bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Der Langrisser > Articles > Review

Der Langrisser

trpg snes japon
Der Langrisser
Après un premier épisode réussi (Warsong sur Megadrive puis Langrisser sur Pc Engine), la série reprit du service avec Langrisser II sur Megadrive. Quelque temps plus tard un pseudo remake sorti sur Super Famicom (puis sur PC engine), sous l'étrange nom de Der Langrisser. Si l'ossature reste la même, de nombreuses modifications changent radicalement le jeu, le rendant encore plus intéressant. Le précurseur de ce que sera le gameplay des épisodes 4 et 5 (on oubliera le gameplay bizarre du 3...).

Des héros héroïques!

Tout commence fort normalement pour un RPG. Vous incarnez Elwin, le fils de Redin (ça ne vous dit rien? C'est le nom Jap de Garett, le héros du premier ;) ), et vous vous promenez paisiblement dans un village en compagnie de votre meilleur ami Hein (un jeune magicien un peu attardé) lorsque les troupes impériales débarquent. A la recherche d'une jeune fille prénommée Riana, ils décident de raser le village, mais bien évidemment comme tout bon héros nos compères décident d'en découdre et de protéger cette mystérieuse jeune inconnue blonde (détail très important). Tout ceci ne sera bien évidemment que le prélude à une histoire bien plus complexe, sur fond de guerres, de légendes et de déchirements.
Der Langrisser
Der Langrisser
Der Langrisser

On ne change pas une recette gagnante

Le jeu reprend ainsi les grandes lignes du système de jeu du premier volet. Peu de changements notables, et pourtant le jeu se révèle bien meilleur. Le jeu consiste toujours en une succession de combats entrecoupée de séquence de scénario. Mais la différence majeure se situe dans ces interludes, maintenant bien plus longs, mieux mis en scène et nous en apprenant vraiment sur la vie et la personnalité des divers protagonistes (même ennemis). Entre chaque scénario on a de plus une petite carte en mode 7 sur la quelle le héros se déplace automatiquement pour nous montrer à quel endroit du continent il se trouve. Vient ensuite le moment de se préparer adéquatement pour le combat à venir. On choisit toujours les troupes que l'on veut prendre pour chaque leader (parmi un choix bien plus grand et diversifié que dans le premier opus, de nombreuses nouvelles troupes faisant leur apparition), le placement des généraux et la gestion de l'équipement). Chose nouvelle, on peut acheter de l'équipement avant chaque mission et pour plusieurs partie du corps (arme, armure et accessoire). Et puis, on lance enfin ces fameux combats...
Der Langrisser
Der Langrisser
Der Langrisser

Un gameplay bien plus varié

Les combats se déroulent toujours selon deux phases: une allié et une ennemi. Vous jouez donc toutes vos troupes d'un coup et laissez ensuite le soin aux ennemis d'en faire autant. Un système que je n'ai jamais apprécié, car il incite a tout jouer sur un seul ennemi et annule tout intérêt d'entamer les ennemis la plupart du temps. Il faut toujours bien garder en tête que les leaders augmentent grandement les capacités combatives de leurs troupes si celles-ci sont placées dans leur zone effective. De plus si elles sont collées au leader a la fin du tour, elles récupèrent trois points de vie. La mort d'un leader équivaut à la disparition de ses troupes mais à une perte d'xp, je ne saurais donc que trop vous conseiller de tuer le maximum de troupes possibles et de ne vous précipitez sur un leader que dans une situation critique (ou au dernier scénario bien sur, l'xp ne servant plus à rien). Les situations et les stratégies utilisées se retrouvent décuplées grâce à l'ajout des nouvelles troupes, il faut tenir compte de toutes les nouvelles prédominances et des spécificités de chacune. Même constat par l'apport de nombreuses nouvelles magies, et celles-ci sont disponibles pour bien plus de leader. De plus il n'y a plus un énorme déséquilibre entre les leaders et les troupes. Il en ressort des combats bien plus intéressant, même si toujours aussi ardus, mais tout cela compensé par la sauvegarde disponible à tout moment, une bénédiction. A la fin de chaque mission on gagne de l'argent en fonction du nombre de troupes occies, d'où l'intérêt encore de tuer tout ce qui traine ^^.
Der Langrisser
Der Langrisser
Der Langrisser

Choisis ton camps camarade!

