être accompagné d'un de ses compagnons. Cette attaque consume une partie de votre jauge d'énergie présente en bas de l'écran. Cette dernière a une autre fonction : une fois pleine elle vous permettra de déclencher votre furie pour peu que vous ayez équipé le skill associé.
- La seconde est un système de collection de monstres. Aussi surprenant que cela puisse paraître le jeu prend un peu une tournure "Pokemon" en vous proposant de recruter des monstres après un combat. Pour cela, il faut avoir utilisé l'élément correspondant à celui du monstre (feu, glace, vent...) afin qu'il soit susceptible de vous rejoindre. Pour faciliter les chances de réussite, un autre monstre pourra vous aider à former un pacte avec le nouveau venu. Une fois le pacte formé, vous pourrez utiliser les monstres dans les combats, ils possèdent chacun des Artes et des skills qu'ils gagneront comme les personnages - en augmentant de niveau - et pourront même évoluer lorsque vous les nourrissez.

Cette idée, pas plus bête qu'une autre, est globalement mal exploitée. Les conditions requises pour le recrutement sont assez difficiles à remplir dans le feu du combat et surtout on préfèrera utiliser les personnages de Symphonia lorsqu'on le peut, c'est-à-dire pendant les trois quarts du jeu. Fort heureusement, ils gagnent de l'expérience même quand ils ne combattent pas, ce qui évite d'avoir à se prendre une correction avec des monstres trop faibles, car on ne les a jamais utilisés.
Tales of Symphonia: Dawn of the New World
Tales of Symphonia: Dawn of the New World
Tales of Symphonia: Dawn of the New World

Le retour des héros

Oui ils reviennent, oui ils sont tous là, oui et oui ils sont jouables, je parle bien sur des héros du World Regeneration: Lloyd, Colette, Zelos, Sheena, Raine, Genis, Regal et Presea. Mais la joie est de courte durée, car ils ne sont présents que par intermittence. Ceux-ci vous rejoindront souvent le temps de quelques heures puis quitteront l'équipe. Mais le plus décevant, c'est qu'en plus vous n'aurez pas un total contrôle sur eux, car leur niveau est fixé par le jeu, et ils ne gageront donc pas d'expérience, de skills ou autres Artes. Un choix qui somme toute s'accorde au système de pacte avec les monstres, mais qui se révèle au final frustrant puisque nos héros préférés ne sont pas relégués au simple rang de guests mais font bel et bien partie intégrante de l'histoire et de l'aventure.

La nostalgie n'opère pas que du côté des personnages, mais intervient aussi dans les lieux que l'on visite. Malheureusement, si on est content de retrouver le staff de ToS, on déchante vite lorsque 90% des lieux que l'on visite sont les mêmes que dans l'épisode précédent. Non content d'avoir fait un copier/coller, on doit en plus faire face aux mêmes énigmes. La seule différence notable est qu'il faudra utiliser la Wiimote pour cibler, en utilisant le Sorcerer's Ring. Les joueurs en recherche de nouveautés devront se tourner vers les quêtes proposés par les Katz, qui consistent bien souvent en de mini-donjons (nouveaux, eux) pour récupérer un objet ou battre un monstre.

Autre déception, la carte du monde telle qu'on la connaît disparaît au profit d'une carte sur laquelle l'on choisit simplement sa destination pour s'y rendre instantanément. Même si les Skits sont conservés sur la carte du monde (et ailleurs) il n'y a évidemment plus de combats sur cette dernière.
Tales of Symphonia: Dawn of the New World
Tales of Symphonia: Dawn of the New World
Tales of Symphonia: Dawn of the New World

Belle Symphonie

Graphiquement, ToS: DotNW est très joli avec des couleurs bien choisies. Le jeu se permet en plus de corriger l'un des (seuls?) défauts de son grand frère, à savoir la mise en scène. Elle est ici soignée et bien étudiée pour une meilleure immersion, parfois trop d'ailleurs. Le jeu multiplie quelquefois les flashbacks sur des scènes que l'on a vues à peine cinq minutes avant. Les musiques sont quant à elles principalement des remixes du précédent épisode et, sans être inoubliables, vous accompagnent comme il faut tout au long du jeu.

