bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

The Legend of Zelda: Link's Awakening Switch > Articles > Review

The Legend of Zelda: Link's Awakening Switch

adv nxn europe
The Legend of Zelda: Link's Awakening Switch
Nous faisons tous partie de son rêve
26 ans après s'être perdu pour la première fois sur l'écran d'une portable aussi vert que sa tunique, Link vient remettre les pendules à l'heure par le biais d'un remake complet sur Switch. Si la construction de Cocolint a été (presque) respectée au carreau près, le Réveil de Link se pare de couleurs paradisiaques et d'une BO réorchestrée pour l'occasion. Le temps serait-il venu de redevenir une légende ?

Ci-gît le coq volant, toujours !

Les joueurs ayant usé leurs pouces au millénaire dernier sur l'original (et plus encore sur la version DX parue quelque temps plus tard sur GameBoy Color) trouveront une copie ici presque conforme. Le quadrillage de l'île sur laquelle se promène Link est reproduit à l'identique, et il en va de même pour les palais. Un remake ultra fidèle à l'original. Impossible de se perdre pour les spécialistes de la Baie de Martha, du Village des Mouettes, ou du Dédale des Panneaux ! Tout, jusqu'aux répliques, est de retour et cela, même jusqu'au donjon des couleurs, arrivé pourtant sur le tard. Il faut dire que Link's Awakening était si bien rôdé, et si drôle qu'il eût été dommage de nous priver de nos réminiscences, fussent-elles venues d'un monde onirique !
The Legend of Zelda: Link's Awakening Switch
The Legend of Zelda: Link's Awakening Switch
The Legend of Zelda: Link's Awakening Switch

Igor et la pêche en mer

Les principales différences de cette version, hormis quelques adversaires dont le comportement a été légèrement revu, consistent principalement à tirer l'ergonomie de l'ensemble vers le haut – sur le modèle de l'épisode Super Nes. L'exploration ne se fait plus écran par écran (ce qui confère une dimension plus globale à l'île, moins segmentée et plus vivante), tandis que Link (pour peu qu'il les possèdent) est désormais automatiquement équipé de son épée, de son bouclier, ainsi que de son bracelet de puissance et de ses bottes de Pégase. Dans l'ensemble, la progression est beaucoup plus fluide, ceci étant renforcé par la possibilité de l'homme vert de marcher à présent en diagonale !Ajoutons à cela quelques corrections mineures, comme la disparition du photographe de l'édition DX au profit d'un éditeur de donjons géré par le vilain Igor, ou encore la surmultiplication des coquillages, fort heureusement compensée par la possibilité de se servir d'un très pratique détecteur. D'aucuns constateront avec regret que, si les mini-jeux ont été largement enrichis, il n'est toujours pas possible de partir pratiquer la pêche en mer – malgré la relative proximité de la plage Coco ou de la Baie de Martha !
The Legend of Zelda: Link's Awakening Switch
The Legend of Zelda: Link's Awakening Switch
The Legend of Zelda: Link's Awakening Switch

"Vis ta vie"

Si cet opus Switch est avant tout un remake, il ne faudrait pas pour autant en oublier le commentaire nécessaire de ses qualités propres. Echoué sur une plage après un violent orage, recueilli par la séduisante Marine (ce qui est peut-être "la chance de [sa] vie"), Link devra arpenter huit donjons pour trouver les huit instruments des Sirènes, afin d'ouvrir une brèche dans l'Oeuf qui trône au sommet de l'île, et réveiller le Poisson-Rêve dans l'espoir de retourner chez lui. Très inspiré d'A link to the past, cet épisode est cependant moins difficile et moins vaste dans l'ensemble. Il s'agira néanmoins de visiter les moindres recoins de l'île pour dénicher des clefs de palais, des palais, mais aussi de multiples plis et replis, au fond desquels se cachent, comme le veut la tradition, des fées, des fragments de coeur ou des rubis. Si les trois derniers donjons (avec une mention toujours aussi spéciale à la Tour du Vautour et à ses quatre piliers) demandent plus d'astuce, la fluidité, la rapidité et l'intelligence restent toujours au cœur de l'aventure.
The Legend of Zelda: Link's Awakening Switch
The Legend of Zelda: Link's Awakening Switch
The Legend of Zelda: Link's Awakening Switch

