bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Shining Force CD > Articles > Review

Shining Force CD

trpg mcd europe
Shining Force CD
Trois tueries sur une galette
Voici sûrement le plus méconnu des Shining Force sortis en Europe, et pour cause, il sortit sur un support n'ayant marché qu'aux États-Unis et s'étant planté ailleurs: le Mega CD.
Attention, le jeu n'est pas un épisode à part entière. En effet, il regroupe les deux premiers épisodes sortis sur Game Gear (Shining Force Gaiden 1 et 2), et incorpore une nouvelle partie développée pour l'occasion.
Shining Force Gaiden n'ayant jamais été traduit, le jeu possède un intérêt certain, pour nous, pauvres européens. De plus, il ne s'agit pas d'un simple portage, mais réellement d'un remake, avec une refonte technique totale, et l'on "redécouvre" vraiment les jeux, plus qu'on ne les refait.

Trois scénarios

Dès le départ du jeu vous aurez le choix entre deux scénarios, chacun correspondant à l'un des deux premiers gaiden de la Game Gear. Une fois les deux premiers terminés, un troisième scénario totalement inédit et développé spécialement pour cette mouture CD devient disponible, reprenant bien sur les personnages des précédents chapitres.
Les scénarios sont tous très intéressants et passionnants, et proposent même quelques moments assez originaux de par leur narration.
Shining Force CD
Shining Force CD
Shining Force CD

Vingt ans après...

Le scénario de la première partie prend place 20 ans après les événements de Shining Force: the Legacy of Great Intention (le premier de la série sur Mega Drive, donc), et dès l'introduction on a la joie de revoir certaines figures emblématiques.

Anri est montée sur le trône de Gardiana (changement de traduction, le premier opus parlait de Guardiana) et s'attelle à maintenir la paix dans le royaume, après la funeste guerre ayant opposé Gardiana à Runefaust et aux forces maléfiques. Tout se déroule paisiblement, jusqu'à l'arrivée d'une délégation venue du royaume de Cypress, qui se présente au château dans le but de venir établir des liens entre les deux royaumes. Sitôt arrivés dans le château, les ambassadeurs de Cypress écartent les gardes avant d'offrir un présent à la reine.
Malgré les réticences de ses conseillers, Anri l'accepte en signe de paix, et lorsqu'elle l'ouvre elle se retrouve engluée dans les ténèbres, la plongeant dans un profond sommeil. Le seul moyen de lui faire rouvrir les yeux est de trouver le roi de Cypress, Edmond, et de le défaire. Ainsi, Guardiana envoie ses meilleurs soldats à Cypress, menés par Luke, le nain surpuissant (de Shining Force 1).

Mais un mois après avoir embarqué pour Cypress, l'armée a mystérieusement disparu. La reine confie à une petite troupe du royaume, composée de nombreux membres des familles des héros de Shining Force, la mission de faire marche vers Cypress pour d'obtenir des informations. La troupe embarque donc pleine d'espoir, mais également de craintes et de doutes...
Shining Force CD
Shining Force CD
Shining Force CD

La disparition de Nick

La deuxième partie se déroule directement après la première. Nick est désormais à la tête du royaume de Cypress, et les relations avec Guardiana sont cordiales.
Mais, devant la nouvelle menace que représente le royaume de Iom, Nick décide d'embarquer pour essayer de maintenir la paix, et de trouver un moyen de guérir sa main changée en pierre.
Après son départ, une petite armée a été dépêchée pour surveiller la "Sword of Hayja", l'épée qui a permis de vaincre les forces obscures. Dans cette armée se trouve Deanna (Dean), un jeune guerrier amnésique qui a été recueilli après avoir été retrouvé inconscient, blessé. Alors que les troupes de garde se relaxent quelque peu, Cypress est soudainement pris d'assaut par les forces du démon Iom dans le but de s'emparer de l'épée.

L'épée volée, Nick disparu, Deanna va devoir mener ses troupes pour remettre tout ça en ordre, tout en essayant de faire la lumière sur son passé.
Shining Force CD
Shining Force CD
Shining Force CD

Mais où sont les villages?

Premier détail, et pas des moindres, le jeu n'est pas le même type de Tactic que les autres Shining Force, il s'apparente plus à un jeu du style de FF Tactics ou à un Tactics Ogre. Entendez par là que vous ne vous déplacerez pas dans des villages et que le jeu est constitué uniquement d'une succession de combats. Certains préfèrent, d'autres aiment moins, je rejoins plutôt le premier camp.

