bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Zone of the Enders: the Fist of Mars > Articles > Review

Zone of the Enders: the Fist of Mars

trpg gba europe
Zone of the Enders: the Fist of Mars
Avec The Fist of Mars, Konami change totalement l'orientation de la série des Z.O.E. D'un Shoot'em up (et bientôt deux) sur PS2, on passe à un T-RPG sur GBA. L'initiative était osée, comme le fut en son temps celle de Sega pour Panzer Dragoon. L'adaptation d'un shoot en RPG est soumise à une condition essentielle : que l'univers de la série soit profond et travaillé. On peut à cet égard dire que la condition est remplie sans aucun problème, tant l'ambiance SF de la série Z.O.E. est prenante et complète.

Sortie

La sortie en Europe de cette cartouche s'est fait sans fanfare ni trompette. Et pourtant, le jeu mériterait une considération beaucoup plus grande. Le mieux est donc de détailler point par point les raisons de l'estime que je porte à Z.O.E. : The Fist of Mars, des moins positives aux plus positives.
Zone of the Enders: the Fist of Mars
Zone of the Enders: the Fist of Mars

Gaphisme

Tout d'abord, graphiquement, on est loin d'avoir en face des mirettes le plus beau jeu de la petite portable de Nintendo, tout du moins dans les phases de combat. En dehors de ces dernières, par contre, les artworks des différents personnages sont d'une grande qualité, et permettent d'apprécier encore plus le character design, qui s'avère excellent.
Zone of the Enders: the Fist of Mars
Zone of the Enders: the Fist of Mars

Bande-son

Après avoir entendu les musiques du jeu, je me contenterai de vous donner un conseil : Achetez-vous un casque!... et repassez-vous le Sound Test en boucle, particulièrement les pistes 13 et 16. (Je précise que sans casque, l'expérience est malheureusement très décevante).
Zone of the Enders: the Fist of Mars

Combats

Le système de combat est de prime abord classique pour un T-RPG. Cependant, une innovation de poids vient apporter un vent frais bienvenu au gameplay. Baptisé IBS (Interactive Battle System), ce système permet au joueur de prendre le contrôle des mechas lors des phases d'attaque (visée) et de défense (esquive). Pour ceux qui sont radicalement allergiques au temps réel pendant les batailles, il est même possible de désactiver cette option. La customisation des mechas est basique mais a le mérite d'exister, en plus du classique passage de niveaux.

Scénario

Passons au meilleur point du jeu: intrigue politiquo-militaire sur fond de terrorisme et de recherches scientifiques, l'histoire utilise les meilleures ficelles de la littérature pour entretenir le suspense et faire naître la tension chez le joueur. Konami a même tout prévu pour aider ceux qui ne sont pas familiers avec la SF, en incluant un lexique, ainsi qu'une biographie de tous les personnages et un descriptif de l'ensemble des mechas.
Avant d'exposer brièvement l'intrigue, je tiens à vous signaler que les phases de dialogue occupent au bas mot près de 80% du jeu. Certains joueurs pourraient ne pas s'en accommoder. Malgré tout, les dialogues restent toujours vivants : tantôt tristes, tantôt hilarants ; émouvants parfois, et les phases d'action y sont très bien intégrées.
En ce qui concerne l'histoire proprement dite, sachez que le héros se nomme Cage Midwell. Âgé de 17 ans, il a été abandonné à sa naissance à bord d'un vaisseau-cargo, le Bonaparte III. Il a ainsi passé toute son enfance sur le vaisseau, élevé par l'équipage. Au moment des faits, il est devenu mécanicien sur le cargo. Malgré son comportement solitaire, il est parvenu à se faire un ami, Ares Enduwa, qu'il a rencontré dans l'une des salles du vaisseau alors qu'il jouait du piano. Pour compléter le triangle des personnages principaux, il ne manque plus que Myona Alderan, jeune clandestine trouvée par Cage dans les soutes. C'est justement au moment de cette rencontre que le Bonaparte III est attaqué par un mécha inconnu. Juste avant l'explosion du vaisseau, Myona emmène Cage à bord d'un mecha inconnu, le Testament, leur permettant ainsi d'échapper à un funeste destin. Leurs soucis ne font en fait que commencer, étant donné que leur assaillant s'en prend maintenant à eux et les force à atterrir en catastrophe sur Mars. Ce n'est que le début d'une longue série de péripéties et autres retournements de situation. Mon introduction de l'histoire vous a certainement semblé un peu brouillonne, mais j'étais partagé entre le désir de faire partager ma passion de la SF et la volonté de rendre mon discours accessible à tous. Ne vous inquiétez pas outre mesure, l'ensemble de la narration s'effectue dans un français d'assez bonne facture. Seul petit bémol : l'obstination des traducteurs à vouloir écrire "tord" au lieu de "tort". Mais rien de grave...

