bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Final Fantasy Crystal Chronicles: Echoes of Time > Articles > Review

Final Fantasy Crystal Chronicles: Echoes of Time

arpg nds europe
Final Fantasy Crystal Chronicles: Echoes of Time
Les échos du temps...
Un nouvel épisode de la série Final Fantasy Crystal Chronicles pour la DS qui se voit émulé, pardon... porté aussi sur Wii, quelle surprise !
Si cette licence commence à avoir un certain effectif, on pourra surtout lui reprocher de posséder un univers qui n'a pas trop cherché à nous surprendre depuis le tout premier sur GameCube, et ce n'est pas Echoes of Time qui le fera, The Crystal Bearers sera peut-être l'heureux élu. Mais s'il y a une chose qu'on ne pourra pas critiquer, c'est que chaque nouveau titre tente de se démarquer de ses prédécesseurs sur le système de jeu, même si l'apparence de ce second opus portable pourrait nous laisser supposer le contraire, la règle n'a toujours pas changé comme nous allons le voir.

Des pérégrinations moins scénarisées.

Alors que Ring of Fates nous proposait de prendre part à une histoire tragique de bout en bout en y incarnant quelques-uns des acteurs, ici on débute avec une coquille vide muette. Ainsi après avoir lancé votre première partie on vous propose d'office de choisir le sexe et la race de votre personnage parmi les habituels Selkie, Liltie, Clavat et Yuke. Ce choix fait, vous assisterez à une petite scène de course poursuite (intense !) dans une forêt, donnant tout de suite la couleur quant aux possibles desseins de Larkeicus, un vieillard archéologue au fort accent allemand qui vous assignera vos premières quêtes en échange d'un moyen de guérison, pour une personne tombée malade au village natal du héros.
Le jeu est plus intéressant au début, et surtout vers la fin, au sérieux de l'intrigue équivalent à celui du premier épisode sur DS, davantage ponctuée scénaristiquement parlant. C'est surtout la présence plus marquée du personnage de Sherlotta, qu'on pourrait même considérer comme étant le principal, qui insuffle un regain d'intérêt lors de cette dernière partie, particulièrement après un milieu d'aventure assez calme. En ce sens on va plus volontiers vers les PNJ possédant en majorité des dialogues plus drôles. Ce qui contre-balancera au relatif ennui qui aurait pu s'installer avec les zombies de votre petit groupe d'aventuriers.
Final Fantasy Crystal Chronicles: Echoes of Time
Final Fantasy Crystal Chronicles: Echoes of Time
Final Fantasy Crystal Chronicles: Echoes of Time

Difficile de s'ennuyer néanmoins...

En effet, même si vous débutez l'aventure seul, il vous sera donné l'occasion assez rapidement, via une guilde, de créer d'autres héros au niveau le plus bas ou bien encore de décider lesquels ajouter à votre groupe de quatre maximum. Des personnages secrets aux caractéristiques et apparences particulières pourront aussi décider de vous y attendre sous certaines conditions. Les alliés seront nécessaires, arrivé à un certain point, et surtout conseillés assez tôt, cela rendant l'aventure solo moins monotone.
Le jeu ne se limite plus seulement au schéma dodo/donjon/boss, le contenu est plus varié et il vous sera donné par exemple l'opportunité d'effectuer de petites quêtes, par l'intermédiaire d'un Mog de la ville. Mais il faudra avant cela les débloquer, soit en allant parler aux habitants de la ville, soit en explorant les donjons à la recherche de panneaux ou de Mogs vilainement planqués. Ces quêtes auront des objectifs assez variés et limités dans le temps, allant de l'extinction de feux avec des barils d'eaux, au meurtre de pauvres créatures à l'aide d'une magie spécifique. Bien évidemment les Mogs sont très forts pour dénicher les marchés potentiels, ils ont toujours eu le sens des affaires et l'or ne sera pas de refus pour y avoir accès. Il y en a un bon nombre par contre qui ne seront accessibles qu'en multi-joueurs. L'aspect très pratique de ces mini-quêtes est que vous êtes transporté directement sur un lieu-dit et que tout ce qui y est acquis est gardé. De plus en cas de succès dans le temps escompté un coffre rempli d'objets s'ouvrira sous vos yeux ébahis, voire un second en cas de très bonne performance.
Final Fantasy Crystal Chronicles: Echoes of Time
Final Fantasy Crystal Chronicles: Echoes of Time
Final Fantasy Crystal Chronicles: Echoes of Time