On commence classiquement avec une faible équipe de guerriers qui s'étoffera au fur et à mesure de l'avancée, et l'on peut toujours emmener douze combattants en combat. Le système de combat classique de la série fait son retour, avec le fameux système d'icône et le déplacement direct qui rendent le système instinctif et très plaisant. Les terrains influencent fortement les déplacements et les actions, il faut donc y prêter une attention particulière.
On retrouve la possibilité de chercher pendant les combats pour ouvrir les coffres, possibilités qui avaient disparue dans le deuxième épisode de la série en dehors du Japon (un bug un peu obscur...).
Au niveau 10, on peut promouvoir ses guerriers et ainsi changer de classe, ce qui augmente les caractéristiques et permet d'utiliser de nouvelles armes. Les habitués de la saga s'y retrouveront très bien, les autres découvriront le système typique de la série, qui l'a rendu culte.
A chaque passage de niveau, on garde l'expérience excédentaire, ce qui évite de perdre 48 exp comme c'était le cas dans SF1.

Enfin, notons que l'ensemble a été homogénéisé, et il n'y plus de magies déséquilibrées tant en puissance qu'en portée comme c'était le cas dans le deuxième opus Game Gear, avec les magies de troisème niveau. Un ajustement intelligent.
Shining Force CD
Shining Force CD
Shining Force CD

On profite du Mega CD

Techniquement, le jeu reprend ressemble fortement à Shining Force II, en légèrement plus fin et beau.Le design est, une fois de plus, exceptionnel, avec des personnages classes et très variés, le tout signé Hiroshi Kajiyama. Les capacités graphiques de la machine sont plus que bien exploitées, avec des cartes détaillées et colorés, et des scènes de combat superbe, avec des grosses sprites bien animés. Les transitions entre les combattants lors d'attaques longues distances ont été retravaillées, pour le meilleur.

C'est bien évidemment surtout sur le plan sonore que le jeu profite de son passage sur support CD, et le résultat est tout simplement bluffant ! Les mélodies sont envoûtantes, proposent une grande variété, et sont servies par une qualité sonore sans faille. Une réorchestration sublime des mélodies originales déjà magnifiques, l'ensemble constituant pour moi le meilleur travail de Takenouchi, et l'une des meilleures bandes-son d'un RPG.

Alors, que reprocher à ce joyau ?
On aurait pu imaginer un remake encore plus poussé, incorporant des scènes d'exploration aux jeux Game Gear. Avec cette absence, le jeu perd l'un des atoutes majeurs de la série.
Ensuite, il faut compter entre 25 et 30 heures pour voir le bout, ce qui est un peu court pour le genre et la série, et l'amateur de long challenge restera sur sa fin.
Shining Force CD
Shining Force CD
Shining Force CD
Malgré l'absence regrettable de villages et la durée de vie un poil courte, ce Shining Force CD est une valeur sure, qu'il ne faut absolument pas louper, les RPG de cette qualité étant une denrée rare sur le support.
Une bonne occasion de découvrir les épisodes Game Gear, en amélioré, et traduits.

07/07/2004
  • Ambiance toujours aussi divine
  • Le système de combat
  • Le système des trois scénarios (plus le combat caché)
  • La bande-son démente
  • Liens avec Shining Force 1
  • Aucune phase d'exploration
8

GRAPHICS 4/5
SOUND/MUSIC 5/5
STORY 4/5
LENGTH 3.5/5
GAMEPLAY 4.5/5
Shining Force CD > Commentaires :

Shining Force CD

8
8

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
21 commentaires
Yuri Hyuga

le 14/05/2019
7
Shining Force CD propose une expérience assez semblable à Shining Force II. Du coté des bonnes nouvelles, on notera que les musiques du jeu profitent du support CD et sont des plus agréables. Cet ajout est très intéressant et on se délecte des compositions de Motoaki Takenouchi. Du coté des déceptions, la disparition des phases d’exploration dans les villages rend le jeu plus dynamique mais malheureusement bien moins profond et immersif. Le monde semble bien vide et on regrettera ce choix dommageable. Sinon, le reste du jeu reste très bon. On appréciera aussi les deux histoires qui se complètent habilement et le scénario bonus agréable à faire pour les fans.
Takhnor

le 07/11/2014
Edité le 09/11/2014
8
Ce Shining est un peu particulier, avec les ajouts par rapport aux version Gaiden sur GG, il possède une bonne durée de vie (avec plus de 50 escarmouches), mais il a quelque chose d'encore plus "Shining" que Shining Force, car ses phases de villages sont un vrai hommage à Shining & The Darkness ! D'ailleurs ça m'a tellement plu, que plus j'y pense, plus je me dis que Shining & The Darkness était bien malgré ce que j'en avais pensé après l'avoir fini.