Du plastique refondu

Techniquement, le soft n'est pas sans reproche : il accuse des ralentissements importants ici et là, pouvant aller jusqu'à nuire au contrôle de Link. Notamment lors de la traversée du Marais des Anémones. Cependant, le parti pris graphique, présentant des personnages et des décors tout en rondeur, presque plastique, en plus d'être cohérent vis-à-vis du jeu de base, se révèle attachant. Certains lieux (je pense ici, en particulier, au Roc de la Tortue, dont l'ambiance devient vraiment oppressante, mais aussi à tous les environnements aquatiques) sont sublimés, et la bande-sonore revisitée a le mérite de faire des choix, donc de se distinguer de l'original. Aussi éculé que puisse sembler le paradoxe, il s'agit bien ici d'une tout autre version du même jeu.
The Legend of Zelda: Link's Awakening Switch
The Legend of Zelda: Link's Awakening Switch
The Legend of Zelda: Link's Awakening Switch
Cette édition Switch d'un classique parmi les classiques réussit un tour de force a priori délicat, celui de tenir sans trembler le grand écart : la dimension artistique, tout en étant fidèle, donne une nouvelle jeunesse au jeu en se moulant toutefois dans un gameplay qui n'a connu que quelques améliorations à la marge. Il est bien compliqué de trouver un défaut à cette réédition, au sens où tout y est au moins aussi bien que dans l'original… qui conserve quand même sa singularité !

01/10/2019
  • une direction artistique cohérente et assumée
  • une refonte exacte d'un gameplay déjà bien huilé
  • l'ambiance de l'île Cocolint sublimée
  • un épisode toujours aussi fluide
  • le coq volant bleu-blanc-rouge !
  • l'amélioration de l'ergonomie se traduit dans les faits par une diminution de la difficulté, déjà raisonnable dans la version originale
10

GRAPHICS 4/5
SOUND/MUSIC 5/5
LENGTH 4/5
GAMEPLAY 5/5
The Legend of Zelda: Link's Awakening Switch > Commentaires :

The Legend of Zelda: Link's Awakening Switch

10
8.5

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires escsw [0]
7 commentaires sur Nintendo Switch
yunfa

le 07/10/2019
8
ca crache sur le test mais ca a pas les couilles de créer un compte pour faire son propre test.
Effectivement le 10 me parait haut mais bon chacun son avis, surtout que le site est tenu par des passionnés et non des professionnels. La section commentaire permet justement de noter le jeu et en haut à droite vous avez une moyenne qui permettra justement d'équilibrer l'avis général.
Surtout que le titre est avant tout là pour les fans et les nostalgiques.

Perso, je lui met 8/10 car ce remake m'a apporté ce que je souhaitais, je sanctionne juste quelques soucis techniques et le prix un brin cher pour la durée de vie.
irl
le 06/10/2019

Bao, a un moment il faudra faire une critique pour le jeu tel qu'il est et pas d'ou il viens, même quand c'est un remake ( vu le nombre de portage /remake qu'on bouffe en ce moment.

Le jeu en lui même a des mécanique très vieillot, une histoire cousu de fil blanc et des donjon très vite expédier et une ost pas si génial que sa avec une optimisation qui sera jamais corriger, donc avis ou pas, on peut pas mettre un n'importe quel jeu a 10 sous prétexte qu'on soit nostalgique, N'IMPORTE QUEL JEU A CES DEFAULT.


Fredbret

le 05/10/2019
8
Hey 60 euros chez pas le prix, on le trouve partout à 45 !
Sinon ou, le jeu est mal optimisé et à vieilli je trouve.
8/10 pour ma part.
Bao

le 04/10/2019
Comme le disait ce cher inspecteur Harry, les avis c’est comme les trous du cul, tout le monde en a un.

