bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Disgaea 2: Cursed Memories > Articles > Review

Disgaea 2: Cursed Memories

trpg play2 europe
Disgaea 2: Cursed Memories
Sacre bleu !
Quelques années après Disgaea premier du nom, et par-delà les expériences que furent Makai Kingdom mais surtout Phantom Brave, Nippon Ichi a récidivé en développant la suite d'un jeu qui a pu marquer les esprits par sa richesse et par son univers quelque peu déjanté. Si on ne retrouve pas notre "Overlord" favori, la grande question reste de savoir si ce second épisode (à la face presque identique à son aîné) n'est pas un simple bis agrémenté de quelques bonus.

Des monstres et des merveilles

Alors que nous avions laissé Laharl, Flonne, Etna, mais aussi les "Defenders of Earth" au royaume des Cieux, c'est un tout autre univers - en apparence au moins - que nous propose de découvrir ce deuxième épisode. Ayant appris, depuis l'étrange Makai Kingdom, que les "Netherworld" fleurissent au fil des dimensions, on ne sera nullement surpris de se glisser dans la peau, pour une fois humaine, d'Adell, dont la cravate n'a dégal que la chevelure cloudienne.

Dans ce monde, dominé par le terrible Zénon - lequel demeurera pour longtemps un simple nom - les humains, à l'exception d'Adell (trop humain ?), ont tous été changés en démons, et la malédiction ne fait qu'empirer. Bien entraîné, Adell décide d'invoquer Zénon par le biais d'un chaudron sacrificiel. Quelle n'est pas sa surprise lorsqu'il voit surgir une blonde pulpeuse ! L'hautaine Rozalin, d'embrée calibrée pour faire chavirer notre héros, prétend être la fille de l'Overlord et veut rentrer au palais. Bon prince, Adell accepte de la raccompagner... et part à l'assaut de son redoutable adversaire.

Au cours de son périple aux dialogues souvent très drôles, Adell fera la connaissance d'une grenouille un peu malade à l'accent français (qui pourra peut-être prétendre, avec le temps, au titre de seconde grenouille la plus célèbre de toute l'histoire des RPG), d'un ninja - ZAM ! - et d'une star has been (entre autres). Quelques rebondissements sont à signaler mais, fort heureusement (parce que cela n'aurait pas fait lourd), l'intérêt est ailleurs.
Disgaea 2: Cursed Memories
Disgaea 2: Cursed Memories
Disgaea 2: Cursed Memories

C'est sûrement trop !

En bon T-RPG, Disgaea 2 se focalise allègrement sur des combats, enrichis depuis le précédent épisode par quelques trouvailles comme les "Tower attacks" (attaques d'un groupe de personnages empilés les uns sur les autres provoquant de soi-disant lourds dégâts) ou la présence du "Dark Sun" dans les niveaux cachés, lequel affecte considérablement la carte (transformation de vos personnages en monstres, poison sur tout le monde...).
En dépit de la présence des géocases (qui accordent quelque attribut aux parties du terrain de la couleur correspondante) et d'une relative variété dans la géographie des cartes, Disgaea 2 demeure le plus souvent une diabolique boucherie, tant l'appât du leveling est fort - c'est là peut-être le défaut majeur de cette série que de proposer un gameplay énorme... en théorie seulement puisqu'on finit par tout démolir !

Là où Disgaea 2 ne se distingue (qualitativement) en rien de "L'Heure des Ténèbres", il le surpasse quantitativement : le nombre de classes et de monstres a été revu à la hausse et les objets étranges sont légion. La principale amélioration concerne le Monde des Objets, qui a été augmenté de petites sections qui en renforcent la profondeur : non content de descendre au fil des niveaux pour en améliorer leur valeur, le joueur peut pénétrer dans un tribunal dans l'espoir d'être déclaré coupable (et, comme nous le savons depuis WarCraft III:Frozen Throne, 'les coupables paieront"), il peut défier des pirates pour reconstituer la carte d'un trésor. Le système était immense, il devient indécent !
L'Assemblée mystique est toujours de la partie, elle peut désormais être directement corrompue, même si la solution la plus efficace, passé un certain niveau, reste la grosse fessée collective.

Cela va de soi, mais les cartes bonus et autres boss de niveau 2000 vous attendent, et, une nouvelle fois, heureusement qu'il y a la "Cave of Ordeal" pour monter les niveaux par paquets de 10.
Disgaea 2: Cursed Memories
Disgaea 2: Cursed Memories
Disgaea 2: Cursed Memories

Un jeu plus accessible qu'il n'y paraît

Disgaea 2 est pourvu d'une certaine accessibilité. Triompher ne demande pas un sens tactique hors du commun, et un petit passage par le monde des objets règle les problèmes les plus insolubles. Contrairement aux apparences, Disgaea 2 n'est pas excessivement long. Le scénario se boucle en une vingtaine d'heures, et nul doute qu'un joueur un peu méthodique aura le plaisir de se frotter (et de battre) quelques "gros" au bout d'une grosse soixantaine d'heures.
Bien sûr, celui qui veut dominer le Netherworld de façon indiscutable aura beaucoup plus de pain sur la planche.
Disgaea 2: Cursed Memories
Disgaea 2: Cursed Memories
Disgaea 2: Cursed Memories

