bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Pokémon Conquest > Articles > Review
Voir aussi

Pokémon Conquest

trpg nds amerique
Pokémon Conquest
Un peu mieux et plus encore
Pokémon Conquest est un jeu qui se dévoile doucement, la première approche n'est pas forcément évidente, car le jeu a véritablement l'air pauvre pour un Tactical-RPG. Après quelques heures de jeu, la résistance du titre se fait moins forte et il finit par céder, en partie.

Hybridation bienséante

Pokémon Conquest est presque un genre à part entière. Presque, car en fait, il s'agit simplement d'une hybridation simplifiée entre deux types de jeu. Les Tactical-RPG, pour le système de combat dont il dispose, et les Strategic-RPG, pour tout le côté gestion en dehors des phases de combats. En cela, le gameplay final de Pokémon Conquest est assez unique car assez limité en combat et pas forcément imposant en dehors des combats. Pourtant, les finesses existent. La profondeur du titre n'est pas à remettre en cause. Car, en définitive, même si les actions de combat sont peu nombreuses et la préparation au combat apparemment simpliste, l'ensemble est réfléchi et facilement chronophage.

Comme expliqué dans la preview, il y a deux cents pokémons différents et autant de samouraïs. Les samouraïs se recrutent après un combat et les pokémons peuvent se lier à vos samouraïs pendant un combat, via un mini-jeu, ou bien en phase de gestion, en demandant à nos généraux de rechercher de nouveaux samouraïs/pokémons, ce qui arrive assez rarement. Si un samouraï a déjà atteint sa capacité limite de lien avec des pokémons, on vous proposera de rompre le lien avec un de ceux déjà liés, il sera donc toujours possible de rechercher le pokémon au lien parfait. De même, si vous avez déjà atteint le maximum de samouraïs que vous pouvez héberger, on vous proposera d'en congédier un.
Pokémon Conquest
Pokémon Conquest
Pokémon Conquest

Difficulté affligeante

Dans Pokemon Conquest, vous aurez rapidement à affronter, sur leur propre terrain, des armées très puissantes. D'ailleurs, petite mention aux aires de combats : elles sont assez variées pour éviter la lassitude mais bien trop petites, pour être honnêtes. A leur décharge, elles regorgent de petits éléments de décor et de pièges avec lesquels on peut agir et surtout, le système de jeu impose des combats courts (une vingtaine de tours grand maximum). Les armées très puissantes feront donc leur apparition et il sera très facile de se casser les dents dessus. Il faudra alors se plonger dans le système de Pokemon Conquest. La solution étant "simplement" de trouver le type de pokémon efficace contre cette armée.

Si l'opération peut s'avérer fastidieuse, nous sommes bien au cœur de la licence Pokémon. "Attrapons-les tous" reste un slogan véridique. En effet, face à une armée puissante de pokémon feu par exemple, vous aurez tout intérêt à vous munir de pokémon eau. Ce qui implique aussi d'avoir quelques samouraïs capables de se lier avec ces pokémons eau. Toute la "difficulté" du titre reviendra alors à farmer les pokémons et les samouraïs, pour se forger, à chaque province, l'armée efficace contre son occupant. Et là, on appréciera le principe ou pas.
Pokémon Conquest
Pokémon Conquest
Pokémon Conquest

Facilité déconcertante

Une fois le principe assimilé, c'est-à-dire qu'il faut farmer pour être efficace, le jeu deviendra subitement beaucoup plus simple. Certains le trouveront même rébarbatif ou redondant. Cependant, j'ai facilement trouvé mon compte d'amusement en me penchant un peu plus sur les pokémons. Oui, en combat ils n'ont qu'une seule attaque utilisable, mais chaque pokémon est unique dans sa capacité d'attaque et les effets qu'elle peut avoir. Bien sûr, il y en a des plus forts que d'autres. Tandis que certains pokémons vont cumuler deux types (Dragon et Électrique par exemple), ils bénéficieront d'un mélange de leurs forces et faiblesses.