Gros bémol par contre en ce qui concerne les voix. Non pas qu'elles soient de mauvaise qualité, mais mis à part Collette, aucun personnage ne retrouve sa voix originale. Un effort aurait tout de même pu être fait de ce côté là, d'autant plus que tous les dialogues, y compris les Skits, sont entièrement doublés.
Tales of Symphonia: Dawn of the New World
Tales of Symphonia: Dawn of the New World
Tales of Symphonia: Dawn of the New World

Dawn of the Old World

Une fois le jeu terminé, vous aurez la possibilité de sauvegarder votre partie pour entamer un New Game +. C'est à cette occasion que vous serviront vos Grades accumulés lors des combats. Contrairement à Tales of Symphonia dans lequel une boutique vous proposait de les échanger contre des objets, ici ils serviront à conserver des données comme le temps de jeu total, des objets, des skills, des niveaux ou autres bonus que vous souhaitez voir se reporter sur votre nouvelle partie.

Le New Game + vous donnera également accès au donjon bonus vers la fin du jeu qui propose un challenge un peu plus élevé que l'aventure principale qui se termine sans trop de difficulté en environ trente heures de jeu.
Tales of Symphonia: Dawn of the New World
Tales of Symphonia: Dawn of the New World
Tales of Symphonia: Dawn of the New World
Tales of Symphonia: Dawn of the New World joue sur l'affectif. Certes, on jubile de revoir les héros de Tales of Symphonia, oui on apprécie de revisiter les mêmes lieux, mais si l'on laisse un peu parler son esprit à la place de son cœur, on se retrouve devant un jeu assez mitigé qui exploite mal ses bonnes idées avec des graphismes accrocheurs, mais un scénario au goût trop "rajouté". Dommage, car le retour dans le monde de Symphonia aurait pu être mieux, beaucoup mieux.

02/03/2009
  • Les graphismes sympas
  • Les personnages de Symphonia
  • Les furies et attaques combinées
  • L'histoire est un simple ajout au scénario original
  • Lvl fixes pour les personnages de ToS
  • Lieux et énigmes identiques à ToS
5

TECHNIQUE 4/5
BANDE SON 3.5/5
SCENARIO 2.5/5
DUREE DE VIE 3.5/5
GAMEPLAY 2.5/5
Tales of Symphonia: Dawn of the New World > Commentaires :

Tales of Symphonia: Dawn of the New World

5
5.5

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
16 commentaires
Astram

le 13/10/2015
9
Faut dire, j'avais un peu peur de commencer ce jeu après tout ce que j'avais déjà entendu à son sujet...
Finalement c'était un jeu BIEN meilleur que l'opus original.
Déjà, le rythme est beaucoup plus soutenu, fini les allez retour à la con, on va droit au but et ça c'est cool.
Ensuite le gameplay est bien meilleur que dans ToS, beaucoup plus croustillant et similaire aux tout premier Tales of, en fait je dois dire que je suis vraiment pas fan des combats 3D des Tales of et ce système de combat m'a fait changé d'avis.
N'oublions pas que pour une fois, on aura droit enfin à un bestiaire un peu mieux fouillé que l'éternel bestiaire de Tales of Abyss depuis ToA avec ses couleurs déssaturés.

Ensuite, beaucoup de personnes semblent se plaindre que l'on voyage sur une carte 2D en choisissant les endroits où aller... je ne vois pas le problème, on joue à une suite, ça rend le rythme meilleur et de plus elle est magnifique, ce procédé sera réutiliser dans Narikiri X plus tard.

Puis... j'ai trouvé les personnages et l'histoire très bien, je pense avoir même trouvé les personnages moins niais que dans ToS. (En gros, j'aimais pas vraiment les personnages, ils étaient ok mais j'étais pas forcément fan.)
De plus, l'univers est approfondit une fois de plus et ça c'est cool.
Les gens semblent se plaindre du personnage principal, bah je vois pas le problème, c'est un personnage avec style de caractère jamais utilisé dans les Tales of précédent, au final j'ai bien aimé son évolution.
La mise en scène peut paraître un peu bizarre, mais je la trouve très très bonne tout de même.
Peut-être un peu trop de lenteur/silence par moment, sinon c'est niquel.

Le seul défaut que je verrais, ça serait la réutilisation des donjons de ToS, mais bon, cela ne me dérange pas vraiment puisqu'il y a des donjons inédit donc ça va. (Et puis bon, c'est une suite, faut bien s'attendre un peu à ce qu'on risque de repartir dans des lieux déjà visité non ?)

