bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Shining Force Gaiden: Final Conflict > Articles > Review

Shining Force Gaiden: Final Conflict

trpg ggear japon
Shining Force Gaiden: Final Conflict
Pour ceux d'entre vous qui ne connaissent pas la série mythique des Shining Force je vous déconseille fortement de commencer avec celui-ci. Si vous comptez quand même lire ce test sans connaître cette fabuleuse série je vais vous en faire une brève description. Les Shining Force sont des Tactical-RPG crée par SEGA et Camelot (anciennement connu sous le nom de Sonic Team et Sonic Software Planning, à noter qu'Enix a participé au développement du premier sur Megadrive). Après deux épisodes très réussis et très innovants, Camelot sortit un troisième Shining Force qui est encore aujourd'hui la référence des Tactical-RPG (certains diront que c'est FF Tactics mais chacun ses goûts) sur la SEGA Saturn.

Bref revenons en a Shining Force Final Conflict, le troisième et dernier épisode de la Game Gear. Il est plus comme un Gaiden qu'autre chose, en d'autres termes, ce n'est pas forcément une bonne idée de le faire avant les autres. Procédons dans l'ordre, les deux premiers sur Game Gear se nomment Shining Force Gaiden et Shining Force Gaiden II. Le premier n'est pas disponible en anglais, le second étrangement l'est, seulement aux États-Unis (et le premier alors ? o_O).
Seulement six mois plus tard Camelot les ressortirent tous les deux sur un seul CD (sur le support Mega CD) avec des graphismes plus fins et plus beaux ainsi que quelques autres nouveautés (Il y a déjà un beau test signé Medion pour ce jeu donc je ne vais pas tout raconter ici).

Commençons par l'histoire. Shining Force (Gaiden III) Final Conflict contrairement à ce que l'on peut penser, n'est pas la suite du second Gaiden, l'histoire se déroule en même temps, pour être plus précis elle se passe entre Shining Force (premier du nom) et Shining Force II. L'histoire est aussi liée à Shining and the Darkness et Shining Force CD. En réalité le grand point fort du jeu est le scénario, les deux premiers Shining Force avaient déjà un scénario plutôt original pour l'époque (rien de phénoménal tout de même) mais Shining Force Final Conflict complète le vide qu'il y a entre les deux premiers en y ajoutant des événements importants pour la suite de la série (notamment un moment clé qui vous éclairera sur l'histoire de Shining and the Darkness, qui, il faut le dire n'avait pas vraiment de scénario).
Shining Force Gaiden: Final Conflict
Shining Force Gaiden: Final Conflict
Shining Force Gaiden: Final Conflict

Enfin à savoir aussi que l'on rencontre (ça paraît évident) des personnages des deux Shining Force, que ce soit les héros, les NPC ou les ennemis. En d'autres termes, on rencontre des personnages de Shining Force II pendant leur jeunesse et au contraire des personnages plus vieux de Shining Force et ça fait un jeu parfait pour les fans, alors vous êtes fan et vous voulez en savoir plus ? Et bien je préfère ne rien dire, car le scénario est vraiment surprenant. Mais si vous voulez vraiment savoir sachez que rien que l'intro nous montre le héros de Shining Force, Max (pourtant ça se passe 20 ans après) ! Il faudra y jouer pour en savoir plus ;).

Les graphismes maintenant, rien à dire, c'est magnifique et c'est l'un des plus beaux jeux de la portable de SEGA, seul Royal Stone (Crystal Warriors 2) les surpasse à mon goût, on notera une légère amélioration par rapport aux deux premiers jeux sur Game Gear. Ainsi que des artworks plus fins et beaux. Rien à ajouter, en combats les décors sont presque aussi fin que sur Megadrive. C'est vraiment splendide.
Shining Force Gaiden: Final Conflict
Shining Force Gaiden: Final Conflict
Shining Force Gaiden: Final Conflict

Quant à la musique, elle est composée par Motoaki Takenouchi le second compositeur de cette série, les musiques sont les mêmes que dans Shining Force II avec une qualité bien inférieure. C'est bien dommage que la Game Gear n'avait pas une meilleure qualité de son, car les musique sont très jolies. Les bruitages sont simples, on les entend peu (heureusement d'ailleurs) donc le tout passe plutôt bien pour cette console.

