bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Castlevania: Harmony of Dissonance > Articles > Review

Castlevania: Harmony of Dissonance

arpg gba europe
Castlevania: Harmony of Dissonance
Après la défaite de Dracula par Simon Belmont, la paix est revenue. Juste Belmont, le dernier descendant se voit remettre le fouet "tueur de vampires" pour ses grandes capacités au combat. C'est alors que son ami, Maxim, part pour un voyage de perfectionnement. Deux ans plus tard, Maxim revient voir Juste. Salement amoché, il lui révèle que leur amie d'enfance Lydie s'est fait enlever mais étrangement, Maxim a tout oublié de son voyage. Seul le kidnapping lui est resté gravé en mémoire. Serait-ce le choc psychologique ? Toujours est-il qu'il conduit Juste jusqu'à un château ou serait détenu la belle. Mais ce château n'apparaît sur aucune carte. Serait-ce le château de Dracula ? Cela tomberait bien (si on peut dire !) car Juste devait retrouvé les reliques du comte. Maxim retrouvera-t-il la mémoire ? La bête (et oui ! "La belle et la bête" Ah, ah... euh bref) occupe-t-elle les lieux ? Quand vais-je arrêter de dire des conneries (houlà, ça c'est impossible je pense !!)?

Ce volet des Castlevania se rapproche dans le principe du fabuleux Castlevania : Symphony of the Night sorti sur Playstation et Saturn, ainsi que du Circle of the Moon. Un château à visiter, des monstres à tuer et des boss. Pour vous aider à vous repérer dans ce foutu bordel, une carte, accessible en appuyant sur Select, est consultable à tout moment. Sont repérés dessus, les pièces de sauvegardes ainsi que les téléporteurs. Par contre, le marchand n'est en aucun cas indiqué. Comme dans Circle of the Moon, les zones déjà visitées sont sur fond bleu (ou vert). Mais rien ne vous empêche d'y retourner une fois certains pouvoirs acquis histoire de trouver quelques objets utiles.
Castlevania: Harmony of Dissonance
Castlevania: Harmony of Dissonance
Castlevania: Harmony of Dissonance

En parlant des items, certains augmentent vos caractéristiques. C'est le cas des armes et autres armures que l'on trouve soit sur les cadavres des monstres ou chez le marchand. Il existe aussi des fioles qui augmente le nombre max de HP, MP ou de cœurs. Vous devez le savoir si vous avez joué à un Castlevania, ces cœurs servent à utiliser l'arme secondaire mais j'y reviendrai plus tard. Viennent ensuite les potions et autres produits curatifs. Durant votre périple, vos points d'expériences augmentent suivant les ennemis éliminés vous rendant plus fort et plus résistant. Vous trouverez aussi ces fameuses armes secondaires (utilisables en faisant Haut+A). Elles peuvent recevoir un attribut magique. Si dans Circle of the Moon, ce sont des cartes que l'on combinait pour obtenir différents pouvoirs, ici ce sont des livres qui rendent vos croix, poignards et autres bibles plus puissants. Ainsi l'eau bénite et le livre du vent à pour effet une pluie d'eau mais si elle est combinée avec la glace, elle se transforme en vague. Ces magies consomment votre barre de MP mais pas votre réserve de coeur. Inversement, les armes seules utilisent un nombre de cœurs définis. Bref, tout cela est bigrement utile surtout contre les boss. Car certains gardent des reliques ou des accessoires-clés de votre progression. Car même si la "visite" du château est libre, certains passages demandent une aptitude spéciale (le double saut par exemple) que vous donnent les reliques ou certains interrupteurs à enclencher. On retrouve donc le principe de Circle of the Moon, même si j'ai l'impression que l'on fait plus d'allers-retours que dans ce dernier. C'est bizarre mais c'est le sentiment que j'ai.
Castlevania: Harmony of Dissonance
Castlevania: Harmony of Dissonance
Castlevania: Harmony of Dissonance

