bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Inazuma Eleven 3 : Les Ogres attaquent ! > Articles > Review

Inazuma Eleven 3 : Les Ogres attaquent !

incrpg 3ds europe
Inazuma Eleven 3 : Les Ogres attaquent !
Trois ans plus tard...
Après trois ans d’attente nous, européens, avons la chance de pouvoir jouer à Inazuma Eleven 3 : Les Ogres Attaquent (totalement traduit), contrairement à nos amis américains. Un jeu fan service qui suit le scénario du film et de la série à la lettre. Les adorateurs de l’univers seront ravis de pouvoir suivre Mark et ses amis une nouvelle fois dans de nouvelles aventures, où les possibilités se verront malheureusement réduites de façon drastique par rapport à son aîné.

A nous la Coupe du Monde Junior !

L’histoire se situe quelque temps après que le héros et ses amis aient battu l’Alius Academy, dans le précédent opus.
Mark et vingt et un autres joueurs sont sélectionnés pour l’équipe d’Inazuma Japon ; la majorité d’entre eux faisant partie de l’équipe de Raimon. Seuls seize d’entre eux feront partie de l’effectif pour la FFI (Football Frontier International) qui se déroulera sur l’archipel de Lioccot. Avant cela, Mark et ses coéquipiers devront, dans un premier temps, se qualifier lors des phases de qualification asiatique en affrontant respectivement les équipes d’Australie, du Qatar et de la Corée du Sud, pour ainsi essayer de décrocher le titre le plus prestigieux pour un jeune joueur de football.

En parallèle, et selon votre version du jeu (trois versions différentes sont disponibles : Les Ogres attaquent, Foudre Céleste et Feu Explosif), vous découvrirez de manière très succincte une petite histoire annexe qui ne changera en rien l’histoire principale, mais qui s’intègre parfaitement au scénario.

Chaque version rend hommage à 1 personnage différent :
- Foudre Céleste à Paolo Bianchi (Orphée – Equipe d’Italie)
- Feu Explosif à Hector Hélio (Petits Géants – Equipe d’un pays fictif africain)
- Les Ogres attaquent à Canon Evans, personnage du futur (Nouveau Raimon) – le petit-fils de Mark Evans

Par ailleurs, il faut souligner que cette dernière version – Les Ogres Attaquent – suit à la fois le scénario de la série (Football Frontier International) et celui du film (l’apparition des Ogres).

Un scénario qui se veut fidèle au dessin animé et qui fera le plus grand plaisir des fans, et pour ces derniers, pouvoir rentrer de manière si rapprochée dans l’histoire est un réel plaisir. Néanmoins, le caractère explosif du dessin animé – lors des matchs – et sa narration en prendra un coup. Le récit contient une ribambelle de dialogues qui s’éternisent, ce qui infligera un coup de mou au rythme de cet opus ; un fait qui était déjà assez affligeant dans Inazuma Eleven 1 & 2.
Inazuma Eleven 3 : Les Ogres attaquent !
Inazuma Eleven 3 : Les Ogres attaquent !

On prend les mêmes et on recommence

Pour tous ceux qui ont eu la possibilité de jouer aux précédents opus, vous ne serez guère étranger au gameplay d’Inazuma Eleven 3.

Cependant, pour les néophytes et ceux qui voudront tenter l’aventure footballistique-RPG, le gameplay est, au premier abord, étrange et vous remarquerez rapidement qu’il est, en fait, très intelligent et addictif. Lors des phases d’exploration, l’utilisation des touches directionnelles est en vigueur pour vous déplacer. Par contre, le gameplay change radicalement lors des matchs et des défis (combats aléatoires), le jeu devient alors 100% tactile.
Pour le déplacement du joueur, il suffit de le sélectionner, faire glisser le stylet dans la direction souhaitée et lorsqu’il y a un contact avec un joueur adverse, un choix devra être fait.

