bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Angry Birds Epic > Articles > Review

Angry Birds Epic

crpg and europe
Angry Birds Epic
Pas contents !
Rovio Entertainment est une entreprise finlandaise fondée en 2003. En 2009, elle devient mondialement célèbre en quelques mois suite à la sortie d'Angry Birds, un jeu de type puzzle qui deviendra le fer de lance d'une très grosse licence. Avec un principe simple et un gameplay des plus épurés, le titre a su faire preuve d'une précision millimétrée tout en étant fun et addictif. Un jeu idéal pour son support d'origine : les smartphones. Après cette consécration sans fin, de nombreux épisodes ainsi que quelques spin-offs et produits dérivés, Rovio s'attaque, sans doute motivé par le succès montant de Kemco, à un genre de niche jusqu'ici délaissé...

Angry Birds Epic est donc un RPG dans la célèbre licence Angry Birds. Si l'idée du mix puzzle et RPG n'est pas nouvelle, on se demandait bien ce que ce titre allait bien pouvoir nous apporter. Rovio réussit encore à surprendre en ne construisant pas un puzzle-RPG comme on aurait pu s'y attendre mais un RPG tout ce qu'il y a de plus classique basé sur la licence Angry Birds et ses héros à plumes colorées. Êtes-vous prêt à aider les oiseaux à corriger ces imbéciles de cochons verts ?

Les cochons doivent se nourrir

Le scénario du jeu est des plus basiques, mais à fond dans l’esprit de la licence. Nos chers vicieux idiots petits cochons verts ont réussi à s'emparer des œufs de nos adorables oiseaux dans l'inavouable but de savourer une succulente omelette. En conséquence, nos mignons volatiles n'ont plus qu'une seule idée en tête : récupérer les œufs et punir les cochons. En bref, les oiseaux sont en colère et vont s’expliquer avec les cochons pour leur faire payer l’affront, avec violence.

Comme annoncé, le pitch est simple voire sans intérêt, cependant, nous sommes à fond dans le délire de la licence. Il faut aussi bien avouer que l'ensemble ne manque pas d’humour, à l'image de tous les titres de Rovio. Et, prouesse supplémentaire, Epic ne manque pas de rebondissements, rendant le jeu particulièrement plaisant à parcourir. Il vous arrivera même d'être agréablement surpris (et amusé) par les twists inattendus que vous réservent les cochons.

Au final, cet Angry Birds, comme les autres, a pour idée centrale de faire rire, de passer un bon moment. Comme si nous étions au cirque à regarder un numéro de clown. Ici, les oiseaux font le show et les musiques de jeu sont enjouées en conséquence, tout en restant ancrées dans les tons de la série. Elles ne sont pas inoubliables mais collent parfaitement à cette atmosphère colorée de franche rigolade et de baston grotesque. Malheureusement, elles sont très peu nombreuses et auront tendance à tourner en boucle. Même si Rovio a eu la bonne idée de les charger aléatoirement à chaque combat.
Epic ne se résume alors qu'en un seul mot : grotesque. Dans le bon sens du terme.
Angry Birds Epic
Angry Birds Epic
Angry Birds Epic

3 oiseaux pour les malmener tous

Angry Birds Epic est un RPG classique au tour par tour, vous aurez jusqu'à trois oiseaux dans votre équipe pour molester des cochons en les faisant agir dans l'ordre qu'il vous plaira. Il y a cinq oiseaux différents à débloquer au fur et à mesure de l'avancée. Red est le premier, le tank. Chacun des oiseaux a une classe, définie par un chapeau. Ce dernier dicte alors les actions possibles de celui qui l'équipe, en général une d'attaque en envoyant l'oiseau sur les cochons et une de défense en pointant l'oiseau sur lui-même ou un coéquipier. Les différents couvre-chefs des oiseaux vous permettront ainsi de varier les stratégies avec des actions très différentes les unes des autres, bien que s'inscrivant toujours dans leur job d'origine.
Ainsi, Matilda, la poule blanche, sera orientée soin. Chuck, le poussin jaune, sera le mage noir du groupe, et ainsi de suite.
Avec les multiples combinaisons possibles entre les cinq oiseaux, la diversité est de mise. En sus de ces deux actions basiques, chaque oiseau aura une compétence de rage immuable qui sera utilisable dès que le piment de rage, en bas de l'écran, sera plein. Il se remplit en attaquant ou en subissant des attaques et s'utilise sur un des oiseaux, ce qui déclenche sa "furie".