Et le type du pokémon n'est pas la seule chose à vérifier. Le type de son attaque est important aussi. Un pokémon Dragon/Électrique par exemple pourra avoir une attaque Électrique ou Dragon, n'ayant pas les mêmes forces et faiblesses donc. Il faudra faire attention à tout. Ce jeu, comme tous les jeux Pokémon, est une invitation à la collection. Sans oublier que nos chères bébêtes peuvent évoluer et, pour un même pokémon, pas forcément de la même façon. D'ailleurs, certains samouraïs peuvent aussi évoluer, ce qui augmente leurs statistiques. A savoir que les statistiques des samouraïs ne sont utiles que pour la gestion des provinces. Le charisme par exemple, sert à obtenir des rabais en boutique.
Pokémon Conquest
Pokémon Conquest
Pokémon Conquest

Sensations fatiguantes

Si Pokémon Conquest brille par ses graphismes assez léchés en général, comme le démontrent bien les artworks de pokémons et de samouraïs, il pêche cependant au niveau de la bande-son. Vraiment, il y a un contraste. Les aires de combats sont agréables, les illustrations des châteaux sont inspirées et représentent bien leur environnement. Mais l'OST, non, je n'ai pas pu. Les musiques ne sont pas insupportables mais beaucoup trop répétitives, enfantines (peut-être était-ce le but) et assez peu nombreuses. Les cris des pokémons, eux, sont inaudibles. J'ai du mal à comprendre pourquoi, en 2012, Nintendo ose encore nous proposer des digits aussi mauvais sur un jeu qui, s'il restera "de niche", bénéficiera d'une certaine visibilité du fait de la licence Pokémon. J'y ai, au final, joué sans trop user mes écouteurs.

La technique n'est pas complètement au point, outre ses défauts sonores, le jeu m'a semblé aussi quelque peu lent. Entre l'adversaire qui prend plusieurs secondes de son tour pour ne jamais rien faire et les combats qui ont presque des temps de chargement. Mais je pinaille, on est sur support cartouche et ce ne sont que des impressions. Notons tout de même l'ergonomie moyennement bonne du titre, qui a toutefois la très bonne idée de ne pas nécessiter le stylet pour être joué (les adeptes pourront quand même s'en servir). En combat, l'arrangement est impeccable mais en phase de gestion il est un peu fastidieux de naviguer dans les menus, en particulier si l'on souhaite gérer tous ses samouraïs à la main. Le jeu nous permet heureusement de paramétrer une action automatique par château pour pouvoir nous concentrer sur ce qui est important.
Pokémon Conquest
Pokémon Conquest
Pokémon Conquest

Ouverture intéressante

Le jeu est assez court. Un habitué de la série Pokémon devrait pouvoir en voir le bout en une vingtaine d'heures. Mais cela ne suffira pas au collectionneur pour tout voir. Et pour être exact, finir le jeu correspond plutôt à finir son introduction. Toute la première partie avec le héros n'est qu'une espèce de mise en bouche pour présenter des personnages de la série des Nobunaga's Ambition et découvrir le gameplay. En effet, en terminant cette partie, on se rend compte que l'on ne s'est jamais fait attaquer par l'adversaire, que l'on n'a même pas vu la moitié des samouraïs, qu'ils ne se sont pas transformés et que beaucoup de pokémons restent à découvrir. Notamment les fameux pokémons légendaires de la série.

Le post-game vous permettra de voir tout cela. Pas de New Game plus ici, une fois fini, le jeu vous propose huit scénarios supplémentaires où votre héros du départ ne sera pas du tout à l'honneur. Centrés sur des samouraïs particuliers, ils vous permettront de pousser plus loin le système de jeu et de collectionner toujours plus de pokémons et de samouraïs. Si ce n'est pas suffisant, les assoiffés de pokémons auront toujours la possibilité de poursuivre encore l'expérience via le jeu en réseau et les DLC. Avec Pokémon Conquest, finir le jeu n'est qu'un commencement.
Pokémon Conquest est un jeu bien sympathique, mais la victoire se joue plus en amont qu'au cours du combat. Tout est dans la préparation de notre armée. Le côté tactique du titre est ainsi beaucoup moins présent dans les faits qu'il n'y paraît dans les screens. Pokémon Conquest est indéniablement riche et doté d'une certaine profondeur, laquelle n'est pas réellement utilisée dans le scénario principal. Il reste un titre à faire pour les fans de Pokémon, ou pour ceux désirant découvrir l'esprit Pokémon via un système de jeu un peu exotique.

17/07/2012
  • Vive les collections
  • Des subtilités intéressantes
  • Le tableau des forces/faiblesses de la notice
  • Un gameplay bien huilé
  • Plutôt joli
  • Un scénario principal plutôt introductif
  • L'aspect sonore n'est pas brillant
  • Le scénario un peu bidon
6

GRAPHICS 3/5
SOUND/MUSIC 2.5/5
STORY 2.5/5
LENGTH 4/5
GAMEPLAY 3.5/5
Pokémon Conquest > Commentaires :

Pokémon Conquest

6
7

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
5 commentaires
bruninho87

le 30/05/2014
8_5

Oh. Je me suis amusé comme un petit fou. On garde le côté collection, on ajoute un soupçon de tactical-stratégie et on se lance à l’aventure. Vraiment sympa, même si l’histoire n’est pas la plus aboutie de toute l’histoire du jeu vidéo et que le côté tactique est assez simplifié, les fans adorent. J’adore.

