bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Tales of Eternia > Articles > Review
Voir aussi

Tales of Eternia

crpg psp europe
Tales of Eternia
Eternity of destiny
Initialement sorti en 2000 au Japon sur PSX, Tales of Eternia a eu droit à un portage sur PSP au début de l'année 2006. Le troisième volet de la série des Tales of, très célèbre pour le nom ridicule qu'on lui a affublé lors de sa sortie américaine (rappelez vous, Tales of Destiny 2) n'a subi aucune évolution pour cette nouvelle sortie. Mais est-ce bien important pour un jeu déjà superbe et intéressant sur PSX?

Les paysans partent à l'aventure

Reid et Farah sont deux jeunes amis d'enfance qui vivent dans le village de Rasheans, au fin fond de la campagne. Leur vie va être bouleversée le jour où un étrange objet va tomber du ciel, à quelques mètres d'eux, en plein milieux de la foret. Là, ils ne trouvent pas une météorite comme ils s'y attendaient, mais un étrange vaisseau métallique d'où sort précipitamment une jeune fille. D'apparence étrange, elle parle de surcroit un langage incompréhensible, et nos deux héros décident de la ramener à Rasheans. Sur place, l'accueil est froid, les étrangers ne sont jamais les bienvenues, et cela empire lorsqu'un deuxième inconnu surgit de nulle part pour attaquer Meredy. Mise en fuite par Farah et Reid, le chef du village prend la décision de ne pas prêter refuge à la jeune inconnu, afin de préserver la sécurité de ses villageois.
C'est ainsi que nos deux héros vont décider d'accompagner Meredy, l'étrange inconnue, dans ce qui semble être une quête pour prévenir un désastre. Un périple qui les amènera à découvrir Inferia, leur monde qu'ils n'ont jamais parcouru, et Celestia, l'étrange monde dans les cieux...
Tales of Eternia
Tales of Eternia
Tales of Eternia

Du pur Tales of 2D

Tales of Eternia n'innovait déjà guère à l'époque, il reste d'un grand classicisme aujourd'hui. On se retrouve avec une alternance de villages/carte/donjons assorti d'une liberté de mouvement limitée. On est souvent assez guidé et il suffit d'aller au point indiqué pour dérouler l'histoire. De temps à autres, il faudra trouver le bon paysan pour avoir un indication, mais ça reste assez rare. Le cuisinier caché un peu partout est bien évidemment toujours là, et la maîtrise du système de recette est un gros plus dans les derniers lieux, tant le faible nombre d'objets à transporter se fait parfois ressentir. Ce système permet de créer des aliments régénérant à tout instants à partir d'ingrédients possédés.
La monotonie des déplacements sur la carte est cassée par le grand nombre de véhicules disponibles, tels que le bateau, le sous-marin, l'aéroplaneur... De même, un certains nombre de mini-jeux plus ou moins intéressants permettent de sortir de la routine et amène un peu de fun.
Les donjons, eux, proposent des petites énigmes et l'utilisation indispensable de l'anneau propre à la série, "le sorcerer ring", fidèle au poste. Sans être inintéressant, ils ne laissent pas de trace indélébile, mis de toute façon, la force de la série, c'est son système de combat.
Tales of Eternia
Tales of Eternia
Tales of Eternia

L'arrivée des Craymels change la donne

Les combats sont fidèles à ceux des deux premiers épisodes. Toujours aléatoires, il se jouent en temps réel sur une ligne, et sont assez bourrin la plupart du temps, hormis contre les boss qui requièrent un brin de technique et de concentration. On dirige toujours un seul personnages, et le tout se joue comme un Action-RPG, avec une touche pour les attaques normales, et une pour les attaques spéciales. En combinant ces touches avec les directions on accède a d'autres coup. Il faut donc jongler avec les bonnes attaques selon la position des ennemis. Les autres personnages peuvent être contrôlés via des commandes donnés (utilisation d'objets, de magie...) et on peut régler l'attitude qu'ils doivent appliquer en combat. Jusque là, on retrouve les ingrédients des épisodes précédents. Mais Eternia introduit un nouveau concept: les Craymels. Ces esprits, obtenus au fur et à mesure de la quête permettent d'accéder à des nouvelles magies, et progressent aussi avec de l'expérience, augmentant ainsi leur puissance. Jusque là, rien de bien nouveau. Mais grâce à des "cages", vous pourrez stocker des Craymels ensemble, et selon les combinaisons vos persos auront accès à des sorts différents. Une bonne idée, qui permet de jongler selon les magies voulues pour affronter chaque boss. Enfin, une barre par Craymel se remplit au fur des combats et permet d'accéder à leur invocation propre, souvent surpuissante en attaque ou en soin. Un très bon système, qui rend encore plus jouissif le système déjà très dynamique de la série.
Tales of Eternia
Tales of Eternia
Tales of Eternia

