bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Digital Devil Story: Megami Tensei > Articles > Review
Voir aussi

Digital Devil Story: Megami Tensei

drpg nes japon
Digital Devil Story: Megami Tensei
Goddess Reincarnation !
C'est à peine quelques jours après la sortie de la version de Telenet que celle de Namco débarque sur Famicom. Ils ne le savent pas encore mais ils détiennent là le premier épisode de la grande franchise Megaten, et surtout un précurseur à bien des égards pour le monde du RPG japonais. A l'époque, peu sont les RPGs japonais à prendre la voie de la vue subjective typiquement américaine (Square propose également un très réussis Cleopatra no Mahô à la même époque), préférant la vue de haut instaurée par des jeux comme Hydlide, Dragon Slayer ou Dragon Quest. Namco a donc choisis de copier Wizardry et de s'approprier la vue subjective pour intensifier le côté Dungeon RPG du gameplay.

Digital Devil Story

On retrouve plus ou moins l'histoire d'origine de Digital Devil Story, celle que l'on connait par coeur si l'on a déjà lu le bouquin, vus l'OAV et joué a la version de Telenet. Nakajima est un jeune programmeur qui a créé un programme pour invoquer les démons, ce qui l'amènera a les appeler et les faire remonter a la surface de la terre. Nakajima devra alors partir a Daedalus pour exorciser tout ça. Il sera armé de son programme d'invocation des démons et aidé par son amie Yumiko pour empêcher Loki et ses amis d'envahir le monde. Évidemment et une nouvelle fois, Nakashima est la réincarnation du Dieu Izanagi et Yumiko est quant à elle la réincarnation de la déesse Izanami. Le joueur est envoyé dans un univers ou vivent démons et créatures mythiques. On combattra alors le grand Loki, mais aussi Seth et Lucifer.
Digital Devil Story: Megami Tensei
Digital Devil Story: Megami Tensei
Digital Devil Story: Megami Tensei

Digital Demoniac Gameplay

DDS est un Dungeon RPG pur et dur. Tout en vue subjective, vous commencez le jeu dans une aire calme qui vous permet de faire des achats, se soigner, fusionner des démons, etc... Vous n'avez plus qu'à vous frayer un chemin pour suivre le parcours tortueux que nous ont proposés les développeurs. Mais pas d'inquiétude, deux cartes bien utiles sont en la possession du joueur. Vous traverserez divers régions dont le Valhalla pour finir à l'Infinie. Durant votre périple vous croiserez (rarement) des vendeurs et des soigneurs, qui vous aideront si vous avez de l'argent. Megami Tensei sur Famicom n'est pas très pratique, car vous devrez passer par beaucoup de menus différents pour faire vos actions, à cause du peu de bouton que possède la manette de Nintendo. Avant que ce principe n'apparaisse dans les Dragon Quest et bien avant que Pokémon existe Megami Tensei permettais de capturer des démons pour les ajouter a votre équipe. Et c'est la chose la plus primordiale dans ce jeu sans quoi vous n'aurez personne d'autre que vos 2 héros pour combattre.
Pendant un combat vous aurez quatre options : Frapper, parler, s'échapper ou activer le mode auto (très pratique pour les level up car fais attaquer les combattants très rapidement)
L'option parler retient toute l'attention. Elle vous permet de pactiser avec le démon, via plusieurs options. Soit vous décidez de le capturer et là vous aurez besoin de répondre a ses sollicitations (bien souvent de l'argent), ou bien vous essayer de le faire arrêter le combat pour être tranquille (marche a tout les coups si vous possédez un démon de la même race que votre ennemi).
Une fois le démon capturé grâce a votre ordinateur (le même qui les a tous réveillé au début du scénario), vous pouvez le placer dans votre équipe (6 au maximum dont vos deux héros) et le faire combattre. Mais il faut savoir que le démon capturé ne montera jamais de niveau, il ne gagne pas d'XP, ne peux pas équiper d'items et le seul moyen d'en avoir des plus fort est de capturer tout au long du jeu des démons de niveaux progressivement plus haut. Vous pouvez aussi vous rendre dans un sanctuaire pour fusionner deux démons, qui aura souvent pour conséquence de créer un démon bien plus fort. Au sanctuaire vous verrez avec quelle race de démon ils peuvent se fusionner.
La difficulté du jeu est titanesque, Ce n'est pas que le gameplay est mal géré car au contraire on comprend tout très vite et sans soucis. Non ce qui est pénible c'est que les ennemies rencontrés sont toujours immensément fort et qu'ils peuvent très bien anéantir votre équipe en un coup. Il y a des passages frustrant au possible, comme le passage dans la lave qui en plus de proposer des ennemies très costaud vous fais perdre de la vie a chaque pas. Maintenant si vous êtes patient vous prendrez la mort avec plaisir car dans ce jeu elle n'est pas une faiblesse. En mourant vous n'aurez pas de Game Over mais vous vous retrouverez sur la péniche de Charon a choisir si oui ou non vous souhaitez recommencez au tout début en conservant vos statistiques durement acquises. Autre problème, le jeu ne propose pas de système de sauvegarde, mais juste des passwords (assez lourdingues en plus). Du coup, chaque fois que vous recommencez une partie vous recommencerez le jeu au début du donjon, avec vos statistiques de votre dernière partie.
Digital Devil Story: Megami Tensei
Digital Devil Story: Megami Tensei
Digital Devil Story: Megami Tensei

