bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Eternal Sonata > Articles > Preview
Voir aussi

Eternal Sonata

crpg xb360 amerique
Eternal Sonata
C'est en début de semaine que la version démo de Trusty Bell alias Eternal Sonata est sortie sur le XBox Live japonais. C'est donc avec empressement que je me suis jeté sur cette démo, d'ailleurs disponible en anglais.
Petit rappel, Trusty Bell mettra en scène le dernier rêve du compositeur Frédéric Chopin, juste avant sa mort. Le monde de ce jeu sera donc issu de ce rêve, ainsi que les personnages. Les personnages principaux jouables connus sont Polka, une jeune fille atteinte d'une maladie incurable, Beat, un petit garçon dont on sait peu de choses, et Allegretto, un adolescent typique des jeux de rôle japonais.

Plusieurs vidéos d'introduction

Une fois la démo lancée, il suffit d'attendre un peu durant la phase "press start" pour pouvoir voir une vidéo, et même trois si l'on est patient. La première montre Polka, discutant avec Chopin, lui demandant comment il peut-être sûr qu'il est dans un rêve si celui-ci lui semble si réel. Est-ce que ce ne serait pas sa vraie vie qui serait un rêve ? En tout cas, même si elle n'existe que dans son rêve, Polka veut vivre sa vie pleinement, quelque soit le temps qu'il lui reste à vivre.
La seconde montre un parent de Chopin à son chevet, dans notre monde, accompagné d'un médecin. Tous remarquent que depuis sa tombée dans le coma, celui garde un visage serein, signe qu'il fait peut-être un joli rêve. Le médecin parle alors d'une légende disant qu'une personne vit un rêve merveilleux avant de s'éteindre.
La troisième vidéo montre Polka assise au bord d'une falaise à la tombée de la nuit, regardant le paysage. Sa probable mère arrive et lui fait remarque la beauté du panorama. Si j'ai bien compris, Polka explique que le paysage lui semble moins beau que dans ses souvenirs (peut-être à cause de sa maladie). Ensuite, sa mère lui demande de venir se coucher, car si l'on se couche trop tard, l'on fait de mauvais rêves.

Trois vidéos autour de la thématique du rêve, ce rêve qui est notre cadre de jeu.
Eternal Sonata (Trusty Bell: Chopin no Yume)
Eternal Sonata (Trusty Bell: Chopin no Yume)

Des graphismes de toute beauté

Une fois la partie lancée, on commence dans un chemin verdoyant, où l'on rencontre quelques ennemis basiques, quelques coffres, des personnages expliquant le système de combat.... Très classique, rien de novateur.
En revanche, on est tout de suite happé par l'ambiance enchanteresse du titre, la musique est superbe, vivante, mélodique à souhait, rythmée comme il faut à grand renfort de violons, flutes, cymbales... C'est du grand Sakuraba auquel on a le droit. La musique des combats est aussi de grande qualité, et rappelle tout de suite le divin Baten Kaitos.

Le paysage est enchanteur, c'est verdoyant encore une fois, c'est brillant. Le jeu d'ombres est superbe, les bruitages ajoutent au charme.
En revanche, sur mon 19" LCD câblé en VGA, j'aperçois tout de suite un scintillement désagréable type PS2. Et le jeu est en 16/9, pas d'adaptation au 4/3. Chara-design sublime (costumes superbes, visages jolis comme tout et ombrés lors des cut-scenes), animations très réussies. Seul bémol, lorsqu'on marche au ralenti, le personnage semble patiner sur le sol comme dans de nombreux RPG.

Autre défaut mais probablement cloisonné à cette démo, tout du moins on l'espère, on peut percevoir quelques sursauts de l'image quand on passe certains lieux.