Comme auparavant vous pourrez créer des pièces par l'intermédiaire de parchemins, dont l'essentiel s'achète maintenant en magasins, trouver ces derniers sur un monstre ou dans un coffre étant beaucoup plus rare. Le dépôt d'équipement permettra de les y stocker, votre inventaire n'étant plus consacré qu'aux autres types d'objets. Une nouveauté essentielle par rapport à ceux-ci est le gain d'expérience, plus vous les porterez sur vous en combat plus leurs caractéristiques monteront. Les personnaliser fera aussi partie des autres activités, grâce à des joyaux pouvant leur apporter différents types d'améliorations, des taux de drops plus élevés, le niveau maximum pouvant être atteint de la pièce sertie, ... Ceux-ci pouvant être trouvés pendant l'exploration ou générés avec l'équipement ayant atteint un niveau minimum requis. Un niveau plus élevé permettant d'obtenir des joyaux de meilleure qualité.
Dans le même ordre de changements, vous ne pourrez plus acheter d'objets curatifs ou de magilithes. Ces premiers faisaient un peu double emploi avec la magie de soin, et ne se trouvent plus que dans les donjons, avec un effet immédiat comme pour les légumes et fruits. Ainsi les magilithes qui sont toujours les mêmes, n'épuisent plus un éventuel stock - ceux-ci étant en permanence sur vous - mais une partie de la jauge de magie.
Au rayon des disparus, seul le magasin d'achat de boosts qui permettaient de repousser son sac de magilithes et ses caractéristiques - transformant son personnage en véritable brute - nous fait ses adieux. A la place (en plus de l'équipement évolutif), on a les médaillons droppés par les monstres, lesquels améliorent les différentes résistances et attaques élémentaires instantanément, une fois un certain nombre acquis pour un élément donné. Enfin, des cartes qui ne pourront être gratter qu'en ville, vous offriront en cas de succès lors de la phase de bourrinage de l'écran au marteau-stylet, un avantage particulier pendant un certain laps de temps, comme par exemple la possibilité de faire un double-saut et ce quel que soit la classe du personnage actif.
Final Fantasy Crystal Chronicles: Echoes of Time
Final Fantasy Crystal Chronicles: Echoes of Time
Final Fantasy Crystal Chronicles: Echoes of Time

Tous les chemins mènent à Rome.

Les donjons seront accessibles comme toujours à partir d'une carte du monde en 2D ou de zones neutres. A la différence près que la carte est bien plus jolie et que vous vous y déplacez à pattes.
Durant toute l'aventure contrairement à Ring of Fates qui était très linéaire dans sa succession de donjons, la majorité des cartes seront visitées plus d'une fois, certains parcours ne se dévoilant qu'aux passages suivants. Néanmoins les ennemis à vaincre et énigmes à résoudre seront à chaque fois différents. Pour y progresser, les tribus ne possèdent plus de capacités propres (excepté le double-saut des Selkies), qui si elles étaient adaptées à la construction du précédent jeu, sont ici remplacées par des énigmes plus nombreuses et d'ordre plus général.
Le gameplay a pas mal été revu, alors que le premier nécessitait parfois l'utilisation du stylet alors même que les mains étaient déjà prises, Echoes of Time lui a très clairement revu cet aspect, facilitant l'accès aux menus et sorts pour le joueur. La sélection des magilithes, équipiers, et l'empilement des anneaux de visée sont ainsi grandement facilités. De même, le ramassage et l'attaque ne partagent dorénavant plus la même touche, ce qui évite quand on est entouré d'objets de devoir faire le ménage au sol avant de pouvoir donner des coups.
Le rappel des persos à ses côtés a lui aussi changé, ses derniers ne se téléportant que s'ils ne sont pas en train d'effectuer une action. Cela est très certainement volontaire de la part des développeurs, du fait qu'il était très facile dans Ring of Fates de préserver ses co-équipiers, en effectuant cette manipulation dès que le besoin s'en faisait ressentir. L'IA toujours aussi sommaire pourra rendre ce dernier point assez frustrant lors de certains passages. Au final tous ces petits riens font que la difficulté d'ensemble est bien mieux équilibrée et un poil plus élevée (les ennemis parent davantage et sont de plus assez résistants).
Final Fantasy Crystal Chronicles: Echoes of Time
Final Fantasy Crystal Chronicles: Echoes of Time
Final Fantasy Crystal Chronicles: Echoes of Time