- En attaque (Dribble avec ou sans consommation de Points Technique)
- En défense (Défense avec ou sans consommation de Points Technique)

Il faut, en général, privilégier les techniques spéciales pour pouvoir avoir une chance de passer/contrer, sans compter sur le fait que le cercle de faiblesses/résistances (Eau > Feu > etc.) rentre en ligne de compte.
Chaque joueur dispose d'une prédisposition ainsi que d’un STAB (un facteur multiple qui donnera un avantage supplémentaire) s’il utilise une technique de ce même type.

A un moment donné l’équipe doit, tout de même, construire pour arriver face au but. De ce fait, il faudra effectuer des passes ; très simples, également, à exécuter. Lorsque l’un de nos joueurs a le ballon et que l’on constate qu’un de nos coéquipiers est démarqué, il suffit de, soit cliquer sur ledit joueur, soit cliquer devant lui afin de le lancer dans sa course.
Idem pour les tirs quand notre joueur se trouve face au but, il suffit de cliquer dans les buts et une boîte de sélection s’ouvre pour choisir la technique spéciale à utiliser (ou tir normal).

La prise en main est par conséquent aussi addictive qu'intuitive et l'on n'a qu'une envie, c'est d'avancer le plus possible, monter en puissance et découvrir de nouveaux personnages via les différentes possibilités qui nous sont offertes : le scénario, les défis, les matchs 11 vs 11, etc. Cependant votre équipe principale changera très peu tout au long du scénario, car il est impossible d’intégrer d’autres joueurs dans le onze de départ (obligation du scénario).
Même si le recrutement des joueurs peut se faire, ces derniers se trouveront automatiquement en réserve et seront utilisables uniquement en match amical car n’entrant pas dans la lignée du scénario original.

Puis, plus les matchs s’enchaînent, plus on se familiarisera avec le gameplay, et le verdict est malheureusement sans appel : le jeu est extrêmement simple. Le challenge n’est pas au rendez-vous, car même si les joueurs titulaires d’Inazuma Japon ne se trouvent pas au niveau des joueurs adverses, lors des matchs à 11 vs 11, il suffira, sans faire preuve d'aucune stratégie, d’utiliser les meilleures techniques de tir de manière ininterrompue afin de faire chuter les Points de Technique du gardien adverse. Ainsi, en ayant plusieurs joueurs avec des techniques de tir (courtes ou longues), le match sera rapidement plié, puisque dès lors que le gardien n’a plus de PT (points techniques) pour parer le tir, le ballon rentrera à coup sûr (exception faite pour des faits de scénario où si le niveau du tireur est très bas par rapport au gardien, et encore…).

En outre, deux petites nouveautés sont à relever en match 11 vs 11, quoiqu'elles ne changent « quasiment » en rien le gameplay :

1- Pouvoir consommer des PT pour utiliser une « technique d’équipe » qui permettra de donner un certain avantage lors des (rares !) moments difficiles en match à 11 vs 11.

2- L’équipe adverse effectuera des remplacements lorsque ses joueurs n’auront plus assez de PT pour pouvoir effectuer leurs techniques ; même cela fera à peine augmenter d’un cran infime la difficulté.

Bien évidemment, en fin de match et de défi, les joueurs se verront attribuer des points d’expérience et l’équipe bénéficiera d’un gain de points d’amitié (argent) utilisables en magasin (pour l’achat d’équipements et l’utilisation du système de recrutement).

En parlant d’équipements, ceux-ci (hors maillots, car purement esthétiques) peuvent être achetés en magasin et/ou trouvés sur la map. Ces équipements donneront un bonus considérable aux joueurs. Les crampons donneront aux footballeurs un bonus de vitesse ou de tir (selon le type de crampons) et les gants un bonus pour les arrêts des gardiens de but (logique). Avec tous ces éléments, la victoire en match/défi est à la portée d’un enfant de trois ans.

Par ailleurs, les entraînements (des éclairs situés sur la map) permettent de faire gagner un bonus définitif selon le type d’entraînement choisi contre une certaine somme d’argent. En outre, il y a également le centre d’entraînement déblocable plus loin dans le jeu qui permettra d’entraîner tous les joueurs de l’équipe principale en une fois.