Au final c'était un très bon jeu avec très peu de défaut. (Et pour une fois, ça ne m'a pas duré 80 heures :fear: )
BlackJowy

le 18/01/2015
5
Malheureusement j'ai abandonné très rapidement ce jeu alors que l'idée de voir la suite des évènements de ToS était très séduisante sur le papier. La faute à beaucoup trop de défauts dès les premières minutes de jeu, et qui s'annonce un jeu très moyen même après quelques heures, en vrac :

- Le héros minable, cendrillonesque, doublé avec une voix ressemblant à une parodie de Mickael Jackson dans South Park
- Les musiques, sans intérêt, parfois ridicules même…
- La façon dont les héros du premier du jeu sont amenés : Si l'idée que nos héros ne soient pas si bien vus que ça est intéressante, là c'est trop pour moi, faut pas chier dans la soupe.
- L'aspect pokémon, dispensable, ça peut plaire ok, mais ça n'est pas ce que je cherchais
- La carte du monde, ok sur le premier c'était pas génial, mais il fallait l'améliorer pas la rendre inexistante et frustrante.
- Certains bruitages ridicules/incohérents
- Le fort sentiment de recyclage paresseux

Bon, quand même il a fallu que je trouve un résumé du scénario question d'être sur de ne pas louper quelque chose, et en fait non. Je vois ça comme une histoire parallèle, pas forcément in-intéressante mais très en marge du premier jeu malgré les personnages qui ré-apparaissent. Et puis j'ai l'impression que ça réutilise les mêmes idées que ToS dans le fond. Ma note est relative à ce que j'en attendais comme suite de Tales of Symphonia, si c'était un jeu à part il aurait peut-être eu un 6/10 :o)
Castagnet000
le 07/01/2015
8
Top RPG pour la WII! Et Il n'y en a pas beaucoup !
Je ne comprends absolument pas les critiques négatives sur ce jeu:

+ le système de combat est dynamique et varié (je ne suis pourtant pas fan des RPG avec combat en temps réel), les pauses autorisées pour soigner (ou autre action effectuée par un allié contrôlé par L'IA) permettent de réfléchir à la tournure à donner au combat...
Ce système est selon moi le gros poins fort du jeu

+ le système d'enrôlement des monstres est très complexe au début du jeu, mais devient de plus en plus intéressant au fur et à mesure de la progression (nécessite d'utiliser les tactiques de combat des alliés et leurs artes élémentaux de manière réfléchie)


+ la durée de jeu, autre point fort du jeu, est bien supérieure à 40h (j'en suis au 2/3 du jeu et 55h déjà, sans faire toutes les quêtes annexes disponibles)

+ les graphiques sont superbes

+ l'augmentation de la difficulté est bien balancée (surtout qu'il est possible de choisir la difficulté des combats lors des déplacements dans les donjons-villes)

+ les combats au colisée (arêne où vous pourrez effectuer des tournois en solo, en équipe ou avec vos monstres uniquement) sont sympas et permettent de remporter des bossts d'exp pour vos monstres (toujours intéressant)

Le point négatif: Emil, le héros, est très, très, très pénible (mais c'est le cas dans beaucoup de RPG JAP). Cela vaut -1 dans la note.
Le deuxième point retiré pour la bande son (banale) et l'histoire (banale également).

Je voulais préciser, pour finir, que je n'ai pas joué à TOS 1 sur Gamecube
Bahamut-Omega

le 22/03/2014
3
Très déçu par le jeu, à tel point point que je vais en faire le minimum pour mon avis:

+/- L'histoire, dommage qu'au début jusqu'à la moitié du jeu on veut nous faire croire que Lloyd (héros de ToS) soit devenue un tueur au service de l'église de Martel et massacre les infidèles, rien que ça...
Après la moitié ça s'arrange tout en restant très classique et très prévisible à cause de la mise en scène catastrophique (comme par exemple Emil qui nous dévoile sont plan à la toute fin du jeu).

+/- L'humour propre à la série, même si ça tourne très vite en rond. C'est aussi gâché par une adaptation française raté. Certains calembours de Tenebrae sont incompréhensibles retranscrit en français...