Une fois votre premier générique de fin passé, de nouveaux modes de difficulté se proposeront à vous et quelques surprises en rapport avec les épisodes précédents pointeront le bout de leur nez. Recommencer une nouvelle partie vous donnera alors le choix entre garder le même héros d'histoire, en recréer un ou bien choisir parmi ceux présents dans la guilde, au cas où le premier ne vous plairait plus.
L'ajout certainement le plus important - dans l'optique de faire durer le plaisir quand on n'a pas d'amis à proximité - est le mode online qui faisait tant défaut au premier et qui partage une plate-forme de jeu commune entre la Wii et la DS. Vous aurez le choix entre rejoindre une partie déjà existante à l'échelle continentale vide, voire mondiale au lag affreux, ou bien créer la votre en espérant quelques visiteurs (ce qui n'est pas non plus gagné). Pour finir sur la technique, les compositions musicales sont de très belle qualité reprenant pour certaines comme à l'habitude des mélodies phares de la série. Des cut-scenes lissées utilisant le moteur du jeu sont maintenant les seules bénéficiaires des doublages en anglais. Enfin, personne n'a besoin d'une seconde paire d'yeux pour remarquer qu'on a là une copie graphique quasi-conforme du précédent épisode, mais de gros ralentis se font vite ressentir quand le nombre d'ennemis et d'effets à l'écran devient conséquent.
Final Fantasy Crystal Chronicles: Echoes of Time
Final Fantasy Crystal Chronicles: Echoes of Time
Final Fantasy Crystal Chronicles: Echoes of Time
Echoes of Time troque une partie de l'intérêt du mode solo de Ring of Fates pour un contenu de plus grande ampleur et une multitude de petits changements, pour la plupart bénéfiques au plaisir de jeu sur le long terme. En résulte clairement celui à avoir si vous désirez privilégier le ratissage de donjons seul ou en équipe, sur Wii ou sur DS.

01/06/2009
  • Sherlotta
  • Un gameplay de meilleur qualité
  • Plus orienté multi-joueurs, une durée de vie qui va donc de paire
  • Des ralentis occasionnels à noter
  • L'IA n'a pas vraiment évoluée
  • Aventure principale moins poignante/intense
7

GRAPHICS 3.5/5
SOUND/MUSIC 3.5/5
STORY 3/5
LENGTH 3.5/5
GAMEPLAY 4/5
Final Fantasy Crystal Chronicles: Echoes of Time > Commentaires :

Final Fantasy Crystal Chronicles: Echoes of Time

7
5.5

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires wii [2]
7 commentaires sur Nintendo DS
Elekami

le 10/05/2014
6
C'est clair, les Crystal Chronicles ne sont pas des grosses tueries du genre. Mais à défaut, ils peuvent avec grande sympathie nous faire passer quelques heures agréables d'action-RPG sans trop de prise de tête. L'histoire est très niaise, une fois n'est pas coutûme, et la quête relativement courte, mais les systèmes de jeu sont bien adaptés à la console et on passe un bon moment en parcourant le jeu.
Yaone

