bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Criminal Girls > Articles > Preview
Voir aussi

Criminal Girls

drpg psp japon
Criminal Girls
Punishing-RPG
Imageepoch a décidé de frapper un grand coup. Après avoir clamé haut et fort que le J-RPG a encore de belles années resplendissantes à vivre, leur dernier bébé, Criminal Girls, débarque sur le marché nippon. Au menu, rien de moins que du Punishing-RPG. Intriguant, ça l'est. Sur quels mécanismes repose ce concept prétendument novateur, et, surtout, en vaut-il vraiment la chandelle ?

Girls, girls, girls

Le postulat de départ est relativement simple : en tant que gardien de l'enfer, il vous incombe d'escorter quelques nouvelles arrivantes en ces terres peu accueillantes. Au nombre de quatre au début, il vous faudra persuader ces prisonnières de tous horizons (loli, coquine, poitrine imposante, ...) de vous suivre via quelques choix à faire. A vos côtés pour superviser l'opération, votre supérieure. Arborant un character design de femme stricte, celle-ci ne manquera pas de vous frapper à de multiples reprises lors de dialogues plutôt mouvementés. Et ainsi, le ton est donné. Sadique, masochiste, mysogyne ou désireux de faire le mal ? Ce jeu est fait pour vous. Explications.
Criminal Girls
Criminal Girls
Criminal Girls

Beat her

Après un petit tour du propriétaire, vous vous rendez vite compte que l'endroit est infesté de monstres. Bien évidemment, pas question pour le gardien d'y laisser sa peau, ce sont ses charmantes suivantes qui vont s'atteler à la tâche. Mais pour les convaincre, si ce n'est les forcer, nôtre geôlier devra recourir à la manière forte. En effet, il vous faudra frapper une des filles pour qu'elle se décide à combattre. Et c'est sur ce principe que le système de progression est basé.

Chaque compétence évolue via le nombre de points glanés lors de mini-jeux plutôt... conceptuels. Il s'agit en réalité de faire subir des souffrances physiques à ces charmantes demoiselles, et cela par des procédés plus ou moins ludiques. De ce que j'ai pu découvrir du jeu, il est possible de dresser nos chères amies à la cravache en suivant un certain rythme ou bien de les électrocuter en martelant les boutons correspondants. De plus (et là est tout l'intérêt du jeu), selon nos performances, l'arrière plan présent durant le mini-jeu se dévoile de plus en plus pour laisser apparaître un artwork coquin du personnage. Bien évidemment plus le niveau du skill sera élevé, plus les artworks se révèleront et plus les mini jeux se corseront. Les plus pervers reloaderont sans aucun doute de nombreuses fois leur parties afin de faire le meilleur score possible afin de pouvoir se rincer l'œil tranquillement tout en martyrisant de pauvres femelles. Alors, malsain ou fun ? A vrai dire l'un n'empêche pas l'autre, c'est provoquant, Imageepoch le sait, et assume totalement son soft.
Mais en dépit de tout cela, même si l'on arrive à se divertir quelques fois de ces phases de gameplay, cela se révèle bien vite répétitif et peu intéressant. A moins bien sûr d'être relativement frustré et de se délecter avec extase de quelques petites paires de fesses.
Criminal Girls
Criminal Girls
Criminal Girls

Hell is not heaven

A côté de ça, on a des combats façon classical plutôt sommaires. Les options de combat qui apparaissent n'ont cependant rien du traditionnel "attaque, magie, objet". En effet, les commandes proposées le sont en fonction des compétences de chaque personnage et de la situation en combat. Comprenez par là que vous n'avez qu'un seul choix différent par personnage en combat (quatre en l'occurrence). Cependant, vous avez le droit d'utiliser un objet avant chaque tour. Et... il semblerait que ce soit tout. Du coup, on se retrouve avec un gameplay un peu aléatoire et peu diversifié. On pourra cependant retrouver une once d'intérêt dans les boss plutôt corsés qui épuisent tous nos objets et nous en font sacrément baver.

D'autre part, on notera une exploration typé Dungeon-RPG avec comme seules aires de repos les points de sauvegarde multi-fonctions où un bel artwork d'arrière plan qui représente votre harem vous attend. C'est en effet à partir de ces savepoints que l'on aura accès à différentes options telles que le magasin d'objets, la possibilité de se reposer ou la fonction "punir", qui parle d'elle-même. A noter que l'exploration est agréablement rythmée par quelques dialogues qui débutent souvent de façon spontanée, lesquels sont entièrement doublés. On ne comprend rien, mais c'est toujours un plaisir de se sentir moins seul. Mais venons-en d'ailleurs à ces doublages. Tendance eroge oblige, il fallait des voix qui collent aux personnages. Force est de constater que les petits cris et autres gémissements de femme sont réussis. Il en va de même pour les intonations les plus niaises, etc. Cependant, peut-on réellement considérer ça comme une prouesse ? Si prouesse il y a, on se tournera plutôt vers les sprites, très propres et colorés ainsi que vers des artworks d'assez bonne facture. On passera sur une bande-son qui paraît plutôt commune, sans réelle personnalité, mais qui accompagne assez bien.
Criminal Girls
Criminal Girls
Criminal Girls
Criminal Girls s'annonce comme un jeu fun, un brin coquin, mais inéluctablement répétitif et sommaire. Faire progresser les compétences via des mini-jeux qui s'apparentent à de la torture peut divertir un temps, mais il semble qu'indubitablement, l'intérêt ne sera jamais réellement relancé (outre des artworks qui se dévoilent). Malheureusement, ce n'est pas un gameplay en apparence extrêmement limité qui rattrapera le tout, ni une histoire superficielle. En bref, on préfèrera conseiller Criminal Girls à une certaine caste de personnes bien précise qui apprécie les eroge, mais cette fois-ci, avec une pointe de sadisme.

29/11/2010
Criminal Girls > Commentaires :

Criminal Girls

7
3

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires pstps [0]
1 commentaire sur PSP
mimylovesjapan

le 18/12/2013
3
En gros, Criminal girls est une vrai daube, agrémentée de quelques arts sympathiques.
Les premières minutes sont drôles, funs, et on se dit que ça va être intéressant, mais passé une heure de jeu, on se rend compte qu'on va s'emmerder durant tout le reste du temps.
Les combats sont vraiment nul (on choisi une seule commande, qui apparait aléatoirement, puis le jeu s'occupe de faire tout le reste. Quant à la variété des ennemis, il faudra compter maximum 5 designs différents...
Les scenes de punish sont répétitives, lassantes, et finalement pas si "exciting" que ça.
Le scénar aussi est mauvais.
Et le pire, c'est quand même le level design, 4 décors en tout et pour tout, copié collé pour faire des stages, le tout qui pourrait être parcouru en 10 minutes max, s'il n'y avait pas les combats et l'XP à faire pour avancer.
Bref on peut s'amuser avec quelques minutes, voire quelques heures, mais le jeu fini par lourder sérieux des qu'on s'y attèle un peu sérieusement.
84 active users (0 member, 84 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2021 - Legal Mention
Webmaster : Medion