Disgaea bis

On peut regretter cependant le caractère redondant de cet épisode qui apparaît presque (tant la mécanique est identique) comme une bonne extension (maintenant, on appelle cela un "DLC"). La qualité technique d'ensemble n'a pratiquement pas bougé : c'est peut-être un peu plus fin mais seul l'œil avisé fera la maigre différence. Les musiques ont parfois été reprises de l'épisode maître, le fan service est de rigueur mais l'expérience n'apporte quasiment rien par rapport au premier épisode.
C'est sans doute l'unique véritable critique que lui feront les fans de la première heure (celle des ténèbres - bis repetita placent... enfin, j'espère).
Disgaea 2: Cursed Memories
Disgaea 2: Cursed Memories
Disgaea 2: Cursed Memories
Disgaea 2 est donc un jeu très complet, à l'ambiance tout à fait singulière, qui ne cesse de surprendre... Celui qui n'a pas joué à l'épisode précédent, tant il fait office de 1.2. Il n'en demeure pas moins accrocheur, supérieur au premier épisode en ce qu'il le surclasse quant à la richesse qui faisait sa force : dans le domaine diabolique.
Un petit vent de fraicheur (à la Phantom Brave) n'aurait toutefois pas fait de mal et une question demeure : s'il est sans doute bienvenu de le préférer à son petit frère, existe-t-il des joueurs (sans doute centenaires, pour le coup) qui, après avoir fait le tour du premier épisode, pourraient s'attaquer à celui-ci ?
La question continuera de se poser au fil des épisodes que N1 nous proposera à l'avenir.

10/08/2009
  • C'est presque trop !!! ( comme le mill... )
  • Des personnages mignons comme tout
  • C'est touchant de niaiserie !
  • Disgaea bis
  • Un peu bourrin, quand même
  • Le ton général pourra déplaire
7

GRAPHICS 3/5
SOUND/MUSIC 3/5
STORY 2.5/5
LENGTH 5/5
GAMEPLAY 4.5/5
Disgaea 2: Cursed Memories > Commentaires :

Disgaea 2: Cursed Memories

7
6

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires pstore [0]
11 commentaires sur PlayStation 2
vernes

le 30/05/2016
6_5
Le début de la baisse ininterrompue de la série.
ballade

le 11/02/2016
6
Après 10 heures l'histoire peu intéressante m'a fait basculer pendant les 20 heures d'après dans ce qui représente la phase la plus intéressante, et la seule phase tactique du jeu, j'ai nommé l'item world, puis j'en ai eu marre et je l'ai juste fini très vite. Le jeu est bon il reprend tout les éléments du 1.. et c'est bien le problème, tout à été pensé pour le petit héro mégalo du 1 et devient illogique ici. il ont juste réutilisé le même pot de confiture sans vraiment de conviction et avec peu d'idées. Pas de génie, pas d'innovation dans cette suite. seulement du farming et des cycles qui nous font répéter cette même histoire niaise, qui nous arrache difficilement un sourire. Seul petit ajout notable,les pirates. ça fait léger quand même.
Adieu nippon ichi, tu nous a fait disgaea, makai kingdom et phantom brave.. tu resteras dans nos coeurs.
heavenly

le 11/08/2011
7
Une valeur sure que ce Disgaea !! après un premier épisode proche de la perfection cette "suite " s'avère tout aussi prenante quoi qu'un poil moins marrante et "débile que son aîné ! Mention spécial aux nouveaux perso; très attachants (Taro et Anako sont de vrai boulet !) ainsi qu' à l'ambiance démoniaque-kawai bien décalée du soft.
Sphynx

le 21/05/2011
8
Sans être à la hauteur du premier épisode de la série, le jeu reste très bon, ne serait-ce que parce qu'il reprend le système de son grand frère. On regrettera que le scénario et l'humour ne soit pas du même calibre, mais quand même, si vous aimez les T-RPG... A faire.
Morm

le 29/11/2010
Edité le 21/05/2013
6_5
J'ai pris ce jeu un peu au hasard alors que je ne connaissais pas du tout la série, mais au final j'ai bien apprécié ce jeu qui m'a rendu mordu de tactical !

+ Le système de combat génial
+ La customisation de notre équipe
+ La durée de vie infinie
+- L'humour (même si en deça du premier)
- Le scénario et les personnages qui sont peu passionnants
- Monde peu immersif
LaFlammeAzure

le 19/06/2010
6
+la direction artistique et le design des perso sont assez agréable
+les combats sont très sympatique et dans la lignée du 1 (moins bon tout de meme)
+le twist de fin absolument imprévisble

+-le "level design" est plus fouillé et certaines map sont completement régie par les go symboles, mais personellement, j'ai trouvée certaines de ces maps assez lourdes
+-beaucoup de fan service (trop ?) avec le retour d'etna toussa toussa
+-les persos, j'ai bien aimé Adell (malgrès qu'il soit la caricature type du héro) Rozalin et tink, mais j'ai trouvé les autres moins réussi, et globalement, le cast est beaucoup moins bon que celui de disgaea 1

