bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Pokémon Donjon Mystère: Les Portes de L'infini > Articles > Review

Pokémon Donjon Mystère: Les Portes de L'infini

Rogue 3ds europe
Pokémon Donjon Mystère: Les Portes de L'infini
Dungeon Monster

Pokémon, une licence qui perdure et a marqué les esprits de toute une jeunesse, construite à la force de ses jeux vidéo. Seulement, on pourrait l'ignorer, la franchise n'a pas fait que dans le Classical-RPG, genre qui imprègne la saga principale. On dénombre au moins une dizaine de titre Pokémon hors ce contexte-là. Après les Pokémon Ranger, Pokémon Stadium, Pokémon Dash & cie, nous voici avec le quatrième volet de Pokémon Donjon Mystère (PDM) ; le premier sur 3DS. La série de spin-off était méritante par le passé, que ce soit pour les fans de Pokémon ou de challenge. On se souvient des cent étages en débutant avec un Salamèche au niveau 1. PDM nous offrait déjà une bonne durée de vie, un côté collection toujours autant addictif et des missions online secrètes. Cependant, est-ce que ce Pokémon Donjon Mystère : Les Portes de l’Infini est une aussi belle réussite que ses aînés ?

Le début du cauchemar

Comme lors des derniers PDM, nous commençons le jeu avec un protagoniste en train de rêver. Le rêve d'un humain apercevant sa silhouette dans une brume épaisse... Ce rêve n’étant pas très clair, il a comme une sorte de vision dans laquelle il entraperçoit un Munna se faisant pourchasser par un Trioxhydre.

L'humain se transforma alors en un Pikachu, Vipélierre, Gruikui, Moustillon ou Coupenotte (au choix du joueur, sans questionnaire). Après transformation, il entendit une étrange voix, puis se fait brusquement lâcher dans le ciel à toute allure. Le Pokémon tomba intact au sol et fît la rencontre de son partenaire (Pikachu, Vipélierre, Gruikui, Moustillon ou Coupenotte au choix du joueur, hormis le Pokémon de départ). Après une courte discussion, le héros lui expliqua qu'il était à l'origine un humain, et qu'il fût transformé en Pokémon avant d’être tombé au pied de l’arbre. Le Pokémon compagnon décida de le croire et ils se mettaient en route vers un endroit qui le préoccupait. Tout se liera à ce rêve mystérieux…

Un début ordinaire pour un PDM. Néanmoins, la première chose qui déçoit et a choqué une grande majorité des fans : la disparition du questionnaire. Ce questionnaire qui permettait de générer un Pokémon selon nos réponses était fort appréciable. Même si dans la finalité ce n’était qu’un simple gadget, cela nous permettait au moins d'entrer en résonance directement avec le caractère dudit Pokémon qui était soi-disant comme le nôtre. Sans compter que le choix se limite sur ce soft à cinq Pokémon, à contrario de la précédente version où le « choix » se situait à ving-et-un Pokémon.

Tout au long du scénario, nous aurons l’occasion de croiser énormément de Pokémon différents issus de la cinquième génération, que ce soit dans les différents donjons (pour se lier d’amitié), ou dans les deux seuls villages disponibles qui feront office de lieu de marchandage. Cependant, la trame principale est dans l’ensemble plate, naïve et redondante, sans parler des phases de dialogues tout juste interminables, à se couper les veines. Fort heureusement le côté ludique mais enfantin du gameplay sauvera un peu les apparences de cet épisode sur 3DS.
Pokémon Donjon Mystère: Les Portes de L'infini
Pokémon Donjon Mystère: Les Portes de L'infini
Pokémon Donjon Mystère: Les Portes de L'infini

Un Pokémon, c’est parfois idiot… et les développeurs aussi !

Les PDM, à la sauce Dungeon-RPG, ont su trouver leur public au sein des fans de Pokémon. Néanmoins, ce nouvel opus n’a pas du tout évolué en termes de gameplay mais au contraire, a même régressé, lorsque les développeurs ont décidé de simplifier les spécificités de la saga PDM. Peut-être était-ce pour pouvoir toucher un public plus jeune et inexpérimenté. Il n'en demeure pas moins vrai que le challenge a totalement été revu à la baisse en supprimant les QI (caractère) et le système de faim (pomme), ce qui facilite énormément – et je pèse mes mots – le déroulement de la progression. Qui plus est, l’IA n’a pas du tout été améliorée par rapport à ses prédécesseurs, les directives proposées dans le menu de meeting tactique ne sont pas suffisamment développées ; l'IA ayant un fâcheux penchant à se disperser partout sauf là où il le faudrait. Pour le reste, rien n’a réellement changé. Nous aurons toujours la possibilité de partir à quatre Pokémons dans chacun des différents donjons, en étant contraint – pour la trame principale – à prendre notre compagnon de route choisi en début d’aventure. Chaque donjon est généré aléatoirement, ce qui veut dire qu’en y retournant pour la seconde fois, les étages seront toujours différents ; bien que le level-design sera toujours identique. Le but est de franchir tous les étages afin d’arriver à l’extérieur ou d’affronter un Pokémon, au dernier étage, faisant office de boss pour un affrontement médiocre. Si par malheur, il nous arriverait de « périr » au sein du donjon, on dispose de l’option demande d'aide à un ami via Streetpass nous permettant de repartir depuis notre dernier check-point.
Pokémon Donjon Mystère: Les Portes de L'infini
Pokémon Donjon Mystère: Les Portes de L'infini
Pokémon Donjon Mystère: Les Portes de L'infini