Techniquement

On a droit à du très bon. Les graphismes tout d'abord. Supérieurs à ceux de Circle of the Moon (légèrement) mais restent dans le même esprit. Glauques et sordides, ils ont néanmoins l'avantage d'être bien moins sombres que dans l'épisode précédent. Autant dire que ce n'est pas un mal et que le tout gagne en clarté nous laissant profiter les détails des différents décors. Sous-terrains éclairés par la lave, aux toits éclairés par le soleil, salles royales aux douves, il n'y a pas à dire, les décors assurent un max. Les monstres sont aussi très travaillés mais ce sont les boss qui sont excellents (tout comme l'étaient ceux de CotM). Impressionnant, ils ne sont pas trop coriaces (à l'inverse de CotM... argh le squelette enchaîné au mur !!). Enfin, Juste est très classe et c'est vrai qu'il a un air de Dante (Devil May Cry) avec les cheveux longs. C'est surtout ses fringues qui donnent cette impression car, au niveau visage, c'est Alucard qui lui ressemble le plus. Il suffit de voir les superbes arts lors des phases de dialogues pour s'en convaincre. Au niveau animation, c'est bien plus fluide que CotM autant dans les mouvements de Juste que dans le scrolling. On notera juste que Juste (houlà, ça fait désordre !!) ne possède pas de position particulière lorsqu'il pousse un objet. C'est pas grave, c'est un détail largement atténué par les effets spéciaux que dispense le jeu.
Castlevania: Harmony of Dissonance
Castlevania: Harmony of Dissonance
Castlevania: Harmony of Dissonance

Bande-son

Par contre niveau son, c'est moins la joie. Si certains bruitages restent honnêtes surtout grâce aux voix digits lors des magies, les musiques sont très quelconques. Surtout face aux somptueuses compositions de CotM. De même, leur qualité sonore n'est pas super. Quand on sait que c'est la même équipe qui a sorti Castlevania : Symphony of the Night, c'est bizarre. Surtout que la GBA peut faire des miracles (aaaah la musique d'intro de CotM et ses chœurs !!!).
Castlevania: Harmony of Dissonance
Castlevania: Harmony of Dissonance
Castlevania: Harmony of Dissonance

Gameplay

Niveau prise en main, c'est du tout bon. Les gâchettes servant à faire des accélérations avant-arrière aisément (cf Symphony of the Night), on prend un plaisir excellent à diriger Juste. De ce côté-ci, c'est du tout bon (oui je le répète souvent !) et autant que cela reste dans la tradition Castlevania. Pour finir, la durée de vie. Je le dis, ce Castlevania est (trop ?) facile. Même si les châteaux occupent une bonne surface, la faible résistance des ennemis rend le jeu un peu plus court que CotM (c'est mon impression). Bon c'est vrai qu'il y a 2 fins (une pour chaque château !) mais bon ! Au moment où j'écris ces lignes, je n'ai eu que la fin A mais cela ne durera pas longtemps. Pour prouver le faible niveau de difficulté, je ne suis mort qu'une seule fois au contraire de CotM où je ne compte plus le nombre de fois où j'ai mordu la poussière :) ! Un mode supplémentaire se débloque une fois le jeu fini (du moins le château A), c'est le "Boss rush mode", où on combat les boss les un après les autres. J'y ai pas vraiment joué donc je ne sais pas si on gagne quelque chose à la fin.

Après avoir écrit ces lignes, j'ai fini le jeu à 200% (100% pour chaque château). Conclusion : rien ne change à mon avis sauf qu'il y à 3 fins (1 pour le château A et 2 pour le B). Pour finir le B, il faut avoir toutes les reliques de Dracula que la n°8 est dans un passage secret (une aide ? Il se trouve à côté du point de sauvegarde. J'ai dit à côté et pas au-dessus). Voilà, c'est tout ! Ah si ! En finissant le B, on accède au "Sound Test"!
Castlevania: Harmony of Dissonance
Castlevania: Harmony of Dissonance
Castlevania: Harmony of Dissonance
Pour finir, ce jeu est très bon, superbe même. Le conseiller est, je pense, une bonne chose même si ce jeu est trop facile. Ceci dit, cela peut être une qualité. Donc beau, bougeant bien et ayant des musiques correctes, encore un bon Castlevania sur GBA... encore un bon jeu sur GBA tout court.