-il est ou l'humour du 1 ?! hein ? il est ou ? il a completement disparut
-scénario qui se prend beaucoup plus au sérieux et qui n'evolue pas beaucoup (mais reste agréable cépendant)
-comme le dit Faerune, beaucoup trop de choses a faire pour rendre ses persos uber, il y en avait moins (mais beaucoup)dans disgaea 1, et c'etait beaucoup mieux

en bref, disgaea 2, c'est bien, mais beaucoup moins que disgaea1
Bao

le 16/02/2010
Edité le 16/02/2010
6
Comme son précédesseur, Disgaea 2 est un jeu au gameplay riche et solide, bourré d'humour, et disposant d'un contenu énorme. j'ai préféré la brochette de perso. de cet épisode, d'ailleurs. Curieusement il m'a pas autant atteint que le premier, l'effet de surprise probablement estompé...


Faerune

le 15/03/2009
Edité le 14/04/2009
2

+ Je l'ai terminé en 42h en ligne droite, durée de vie gigantesque si l'on compte tout faire... On doit pouvoir largement atteindre les 150 heures de jeu.
+ Gameplay vraiment sympa, et très riche, on se régale [parfois] à enchainer les combats, dans la pure lignée de Disgaea 1.


- J'ai détesté tout les personnages, en particulier le héros et l'héroïne, c'est bien clair, j'ai jamais vu ça ! Ce charisme en bois... Ignoble. Ils sont niais, mais d'une niaiserie incroyable, et le pire c'est que tout est au premier degrés ! Ça aurait pu être marrant au second, mais non, ils sont niais pour de bon.
- Humour TRÈS lourd, mais surtout raté... qui ne m'a pas fait rire une seule fois, mais qui m'a plutôt donné envie de vomir un bon coup, contrairement à Disgaea 1, et Disgaea 3, que je trouve beaucoup plus drôles.
- Scénario pitoyable, et encore une fois d'une niaiserie inquiétante et sans second degrés, je crois que c'est le pire scénario que j'ai jamais vu, tout se répète inlassablement, on stagne du début à la fin du jeu, sans aucune évolution. A chaque cut-scene on copie-colle la cut-scene précédente. Je me demande encore comment on peux l'apprécier, sérieusement.
- "Je te protégerais et je te conduirais à ton père ! Le but dans ma vie c'est d'être gentil !" C'est passionnant ! Voilà le scénario "à peine" résumé de A à Z... ça vole haut...
- Musiques qui collent bien au scénario. Mwahahah [Bon, c'est des musiques de Disgaea quoi, on reconnait direct, même si je peux pas les placer dans les chefs-d'œuvre, ça à au moins le mérite d'avoir un style propre]
- Les lieux ! Aucun décors, tout les stages du jeu se ressemblent, et font très "maps aléatoires", contrairement à la Pucelle Tactics par exemple, fait par les même personnes, MAIS avec de vrais décors recherchés et différents à chaque map du jeu ! Là c'est carrément des blocs de partout posés dans le vide.... super !
- Jeu ULTRA-facile, j'ai jamais eu besoin de faire une vraie stratégie, et ça, sans avoir fait d'item world !!! A part les 3 derniers combats qui se corsent violemment d'un coup et où enfin, il faut un peu réfléchir ! Le reste du jeu, on fonce dans le tas, et on détruit tout... Ça peut être jouissif, mais 5 minutes, après ça gâche tout le jeu.
- Trop riche pour moi, trop de possibilités, on peux pas arriver au bout, il y'a toujours mieux, toujours une meilleure arme, on sais même pas par quoi commencer. Pour beaucoup d'autre ça peut être une qualité, mais pour moi c'est rebutant. Trop de choix, tue le choix.


Pour résumer, j'ai détesté ce jeu de bout en bout, j'ai du me forcer comme jamais pour pouvoir le terminer, je comprend pas comment on peux l'apprécier en toute objectivité, car vraiment le scénario de ce deuxième épisode est scandaleux de vide! Je précise encore une fois, que j'ai pourtant apprécié les 2 autres Disgaea [humour qui m'a fait rire, personnages bien plus charismatiques, difficulté et stratégie plus élevée, et scénario carrément meilleur].
Mon conseil, ne commencez jamais par cet épisode tout bonnement pourri.

NIAIS-VOMITIF !


Ds108j

le 24/09/2008
8
Un scénario assez amusant, des donjons et boss cachés assez immondes. Mais moins d'heures passées dessus que le premier !
Moradin

le 19/08/2008
Edité le 21/08/2013
7
Les + :

Un systême de jeu extra complet
Un humour très sympathique
Un univers graphique et sonore original

Les - :

Un scénario prétexte qui n'est pas moteur dans le développement des persos
L'obligation de jouer des centaines d'heures et de leveler à mort pour profiter du potentiel du jeu
J'y ai jouer environ 60H et je n'ai pas l'impression d'avoir avancer et d'avoir fait une bonne équipe
63 active users (0 member, 63 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8 © Force 2021 - Legal Mention
Webmaster : Medion