Les effets graphiques : Outre les ombres dont j'ai déjà parlé, on a le droit à de jolis effets de floutés notamment lorsqu'on passe dans le menu, et à d'autres occasions. Plus tard, en avançant dans le jeu, on atterrit dans un village. A l'intérieur d'une maison, un miroir, reflet dynamique du personnage, très chouette. On peut espérer voir des reflets de personnages dans les étendues d'eau mais j'ai un doute à ce sujet. Sinon la caméra n'est pas maniable, elle est automatique, mais néanmoins au lieu d'être rigide, elle est assez dynamique, c'est à dire qu'elle se déplace avec un certain temps de latence ou au contraire en avance sur nos pas, d'où un très bon effet.
Eternal Sonata (Trusty Bell: Chopin no Yume)
Eternal Sonata (Trusty Bell: Chopin no Yume)

L'interface

Très ronde, très jolie, très texturée, on a le droit à une interface réussie. Pas à la hauteur d'un Baten Kaitos 2 mais c'est déjà des plus agréables.
On peut attribuer 10 items au groupe, utilisables durant le combat. Il sera donc important de bien faire son choix pour les combats contre divers boss.
Les personnages peuvent être équipés d'une arme, d'une armure, et de deux accessoires. Ils ont aussi le droit à deux coups spéciaux chacun qu'il faut choisir, une de lumière, une d'ombre, j'expliquerai par la suite. Sachez juste qu'au fur et à mesure des niveaux, des nouveaux coups spéciaux seront appris, d'où une grande variété de jeu, à la manière d'un Tales of. Certains coups spéciaux sont très particuliers comme l'un de ceux de Beat qui permet de prendre des photos des ennemis en combat, et de les revendre dans les magasins, comme dans Baten Kaitos.
Eternal Sonata (Trusty Bell: Chopin no Yume)
Eternal Sonata (Trusty Bell: Chopin no Yume)

Les combats

Maintenant les combats. Que dire, C'est grandiose, imaginez des batailles entre Star Ocean et Grandia, et vous aurez une idée de ce que propose Trusty Bell !
Au début, ils peuvent sembler classiques, mais au fur et à mesure, les possibilités nous apparaissent et on peut s'attendre à beaucoup de stratégie.
Si vous fouillez un peu dans le menu de personnages hors-combat, vous verrez qu'il existe une dizaine de niveaux de difficulté différents pour les combats, que l'on gravira certainement au cours du jeu. Durant la démo, l'on commence au niveau deux : 5 secondes pour agir par personnage, la jauge de temps commençant à s'écouler, sans s'arrêter, dès le premier mouvement.
Le choix vous est donné entre frapper avec des coups simples (qui permettent des combos de la part du personnage), ou avec des coups spéciaux. Le coup spécial ne coûte aucun MP ou SP, il peut-être fait à tout moment, mais il ne serait pas intelligent de les porter à tout bout de champ car la puissance est variable. Explication : Lorsque vous portez des coups simples à combo, au bout d'un moment, des étoiles apparaissent dans le bord droit de l'écran, appelés "echoes". Vous pouvez aller jusqu'à 32, mais si vous utilisez un coup spécial, ils reviendront à zéro. Plus vous avez d'echoes, plus le coup spécial sera puissant. Il faut aussi savoir que le soin est aussi un coup spécial, donc pas d'echoes équivaut à un soin faible en HP.
Eternal Sonata (Trusty Bell: Chopin no Yume)
Eternal Sonata (Trusty Bell: Chopin no Yume)

L'ombre et la lumière

Ils jouent un rôle décisif dans Trusty Bell. Chaque zone de combat est en partie illuminée et en partie ombragée. Si votre personnage frappe dans la partie illuminée, son coup spécial sera le coup de lumière (choisi précédemment) ; s'il est dans l'ombre, ce sera le coup d'ombre (malin !). Sachant que vous devez affecter parmi votre liste de coups un coup d'ombre et un coup de lumière, il faudra bien choisir. Encore une subtilité, faire un coup spécial dans l'ombre d'un personnage ou d'un adversaire activera aussi le coup d'ombre.
Ombre et lumière n'ont pas d'incidence que sur vos coups, mais aussi sur les ennemis. Un ennemi passant de l'ombre à la lumière pourra changer de forme et inversement. Sachant qu'une forme peut-être plus forte que l'autre, il peut être bon de l'attirer au bon endroit !
Eternal Sonata (Trusty Bell: Chopin no Yume)
Eternal Sonata (Trusty Bell: Chopin no Yume)