Durée de vie

C'est à peu près celle d'un bon livre. Ce jeu, d'ailleurs, doit être pris comme tel.
Votre première expérience sera à jamais la plus marquante. Si vous appréciez comme moi la beauté de l'éphémère, ne gardez pas ce jeu après l'avoir terminé : tôt ou tard, vous auriez envie d'y revenir et vous seriez déçus. Cependant, plutôt que de vous en séparer à l'aveuglette dans la première boutique venue, essayez de l'offrir (ou de le vendre si vous êtes à sec) à un ami. Il vous sera éternellement reconnaissant de l'expérience que vous lui aurez permis de vivre.

29/08/2002
  • Un scénario monumental
  • Un roman dans votre GBA
  • Un design global qui tutoie le génie pur
  • Certains détesteront ce jeu
  • C'est difficile de décrocher
  • Il faut changer les piles
10

GRAPHICS 5/5
SOUND/MUSIC 4.5/5
STORY 5/5
LENGTH 0/5
GAMEPLAY 4.5/5
Zone of the Enders: the Fist of Mars > Commentaires :

Zone of the Enders: the Fist of Mars

10
6.5

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
16 commentaires
Yaone

le 09/02/2018
6
Je commence et, arrivée à la première bataille, je vois qu'il n'y a pas de tutorial. Ok, je n'ai pas de manuel, je vais faire au feeling (flemme de chercher comment ça se joue). Heureusement que le gameplay est assez simple à prendre en main. Juste le temps de comprendre à ma première attaque qu'il faut avoir l'ennemi dans son viseur pour le toucher (chose que j'ai trouvée assez chiante) et à la première attaque de l'ennemi qu'il faut tourner en rond pour éviter ses tirs. Et hop easy jusqu'à la fin, je ne sais même pas ce qu'il se passe si une de mes unités est détruite (j'ai appris vers la fin du jeu que c'était possible de le désactiver, un peu tard XD).
Sinon l'histoire est vraiment cool, même si la traduction française gâche un peu, d'ailleurs le traducteur ne sait pas écrire "avoir tort"... Ou alors il est tordu...
Bref, en résumé un petit jeu sympa et court, mais longuet sur les combats.
Bahamut-Omega

le 02/09/2015
6

J'ai finis Zone of the Enders: the Fist of Mars sur GBA en 15-20 heures environ.

C'était sympa mais sans plus. Le gros point fort du jeu vient surtout de son univers Zone of the Enders très riche et de ses personnages "Evangelionesque" . Le scénario se laisse suivre, mais est gâché par la traduction française calamiteuse.

Le gameplay est assez pauvre, à quelques exceptions, c'est un peu le Super Robot Taisen des années 90 du pauvre, la difficulté en moins. Pas de map ni de robot à l'échelle et donc une gestion très minimaliste du terrain, la faute au grande variation de taille des robots. Une gestion du moral/spirit assez rudimentaire, quand on tue un ennemi on gagne 5 points, plus on a de points plus on peu exécuter des attaques puissantes.

En terme de gestion hors combat on peu juste améliorer avec de l'argent les LEV (les robots produits en séries). Ainsi qu'un équilibrage entre force et précision, et défense et esquive pour les LEV et les OF (les robots uniques).

En combat, dans les choses inédites au jeu, on a la possibilité d'activer ou de désactiver des phases de visées et d'esquives. Si l'on choisis de faire sans, ce sont des statistiques qui sont pris en compte (façon SRT). Et avec les scènes, c'est notre dextérité qui détermine l'issue de l'affrontement.

Et durant les mission, on peut parfois essayer d'atteindre un terminal pour télécharger de nouvelles armes pour les OF qui seront dispo après la mission, ce qui complique légèrement l'objectif de mission. Ou choisir de s'en passer et éviter les risques.

