bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Sorcerer's Kingdom > Articles > Review

Sorcerer's Kingdom

trpg md amerique
Sorcerer's Kingdom
L'apparence est trompeuse
Tombé par hasard sur ce Rpg méconnu lors de mes premiers pas avec l'émulation Megadrive (ouhhh c'est mal), je fus frustré car la Rom avait été mal dumpée et freezait au bout de deux petites heures de jeu. Malgré de nombreux essais avec d'autres Roms, ce jeu pourtant prometteur se refusait à moi. Puis finalement une Rom potable m'est passée entre les mains cette année, et j'ai enfin pu continuer ce jeu sorti en 1993 dont le début m'avait tant emballé. La suite tient-elle toutes ses promesses?

Je veux faire comme mon papa

Vous incarnez le jeune fils de Kanan, un aventurier réputé de la ville de Landale. Hélas, son père ne revint jamais de sa quête de destruction du mal, le laissant seul et désemparé. Mais avec l'age, notre jeune héros attrape le virus de l'aventure, et décide de suivre les traces de son père. Il se rend donc au château pour demander la permission au roi...
Bien aidé par la réputation de son père, elle lui est gracieusement accordé, le tout assorti des meilleurs encouragements (ça aide vachement ça) et d'une carte du monde (déjà mieux). Voila notre héros parti vers des contrées inconnues, bien décidé à éradiquer le mal (oui oui tout seul, c'est un héros), et à retrouver son père.
Sorcerer's Kingdom
Sorcerer's Kingdom
Sorcerer's Kingdom

Un jeu particulier

Lors du référencement du jeu dans le compendium, j'ai eu un énorme problème: "dans quelle catégorie le référencer?". En effet, si le principe de se balader à travers de villages en villages, de lieux en lieux, le tout agrémenté de rencontres inopinées avec une multitude de monstres fait penser à du Classical Rpg, le système de combat me l'a fait classer en tant que Tactical. En effet, à la manière d'un Grandia, on voit les ennemis à l'avance sur la carte, et une fois qu'on en touche un le mode combat se déclenche. Et la on choisit pour le tour le perso qui va jouer (on en a jusqu'à quatre) et tout se joue comme un traditionnel Tactical: zone de déplacement, choix d'action. Vous pourrez jouer un perso par tour (ça peut être toujours le même), alors que les ennemis jouent souvent tous, c'est assez rageant. Mais ce qui est vraiment surprenant, c'est la plupart des combats durent quelques dizaines de secondes, d'où la difficulté pour le classer, une sorte d'ancêtre des Arc The Lad en somme, avec des combats encore plus courts. Bien se placer est indispensable pour ne pas bloquer les personnages qui se trouvent derrière au début du combat, et une bonne utilisation des magies est conseillée.
Sorcerer's Kingdom
Sorcerer's Kingdom
Sorcerer's Kingdom

Y a aussi du Romancing Saga là dedans

pour le reste, presque que du classique. Les villages proposent leur lot de marchands, de ragots et les auberges pour sauvegarder et se remettre de ses blessures. Les lieux sont juste des labyrinthes peuplés de monstres, seule la recherche du chemin adéquat est ici nécessaire, point d'énigmes. Un des aspects sympathiques du gameplay est la possibilité de se téléporter à n'importe quel endroit déjà visité lorsqu'on se trouve en extérieur. Très pratique, car à chaque mission accomplie, le roi vous accordera un nouveau titre qui boostera sensiblement votre statut, se téléporter directement au château n'est donc pas de trop. En parlant du statut, sachez qu'il n'y a pas de points d'expérience ici, on gagne des caractéristiques à la fin des combats, comme dans les Romancing Saga. La fréquence de ces gains étant relativement élevée, on peut passer du temps pour bien faire progresser ses persos (seuls ceux qui ont joué gagnent quelque chose). Au final, le gameplay hybride du jeu m'a vraiment bien accroché et j'aime beaucoup le mélange.
Sorcerer's Kingdom
Sorcerer's Kingdom
Sorcerer's Kingdom

1992, ça se sent...

Le jeu date de 1992 au Japon, on ne peut que s'attendre au résultat qui se présente à nos yeux: ça a diablement vieilli. Le design est vieillot, la Megadrive n'est bien exploitée que parcimonieusement à travers quelques beaux décors et jolies magies, mais globalement c'est très moyen. En plus l'animation primaire donne vraiment l'impression que les héros se baladent avec un manche à balai dans le cul, mais bon... Les thèmes musicaux sont réussis, bien accrocheurs mais souffrent eux aussi d'une qualité sonore médiocre relative à l'époque (ho qu'elle est loin la maîtrise de Yuzo Koshiro sur Story of Thor). Le scénario est ultra-bateau et classique à souhait, mais le fait de résoudre d'abord des petites quêtes pour aider la populace, puis d'enchaîner sur une vraie quête en deux parties est plaisante, dommage que l'ensemble soit un peu gâché par une mise en scène "à la FF5", simpliste à souhait. La durée de vie est d'une grosse vingtaine d'heures, c'est honnête.
Sorcerer's Kingdom
Sorcerer's Kingdom
Sorcerer's Kingdom
Diable que le jeu a mal vieilli techniquement, et pourtant son gameplay unique m'a fait passer un très bon moment dessus malgré des défauts évidents. Un bon RPG pour la Megadrive, à essayer par ceux qui ne sont pas rebutés par la laideur.

22/07/2005
  • Des thèmes très accrocheurs
  • Une ambiance pure Heroïc-Fantasy
  • Système de jeu
  • A mal vieilli techniquement
  • Mise en scène digne d'une série France 2
6.5

GRAPHICS 2/5
SOUND/MUSIC 3.5/5
STORY 3/5
LENGTH 3.5/5
GAMEPLAY 4/5
Sorcerer's Kingdom > Commentaires :

Sorcerer's Kingdom

6.5

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
0 commentaire
Aucun commentaire
75 active users (0 member, 75 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8 © Force 2021 - Legal Mention
Webmaster : Medion