De plus, un post-game est tout à fait faisable avec plein de défis à relever.




le 14/06/2013
7
Malgré un début un peu laborieux, le jeu deviant vite addictif ; choper plusieurs guerriers, les seigneurs etc.. ainsi qu’un leveling intensif, on arrive néanmoins facilement à la fin du jeu qui je dois dire est très simple.

Grâce à une bonne délégation (j’utilisais souvent la recherche ou l’augmentation de lvl pour qu’il soit vite opérationnel), on arrive vite avec une équipe de fou furieux. De ce fait, je dois dire que le Pokémon Légendaire final a fait mauvaise mine face à mon équipe.

Malgré tout, ce qui devient un peu plus intéressant se trouve après la fin du jeu.

Hé oui, comme tout bon jeu Pokémon, après le scénario principal nous avons droit (si le cœur nous en dit) d’accomplir différentes quêtes. Je dois dire que certaines de ses quêtes sont extrêmement difficiles (indiqué par un nombre d’étoile).

Il faut savoir que dans les différentes quêtes, on part un peu de zéro avec un autre seigneur/guerrier, mais c’est pas totalement vrai lorsque je dis qu’on part de zéro, car tout les guerriers qu’on a « engager » seront de nouveaux avec les mêmes Pokémons et parfois avec le pourcentage gagné auparavant. C’est-à-dire que si on a eu la chance d’avoir le guerrier A avec le Pokémon qui lui est lié au maximum (exemple : Pikachu), ce dernier aura de nouveau Pikachu, même si de base il ne l’avait pas.

En outre, on peut avoir accès à une bibliothèque assez sympathique où on peut savoir dès lors que tel ou tel guerrier à trouver son Pokémon fétiche (d’ailleurs sur internet pour les moins patients, on peut avoir facilement accès à cette liste).

Néanmoins, malgré ces quêtes sympathiques et parfois difficile (car limité dans le temps ; finir en 5 mois l’objectif par exemple), on tourne vite en rond et on aurait peut-être aimé continuer avec ton équipe de tueur avec un genre de game+.
Ahltar

le 29/07/2012
Non, c'est tout à fait vrai, on a fait une news en juin sur ce fait.
Joshua
le 14/07/2012
D'après des informations officiels (je les ai obtenu sur pokebip, mais d'autres site doivent surement en parler), le jeu ne sortira jamais en français. Espérons que se soit seulement pour nous faire peur !
Paprika

le 11/07/2012
6
Ce cross over entre l'univers de Pokemon et celui de Nobunaga's Ambition est un jeu sympathique.

Retrouver l'univers de Pokemon adapté à la période féodale japonaise et avec un système de combat tactical est très plaisant. On affronte des seigneurs (maîtres d'arène) et on leur prend leur château (badge) !
Le système d'évolution des pokemon et des guerriers se basant sur le "lien" entre le guerrier et le pokemon est une bonne idée. D'ailleurs, l'intégralité du concept est très bon. Il est d'ailleurs possible par la suite d'en connaître plus sur l'histoire des différents personnages qui peuplent ce monde en NG+.

Ce jeu est également très joli. Les couleurs sont chatoyantes à chaque paysage. Les plateaux de combat sont multiples et variés et toujours pleins de surprises...Les combats sont les moments qui pimentent le jeu. Dotés d'une bonne IA, les adversaires ne se laissent pas faire et on a bien à faire à un tactical.

Mais malheureusement, outre la jolie coquille qui enrobe Pokemon Conquest, j'ai trouvé le reste vraiment pauvre et limite mal foutu. Si les premières heures de jeu sont agréables les 18 autres me furent fatales.

Le rythme du jeu ralentit, non pas qu'il devienne plus dur, mais les zones d'exploration sont extrêmement réduites et il arrive de passer une heure pour choper le bon pokemon avec le bon guerrier. En parlant de pokemon, bien que nombreux on ne peut pas en dire autant de leur attaque. Une seule attaque par pokemon est possible et celle-ci est imposée. Et c'est le noeud du problème, il faut non seulement trouver le bon pokemon avec le bon guerrier mais il faut aussi trouver le pokemon avec la bonne attaque !!!

La gestion des cités prises fait, par ailleurs, figure de décoration dans le jeu. Outre gagner de l'argent, la délégation n'apporte pas de grands bénéfices.

Pour résumer, le jeu est agréable pour les fans de la série qui souhaite voir le monde des Pokemon sous un autre jour.
81 active users (0 member, 81 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2021 - Legal Mention
Webmaster : Medion