Une 2D de toute beauté

Si les cinématiques sont en 3D et assez laides (exception faite de l'intro), le jeu présente lui une 2D encore sublime de nos jours. Les décors sont fins, détaillés, et les combats sont une explosion de couleurs et d'effets en tout genre. Le portage sur PSP est parfait, et permet de profiter de l'énorme qualité de l'écran de la console. Les personnages possède un design assez réussis, et sont surtout extrêmement attachants, avec une absence de potiche niaise qui fait plaisir. Par contre, la carte est assez affreuse, ce qui deviendra une des marques de fabrique de la saga...
Je craignais que la jouabilité ne souffre pas du stick de la console, assez inadapté aux jeux d'actions. Le tout se révèle maniable et agréable, même si l'on a souvent recourt aux gâchettes pou se positionner dans le sens exact que l'on désire. La bande-son, signée Sakuraba, n'a pas pris une ride. Comme toujours avec la saga, on ne se trouve pas face à une OST culte comme Motoi a si souvent su en faire, mais ça reste vraiment agréable, notamment les thèmes de combats, toujours aussi toniques. Un jeu parfait pour la PSP, qui profite bien de son très gros potentiel technique. A noter qu'on peut suspendre la partie à tout instant, très pratique pour un jeu portable qui dure une grosse trentaine d'heures avec un scénario convenu mais vraiment pas mal.
Tales of Eternia
Tales of Eternia
Tales of Eternia
Un simple portage, certes, mais le jeu de base était très bon et c'est typiquement le genre adapté à une portable. Quel pied de redécouvrir le troisième épisode de la série dans le train, le bus ou l'avion!

12/02/2007
  • Superbe 2D
  • Combats jouissifs
  • Personnages attachants
8

GRAPHICS 4/5
SOUND/MUSIC 4/5
STORY 4/5
LENGTH 4/5
GAMEPLAY 4/5
Tales of Eternia > Commentaires :

Tales of Eternia

8
6.5

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires play [19]
28 commentaires sur PSP
peppermint

le 08/11/2015
5
En ce qui concerne ce Tales Of, je n'ai pas spécialement accroché à l'aventure, excepté dans la dernière partie du jeu, c'est à dire à partir de la quête des Aurora Artes.

L'histoire n'est pas très prenante et les personnages ne m'ont pas emballés pour la plupart (personnalités clichées voire énervantes pour certain(e)s, cara design peu marquant). Sinon graphiquement on a une jolie 2D, c'est mignon et coloré. L'ost est assez peu marquante (à part le thème de l'ending et du début qui tranche avec le reste).

Le système de combat est efficace, et mention + pour les craymels avec son système de fusion. En ce qui concerne le combat de fin, l' aurora wave à activer au bon moment vers la fin du combat m'a bien rebuté. J'ai du m'y prendre à trois fois et encore j'ai réussi par chance...

Par contre il y a trop de combats aléatoires (même si on a les holy bottle pour diminuer leur fréquence). Et j'ajoute que je n'ai pas été fan des mini jeux.

Même si, à partir de la quêtes des aurora artes, j'ai commencé à prendre du plaisir à y jouer et à revoir mon jugement sur certains aspects de l'histoire, ça ne change pas le fait que pendant les deux tiers du jeu je me suis sentie en dehors de l'aventure et cette expérience de jeu n'a pas été inoubliable pour moi.
Astram

le 22/08/2015
9
Tales of possédant le meilleur système de combat de la série.
Beaucoup mieux rythmé que Tales of Destiny, il en est bien plus amusant.
On regrettera seulement le rythme assez interminable vers la fin, et les skits non sous-titré.
Yuri Hyuga

le 09/01/2014
Edité le 13/08/2014
6
Il était grand temps pour moi de me lancer dans la série des Tales of et j'ai jeté mon dévolu sur Tales Of Eternia. En effet, j'ai beaucoup entendu parlé de cette série mais je n'avais encore jamais testé l'un d'eux. Je me suis donc lancé dans ce jeu avec un regard neutre et impartiale. Malheureusement, ce RPG m'a vite déçu et je l'ai trouvé au final assez moyen malgré quelques atouts. En effet, j'ai bien apprécié les graphismes 2D très réussis ainsi que le monde original avec ses mystères que l'on ne demande qu'à percer. Mais la narration reste un brin trop classique et lente malgré un rythme qui s'accélère bien sur la fin de l'aventure. Le reste est assez décevant à mon goût. Les musiques sans être mauvaises ne laissent pas de souvenir impérissable. Les combats tout en étant assez dynamiques, ne m'ont pas emballés en raison de l'aspect répétitif et parfois bourrin. De plus, le nombre de batailles est tout simplement ahurissant, on enchaîne les combats à un rythme beaucoup trop élevé. Heureusement que les confrontations durent en général une dizaine de secondes car sinon j'aurais eu beaucoup de mal à finir le jeu.
Poisseman