A chaque cochon vaincu, vous obtiendrez des petites étoiles bleues qui servent de points d'expérience (votre niveau est global pour votre équipe entière) et parfois des groinks. A la fin du combat, vous aurez une petite roulette vous permettant d'obtenir du loot, pour le craft principalement. Dans certaines occasions, d'autres récompenses plus intéressantes seront présentes. Le craft est simple, on récupère un plan puis les ingrédients et ensuite on part crafter tout ça au nid. L'alchimie permet la confection de multiples potions tandis que la forge s'occupe des équipements (armes & armures). Les armes augmentent l'attaque de l'oiseau tandis que le bouclier augmente ses points de vie. Chaque oiseau dispose de ses équipements propres. Epic rend l'ensemble un peu moins basique en instaurant le principe des étoiles lors du craft, ce qui indique la qualité de l'objet (de 0 à 3 étoiles). Chaque étoile obtenue implique un bonus sur l'objet, plus d'attaque pour les armes et plus de vie pour les boucliers. Pour les potions, les étoiles représentent des potions bonus. Les équipements ont aussi quelques effets supplémentaires comme un drain de vie ou une possibilité de mettre K.O. l'adversaire ciblé pendant un tour.

Si les fins de combats apportent un à cinq ingrédients, il faudra tout de même farmer quelques temps si on veut vraiment mettre à jour autant que possible ses oiseaux, tant les recettes s'avèrent gourmandes sur la fin du jeu. D'autant plus que la volonté d'avoir toujours le meilleur équipement - en 3 étoiles donc - risque de pousser le joueur à tenter le craft plusieurs fois d'affilée. Pour vous faciliter un peu la tâche, vous pourrez affronter quotidiennement le cochon doré qui vous récompensera en groinks d'or et d'argent. Groinks qui vous serviront à upgrader/acheter/compléter des équipements. Il y a même une loterie-cochon-d'or où vous pourrez, moyennant quelques Groinks d'or, obtenir des pièces d'équipement de set, plus rares, donc, toujours très utiles.
Angry Birds Epic
Angry Birds Epic
Angry Birds Epic

Free to Play mais pas Pay to Win

Avec un jeu smartphone, en free to play qui plus est, il est facile de tomber dans le vice du pay-to-win, proposant l'équipement adéquat vous permettant d'éviter quinze heures de farm inutile, ou encore d'inombrables bandes de pub recouvrant l'écran. Dans Angry Birds Epic, le marchand n'apparaît qu'à quelques occasions, si vous allez le voir directement au nid ou lorsque vous craftez des objets et que vous n'avez pas tous les ingrédients ou encore en combat si vous souhaitez utiliser une potion que vous n'avez pas. Il vous réclamera des groinks pour toutes ses faveurs. A ce moment, si et seulement si vous n'en avez pas suffisamment, vous pourrez opter pour en acheter avec de l'argent réel. Ainsi, cette boutique à monnaie véritable arrivant en troisième niveau paraît moins agressive et plus naturelle en répondant à une envie plutôt qu'à un besoin.

Pour le côté pub, le traitement de Rovio est aussi étonnant. L'idée est simple, regarder une publicité n'est pas innocent : elle implique une récompense. En regarder une vous permettra d'obtenir une potion de soin par exemple. Il ne sera donc pas rare que vous vous imposiez vous-même de la pub à la seule fin d'obtenir la récompense. Mais elle ne viendra jamais à vous sur l'écran de jeu. De plus, vous n'aurez jamais aucune obligation d'acheter quoi que ce soit, le jeu étant parfaitement faisable sans rien débourser, avec un peu de persévérance. Ce qu'il faut surtout retenir du système dans Epic est que la publicité ou la boutique en euro ne nuiront pas au joueur. Chacun pourra décider de passer complètement à côté du système et ne jamais être ennuyé. Il convient, cependant, de préciser que les groinks ne coulent pas à flot et les coûts à haut niveau sont assez élevés. Le jeu nécessitera alors de longues heures de farming pour éviter la dépense.

Le titre montre encore une intelligence remarquable dans ses mécanismes de gameplay. Tout d'abord, il fait preuve d'une simplicité propre aux Angry Birds en étant 100% tactile sans détournements. Pas de stick virtuel à manipuler ni de bouton virtuel à "presser" en combat. On évite alors des commandes qui répondent mal ou des pressions ratées de boutons. Le résultat est efficace et d'une fluidité sans faille. Toute la complexité du gameplay est masquée par un enrobage "user-friendly" minimaliste. On va rapidement à l'essentiel et seul un passionné s'intéressera à tous les paramètres du titre pour travailler son équipe et ses stratégies afin d'affronter sereinement le conséquent post-game.
Angry Birds Epic
Angry Birds Epic
Angry Birds Epic