le 31/05/2012
Edité le 20/05/2013
3_5
Après un Ring of Fates réussi, Echoes of Time est vraiment décevant (je précise que je l'ai fait en solo).
Déjà le premier point négative, c'est l'IA de ton(tes) compagnon(s) qui est déplorable aussi bien en combat qu'en hors combat. Il te suit partout mais à distance raisonnable... trop raisonnable (ce qui fait que c'est très énervant quand tu dois être à deux sur un bouton, switcher entre les deux en espérant que l'autre ne s'en aille pas de la plateforme quand tu y grimpes...).
Deuxième point négatif, la "caméra". Ça aurait été génial de pouvoir la déplacer pour voir ce qu'on fait (le perso caché par une grille ou autre du même genre...) ou où on est censé atterrir (hop encore une fois dans le trou...).
Bon ces deux défauts se retrouvaient également dans Ring of Fates. Mais là où je trouve ce jeu en dessous, c'est sur le scénario. Je ne l'ai pas vraiment trouvé passionnant. Bon, les cinématiques étaient sympathiques, ça faisait passer le temps.
Bon, un petit point positif quand même, j'ai bien aimé les donjons et devoir trouver la façon d'avancer... Bien que la caméra figée n'aidait pas pour les phases de plateforme.
kolibri

le 29/10/2010
4
Cet épisode sent le baclé, et est bien moins réussi que Ring of Fates.

+Des quêtes incrustées au scénar.
+Assez joli.

-Contrôler une personne sans nom, j'aime pas.
-Musiques moins réussies.
-Un seul slot de sauvegarde, là ou il y en avait 3 sur Ring of fates. Seriousely, WTF ??
-Plus chiant par moment.
-Histoire bien moins intéressante que le premier. Et la fin est à chier comparé au premier.
-Plus beaucoup d'histoires à suivre en ville, les PNJ ne m'ont beaucoup moins emporté.

Bref, là ou ring of fates était sympa, là on a un jeu très moyen.
Popolon

le 06/10/2010
Edité le 12/10/2010
7_5
"Suite" de Ring of Fates, Echoes of Time en reprend le gameplay et l'esthétique. Au final, j'ai préféré cet épisode même si je ne saurais dire pourquoi. Peut-être l'ergonomie meilleure notamment quand on forge les armes, on voit d'avance ce qui changera dans les stats des persos contrairement à RoF. Le scénario est très sympa et les quêtes annexes peuvent être faites pendant la partie et non pas uniquement en multi comme sur RoF.
En fait, à l'inverse de RoF, multi et solo ne sont pas 2 modes de jeu différents, ils se complètent l'un l'autre.
Un bon petit jeu DS qui mérite qu'on s'y attarde, à condition d'apprécier les A-RPG.
devildestinyman

le 28/11/2009
Edité le 26/06/2011
5
Tout d'abord, je tiens à dire que j'ai fini le jeu hier mais comme j'étais enervé à cause du boss et du dernier niveau j'ai préféré laissé passé du temps ...
Encore un jeu qui a mal choisi sa console !
J'aurais préféré et de loin que ce Hit soit sur PSP, la qualité des cinématique est vraiment limité par la console et le perso est comme presque tous les jeux sur DS un peut trop carré à mon gout ...enfin quand on est amené à zoomer sur lui !
L'histoire est vraiment bien ficelé est intéressante !!!
Pour ce qui est des graphismes l'éloignement nous cache la majeure partie des défauts du à la DS on va alors trouver les ennemis assez mignons et assez bien modéliser, les boss sont assez impressionnant d'ailleurs !
Pour ce qui est de la durée de vie elle est plutot digne d'un jeu action aventure comme Zelda mais le mode multijoueur permet de pousser plus loin cette durée de vie ... la difficulté est au rendez vous et SURTOUT dans le dernier dongeon qui peut etre vous prendra la tête comme moi !!!
Pour ce qui est des musiques elles sont assez envoutantes ...
La jouabilité au premier abords semble nette et nickel mais lorsque l'on commence à avoir de la difficulé on voit alors tous les défauts sur ce coté là surtout que pour le dernier Boss la moindre erreur est fatal ...
Pour le mode multi joueur je ne me suis pas attardé j'ai tout fait tout seul, les énigmes sont vraiment bien pensé et je répète encore cela fait grandement pensé à zelda ...
Le système de magie est vraiment fidèle au FFCC qui prône l'alliance ou la fusion de plusieurs sorte de magie pour en créer de nouvelle c'est comme ça que vous allez créer les magies comme booster, somni, barrière (très utile), ...
Un jeu qui est quand même un must même si vous risquez de pétez un câble comme moi au dernier dongeon ...
Pour les amoureux de Zelda ce titre est vraiment à essayer, pour les fan de FFCC alors vous n'allez pas être déçu sauf peut être un peu pour les graphismes mais bon c'est la DS et enfin pour les fans de RPG c'est un must à se procurer !!!
Harly Sama

