bandeau
avatar Guest
Login|Inscr.
sign
fiche

Lunar: The Silver Star Story > Articles > Review

Lunar: The Silver Star Story

crpg sat japon
Lunar: The Silver Star Story
Alex, Luna - un gars, une fille
Sorti en version originale sur Mega-CD sous le nom de Lunar: The Silver Star, ce RPG était passé un peu inaperçu du fait du bide que fit le support (et surtout en Europe). Ce jeu m'a fait découvrir Game Arts et je le place parmi les meilleurs RPG jamais sortis. Par contre, ce n'est pas une bête conversion de l'original. Évidemment, les graphismes sont améliorés et des scènes animées magnifiques viennent s'incruster pour les moments importants de l'histoire, mais il y a aussi quelques changements au niveau de certaines scènes et on en apprend plus sur les persos. Ceci dit cette version Saturn étant uniquement dispo en japonais, difficile de saisir les nuances. De plus, si mes souvenirs sont bons, on pouvait avoir des combats sur la carte ce qui n'est plus le cas. Enfin bon de toute façon pour ceux qui n'ont jamais fait la version Mega-CD ça sert à rien que j'en parle et pour ceux dont c'est le cas et bien... Ils découvriront les quelques changements par eux-mêmes.

Il faut sauver le monde!

Le jeune Alex vit paisiblement dans son village Burg en compagnie de ses amis, Ramus, la belle Luna - qui est aussi la chanteuse du village - et son adorable chat volant (oui oui) Nall, qui est aussi son plus fidèle compagnon. Il a souvent entendu parler d'aventures qu'on lui a contées et notamment celles des cinq anciens héros qui sauvèrent le monde, dont le mythique Dragon Master, Dyne, son idole. Il visite d'ailleurs le monument lui étant dédié chaque jour. Il décide un jour de partir à son tour à l'aventure vers la cave du dragon blanc avec son ami Ramus. Là-bas, il y découvrira son destin, devenir le nouveau Dragon Master. Mais il semble aussi qu'une menace plane sur le monde et que son amie Luna a un rôle particulier à jouer...
Lunar: The Silver Star Story
Lunar: The Silver Star Story
Lunar: The Silver Star Story

C'est plus beau... Ou plutôt moins moche

Une nette amélioration des graphismes a eu lieu pour son passage sur la 32 bits de Sega, mais c'est loin d'être beau pour de la Saturn, c'est juste plus que correct. Les sprites sont tout petits et la qualité des décors est à peine supérieure à ce qu'on peut trouver sur SNES... Les magies n'utilisent même pas la transparence, quel dommage. C'est plus beau que la version Mega-CD, qui était sûrement l'un des plus beaux jeux de la machine... Oui mais c'était le Mega-CD :) .
Mais l'intérêt de Lunar n'est pas là. Lunar c'est avant tout un jeu qui transmet des sentiments : rire (la scène où Nash et Mia chantent, culte), tristesse, etc etc... à la manière d'un Grandia, du même Game Arts (dieu que j'aime cette boîte). Le jeu regorge d'humour et on se prend vraiment à l'histoire!
Lunar: The Silver Star Story
Lunar: The Silver Star Story
Lunar: The Silver Star Story

Presque ultra-classique

Passons au principe de jeu. Lunar est un RPG classique. Vous alternez donc villages et lieux où vous avez des combats. A la différence de la plupart des autres RPG, on voit les ennemis à l'écran dans les lieux. Ça permet de les éviter (même si c'est très dur) pour les feignants qui veulent pas faire trop de combat (mais pas d'exp et de thunes). Les combats sont au classique tour par tour et votre équipe sera constituée au maximum de cinq personnages. Vous pouvez au préalable choisir où les personnages seront placés durant les combats à l'aide d'un échiquier. Une très bonne idée du fait que chaque personnage possède une allonge et un nombre de tour d'attaque différents. Ainsi si vous placez les magiciens au fond ils seront bien plus durs à atteindre et ils seront tout aussi efficaces. A l'inverse, un bourrin au fond (qui a dit Kyle ?) pourra parfois ne même pas arriver jusqu'à l'ennemi et vous aurez perdu son tour pour juste avancer. Ça change des jeux de rôle classiques et amène un brin de stratégie.
En ce qui concerne les magies, vous les gagnez avec les niveaux (ha le bon vieux système ^_^) et elles se divisent en plusieurs catégories : magie sur un personnage, magie de zone ou magie globale. Les seules à manier avec précaution sont donc celles de zone car si vous la faites sur un ennemi isolé il sera le seul touché. Ce serait un peu bête ma foi.
Par contre il me semble avoir noté un nombre moins élevé de magies dans ces versions 32 bits (Medion divaguerais-tu ?) que dans la version originale.
Lunar: The Silver Star Story
Lunar: The Silver Star Story
Lunar: The Silver Star Story