En prenant en compte tous ces facteurs et en y ajoutant une pincée d’éléments rendant encore plus cheatés les joueurs d’Inazuma Japon ; un manque de challenge se fera ressentir. Ce à force de victoires faciles, de techniques over-abused de certains joueurs et du manque de nécessité du déploiement de stratégies lors des matchs.
Inazuma Eleven 3 : Les Ogres attaquent !
Inazuma Eleven 3 : Les Ogres attaquent !

On est sur « 3 »DS ?

Entre le jeu DS Inazuma Eleven 2 et cette nouvelle mouture, aucune amélioration graphique ne saute aux yeux, car il n'y en a aucune. Le précédent opus était déjà limité à mon goût. Par exemple : lors des « cinématiques » de techniques (tirs et dribbles) qu’on ne pourra pas passer, le character-design des joueurs est très aliasé. Ce qui est très regrettable, car cela enlève radicalement le charme de ce jeu. Le fan s’attend en effet à quelque chose de grandiose, comme dans l’OAV. On remarque également ce souci lors des animations hors matchs/défis du scénario (lorsqu'on les voit s'entraîner). Ce qui est regrettable en fin de compte, car lors des phases d’exploration, le jeu se veut mignon et très coloré.
D’ailleurs il faut souligner que le portage dans nos contrées provient d’une version DS sortie, en 2010, au Japon. Cet "argument" explique peut-être cela.

En outre, la bande-son, même si parfaitement adaptée à l’univers, ne restera pas dans les anales, Yasunori Mitsuda nous avait habitué à mieux (Xenogears semble bien loin). Ceci étant, les cinématiques tirées de l’OAV sont excellentes et plaisantes, comprenant les mêmes doublages (en français !) ; mais sont à notre grande déception trop peu nombreuses.
Inazuma Eleven 3 : Les Ogres attaquent !
Inazuma Eleven 3 : Les Ogres attaquent !

Mark et ses amis

On ne peut que féliciter la durée de vie des titres qui composent la saga Inazuma Eleven. Bien que boucler scénario principal prendra un certain temps (ceci étant principalement dû aux nombreuses phases de dialogues interminables surtout…), on peut quasiment doubler voire tripler la durée de vie afin de compléter totalement le jeu. Pour arriver à ces 100%, il faudra effectuer plusieurs tâches dont certaines très laborieuses :

- Battre toutes les équipes en match amical (trouver quelques plans afin de débloquer certains lieux, les tickets, les équipes cachées)
- Obtenir tous les maillots
- Rencontrer la totalité des joueurs du jeu, ce qui n'est pas une mince affaire
- Et autres...

De plus, le côté collection à la sauce Pokémon est et sera sur le long terme, l’atout phare de la saga. Aucune nouveauté cependant de ce côté-là, hormis la possibilité de recrutement via les capsules de couleur et l’apparition de nouveaux joueurs plus habiles des pieds que de la tête, que vous aurez tout de même envie de recruter pour composer la meilleure équipe possible.

Par ailleurs, ce qui est amusant et enlève un minimum la redondance de l’aspect « tous les attraper » , le recrutement des joueurs peut se faire de quatre manières différentes (choix prédéfini pour chaque joueur) :

- Après un défi gagné, il se peut qu’un des joueurs souhaite rejoindre l’équipe.
- L’utilisation du système de relation des joueurs (débloqué au chapitre deux ou trois).
- L’utilisation du système de transfert (pour recruter les joueurs des équipes mondiales).
- L’utilisation les capsules de couleur bleu, rouge ou jaune pour obtenir un joueur (ceux rencontrés dans les défis) – Capsules gagnées en match, défis ou trouvées dans la map.

D’ailleurs, hormis si l'on se renseigne en navigant sur les sites spécialisés dans le but de connaître les statistiques maximales de chaque joueur avant recrutement, on ne sait en aucune manière si le joueur que nous sommes sur le point de recruter sera utile ou non. Bien évidemment, pour les fans de la série, on essayera souvent de prendre nos joueurs favoris même si ces derniers ne sont pas forcément les meilleurs.