Digital Technical Tuerie

Graphiquement, c'est de la Famicom, il ne faut donc pas s'attendre à des prouesses. Néanmoins, c'est plutôt jolie (bien que très sombre) et assez fluide pour ne pas déranger. Le design des démons (de Kitazume Hiroyuki et Iuyama) est assez réussis et certains parviennent vraiment à impressionner. La musique que l'on doit à Tsukasa Masuko est d'une classe folle, malgré la qualité midi incontournable les mélodies sont réussies et insufflent un vrai charme à l'ambiance.
Digital Devil Story: Megami Tensei
Digital Devil Story: Megami Tensei
Digital Devil Story: Megami Tensei
Mon avis personnel sur ce jeu sera le suivant : Il fais partie des meilleurs jeu de la Famicom, et est sans aucun doute l'un des plus prenant des Dungeon Rpg existants, de part son ambiance unique et aussi son système de capture de démon révolutionnaire en son temps. Mais la difficulté est clairement trop rebutante pour le joueur occasionnel, et même le pro sera déstabilisé et abandonnera à un moment ou un autre...
Les mots de la fin :
Durdur mais bonbon pour un premier épisode.
La version FOMA900i possède quelques différences par rapport à la version Famicom. Notamment un automapping, un level design bien meilleur, quelques différences dans les statuts, une sauvegarde à la place des passwords, etc...
Et en Septembre 2005, une version pour les mobiles W21K, W31K, W32K, et A1403K basé sur la précédente version fait surface pour 525 yens. C'est une version grandement améliorée au niveau graphique (plus beau que le remake Super Famicom) et avec une save disponible partout.

20/07/2004
  • Du Dungeon RPG pur et dur, pas de mélange de genres inutile
  • L'ambiance mystique
  • Le système de capture et fusion de démons
  • Plein de détails qui renforcent le gameplay
  • La difficulté ingérable
  • Un scénario qui ne se développe pas
7

GRAPHICS 3.5/5
SOUND/MUSIC 4.5/5
STORY 3/5
LENGTH 3.5/5
GAMEPLAY 4/5
Digital Devil Story: Megami Tensei > Commentaires :

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
0 commentaire
Aucun commentaire

Digital Devil Story: Megami Tensei

commentaires

fm [0] mob [0] msx [0] nes [0] pc88 [0] x1 [0]

125 active users (0 member, 125 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8 © Force 2021 - Legal Mention
Webmaster : Medion