- Les personnages, Emil est insupportable et le reste du "nouveau" casting est sans intérêts. Mais le pire c'est que les anciens héros de ToS sont des caricatures d'eux même (à l’exception de Lloyd). Sheena est devenue "experte en trou", Regal un représentant Lezarino accro au prison, Refil entre en "mode ruine" à tout va, Genius a perdu tout son génie, Presea sa maturité, et Colette et Zelos sont les même en puissance 10. Tenebrae est le seul perso qui sort du lot, avec ritcher à moindre mesure.

- Le gameplay dans l'ensemble, une belle régression par rapport à ToS.
Premièrement le système de combat, les persos et monstres se gênent continuellement. Il n'y a plus qu'un choix possible en terme de stratégies, et encore ils ne le respectent pas.
Et surtout, le système de capture de monstres est honteux, jusqu'au chapitre 3-4 il faut avoir une chance inouïe pour capturer un monstre vu qu'il faut d'abord aligné 4 éléments sur 5 avant d'achever le monstre voulu (généralement les alliés brisent cette chaîne avant) et ensuite il faut avoir de la chance pour que le pacte soit établie.

Deuxièmement, l'exploration est moins agréable, finis la sensation de liberté de ToS, maintenant c'est du point par point, dès qu'on progresse dans l'histoire, on peut choisir des destinations, tandis que d'autres disparaissent.
Les quêtes annexes scénarisés sont peu nombreuses et limités dans le temps. Et les quêtes annexes des Minouz sont juste honteuses, non seulement les récompenses sont dérisoires, mais en plus on traverse sans celle les mêmes donjons avec les objectifs identiques. Les dialogues ne changent même pas c'est dire...

- L'OST, les thèmes inédits sont loin d'être marquants et originaux, quand aux anciens on les connait à la longues...

_ Et Les doublages US est tout bonnement raté.
Ananas

le 29/10/2012
6
Après m'être dit que c'était vraiment trop dommage de rester fâchée avec un Tales, je me suis décidée à refaire ce ToS2, avec une idée en tête: Me séparer de ToS premier du nom. Et s'il n'est toujours pas un de mes jeux favoris, l'expérience est tout de même bien meilleure.

Commençons par le point qui fâchera toujours autant: Le couple de héros, Emil et Marta. Le duo (trio...?) qu'ils forment divise, c'est certain, tant ils ne sont pas... Et bien, conformes à ce que l'on attend d'un héros et d'une héroïne habituellement. Alors s'il est certain que la personnalité de lavette d'Emil tapera sur le système de plus d'un, j'ai au final apprécié ces jeunes héros, qui évoluent au fil de l'histoire. Petite mention évidemment au casting de ToS, de retour, pour le meilleur et pour le pire, toujours aussi... Attachants ?

Ca c'était le côté "on aime ou on aime pas". Du reste, les combats sont très bons, l'ost agréable, l'aspect graphique, sans être exceptionnel, est plutôt joli, et ça fait toujours aussi plaisir de retrouver l'univers de ToS.

Mais alors, en quoi ToS2 est-il un jeu moyen tirant sur le mauvais ? En vrac on peut citer les nouveaux donjons vides et linéaires, le scénario entrant en contradiction avec les événements de ToP (et pourtant je promets d'avoir fait un effort pour comprendre en quoi ils pouvaient s'imbriquer, mais rien n'y fait), la carte du monde restreinte, l'absence d'annexes, les quêtes de la guilde chiantes et répétitives...

Alors oui, au final, ces défauts relèvent surtout du détail, mais ils sont tellement présents, tellement nombreux, qu'on ne peut pas passer à côté. On peut tenter d'apprécier le jeu, de le juger à part de la série, mais même comme ça, ça reste très limite. Oui, j'aime bien plus ToS2 qu'auparavant, mais je ne pourrai décemment jamais le considérer comme une bonne suite à ToS.
heavenly

le 24/03/2012
Edité le 28/04/2012
4

Ayant vraiment apprécié TOS cette fausse suite est pour moi une grosse déception: Scénario à la rue, très peu de nouveaux environnements et surtout... les 2 perso principaux horripilant !! la plupart des scènes sont trop longues, mal montées et... on s embête la plupart du temps. Reste des combats efficaces et la joie de revoir les perso du premier opus.

les +: Le casting de tales of symphonia dans son intégralité !
Combats "à la tales" toujours aussi efficace !

les -: ... tout le reste !! (pas de carte du monde à parcourir, Emil et Martha à baffer, repompe musicale et graphique, scénario inintéressant et sans saveur... ect !!)



