bandeau
avatar Guest
Login|Inscr.
sign
fiche

Might & Magic VII: For Blood & Honor > Articles > Review

Might & Magic VII: For Blood & Honor

crpg pc europe
Might & Magic VII: For Blood & Honor
Il y a des séries de jeux de rôles PC qui sont adulées par les puristes du jeu de rôles. Might & Magic de Jon Van Caneghem en fait partie et le septième épisode possède notamment une certaine aura parmi les fans. Sorti en 1999, ce titre a t-il révolutionné la saga ?

Une histoire dans un monde de fantasy

Le jeu se déroule dans le monde bien connu d'Enroth, qu'on a déjà pu parcourir dans toute la série des M&M, ainsi que dans les Heroes of Might and Magic. Cette fois-ci, comme dans Heroes III, c'est Erathia qu'on pourra parcourir, et les intrigues politiques seront de mise.
Au lancement du jeu s'offre à nous une bonne vieille cinématique, plutôt jolie pour l'époque. Celle-ci nous lance tout de suite dans une intrigue qui ne sera développée que bien plus tard dans le jeu. Deux groupes d'aventuriers qui se sont plus tôt combattus, font leur rapport à leurs chefs respectifs. Les premiers, un groupe d'orc, raconte leur attaque sur le campement du groupe elfique. Malgré la lâcheté de leur attaque, les orcs ont du fuir (mais ils changent un peu les détails pour leur seigneur), et ils se sont donc réfugiés derrière un rocher. Cette scène se déroule sur une plage, et les deux groupes voient soudainement leur combat interrompu par des créatures étranges qui sortent de l'eau. Ceux-ci ressemblent à des hommes-poissons, et ils portent autour du cou un cube noir.
Might & Magic VII: For Blood & Honor

De nouveaux aventuriers

Une fois cette scène d'introduction plutôt mystérieuse passée. On arrive sur le menu du jeu. Un clic sur "nouvelle partie", et apparaît l'éditeur de personnages, un élément primordial dans les Jdr PC. Celui-ci est très complet. On a le choix pour créer ses 4 personnages entre 4 races : humain, elfe, nain, orc. Ensuite, on a le choix entre une multitude de classes, compétences, face set, et voix qu'il faut leur attribuer. Enfin, l'éternelle attribution des points de caractéristiques à disperser dans chaque perso. Après avoir créé son équipe d'aventuriers, on peut assister à une autre cinématique. Celle-ci montre des aventuriers se promenant dans une forêt, et découvrant les macabres vestiges d'autres aventuriers morts. Un homme annonce ensuite l'ouverture de la chasse au trésor de l'île d'Emeraude, dont la récompense est le château d'Harmondale.
Might & Magic VII: For Blood & Honor

Techniquement un peu faible

Le jeu affiche des graphismes un peu fades et pixellisés, même en relativisant par rapport à l'époque de sortie. Le jeu se présente sous une vue à la première personne, comme dans tous les épisodes de la série, Avec une fausse 3D très anguleuse et des persos en 2D à la Daggerfall. Les personnages/créatures sont très peu animés (une animation de mouvement, une animation de coup et une animation de dégât). Niveau musiques, les malheureux possesseurs d'une version originale française du jeu pourraient avoir la surprise de ne pas avoir de thèmes musicaux. En effet, à cause d'une erreur de série, vous devrez plutôt vous tourner vers la version coffret du jeu (regroupant M&M5, 6 et 7). Ces thèmes sont très proches de ceux d'Heroes of Might and Magic 3, et se révèlent agréables. On ressent bien la présence de Rob King et Paul Romero, qui diffusent leur son mystérieux et aristocratique. Le jeu possède également quelques cinématiques assez réussies malgré la résolution d'époque. Deux vous introduisent au jeu et plusieurs s'offriront à vous au cours et en fin de jeu selon vos choix.
Might & Magic VII: For Blood & Honor

Un très bon système de jeu

Eh oui, techniquement le jeu est vieux mais le système de jeu n'est pas en reste car pour un rôliste, c'est un vrai plaisir de faire évoluer ses personnages dans M&M7. Vous pouvez apprendre des compétences dans des boutiques ou des guildes, ensuite pour les faire évoluer, il faut amasser de l'expérience, en réalisant des quêtes (principales ou secondaires), ou en battant des créatures. Une fois le nombre de points nécessaires rassemblés, vous devrez vous rendre dans une salle d'entraînement, où en échange d'une certaine somme d'argent, vous pourrez augmenter de niveau. A chaque niveau gagné, vous gagnez un nombre de points de compétences égal à ce niveau que vous pourrez répartir dans vos compétences. Ce n'est pas encore fini, pour passer du stade novice, à celui d'expert, de maître, puis de grand maître, vous devrez demandez à un maître de vous entraîner en échange de la somme demandée. Les pouvoirs magiques quand à eux sont très variés. La plupart sortent tout droit de Heroes III, comme les monstres d'ailleurs, et certains sont très sympas. De la classique boule de feu, à la pluie de météores, en passant par le sort de vol qui vous permettra de traverser les lieux à la vitesse du vent, vous aurez de quoi vous amuser. Les combats vous paraîtront difficiles au début, car ils demandent pour être gagnés beaucoup de stratégie de la part des joueurs. Vous pouvez vous battre en temps réel ou en tour par tour. Le temps réel sera réservé aux combats faciles tandis que le tour par tour sera utilisé dans les combats plus délicats.
Might & Magic VII: For Blood & Honor