22/10/2002
  • Techniquement très bon
  • 3 fins dispos
  • L'esprit de Castlevania Symphony of the Night
  • Trop facile
  • La musique, bof
  • Dracula vraiment nul
7

GRAPHICS 4/5
SOUND/MUSIC 3/5
STORY 4/5
LENGTH 3/5
GAMEPLAY 3.5/5
Castlevania: Harmony of Dissonance > Commentaires :

Castlevania: Harmony of Dissonance

7
7

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires eswiiu [0]
26 commentaires sur Game Boy Advance
Golden Leaf

le 26/08/2019
8_5
Mon épisode préféré - peut-être parce qu'il a été mon premier : avec le recul, je reconnais qu'il ne fait que répéter l'excellente formule de Symphony of the night. J'ai particulièrement apprécié que le héros soit armé d'un fouet, l'ambiance générale, la fluidité intelligente de la progression. Cela plaira à beaucoup de joueurs, assurément !
Yaone

le 15/04/2018
6_5
Un petit Castlevania bien sympathique, mais beaucoup trop facile (j'ai halluciné sur la facilité que j'ai eu à battre le dernier boss...).
Cela dit, l'exploration reste cool.
Riskbreaker

le 16/04/2017
6
Si pas mal de défauts importants sont présents, comme un aspect sonore désagréable, une quasi absence de difficulté et un level-design en demi-teinte, Harmony of Dissonance arrive tout de même à nous offrir quelques heures de plaisir, avec une réelle apogée en fin de partie, comme seuls les metroidvaniasavent le faire. Un bon titre, sans nul doute, mais qui reste clairement dans l’ombre de ses grands et petits frères.
Popolon

le 26/06/2013
8
Rien à dire de particulier sur ce CasTlevania : il est graphiquement très agréable, l'animation est très détaillée, la bande-son est tout à fait honorable (bien que moins marquante que les autres épisodes auxquels j'ai pu m'essayer) et la jouabilité exemplaire. Niveau scénario, On nous présente le petit-fils de Simon Belmont dans une sorte de suite à Simon's Quest. C'est un peu convenu, il n'y a pas beaucoup de rebondissements et la fin est assez expéditive.
Ce fut un réel plaisir de parcourir à nouveau CastleVania, cette fois-ci en mode exploration ; et on ne m'enlèvera pas de la tête que la source d'inspiration de Konami pour tous les CastleVania "à la Symphony of the Night" est leur Maze of Galious de 1987 !
Un très bon épisode, efficace mais pas incontournable.
faust

le 12/12/2012
6
Du bon CASTLE, mais effectivement bien trop facile, ca ira pour cette fois.
Shinji

le 07/03/2012
6
Un petit Castlevania bien sympathique qui fait un peu charnière pour les futurs épisodes GBA.

Dommage qu'il soit plombé par une facilité indigne de la série!!!
heavenly

le 23/10/2011
7
Mieux maîtrisé que son prédécesseur ce Castle assure !
Yahiko

le 22/11/2010
Edité le 07/05/2014
6
Un poil mieux que Circle of the Moon mais toujours moins bon que Symphony of the Night. Une sorte de clone en moins bien. Réjouissant mais toujours pas inoubliable.
Zak Blayde

le 27/08/2010
6
Sympathique opus mais pas inoubliable. Le système de jeu est encore incomplet, entre les épisodes classiques et les "RPG" like.

Mais un fan de la série devrait se le faire.<
Bao

le 16/02/2010
Edité le 16/02/2010
8
Fait dans le même pot que Circle of the Moon, en un peu mieux. Classique mais efficace.
71 active users (0 member, 71 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8 © Force 2021 - Legal Mention
Webmaster : Medion