La rage de vaincre

Aussi simple d'accès que puisse être le gameplay et aussi accessible que puissent-être les premières missions, Angry Birds Epic montrera rapidement les crocs au joueurs. On se rendra compte au fil du jeu qu'il ne suffit pas de faire du leveling, que s'acharner à obtenir les meilleurs craft ne vous permettra pas d'obtenir la victoire facilement et que le stock de potion s'épuise à toute vitesse si l'on n'y prend pas garde. Que reste-t-il alors aux joueurs pour avancer sereinement ? En fait, il faut bien réfléchir à l'ennemi en face, bien analyser les cochons, leurs capacités et celles de vos oiseaux. Il faut élaborer une stratégie et s'y tenir, parfois la moindre erreur peut vous coûter la victoire et certains combats seront assez longs pour mettre vos nerfs à rude épreuve. C'est un facteur important du jeu : le niveau de votre équipe a bien moins d'influence que votre stratégie lors des combats régulièrement assez lourds.

Pour autant, la persévérance sera récompensée, car nul pénalité n'est imposée au joueur. Une défaite ? Peu importe, les groinks et les étoiles obtenus pendant le combat sont conservés. D'autant plus que le joueur peut, à tout moment pendant le combat, décider de le relancer du début ou encore de retourner à la carte du monde, sans aucune pénalité ni perte de gain. Ceci permet donc de facilement se lancer dans un combat sans savoir s'il sera difficile ou non et d'aviser en conséquence s'il est nécessaire de repartir sur la carte du monde pour retravailler l'équipe ou si celle actuelle suffira. La carte du monde est d'ailleurs assez libre et permet au joueur de refaire tous les combats qu'il voudra, permettant de grinder efficacement les ingrédients. En effet, chaque point de la carte représente un combat qui, à sa sortie, vous permettra d'obtenir un ingrédient particulier en potentiellement grande quantité via la roulette. Bref, pour farmer, il suffit de trouver le combat avec la récompense adéquate et de le recommencer sans cesse.

Ce sera cette proéminence du grind qui constituera sans doute le plus gros défaut du titre car pouvant lasser un joueur ou encore en décourager d'autres devant l'ampleur de la tâche. Elle pourra aussi inciter à passer à la caisse pour accélérer le processus. Mais en gardant à l'esprit que la stratégie prime sur l'équipement et le niveau, on peut tout à fait aller jusqu'au combat final sans trop souffrir de cette mécanique. Pour le reste cependant, il faudra s'investir un peu plus. Le jeu regorge déjà de nombreux bonus lors de la partie principale avec un donjon optionnel par jour (i.e. : sept donjons qui ne sont chacun ouvert qu'un seul jour dans la semaine) et quelques passages de la carte qui ne s'ouvrent qu'à ceux voulant bien en payer le prix. La particularité de ces donjons optionnels étant de n'autoriser que deux de vos oiseaux dans l'équipe en vous invitant à utiliser un "invité" en troisième larron. Cet invité étant soit un mercenaire virtuel, soit Procus McCool disponible gratuitement pour tous ou encore l'oiseau d'un de vos amis Facebook/Rovio. Finir le jeu vous permettra aussi de débloquer un certain nombre d'autres invités et de défier le grand donjon supplémentaire, long et difficile. Enfin, comme dernier travers du titre, notons la nécessité d'être toujours connecté. Le jeu recherche régulièrement un accès au réseau de Rovio et se bloque purement et simplement en son absence, gare aux zones d'ombre dans le réseau de votre fournisseur !
Angry Birds Epic
Angry Birds Epic
Angry Birds Epic

