bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Gulliver Boy > Articles > Review
Voir aussi

Gulliver Boy

crpg snes japon
Gulliver Boy
Moche à travers le monde
À l'origine, Kūsô Kagaku Sekai Gulliver Boy (Imagination Science World Gulliver Boy) est une série de 50 épisodes créée par Hiroi Oji et Toyoo Ashida. Diffusée en 1995 par la TOEI, la série eut droit à une très bonne première adaptation déjantée sur PC Engine et Saturn grâce aux compagnies derrière les Tengai Makyō, Red et Hudson Soft. Quelques mois plus tard, une nouvelle adaptation voit le jour, cette fois sur Super Nintendo. Avec une orientation plus action et Bandai à la place de Red au développement, le jeu voulait clairement afficher sa différence. Pas forcément pour le meilleur...

Les voyages de Gulliver

Bien loin du conte satirique de Jonathan Swift, Gulliver Boy propose tout de même un grand voyage à travers le monde. La nouvelle Espagne, menée par le vil Judo, commence une grande conquête du vieux monde pour assoir un peu plus sa domination. À Venise, le jeune Gulliver pleure la mort de son père, papa Toscani, des mains même de Judo. Il décide alors de se mettre à la recherche de gemmes avec ses amis Misty et Edison afin de mettre fin au joug du terrible tyran et de venger celui qui lui a tout appris. Il ne se doute bien évidemment de la portée de sa quête et des évènements qui l'attendent...

Le scénario, assez fidèle à celui de la série animée, n'est pas des plus excitants et reste plutôt convenu. En dehors d'un rebondissement qui passe un peu inaperçu, l'avancée ne propose rien qui permette de s'immerger ou qui donne envie de connaître la suite de l'histoire. La mise en scène assez minimaliste n'arrange rien. Heureusement, le support historique et la traversée de places mondiales emblématiques telles que l'Himalaya ou Rome épice un peu le tout, et permet d'arracher un petit sourire au joueur qui aura l'impression d'être un peu cultivé.
Gulliver Boy
Gulliver Boy
Gulliver Boy

Trio

Le jeu se présente sous la forme d'un Action-RPG des plus basiques, avec la présence de quelques villes qui permettent de se reposer entre deux donjons, toujours courts. On avance dans les lieux sans énigme et peu de chemins différents pour atteindre le bout et affronter le maître des lieux, sans grande folie. On notera tout de même la présence d'un mini-jeu à la Punch Out assez marrant, hélas sans suite.

Le seul intérêt du système de jeu réside dans l'obligation d'utiliser intelligemment les trois protagonistes. Gulliver est puissant et peut vite invoquer des magies dévastatrices quand la barre dédiée est chargée, Edison se sert de bombe qui permettent de débloquer certains passages et de toucher certains types d'ennemis, tendis que Misty se spécialise dans les magies de support et les attaques à distance. ll faut donc switcher habilement selon les situations, tant pour avancer que pour donner du répit aux blessés, les inactifs récupérant peu à peu leur vie. Compte tenu de la difficulté du jeu, notamment contre les boss vite très techniques et intéressants ainsi que par le peu de soins disponibles, l'alternance devient comme une seconde nature. Le choix des magies de Gulliver également, mais il faudra souvent s'y reprendre à deux fois pour trouver le point faible des ennemis à l'écran.
Gulliver Boy
Gulliver Boy
Gulliver Boy

Mais pas trop

Heureusement, les développeurs n'ont pas poussé le principe trop loin. Certes, chaque personnage ramasse ses propres capsules d'expérience au sol et monte indépendamment des autres, mais la couleur laissée par les ennemis - correspondant à un personnage précis - sort aléatoirement, et non en rapport avec le personnage utilisé. Bien vu, tant Misty ne sert à rien pendant la première moitié du jeu...

Au final, si le système de jeu reste assez rudimentaire, on est vite pris par la gestion du trio bien maniable, qui fait un peu oublier le manque d'imagination de l'histoire, des donjons et surtout la faible durée de vie... Six heures pour en voir le bout, c'est court, il faut bien le concéder.
Gulliver Boy
Gulliver Boy
Gulliver Boy

Sale Gueulliver

Sans surprise, le jeu reprend le design de l'anime. Mais là où le précédent jeu arrondissait les angles pour proposer quelque chose d'agréable, celui-ci semble réutiliser les plus affreux artworks que la série a pu produire. Le reste s'en tire correctement, avec un ensemble coloré, des magies plutôt bien rendues et une animation honorable mais sans étincelle. On peut tout de même regretter le manque de classe des héros, dont les sprites font un peu peine. Un jeu étonnamment moyen techniquement alors que la Super Nintendo vivait ses dernières heures et proposait un festival visuel au niveau des RPG en 2D, en dehors des scènes de vols (non libres) dans un mode 7 charmant.

La bande son est du même acabit, c'est à dire plutôt correcte mais sans jamais vraiment briller. Les thèmes collent à peu près aux régions traversées, et c'est déjà pas mal, alors que les bruitages tapent vite sur le système. Au final, la variété est de mise, on n'entend pas cent fois le même thème, mais est ce vraiment un exploit pour un jeu aussi court et qui ne propose aucun contenu optionnel ?
Gulliver Boy
Gulliver Boy
Gulliver Boy
Bien moins fou et déjanté que son homologue sur PC Engine/Saturn, cette version Super Nintendo de Gulliver Boy est surtout largement moins intelligente et maitrisée. En ressort un petit Action-RPG sans prétention qui pourra occuper l'espace d'un après-midi maussade, mais ne laissera pas une marque impérissable, surtout sur un tel support. Dommage.

03/09/2010
  • Les Boss
  • Gestion du trio
  • Lieux et histoires sans relief
  • Trop court
4

GRAPHICS 2.5/5
SOUND/MUSIC 3/5
STORY 2.5/5
LENGTH 1.5/5
GAMEPLAY 3/5
Gulliver Boy > Commentaires :

Gulliver Boy

4
3.5

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires pcecd [4] sat [3]
3 commentaires sur Super Nintendo
Alban

le 05/09/2011
2
Oh ! Quel jeu ! Une durée de vie inexistante. Des énigmes, ou quoi que ce soit d'autres mettant un peu de piquant dans un RPG totalement, absentes. Une facilité assez déconcertante. Une histoire ...pas à mon goût. Des personnages moches (à la Yu-Gi-Oh !). En bref, un RPG vraiment vraiment à laisser de côté.
Noutish
le 04/09/2010
3
Tout comme mr Anthemis j'ai aimé l'ambiance et 2-3 combats. Par contre en ce qui concerne l'humour, il m'est passé au dessus !

La durée de vie ne dépasse pas les 3-4 heures et le scenar est à la fois complètement nul, décousu et mal raconté.

Quel dommage alors que la version pcengine/saturn est tellement géniale...

Petite précision au testeur : à la base, Gulliver boy était un jeu sur pc engine qui a ENSUITE été adapté en anime, pas l'inverse. D'ailleurs cette version snin se rapproche bien plus du design et du scenar de la version animée.
Anthemis

le 01/06/2010
5
+ L'humour
+ L'ambiance
+ Les combats contre les boss bien ardus et techniques

-+ Les musiques
-+ La 2D

- Durée de vie minable
- Lieux minuscules
- Scénario Absent
- Système de jeu archaïque
49 active users (0 member, 49 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Legal Mention
Webmaster : Medion