le 30/06/2013
8
Excellent épisode de la série, parfait pour le jeu nomade.
Herbrand

le 10/04/2013
5
Tales of Eternia prouve à quel point la série a progressé dans sa réalisation. Le jeu reste une expérience globalement sympathique, mais souffre d'un casting limité, d'un scénario pas tellement intéressant et d'un système de combat bien moins amusant que les "Tales of" modernes.
Oulan

le 01/03/2013
6

Premier épisode de la saga que je termine (j'avais commencé Tales of Symphonia lors de sa sortie sur Game Cube mais abandonné en cours de route!) et finalement j'ai été plutôt agréablement surprise tant ToS m'avait un peu saoulé de par ses protagonistes un peu trop "niais" !

Une aventure vraiment sympatique dans son genre même si je n'en garderais tout de même pas un souvenir impérissable !

La 2D est chouette et les combats très dynamiques et nerveux mais je n'ai pas trouvé le scénario spécialement passionnant (bon faut dire que je jouais à Mass Effect en parallèle ça n'aide pas ! ^^) et c'est quelque chose qui compte vraiment pour moi !


yusuke

le 21/10/2011
7
Tales of Eternia ne déroge pas à la règle,et nous propose un gameplay nerveux et attrayant comme n'importe quel autre opus de la série.
Gros point fort de la série,le jeu se base surtout sur un système
de combat excellent,et le reste n'est qu'emballage.
Le scénario est comme d'habitude,très basique dans son développement et nous conduit dans un périple pour sauver le monde avec son lot de problèmes et de nouvelles rencontres.
Autour de cela,vient s'ajouter une très belle bande son,avec des thèmes dynamiques pour les combats,et d'autres qui s'accordent vraiment bien à l'ambiance du jeu.
Quant aux graphismes,ils sont vraiment très soignés et c'est vraiment un régal pour les yeux ! Dommage que la World Map ne suivent pas le même schéma.
La durée de vie est plus qu'honorable puisqu'elle varie entre 30h et 40h en ligne droite. Ajoutez à cela des quêtes annexes permettant de récupérer des objets rares,ou encore des mini-jeux dont l'intérêt est fort limité.
Au final,Tales Of Eternia est un excellent Rpg qui ravira tout les fans de la saga et les autres qui veulent un jeu sympathique proposant un système de combat excellent !

Gwimdor

le 24/04/2011
Edité le 24/04/2011
5
Tout simplement le plus mauvais Tales of pour moi, j'ai eu l'impression de retrouver tous les éléments agaçants que l'on reproche à la saga réunis dans cet épisode. Des personnages creux et sans intérêt pas vraiment aidé par un doublage inaudible. Le scénario ne m'a jamais emballé et à mon sens accumule les clichés, quant à la bande son, je ne me souviens déjà plus des différents thèmes de quoi rajouter une couche à ma déception. Reste ce gameplay toujours efficace et entrainant ainsi que des graphismes réussis qui permettent de venir à bout de l'aventure sans forcer.

Première réelle déception pour moi sur cette série que j'affectionne.
Ananas

le 09/07/2010
Edité le 12/10/2010
6
Encore un bon Tales, avec un scénario pas toujours passionnant, mais qui reste intéressant, des personnages au design assez discutables et au doublage particulièrement insupportable (sans rire), mais attachants, un OST assez plat mais qui a le droit à UNE piste inoubliable, que l'on entend malheureusement une seule fois (Eternal Mind), des graphismes mignons et franchement bien foutus.

Le système de combat. Waw. C'est nerveux, c'est rapide, tout va à une vitesse folle. Ils sont excellents, mais dommage qu'on ne puisse en profiter qu'avec le seul personnage jouable (dans le sens où avec tous les autres on se fait chier), Reid. Autre point bof, la traduction des techniques parfois... Douteuse, et qui déroutera le plus habitué. "Demon Lightning Hammer" pour "Lightning Tiger Blade" ? Euh...

Un Tales sympa, pas le meilleur, loin de là, mais il fait passer de bonnes heures, et c'est un bon jeu... Tout simplement pour passer le temps.
algerino

le 10/06/2010
Edité le 10/06/2010
7
Le 3 ème épisode de la série Tales of et également mon troisième épisode, on retrouve la formule de fabrique de la série pour le meilleur comme pour le pire, on retrouve des combats dynamiques, des personnages attachants, un univers enchanteur mais un jeu bavarde, niais,OST moyenne ,et un rythme non équilibrés( lorsque on nous oblige de chercher les pierres pour augmenter artificiellement la dure de vie).
96 active users (1 member, 95 guests, 0 anonymous member)
Online members: BlackJowy
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2021 - Legal Mention
Webmaster : Medion