L'avis de Riskbreaker

Angry Birds Epic est donc un jeu délicieusement grotesque. L'absurde y côtoie le burlesque pour faire de ce gloubi-boulga un titre cohérent, assumé et... unique. On y rigole, on s'amuse et ce, même par tranches de cinq minutes. Et le plus étonnant dans tout cela, c'est que l'aspect RPG n'est pas en reste. Rovio nous fournit un titre au contenu vraiment gargantuesque où chaque mécanique de jeu a sa place, son intérêt et sa justification. On nage en terrain connu, sur une licence située à des millénaires de nos univers habituels et ça fait du bien. On déplorera peut-être un léger manque d'ambition, laissant Epic accroché à cette plateforme mobile. C'est du casual, c'est parfait en tant que tel, mais jamais il ne faudra lui en demander plus. Dommage.
De même, la gratuité a un prix. Et bien qu'elle soit savamment intégrée au soft, la publicité n'en est pas moins dérangeante. Sa seule présence peut devenir intrusive pour certains quand d'autres râleront sur les quelques lancements aléatoires de trailers en début de combat. Aussi, la présence de micro-paiements, peu utiles au final, peut inciter à esquiver trois à quatre heures de farm d'un simple touché. Pas bête les zigotos. Peu vital, mais tellement facile...
Au final on peut adhérer au soft tout en s'insurgeant contre le modèle économique. L'un n'empêchant pas l'autre. Un constat final positif, qui démontre que Rovio a su nous pondre (ahah !) un titre intelligent, riche et complexe.
Angry Birds Epic
Angry Birds Epic
Angry Birds Epic
Ce petit jeu gratuit propose en fait un contenu assez grand. On appréciera la version française intégrale, le gameplay exigeant et millimétré, l'ensemble assez coloré et dans le ton. On déplorera cependant la très faible quantité de musiques, l'omniprésence du grind et le manque d'ambition scénaristique du titre. La grande diversité dans les ennemis, les nombreuses capacités et effets différents à vérifier et à gérer à chaque combat associé au côté stratégique facilement poussé à l’extrême par le choix des oiseaux, de leur classe, des équipements et de la gestion des items donnent un jeu qui est dans l'ensemble assez spécial. Situé en dehors de tous les carcans habituels, Angry Birds Epic reste un jeu modeste sur smartphone mais avec l'ambition de proposer la meilleure expérience de jeu possible et surtout du fun. Définitivement un bon jeu.

10/07/2014
  • Jeu gratuit
  • Gameplay exigeant
  • Du fun
  • De la stratégie
  • Des oiseaux
  • Des cochons
  • Toujours connecté
  • Grind
  • Musiques pas assez nombreuses
  • Peu de scénario
  • Potentiellement la pub
7

GRAPHICS 3.5/5
SOUND/MUSIC 3/5
STORY 2/5
LENGTH 4/5
GAMEPLAY 4/5
Angry Birds Epic > Commentaires :

Angry Birds Epic

7
7

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires ios [4] wphone [0]
3 commentaires sur Android
Yaone

le 10/07/2017
6_5
Après en avoir entendu parler par Riskreaker, j'ai voulu tenter l'aventure, après tout ça ne me coûtait rien à part du temps. Et je dois dire que ce fut une expérience bien sympathique.
Le système de combat est top pour du mobile, chaque oiseau a un certain nombre de classes qui n'ont pas les mêmes effets et permet de faire différentes stratégies. Les publicités servent à quelque chose (pour une fois) puisqu'on peut avoir certains bonus (comme avoir de la vie et attaque en plus pour le combat).
Le jeu n'est pas si évident que ça sur la fin, certains ennemis et boss tapant assez forts (d'ailleurs le dernier boss m'en a fait voir de toutes les couleurs, j'ai cru ne jamais finir le jeu), mais je n'ai malgré tout pas eu le sentiment de me sentir obligée de payer et ça c'est vraiment cool.
Et l'histoire n'est pas très compliquée : récupérer les cinq œufs volés par les cochons. Ceci dit, on s'attache à ces oiseaux alors que je n'aime pas Angry Birds premier du nom.
Par contre, je conseille des petites sessions, il y a quelques "cinématiques", mais c'est surtout un enchaînement de combats.
Alban

le 28/02/2017
7_5
Et voici un bon RPG, bien fun, bien reposant et sans, quasiment, aucune prise de tête.
Et en plus gratuit.
Quoi demander d'autre ?
On pourrait lui reprocher d'être sans histoire, mais il s'inscrit logiquement dans la lignée des Angry Birds, et son histoire est globalement la même.
On pourrait lui reprocher également de contenir de la pub, mais, soyons honnête, c'est un soft gratuit. Et de plues les pubs sont parfois placées de façon avantageuses et permettent, entre autre, d'avoir des bonus, ou des objets (quand ce n'est pas buggé).
Quoi d'autre ?
Manque de dialogue ? Sans déconner ... ce sont des oiseaux et des cochons :x.
Non plus sérieusement, toujours dans la lignée des Angry Birds, aucun dialogue n'est présent, mais ça ne gâche en rien de plaisir de jeu.

Jeu addictif, facile et rapide. En bref, un bon jeu à faire.
david06

le 22/02/2015
7_5
Une vraie réussite pour ma part
Un RPG dans l'esprit angry birds qui respecte parfaitement l'ambiance mais aussi les codesudu C-RPG
Parfaitement adapté au support sans prise de tête ou de "pay to win"
J'ai passé un super moment
Génial!

28 active users (2 members, 26 guests, 0 anonymous member)
Online members: ckool13, Kanedo
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Legal Mention
Webmaster : Medion