Une ambiance en or

Bon techniquement, c'est pas extraordinaire comme je l'ai dit plus haut. Les graphismes 2D sont mignons tout plein et très colorés mais bon on peut attendre bien mieux sur 32 bits. Cependant, il n'y a aucune comparaison possible avec la version Mega-CD (enfin SEGA-CD car c'est sorti uniquement aux USA et au Japon) c'est vraiment nettement plus beau. Au niveau sonore, c'est vraiment génial. Les musiques de villages, notamment, sont excellentes. En règle générale, la qualité musicale est d'un très bon niveau. Les thèmes sont ultra accrocheurs et restent dans la mémoire un bon paquet de temps. On peut noter aussi un grand nombre de doublages de qualité excellente :) (et ouais j'adore ça moi). Comme je le disais plus haut, le scénario est vraiment très accrocheur et bien mis en place même s'il n'est pas transcendant.
La durée de vie est honnête, environ 30-35 heures (enfin je pense car il y avait marqué 22 heures mais je crois que le truc qui affiche le temps déconne)... Ha j'allais oublier un point essentiel : les séquences animées ! Il y en a un bon paquet et elles sont d'assez bonne qualité, nombreuses et courtes malheureusement. C'est vraiment un plus pour le jeu que de posséder ces dessins animés. Le design du jeu est très réussi et tous les persos sont vraiment attachants (du calme Doom je sais que tu aimes bien Luna hin hin) notamment le p'tit Nall :') que j'adore tellement il m'a fait marrer au cours du jeu.
Lunar: The Silver Star Story
Lunar: The Silver Star Story
Lunar: The Silver Star Story
Un remake magnifique de la perle du Mega-CD, l'ambiance géniale des jeux Game Arts, l'humour omniprésent et les personnages attachants vous séduiront sans aucun doute.

03/01/2002
  • L'ambiance générale
  • Pas mal de dessins animés très réussis
  • Au niveau sonore c'est du tout bon !
  • Un jeu plein d'humour !
  • Trop de combats
8

TECHNIQUE 3.5/5
BANDE SON 4.5/5
SCENARIO 4/5
DUREE DE VIE 4/5
GAMEPLAY 4/5
Lunar: The Silver Star Story > Commentaires :

Lunar: The Silver Star Story

8
8

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires pc [0]
3 commentaires sur Saturn
Yahiko

le 29/01/2010
Edité le 07/05/2014
8_5
Pas de graphismes tonitruants, pas de gameplay alambiqué, ni de scénario grandiloquant. Lunar c'est la victoire du fond sur la forme. La victoire du plaisir sur la profondeur. Car Lunar est un jeu enthousiasmant, parfois drôle, parfois émouvant, il joue avec les sentiments du joueur. La quête pour devenir Dragonmaster et récupérer l"équipement est passionnante et on avance avec dans ce jeu avec le plus grand plaisir.
Benjimaru

le 28/09/2008
8
Un bon jeu sans prétention aucune mais qui est super agréable a faire.
Spiriel

le 23/09/2006
Edité le 01/11/2009
8
Pour résumer : une aventure attachante. Une technique limitée, un gameplay solide, un développement de l'histoire classique. Rien d'extraordinaire a priori dans ce soft. Pourtant il est précieux, et comparable à Grandia en ce sens. On a ici à faire à une aventure de jeunes gens, mais le charme opère comme rarement. Une très bonne bande son (les chansons chantées sont magnifiques), un design agréable, mais surtout des personnages très attachants. Ils fonctionnent par couples, et pour une fois, les histoires d'amour sont très belles, justes. Il y a une grande justesse dans le caractère des personnages. On assiste une aventure assez terre à terre (dans le sens pas grandiloquente) mais enthousiasmante grâce a des scènes animées assez classes (ahh la destruction de l'ile flottante), de l'humour réussi, et des scènes vraiment émouvantes (au début quand Alex dit à Luna restée sur le quai, que sans elle l'aventure n'a plus la même valeur, par exemple), et un scénario classique mais bien construit, fluide, et avec un "méchant" bien classe. Le bon goût (et parmi les persos les plus attachants de tous les RPG). Vous avez aimé Grandia? Lunar SSS est encore meilleur, malgré des graphs et un gameplay inférieurs.
26 connectés (0 membre, 26 invités, 0 anonyme)
Legendra RPG V4.8 © Force 2017 - Mentions légales
Webmaster : Medion