Le gameplay est similaire à celui des précédents jeux, il se joue exactement comme Shining Force CD (pour plus d'information lisez le test de ce dernier). Donc rien à dire de plus dessus.
La durée de vie est raisonnable, 15-20 heures et c'est bien plus que les autres jeux de la Gamegear ! :p
On aurait voulu que ça dure un peu plus, tous les évènements se déroulent les uns après les autres, nous donnant une impression de satisfaction sur la longueur du jeu. Mais en réalité c'est quand même un peu court.
Shining Force Gaiden: Final Conflict
Shining Force Gaiden: Final Conflict
Shining Force Gaiden: Final Conflict

Pour finir les points négatifs du jeu (et il y en a peu). Les personnages sont plutôt lents sur la carte (légèrement plus lents que sur Megadrive), mais l'on finit par s'y habituer et alors ce n'est plus un problème. Un autre petit défaut au jeu est la difficulté, certains combats sont trop simples et d'autres trop difficiles, certes les joueurs de Tacticals n'auront pas trop de problèmes, mais les autres vont avoir des moments de crise de nerfs.
Et enfin le défaut majeur du jeu c'est qu'il n'est jamais sorti en anglais, alors vous allez me demander pourquoi je ne le dis que maintenant, et bien c'est simple, tout n'est pas perdu puisque le jeu a été traduit et un patch est disponible.
Shining Force Gaiden: Final Conflict
Shining Force Gaiden: Final Conflict
Shining Force Gaiden: Final Conflict
En conclusion, étant un grand fan de la série, je ne peux décrire le plaisir que ce jeu m'a procuré, l'immense joie de revoir des visages loin d'être méconnus et les musiques du second jeu, le tout avec des graphismes fins et beaux. Si vous avez l'occasion de vous procurer ce jeu a un bon prix (car il est en général dans les alentours de 100 €), Vous ne risquerez pas d'être déçu. Shining Force Final Conflict est sans hésiter mon jeu Game Gear préféré et sans doute aussi l'un des meilleurs épisodes de la série

15/02/2003
  • Des graphismes magnifiques pour cette époque
  • Gameplay
  • Scénario
  • Le jeu est un peu trop court malgré tout
8

GRAPHICS 4/5
SOUND/MUSIC 3.5/5
STORY 4.5/5
LENGTH 3.5/5
GAMEPLAY 4.5/5
Shining Force Gaiden: Final Conflict > Commentaires :

Shining Force Gaiden: Final Conflict

8
7.5

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires es3ds [0]
6 commentaires sur Game Gear
Takhnor

le 30/11/2014
Edité le 25/02/2015
7_5
Ça fait très très très longtemps que je n'avais joué pas à un jeu GG, alors heureusement que j'ai joué un peu à Phantasy Star (MS) il y a quelque temps car sinon après Soleil (MD), le choc aurait été un peu rude, que ce soit au niveau sonore ou au niveau visuel. Mais sur ces points-là, Shining Force Gaiden: Final Conflict possède un atout important, son charme.

Son chara-design est très bon et comme les Shining Force que j'ai pu jouer jusqu'à présent, si la carte d'escarmouche est correcte, les fonds des combats sont très travaillés, et bluffants pour une telle console.

J'ai pu reconnaître certaines mélodies de Shining Force CD (donc j'imagine venant des précédents Gaiden), j'avoue que je pensais certaines autres nouvelles, alors que j'ai commencé Shining Force 2 depuis peu et j'ai noté certaines mélodies identiques encore. Au final, je suis partagé entre une petite déception de voir que les musiques ne sont pas très originales sur ce Final Conflict, et le fait que j'ai immédiatement apprécié de retrouver certaines mélodies que je connaissais de Shining Force CD.

Un peu déçu aussi de voir qu'il n'y a pas de choix de niveau de difficulté, mais la durée de vie est très honorable pour un tel support mobile avec plus d'une vingtaine d'escarmouches, ce qui fait grosso modo la moitié de celle d'un Shining Force sur console de salon d'après ce que je vois pour l'instant. Et bien sûr, l'absence d'exploration ne m'a pas tant gêné que ça, partant du principe que c'était un Gaiden.