En résumé, c'est un jeu assez court mais qui ravira plus les fans de Zone of the Enders pour le complément scénaristique qu'il apporte, que de T-RPG.


david06

le 05/04/2015
7
Fini en une quinzaine d'heure
je l'avais commencé il y a quelques années puis abandonné à cause du système d'esquive
puis j'ai décidé de le reprendre et ayant mieux utilisé le gameplay, je suis parvenu à la fin
Il me reste une histoire et des musiques très agréables et des persos intéressant même si on échappé pas aux clichés
Par contre le jeu est au final court et assez facile
maxff9

le 18/03/2015
6
Fini Zone of the Enders : Fist to Mars sur GBA.

En terminant ce jeu, je pense avoir fait toutes les œuvres en rapport avec cet univers (les deux jeux PS2, les OAV et la série animée). Le jeu en lui-même est plutôt pauvre. Il s’agit d’un tactical très simpliste. Tout le jeu se découpe en missions qui débutent par des dialogues, ensuite vient une bataille et enfin des dialogues. Les missions sont entrecoupées de l’écran de gestion et c’est là que ça fait mal. La customisation est vraiment naze, on peut monter les HP de nos unités (mais pas toutes car certains le font automatiquement), la puissance des attaques et choisir entre un set Esquive/Défense ou Puissance/Précision. Perso j’ai tout mis en Esquive/Précision. La seule originalité du jeu sont les phases d’attaque, outre les scènes d’attaques très réussies, il y a la visée manuelle. On a un genre d’écran avec un réticule qu’on doit amener sur l’ennemi qui bouge. Faut vraiment le faire pour rater sa cible… La même chose survient lorsqu’on se fait attaquer, mais ça m’a semblé beaucoup plus dur d’éviter. Etrangement, le jeu propose de désactiver toute cette partie (ce que j’ai fait). Les unités attaquent/esquivent donc comme dans n’importe quel tactical classique avec un certain pourcentage de réussite. Bref le contenu est puant mais le jeu s’en tire grâce à un scénario et des persos vraiment bien travaillés. Je ne m’attendais pas à ce que le scénario soit aussi mature et sombre. De plus je trouve que ça correspond bien à ce qui est développé dans les autres œuvres. Y a quand même un truc lourd : les fausses morts. Souvent on croit qu’un mec est mort dans une explosion avec son unité et puis il revient genre il s’est rien passé alors baston !

+ Personnages
+ Scénario et univers
+ Animation des attaques

- Gameplay très minimaliste
- Trop facile (en retirant la visée/esquive manuelle)
- Des morts qui sont pas morts

Moonset

le 28/12/2011
Edité le 28/12/2011
7_5
Une super histoire. Un gameplay à jeter.
Slash

le 20/05/2010
Edité le 24/10/2010
9
Je viens de finir le jeu et je me demande comment j'ai pu passé à coté de cette merveille

+le coté SF
+une ambiance de folie
+le design du jeu
+le design des personnages
+des musiques très touchantes pour certaines
+le nombre de personnage travaillé est surprenant
+le scénario en général

+- les combats sont sympathiques mais faciles

-les graphismes pourrait être meilleur
-le jeu pas entièrement traduit et quelques erreurs
-plusieurs fois les mêmes boss

petits conclusion : ce jeu m'a surpris par ses rebondissement même si certaines fois c'était moins intenses, en tout cas de mon coté. Je considère ce jeu comme une sorte de Xenogears portable.

(+mon premier jeu Konami que j'aime)
j'ai eu le même effet que skies of arcadia "pourvu que ça se termine jamais "
Link80000

le 31/03/2010
8

Trés belle histoire, mais conbat un peu chiant.


Bao

le 16/02/2010
Edité le 25/08/2010
5
J'avais touché à cet épisode car c'était indiqué "Tactical" et surtout "Zone of the Enders" ! J'avais vite déchanté, pourtant l'histoire était sympa, mais il était affreusement mou dans sa mise en scène et ses affrontements (chiants et long au début, et ça vire au shoot'em'up passé un cap de l'histoire, quand on récupère ZE unité). Mais les méchas quoi !
Tompouce

le 23/01/2010
4
Un petit jeu, un peu rébarbatif au niveau du challenge proposé.
Dommage l'histoire n'est pas à jeter!

Au passage je recommande chaudement ZOE 2 sur PS2, une jeu absolument splendide!
Kenshiro

le 01/09/2008
4
un bon scenario, mais les combats se ressemble trop
57 active users (0 member, 57 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8 © Force 2020 - Legal Mention
Webmaster : Medion