C'est la review de Golden Leaf, un reflet de son avis, il a choisi de se placer d'un point de vue nostalgie/artistique, voilà (et c'est rigolo parce que d'habitude les gens viennent clash car la note était pas assez haute à leur goût). La porte est ouverte si vous voulez apporter une critique parallèle.
Donni

le 04/10/2019
8_5
10/10, le testeur a craqué !?? Donc le jeu est parfait ?! C'est la transe quand on y joue ?? Le meilleur jeu du monde ??... lol
Non mais y'a pas à dire, ce Zelda est très addictif. Mais purée à 60 euros, Nintendo se foutent vraiment de notre gueule...

--- 60 EUROS !!! Quel bande de fum---s vous êtes Nintendo !! Un Remake GB de 10h de durée vie, avec finission de stagiaires... F-----S !!!

-- Ralentissements impardonnables sur un Remake à 60 euros qui a 10h de durée de vie (!!!)
-- Quelqu'un peut m'expliquer à quoi sert le flou de m--de du cadre ?!?

- La voix de Link, quand il crit ou tombe, purée c'est laid
- Le Link le plus moche de toute l'histoire pour ma part

-/+ La direction artistique, on aime ou pas. J'suis vraiment pas fan, je l'aurais vu de plein de façons, mais pas comme cet effet plastique, où certains designs sont même douteux... Le charac design des persos en Mii, beuurkk... Mais je me suis surpris plusieurs fois quand meme à trouver le jeu beau, niveau décors...
-/+ Themes toujours aussi bons, mais traitement du son pas top. Un des Zelda qui m'a le moins marqué la-dessus.

++ Malgré tout, c'est très addictif... Je mets 8,5/10 parce que c'est quand même très bon à faire, tout en ayant ce gout amer, du fait que Nintendo a cette fois carrément dépassé la limite du "Tarif/Qualité/Contenu"... On est pas loin du mépris pour le joueur là... CARTON ROUGE ! STOP !!
prax
le 03/10/2019

n'importe quoi votre test.

un 10 alors que le jeu est hyper mal optimiser alors que juste a coter y a une prouesse technique qu'est ninokuni un jeu ps3 formidablement porter avec une image plus net sans concession graphique et qui LUI tourne bien mieux sans acro alors que c'est un jeu TIER sur la console...bref, une bele blague votre 10.

Des musique moin bonne que l'original / un flou artistique sans explication qui apporte rien au jeu


Luckra

le 28/09/2019
9
Un remake quasi identique structurellement à l'original avec quelques rares ajouts ici et là (plus de cœurs/plus de seashells qui ne servent pas à grand chose voire nuisent à la compréhension du monde et un créateur de donjons totalement inintéressant). J'adore le parti pris visuel, j'adore le parti pris sonore, on a le droit à plein d'ajouts ergonomiques comme l'épée/bouclier/bottes/bracelet équipés d'office tout le temps sur des boutons prédéfinis, le texte s'affiche plus vite, on n'a plus le texte pour dire qu'on ne peux pas soulever quelque chose, la carte est très détaillée et on peut mettre des icones dessus, l'histoire et les personnages sont toujours minimalistes mais extrèmement touchants.
Quelques petits problèmes viennent s'introduire cependant en plus du gros que je garde pour la fin. Tout d'abord les controles assez différents avec un Link qui se réoriente dans les 8 directions au lieu de glisser comme dans l'original, c'est légèrement frustrant dans certaines situations. Dans le même genre les sauts sont plus restrictifs et moins fluides que dans l'original.
Mais les performances inacceptables sont le plus gros problème de ce remake. Le jeu, ironiquement, enlève le case par case sur l'overworld par rapport au jeu original qui le faisait pour des raisons de performances et là on se retrouve avec un jeu qui oscille entre 60 et 30 fps dès qu'on change de zone et vu la taille du monde ça arrive très souvent. On a également des loadings plus longs en entrant/sortant des maisons. Et enfin des baisses de framerate aussi avec certains effets d'eau (très très violents dans le marais ou dans tout le donjon 4) et certains effets de feu (très violents avec le boss du donjon 8). Bien dommage.
53 active users (0 member, 53 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Legal Mention
Webmaster : Medion