Enfin il est tout de même dommage d’avoir posé une limite dans le nombre de sportifs que vous pouvez recruter (maximum de cent joueurs). Néanmoins rien ne vous empêchera d’essayer la majorité d’entre eux. Dans la pratique, les joueurs titulaires seront toujours les mêmes, sauf dans le cas d'un leveling rapide car l’expérience gagnée en fin de match est plus grande pour les titulaires que pour les réservistes.

Par contre, il vous faudra terminer l’histoire principale afin de pouvoir affronter toutes les équipes possibles du jeu et ainsi pouvoir rencontrer tous les joueurs.
Inazuma Eleven 3 : Les Ogres attaquent !
Inazuma Eleven 3 : Les Ogres attaquent !
Inazuma Eleven 3 : Les Ogres Attaquent est un jeu similaire à ses prédécesseurs dans son gameplay et qui suit le fil rouge de l’histoire originale de la série comme à l’accoutumée. L’unique nouveauté dans cette version précise provient du fait que ce dernier suit également une partie du film Inazuma Eleven le Film - L'Offensive de l'Armée des Ogres.

C'est donc en toute logique qu'en dehors de la communauté de fans, les joueurs auront beaucoup de mal à s'adapter, à trouver leurs repères, à se familiariser à ces personnages et à cet univers très enfantin qui suit de très près un scénario très dirigiste.

Si l’aventure vous tente malgré tout, privilégiez toutefois Inazuma Eleven 3 : Les Ogres Attaquent par rapport aux deux autres versions identiques, car celle-ci propose au moins l’option de création de tournois aléatoires. Lesquels sont d'ailleurs forts sympathiques et permettent de gagner argent et points d’expérience.

Mais en fin de compte, Level 5 aura compris que le gameplay addictif et le côté collection fonctionneront toujours, donc comme on dit : on ne change pas une équipe qui gagne.

25/04/2014
  • Fidèle à l’OAV
  • Durée de vie
  • Une quantité phénoménale de joueurs à recruter
  • Gameplay addictif
  • Fan service
  • Cinématiques des techniques
  • Dialogues interminables
  • Online?
7

GRAPHICS 2.5/5
SOUND/MUSIC 2.5/5
STORY 3/5
LENGTH 5/5
GAMEPLAY 4/5
Inazuma Eleven 3 : Les Ogres attaquent ! > Commentaires :

Inazuma Eleven 3 : Les Ogres attaquent !

7
7.5

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires nds [1]
2 commentaires sur Nintendo 3DS
vidok

le 30/03/2015
7
Inazuma Eleven 3 Les Ogres Attaquent est l’épisode à acheter pour ceux qui désireraient un numéro trois. Il comporte tout le scénario et les possibilités du premier Duo avec une histoire parallèle bien plus présente et intéressante (précurseur d'Inazuma Eleven Go 2...) et la création de tournois. Les possesseurs de Feu Explosif et Foudre Céleste détourneront le regard un peu dégoûtés de posséder une inferior version, pourtant retournée dans tous les sens. Ils auront raison et regarderont plutôt du côté d’Inazuma Eleven Go.
Alban

le 23/02/2015
Edité le 23/02/2015
7_5
Mais quelle claque de plaisir à retrouver l'univers de Captain Tsubasa World to 2010 !
Je ne connaissais pas le jeu, ni la série, mais j'ai pris beaucoup de plaisir à jouer à ce jeu. Un scénario très simple, mais pas simpliste, un gameplay adapté au jeu, mais original par rapport aux RPGs classiques, et un système de recrutement permettant d'accéder à un max de joueur, de quoi ravir les fétichistes de la meilleure équipe à faire. Et une difficulté dosée au poil ! Un petit jeu bien sympa ! Et c'est ce qu'on aime !
PS : petit bémol pour les graphismes.
66 active users (0 member, 66 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8 © Force 2020 - Legal Mention
Webmaster : Medion