J'ai appliqué mes règles perso (dès qu'un personnage meurt c'est Game Over) et j'ai ainsi trouvé le jeu avec une bonne difficulté, avec la nécessité de considérer les objets consommables (qui depuis Shining & the Darkness, si on n'applique pas de telles règles perso, ne servent à rien au final, tant les Shining Force sont faciles avec tous les personnages soigneurs disponibles).

Comme dans Shining Force CD, certaines escarmouches sont dynamiques, avec la possibilité de voir des événements modifier la configuration du terrain.

Concernant l'histoire, j'ai été un peu surpris (ça faisait très longtemps que je n'avais pas lu l'articles sur les arcs des Shining sur le site), et j'avais oublié que ce Final Conflict ne suit pas les deux précédents Gaiden mais davantage Shining Force pour le relier à Shining Force II. Ainsi j'ai été surpris de voir certains personnages plutôt emblématiques et certains que j'ai du rechercher dans les bases de données car je les avais oubliés et le chara-design ayant changé entre Shining Force et Shining Force Gaiden: Final Conflict, ce n'était pas évident de les reconnaître... J'ai apprécié certains retournements de situation (avec une volonté de rendre un peu plus complexes certains personnages ennemis, moins stéréotypés) mais un détail concernant un personnage en particulier m'a laissé un peu perplexe:

Eric – encore un Eric ?! – est censé être le fils du Général Elliot qui était lui-même censé être le dernier Dragonnewt... Enfin bon, d'un côté, ça aurait été dommage de fermer la porte à ce peuple dans d'autres Shining...

Je n'ai pas trouvé l'ensemble des personnages cachés, donc faudra que je m'y remette un jour.

J'ai pu trouver Sasuke qui est complètement pété comme son collègue Ruburan, mais il me semble qu'il y en a un autre caché en regardant les personnages montrés à la fin.


Je comprends bien que cet épisode ait d'abord servi à faire le lien entre Shining Force et Shining Force II, je regrette un peu la faible teneur en humour loufoque habituellement présent. Mais ce n'en fait pas un mauvais épisode, bien au contraire, j'ai beaucoup aimé ce Final Conflict, en particulier les dernières escarmouches (bien dures celles-là avec mes règles perso) et l'épilogue qui donne envie de poursuivre sur Shining Force II !
kaf3

le 30/07/2013
8
Un peu au dessous des versions SMD...mais chouette quand même!!!!
Loïc Solaris

le 18/09/2011
7
Un très bon épisode de Shining Force, malgré l'absence de ville et d'exploration, ce qui réduit la durée de vie déjà un brin courte pour un shining. Il est très réussi sur tous les autres plan ! A faire sans hésiter, même sur émulateur avec une trad anglaise, en espérant un jour une traduction française, car ce jeu le mérite !
synbios

le 10/08/2010
7
Evidemment pas le meilleur épisode de la saga, mais toujours autant de plaisir à retrouver cet univers, d'autant que l'intérêt scénaristique (pont entre SF 1 et 2) est réel.
Un bon T-RPG.
oldfan
le 15/02/2007
7
Comme MEDION l'avait indiqué depuis longtemps, il n'ya pas de village à visiter et c'est vraiment dommage. En revanche pour ce qui est de la trad en anglais (pour le français faut pas réver), elle est disponible et très bien réalisée sur le site SHINING FORCE CENTRAL, sous forme d'un fichier ips à patcher avec arkana. Bien sûr cela suppose de jouer sur émulateur... Ah oui, je trouve aussi dommage que les compositeurs des fabuleuses musiques du 1 sur MD n'ait pas rempilé pour cette version. A la place on a droit à une adaptation des musiques de SF2 que je trouvais moins bien, mais bon, quand même pas mal
MeDioN

le 15/09/2004
Edité le 01/05/2008
8
Le meilleur sur game gear, mais toujours trop court et sans village.
L'épisode qui relie SF1 et 2, un des meilleurs rpg de la console, et l'und es plus beaux.

+ Technique irréprochable
+ Bande son
+ Design
+ Episode central de la série
+ Gameplay

- Toujours un peu court
- Toujours pas de village
71 active users (0 member, 71 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8 © Force 2021 - Legal Mention
Webmaster : Medion