La qualité CD des musiques se ressent direct, et c'est un vrai plaisir, malgré le fait que quelques morceaux très courts (comme pour la promotion et la résurrection) soient toujours avec le son de la Mega Drive. Le fait d'avoir les morceaux accessibles en pistes audio c'est aussi très sympa pour les réécouter ensuite.

Le fait d'avoir un remake de deux jeux avec des ajouts crée une certaine cassure du rythme, et désolidarise du personnage principal, mais l'avantage c'est qu'on sort ainsi des personnages muets comme c'était le cas dans les précédents Shining. J'ai senti aussi que le remake a été conçu en plusieurs étapes et malgré une forme très homogène sur la totalité des scenarii, il existe un certain nombre de différences entre les différentes parties.


D'abord il y a, dans Towars the Root of Evil, une différence de traduction sur la terminologie dans Shining Force, les personnages mis hors combats ne sont plus morts (dead) mais épuisés (exhausted) sur le même modèle que le personnage principal. Puis dans The Evil God Awakes, on revient à la terminologie de Shining Force. Et rebelotte pour le scenario 3, on revient sur exhausted.

Il y a une différence également sur l'illustration des personnages mis hors combat: dans Towards the Root of Evil et The Evil God Awakes, on suit le même schéma que pour Shining Force : des petites âmes bleues comme des flamêches. Puis dans le scenario 3, on a à la place des petits anges blonds !

Ensuite, le changement de chara design a été progressif dans son implication dans le jeu : dans Towards the Root of Evil il est essentiellement restreint dans les avatars des personnages, les personnages lors des combats restent dans le cadre graphique inspiré par Shining Force. Dans The Evil God Awakes, le nouveau chara design des Gaiden apparaît maintenant même dans les personnages animés en combat. Mais quand on met les deux chara design côte à côte, ça fait quand même un peu bizarre, voire même pas super à la réflexion.

La part d'humour est également progressive : quelques traces dans Towards the Root of Evil, ça s'intensifie dans The Evil God Awakes et enfin dans A New Challenge ça devient carrément loufoque! D'ailleurs les compositions musicales de A New Challenge tranchent avec l'ambiance habituelle des Shining et sont très bien trouvées.

Il y a également un crescendo dans les cinématiques de fin : la fin du scenario 3 est tordante, très esprit "Benny Hill", et celle du scenario bonus très "private joke".


Désolé il y a trop de spoilers mais ce sont ces éléments qui font de cet opus un jeu très sympathique.

Une autre différence également : on peut enfin lancer des sorts offensifs avec son héros ! Et il y a une augmentation progressive du nombre des états et réponses : le blocage est ajouté à l'esquive, et la contre-attaque peut s'activer. Ce qui peut faire des phases d'application des attaques assez spéciales...

Les ennemis peuvent user de meilleure manière certains sorts comme les Boosts et rendre confus.

Enfin on a 4 niveaux de difficulté !


Avec en plus parfois une possibilité de renforcer la difficulté...


A la fin, il y a un vrai challenge.

Les secrets sont évidemment à chercher dans le champ de bataille (vu qu'il n'y a plus besoin de fouiner dans les phases d'exploration) ce qui peut être moins évident que dans Shining Force pour trouver des personnages cachés.
Ce qui fait que la replay value est bonne.

Bref, en définitive, un très bon Tactical, vraiment plaisant et mémorable.

Edit: chose notable également, c'est que cette fois-ci la vitesse est bien sauvegardée et les menus d'options sont bien meilleurs, plus complets et plus faciles d'accès. On peut très facilement et rapidement voir les caractéristiques, niveaux, XP, équipement de toute la troupe, ce qui est beaucoup plus pratique pour préparer des transferts d'objets ou savoir qui est à la traine ou qui est en avance.
Alban

le 29/07/2013
8_5
Merci l'émulation !
Merci de me permettre d'accéder à un tel tactical.
Fin, soigné, les graphismes sont vieux mais reste plaisants. La dynamique des combats est intéressante.
En soit, le jeu est assez basique, mais c'est dans le vieux pot qu'on fait confectionne les meilleures recettes !
Nimp, mais ça reste un bon jeu. Petit plus pour ceux qui ont fait les deux shining force, cet opus offre un scénario supplémentaire qui permet de retrouver tous les personnages des deux opus et de les combiner. Du plaisir.
dandyboh