Le jeu propose toujours de choisir le chemin de développement de chaque personnage. A chaque niveau 10 atteint, vous pourrez choisir entre deux chemins, et ce plusieurs fois (3 à 4 fois selon le chemin, pour un total d'une douzaine de classes disponibles!). Alors évidemment il faut bien réfléchir ses diverses promotions pour avoir des troupes complémentaires et des classes de tout type donc on n'est pas totalement libre (imaginez une armée composé uniquement de magicien avec des archers -_-), mais cette pseudo liberté est assez jouissive. Mais là ou Der Langrisser se distingue clairement de son prédécesseur, c'est le scénario à chemins multiples. Selon vos actions lors de combats clés, vous aurez la possibilité de rester du coté de la force ou de passer du coté obscur, avec dans chaque branche encore la possibilité de choisir sa voie. Si une soluce est indispensable pour bien savoir les pré-requis de chaque chemin (point nettement amélioré dans le 4), cet aspect augmente fortement l'intérêt du jeu et sa "replay value". Le scénario est sinon assez classique, mais ce dernier point le rend totalement intéressant.
Der Langrisser
Der Langrisser
Der Langrisser

Le design, toujours le point fort

Si Der Langrisser est franchement bien plus beau que son prédécesseur, on peut émettre quelques réserves quant à sa qualités graphiques et esthétiques. Au revoir le style SD de Langrisser II, et bonjour un style plus réaliste. Mais vu la taille des personnages, je trouve ce choix dommageable, c'était bien plus mignon avant. Le design des personnages est évidemment toujours au top, c'est vraiment la marque de fabrique de la série. Les graphismes sont simples, et les magies pas très belles, la Super Famicom peut faire bien mieux, mais ça reste tout de même honnête. En ce qui concerne la bande son, là encore les capacités sonores de la Snes ne sont pas pleinement exploitées, mais sont sauvés par des mélodies superbes et accrocheuses. Ça ne manque plus trop de diversité comme dans le premier épisode, même si la série explosera tout dans ce domaine avec l'épisode 4. La durée est quant à elle d'une quarantaine d'heures, mais avec les multiples scénarii le jeu peut vraiment tenir un joueur charmé bien plus longtemps.
Der Langrisser
Der Langrisser
Der Langrisser
Un très bon épisode, qui introduit la possibilité de choisir son chemin lors du scénario. Malgré quelques petits défauts persistants, Der Langrisser est sans aucun doute l'un des meilleurs T-Rpg de la Super Famicom, et il introduit nombre de persos récurrents de la saga.

04/12/2005
  • Scénarios multiples
  • Une bande-son entraînante
  • Multiples promotions
  • Les interludes bien approfondis
  • L'IA des ennemis
  • Toujours deux phases séparées
8

GRAPHICS 3/5
SOUND/MUSIC 4/5
STORY 4/5
LENGTH 4/5
GAMEPLAY 4/5
Der Langrisser > Commentaires :

Der Langrisser

8
8

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires vc [0]
6 commentaires sur Super Nintendo
BlackJowy

le 31/01/2021
6_5

Je recommande de jouer au remake qui est bien plus accessible en terme difficulté (trop même, mais bon) et qui permet de profiter du design et de l'OST originale.

Der Langrisser est une version améliorée du premier jeu, le scénario est un peu meilleur, il y a plus de routes (toujours beaucoup de routes très similaires), plus de personnages, les combats sont un peu plus massifs avec plus de surprises inattendues tout le long, maintenant ça reste dans les clous de ce que l'on peut attendre d'une suite, et je reste toujours sur ma faim niveau scénario... (la même année sortait FF6 ou Shining Force CD pour rester dans le tactical)


Sphynx

le 21/05/2011
Edité le 30/09/2014
9_5
Un classique. Une série mythique, et le seul épisode sur SNES. Pour le coup, l'ambiance est quelque peu différente de ses confrères sortis sur consoles Sega, mais la qualité est au rendez-vous. A faire.
Tompouce

le 21/12/2010
6
Un super tactical, assez difficile, avec plusieurs choix de scénarios possible et une multitude de personnage à jouer! Les maps sont grandes et longues et les combats peuvent vite devenir très stratégiques...La musique de préparation des combats trotte longtemps dans la tête, preuve d'une certaine qualité de la bande son.
Un bon choix pour les adeptes de TRPG!

Yahiko

le 03/09/2010
Edité le 03/09/2010
8
Dans le plus pur esprit de la série, Der Langrisser, est un grand Tactical sur Snes, qui introduit certains des éléments de ce que seront les deux meilleurs opus (IV et V). Un incontournable de la console.
Benjimaru

le 30/09/2008
9
Un jeu fort agréable, avec de multiples fins, un incontournable sur Super.
stef
le 12/08/2008
10
meilleur que son prédécesseur plus difficille mais si vous savez ordonner vos troupes vous passerez au travers je lui donne un 10-10 en son genre
63 active users (0 member, 63 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8 © Force 2021 - Legal Mention
Webmaster : Medion