LGF

le 26/08/2011
Edité le 04/09/2011
6
Je ne pense pas que Dawn of the new world est un mauvais jeu. C'est plutôt un espèce de spin off pour les fans de Dawn of the new world. On a la du coup une sortes de continuité de Tales Of Symphonia, en un peu moins bon.

L’histoire est assez intéressante a suivre, et nous permet de revisiter les lieux du premier opus ainsi que les personnages principaux de ce dernier.

Les combats, les musiques et l'intérêt du jeu restent pour moi égalent a tales of symphonia, malgré quelques passages assez longs et quelques idées pas très bonnes.
Parmis celle ci l'absence d'exploration sur la carte du monde, il nous suffit maintenant de sélectionner le lieu ou l'on veut se rendre.

Notre équipe de personnages subit quelques changement aussi. A pars nos deux personnages
principaux, on peut enrôler des monstres et les entrainer. Une idée qui peut êtres sympa mais qui personnellement ne m'a pas vraiment accrocher.

Tales Of Symphonia Dawn of the new world est un jeu très sympathique, qui manque peut etre un peu de personnalité par rapport au a tales of symphonia, mais qui reste tout de même un tales of acceptable.
devildestinyman

le 30/07/2011
6
Ce jeu a su garder la magie de l’histoire de symphonia un opus vraiment surprenant pour son histoire cependant, l'idée des monstres a capturé et à utiliser n'est pas tres bonne et aurait mieux fait d'etre un peu plus travaillé !
Les musiques restent assez fidele au un avec des versions remixé de TOS et même de TOP !
L'absence de balade sur la carte et de se battre contre des monstre peut plaire ou ne pas plaire à certains.
Le gameplay est assez original ... la wii-mote est quand même assez peu exploité mais il y a utilité du nouvel outil !
Plus d'invocations, alors que symphonia reposé sur ça ... ! je pense que c'est à lier avec les monstres ...
La durée de vie est celle d'un jeu wii 30 heures environs ... sans quetes annexe !
Un bon jeu encore ... c'est un tales c'est normal même le pire de la series reste au dessus des meilleures de certaines series notamment pour leur scenario et leur fin sublime !
SoulSilver

le 13/06/2011
7
Bien loin du précédent Symphonia tant au niveau restreint des personnages ( à faire du level up ) , des voyages devenus impossible sur la carte et aussi de sa durée bien plus courte il n'est pas pour autant un mauvais jeu et l'histoire reste plaisante à suivre tout en retrouvant son système de combat super et des graphismes agréables !
Pour le reste , il faut aimer entraîner les monstres précédemment capturés ce qui est original mais qui ne m'a finalement pas trop emballé , même si on peut combattre ( à certains moments du jeu ) avec nos anciens personnages du premier volet ils ne peuvent gagner de niveaux et donc ça limite un peu leur utilisation si on préfère entraîner les monstres , après il ne reste que les deux personnages principaux...
Les missions peuvent être sympas au début mais vite répétitives et lassantes ( c'est rare chez moi de me lasser sur ça ) et leurs intérêt limitée...
Le problème principal de ce jeu je pense c'est son précédent volet qui lui fait trop d'ombres et était super pour pas mal de gens , la suite à du finir par décevoir à cause de tout ces détails ( plus ou moins ) importants , je trouve tout de même que c'est un bon jeu à essayer et qui n'étant pas sans défauts loin de là reste intéressant et le plaisir de retrouver le monde de Sylvarant et Tesseha'lla avec de nouvelles anecdotes et de clins d'oeil au précédent volet motivent à l'essayer...
Pour le reste , à voir si on tient trop au premier Symphonia pour ne plus apprécier le deux ou non...

Un joueur pas content
le 28/04/2011
0
+ les personnages trop cute
+ l'histoire trop belle


....
-Tout le reste!!!! Non tout!!!!!! c'est de la merde ce jeux (une des plus mauvaises experience vidéoludique qu'il m'est été donné de faire
59 connectés (0 membre, 59 invités, 0 anonyme)
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Mentions légales
Webmaster : Medion