le 19/09/2009
8
Tout aussi agréable à jouer que son prédécesseur le Ring of Fates. On retrouve avec plaisir le gameplay fluide, les actions diverses et variées à effectuer en combat et en plus le système a été amélioré de manière à n'avoir jamais besoin de se servir du stylet (même si je regrette la perte des Magilithes). Autant dire qu'il frôle la perfection niveau technique...

Malheureusement on a quand même de gros ralentissements parfois et la caméra est aussi difficile à appréhender de temps en temps (comme on ne peut pas changer la vue, il arrive assez souvent qu'on se jette involontairement dans le vide, avec l'espoir d'arriver sur une plateforme éloignée).

Quand on joue tout seul, l'IA est meilleure que celle de son prédécesseur où les autres personnages ne faisaient jamais rien. Ici ils savent se soigner quand nécessaire, lancer des sorts quelques fois contre les ennemis mais ça reste quand même très très limité et ils se font bien souvent tuer bêtement, incapable de faire des combos d'attaque ou de fuir les magies ennemies.

Il est plus agréable de jouer à 2 donc et nous voila devant le gros point fort du jeu, le multiplayer qui, contrairement à son prédécesseur, peut se jouer pendant le scénario où l'on fait venir notre perso dans le monde d'un ami ou bien l'on peut accueillir d'autres personnages dans notre monde.
Seul l'hôte peut faire avancer l'histoire donc pas d'accident en plus... et pour ceux qui craignent que les mini jeux du mode multiplayer du Ring of Fate soient perdus et bien non, on a aussi droit aux mini jeux en plus (niark niark).

Graphiquement le jeu est toujours au top, les persos tous mignons et les cinématiques bien sympas.

La musique est vraiment vraiment meilleure que celle du Ring of Fates (mais toujours moins bonne que celle du premier CC game Cube).

Et l'histoire se laisse suivre, même si comme dit Anhhoi elle est de bien moins bonne qualité et bien moins surprenante que celle du Ring of Fate.

Bref un bon petit jeu qui, s'il n'y avait pas le multiplayer aurait eu une moins bonne note mais là, on s'éclate suffisamment (tant dans les donjons pour résoudre des énigmes, battre les boss et tout ça que dans la customisation de notre persos, choisissant notre look comme on veut et tout ça).
anhhoi

le 04/07/2009
Edité le 04/07/2009
6
J’ai trouvé ce Final Fantasy Crystal Chronicles moins bon que le précédent (sauf peut-être pour le multijoueurs mais je ne l’ai pas testé dans l’autre épisode), même s’il reprend exactement le même moteur et même type de graphismes.

L’histoire est moins intéressante, plus commune, même si cela se laisse jouer.

Le boss final m’a paru assez ridicule (est-ce parce que nous jouions à deux ?)

Certains passages sont assez lourds, par exemple les salles envahies de poison où il faut recharger sans cesse un chaudron pour ne pas perdre d’énergie tout en résolvant les énigmes et en affrontant les adversaires.

On garde cependant le côté sympathique de la customisation des personnages, où chaque arme et armure (dont il faudra trouver recettes et ingrédients pour les réaliser) change l’aspect visuel des protagonistes.

Un jeu moyen même s'il se laisse parcourir en multijoueurs.

74 active users (0 member, 74 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8 © Force 2021 - Legal Mention
Webmaster : Medion