le 25/11/2011
8
Un très bon T-RPG avec une grande durée de vie, de très bonnes musiques, et qui permet de s'essayer aux épisodes Gaiden 1 et 2 en anglais. On lui reprochera son côté "enchaînements de batailles", entrecoupés seulement d'achats, de sauvegarde et de blabla, contrairement aux épisodes de la série principale qui disposent d'une vraie phase d'exploration. Un très bon tactical, donc, mais préférez-lui largement les 3 épisodes de la série principale.
Dark Sol

le 28/11/2010
7
Annoncé comme un excellent Shining par beaucoup de monde, j'ai été assez déçu par Shining Force CD.
Certes, le jeu est beau : graphiquement c'est du Shining Force II avec les animations de combat de Shining Force en moins grossier.
Le support CD permet l'apport de voix (très très peu utilisé) et de musiques de très bonne qualité.
Mais voilà, Shining Force CD, même pour l'époque est loin d'être un excellent jeu.
Je veux bien que sur les deux versions Game Gear il n'y a pas de vrais villages, mais là c'est un remake sur Mega CD. Un quartier général et une boutique, c'est un peu ridicule...
Le scénario est un peu tiré par les cheveux, d'ailleurs je n'ai toujours pas compris pourquoi Woldol est venu kidnapper la reine Anri. (parce que c'est un méchant peut-être)
Je n'ai pas du tout aimé le troisième scénario, des personnages peu intéressants et surpuissants qui viennent mettre le boxon pour "ça" (ceux qui ont fini le jeu comprendront)... le pire c'est que leur chef (une petite vieille) est plus puissant que le terrible Iom.
L'idée un quatrième scénario qui consiste en une énorme bataille contre quasi tout les boss des trois histoires précédentes est pas mal si seulement on avait le droit de choisir son équipe. D'ailleurs sans cartouche de sauvegarde, il est très difficile de vaincre ce beau monde. (mais pas insurmontable, c'est juste long)
Alors oui Shining Force CD est sûrement l'un des meilleurs jeux du Mega CD, mais le mettre au même niveau que les trois principaux Shining, non ce sera sans moi.
PXL

le 03/01/2010
10
Malgré l'absence remarquée de la partie exploration qui font habituellement le bonheur des shining force, cet épisode est bien mon préféré après le III.

Sa "force" si j'ose dire, se situe bien dans ses scénarios séparés qui se recoupent pour une bataille finale du tonnerre de dieu. de plus tout au long du jeu, les combats sont vraiment bien penser, et j'ai pris énormément de plaisir à y passer des heures ! Bravo !
kolibri

le 02/08/2009
9
Le grand reproche, comme pour tous, est l'absence de villages à explorer, mais étant un remake d'épisodes game gear ne possédant, eux, pas ces phases, c'est finalement normal. Mais cela reste un grand jeu, avec des combats stratégiques comme on les aime, longs mais on ne voit pas le temps passé. Graphiquement on sent la rehaussée des graphismes depuis la GG, même si sur cette dernière c'était déjà sublime. Les sons utilisent le support CD, et plutôt bien d'ailleurs. En bref, et malgré sa côte élevée, c'est un jeu à posséder sur ce support.
Zio

le 30/10/2008
8
Un excellent SF auquel la suppression des phases d'exploration porte un peu préjudice. A noter que, sans la cartouche de sauvegarde du McD, le dernier chapitre se révèle ardu (en effet on démarre avec des stats de bases et les persos trouvés durant les 2 premeirs scénars disparaissent)
Hayward

le 20/02/2008
8
J'avais fait le premier épsiode de Shining Force sur Game Gear il y a quelques années (le Sword of Hajya) et redécouvrir cet excellent volet avec de tels graphismes (et surtout de telles musiques !)... C'est... comment dire... du bonheur total. La durée de vie est vraiment conséquente puisque deux jeux complets. Peut-être l'un des Shining Force les moins connu mais la qualité est bien au rendez-vous !
synbios

le 19/08/2007
9
L'absence de villages est vraiment dommage, car pour le reste on a affaire à du grand Shining Force :
Pure ambiance Heroic-Fantasy, design excellent, musiques superbes, système de combat comme toujours excellent.
Fans de T-RPG, ne passez pas à côté de ce joyau.
61 active users (0 member, 61 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8 © Force 2020 - Legal Mention
Webmaster : Medion