De la politique de fantasy

Vous voilà lâché sur l'île d'Émeraude où vous aurez pour mission de retrouver quelques objets disséminés sur l'île dans le but de gagner ce concours. Ensuite, vous deviendrez donc les nouveaux seigneurs d'Harmondale, un cadeau empoisonné en fait, car après avoir dû nettoyer le château des gobelins et des rats, vous vous apercevrez que ce domaine est le centre des conflits entre elfes et humains. Vous voilà donc embarqué dans plusieurs conflits politiques, où vous serez bien obligés de choisir un camp. Tout le monde veut acquérir du pouvoir, et tous les moyens sont bons pour cela. Vous serez les bras de vos alliés, et vous gagnerez de l'importance au fur et à mesure de l'histoire. L'histoire principale du jeu est bien-sûr passionnante, mais en plus de cela, vous aurez le choix d'effectuer des dizaines et des dizaines de quêtes secondaires, que ce soit pour acquérir des titres (champion, druide, archimage...) qui vous permettront d'augmenter vos compétences, ou bien alors seulement obtenir de l'expérience pour augmenter de niveau et gagner plein d'or et d'objets magiques ! En plus de tout ça, pour compléter le tout, une des quêtes contient un jeu de cartes type Magic : The Gathering, très agréable.
Si vous êtes fans des jeux de rôles PC à l'ancienne, tels que Dungeon Master ou Elder Scrolls, vous serez séduits par Might Magic VII et passerez de très bons moments le long de dizaines d'heures de jeu. Malgré ses graphismes un peu datés, M&M7 est un fleuron du jeu de rôles sur PC. Sa difficulté et la patience qu'il demande pourraient vous rebuter au départ mais c'est en persistant qu'il vous délivrera la richesse de son contenu et de son ambiance.

19/04/2005
  • Une durée de vie impressionnante
  • Un système de jeu très travaillé
  • La création des personnages, très riche
  • Une intrigue politique passionante
  • Des dizaines de quêtes secondaires
  • Une liberté et un sentiment d'aventure au rendez-vous
  • Des graphismes plutôt pauvres
  • Un jeu difficile d'accès
10

TECHNIQUE 3/5
BANDE SON 3/5
SCENARIO 4.5/5
DUREE DE VIE 5/5
GAMEPLAY 4/5
Might & Magic VII: For Blood & Honor > Commentaires :

Might & Magic VII: For Blood & Honor

10
7

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
5 commentaires
Alban

le 14/02/2010
8
Encore un bon jeu de la même série !
Reprenant le concept de la série, avec un scénario un peu différent,
Bref encore de nombreuses heures de folie pour un bon jeu !
sethas
le 05/09/2006
8
Un RPG (et une série) d'un autre temps: un systeme de jeux (évolution des compétences et des persos) trés complet, de nombreuses quêtes et surtout l'abscence de la linéarité... Graphiquement c'était moyen pour l'époque et cela a pris un sacré coup de vieux, mais c'est en fait relativement secondaire. Bref pas d'esbrouffe technique comme dans nombre de softs récents (ou moins récent) mais un vrai jeux. C'est le contenu qui importe, pas le contenant...
juuhy
le 03/09/2006
7
plu bo ke le 6, plu complet, plu gran,mé il reste kan meme le petit frere. enfin, c un super jeu ki vou fera passé des moments enormes.
Zak Blayde

le 19/09/2005
10
Il y atrès peu de bug comparé à un Elder Scroll. En fait, le seul que j'ai jamais trouvé c'est celui de la quête où il faut voler un vase, très facilement corrigeable. Et puis c'est quoi cette note, c'est pas moi qu'ai choisi ça 78. MM7, il vaut au moins 90 ! Jetez vous dessus !
omnis
le 14/07/2005
3
C'est un bon jeu mais il y a trop de bugs !! Les quêtes qui foirent c'est pas cool.
63 connectés (0 membre, 63 invités, 0 anonyme)
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Mentions légales
Webmaster : Medion