Attaque Éclair niveau 100

La prudence sera de rigueur lorsque nous prendra l’envie de nous aventurer dans les donjons secrets accessibles grâces à des clés ou des compétences spécifiques de certains Pokémons. N’ayons crainte, car les développeurs ont pris la décision de nous rendre la tâche encore plus facile – car elle ne l’était pas assez – en dopant les capacités de nos chers compagnons. Plus nous utilisons une capacité, plus celle-ci fera plus de dégâts, donc ne soyons pas étonné qu’une simple attaque Éclair soit à terme plus puissante qu’une attaque Tonnerre ou Fatal-Foudre. In fine, nous n’aurons pas besoin d’adopter telle ou telle stratégie, il suffira de bombarder nos meilleures attaques (en prenant en compte faiblesse-résistance-super efficacité) pour venir à bout de tous les Pokémons qui auront eu l’audace de croiser notre route.

Autre nouveauté, qui au moins a le mérite d’être intéressante : dans ce PDM nouvelle génération, nous avons la possibilité de « créer » notre Pokéden. Qu’est-ce donc le Pokéden ?

Au bout d’un certain temps de jeu, la possibilité nous est offerte – comme une gestion de ville – de créer notre petit village en y incorporant plusieurs éléments. On pourra y ajouter des marchands, des mini-jeux, des terrains d’entraînements (…), plein de belles choses qui permettront de se sentir un peu plus à la maison. Il faudra d’abord préparer le terrain en demandant à Bétochef de déblayer (choix de décor) la parcelle pour permettre la construction de bâtiments. Bien évidemment, différents matériaux (gagnés dans les différents donjons à l’accomplissement de quêtes) seront nécessaires à la construction/déblayage, qui se verra toujours un peu plus gourmande selon sa qualité et, heureusement intéressante. En outre, dans ce Pokéden, nous aurons la possibilité d’utiliser la « roue de la fortune » nommée V-Vague qui renforce chaque jour un type de Pokémon en particulier. Cela permet de peaufiner son équipe selon le type avantagé.


Par ailleurs, le Pokéden propose un joli graphisme – selon nos goûts en matière de choix de déblayage – très coloré et animé. Les Pokémon sont très représentatifs et réussis lorsque l'on active la 3D. Cependant, hors le chara-design des Pokémon et les décors des deux villages, les environnements sont sommaires. Les donjons sont pauvres en la matière, ces derniers étant toujours répétitifs avec une insuffisance de créativité. Nous aurons l’occasion de savoir que nous sommes dans un volcan grâce à la lave, dans une montagne enneigée grâce à la neige, une forêt grâce aux arbres, etc. Les concepteurs n’ont pas cherché à nous pondre des lieux enchanteurs et envoûtants.
Pokémon Donjon Mystère: Les Portes de L'infini
Pokémon Donjon Mystère: Les Portes de L'infini
Pokémon Donjon Mystère: Les Portes de L'infini
En conclusion, Pokémon Donjon Mystère : Les Portes de l’Infini ne plaira pas à tout le monde. Les fans de challenge seront déçus de constater à quel point les développeurs auront baissé le niveau de difficulté en supprimant des faits marquants tel que le système de faim. En plus d'y ajouter l’amélioration d’attaque effrénée lorsque celle-ci est souvent utilisée, afin de rendre le jeu très accessible pour les plus jeunes, mais très monotone pour les plus vieux. Le jeu pourra néanmoins plaire aux fervents fans de la licence, sans pour autant que ces derniers s'y attardent en post-game. Espérons tout de même que pour le prochain épisode, ils revoient leur marge de manœuvre afin de toucher toutes les tranches d’âges et les joueurs avides de challenge.

04/06/2014
  • Durée de vie
  • Pokéden
  • Plaira aux plus jeunes
  • Aucun challenge
  • Scénario inintéressant
  • OST inexistante
  • Un Pokémon ça parle trop...
5

GRAPHICS 2.5/5
SOUND/MUSIC 0.5/5
STORY 1/5
LENGTH 3.5/5
GAMEPLAY 3/5
Pokémon Donjon Mystère: Les Portes de L'infini > Commentaires :

Pokémon Donjon Mystère: Les Portes de L'infini

5
7

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires es3ds [0]
1 commentaire sur Nintendo 3DS


le 09/06/2013
7
Un Pokémon Donjon Mystère un peu en dessous par rapport au précédent.

Néanmoins, nous ne pouvons sous-estimer la qualité graphique qu'apporte la 3DS sur cet opus. Malheureusement, cette qualité ne permet pas de relevé autant l'intérêt que sur les dernière version. Celui-ci refroidira largement les néophyte avare de challenge, mais enthousiasmera les fan de Pokémon comme à son habitude, même si le scénario n'est pas merveilleux et les phases de dialogues vraiment pénibles.
65 active users (0 member, 65 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8 © Force 2021 - Legal Mention
Webmaster : Medion