Le positionnement

Si vous frappez un ennemi de face, il pourra parer. Il vous faudra donc le contourner pour le frapper de la meilleure façon, sachant que cela peut vous faire perdre du temps.
Dans la carte, si vous touchez l'ennemi par le dos (les ennemis sont apparents), ils apparaitront de dos dès le début du combat, ce qui équivaut à avoir l'initiative. En revanche si l'ennemi vous attaque dans le dos depuis la carte, il attaquera en premier et pourra vous frapper dans le dos à loisir.
Car vous pouvez vous aussi parer ! Quand l'ennemi vous frappe de face, un petit bouclier apparait au dessus du personnage pendant un court instant (selon le coup), et en appuyant sur B au bon moment vous absorberez une partie des dégâts. Il y a un rythme à prendre selon les coups à la façon de Paper Mario.
Le timing est d'ailleurs une composante importante du gameplay car le temps est très limité pour se déplacer et attaquer. Différentes stratégies sont utilisables avec les echoes, mais je ne vous en dis pas plus.
Une surprise de taille, il vous sera possible de jouer les personnages à plusieurs joueurs durant les combats ! En effet, à la manière d'un Tales of, vous pourrez affecter une manette aux personnages voulus, un joueur pouvant contrôler un ou plusieurs personnages. Le jeu tournant en partie autour de la thématique musicale, un mini-jeu vous proposera à l'aide de partitions récupérées durant la partie de jouer de la musique avec des villageois. A vous de choisir vos partitions à jouer en même temps que celle du personnage non joueur, et si le mélange est réussi, vous obtiendrez des récompenses.
Voilà, nous avons à peu près fait le tour de ce que nous a proposé cette gentille démo.
Eternal Sonata (Trusty Bell: Chopin no Yume)
Eternal Sonata (Trusty Bell: Chopin no Yume)
En conclusion, on peut s'attendre à un RPG de grande classe, servi par une ambiance magique, des combats prenants et une bande originale épique. Peu de défauts à déplorer, si ce n'est peu d'innovations dans le gameplay hors-combats.

15/05/2007
Eternal Sonata > Commentaires :

Eternal Sonata

6.5
6

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires play3 [16] xla [0]
37 commentaires sur Xbox 360
Finsterne

le 13/04/2015
6_5
Comme beaucoup, malgré un univers très sympa, j'ai été déçu par la "mollesse" des actions (je ne parle pas du gameplay mais des phases de dialogues mous) et un peu de bons sentiments. Certes, c'est un monde enfantin, car Chopin vit un rêve... mais ça n'empêche pas un peu de dynamisme!
Pourtant, j'ai fini et aimé ce jeu, porté par un je ne sais quoi de féérique, immersif.
Malgré ses défauts, le gameplay est sympa, et le scénario intéressant. Les personnages sont assez développés mais il manque un peu de profondeur
BlackJowy

le 31/07/2014
7
Les premiers mots qui me viennent à l'esprit : joli, mou, niais, fin avec peu d'intérêt.

Le début de l'histoire laisse croire à un dénouement éventuellement sympa mais le scénario perd trop rapidement en rythme et en intérêt, la fin est juste décevante (oui ok y'a des subtilités qui ne la rendent pas nulle, mais pas à la hauteur de ce que j'en attendais non plus). Les personnages accentuent le côté mou et mièvre et la linéarité se fait trop sentir, on est pas loin de se faire chier à certains moments.

Et en même temps c'est agréable à regarder, l'ambiance est particulière et on sent que les créateurs du jeu ont voulu tenter quelque chose qu'on a envie d'explorer malgré tout.
Kagura Shiro

le 28/07/2014
5
Version 360. Attention au bug lié au menu des photos. J'ai fait le jeu 2 fois, mais une seule fois en entier.

+ Direction artistique de toute beauté!
+ Character design soigné et assez élégant
+ Univers cohérent et très original orienté musique (Mont Rock, Waltz etc.)
+ L'OST et les compositions de Chopin.

-- Scénario simpliste et fin étrange, voir décevante.
-- Système de combat au final très bourrin, il y a peu de stratégie même une fois le système de combat débloqué à fond.
- Absence de liberté, j'aurais vraiment aimer arpenter les différents lieux de façon moins linéaire.
- Système des quêtes annexes et quêtes disponibles qu'à certain moment
- Bug de la version 360 (freeze dans les menus liés aux photos)
DenamPavel

le 09/10/2013
Edité le 18/07/2014
5_5
Eternal Sonata est un jeu réellement déroutant.
Déjà le scénario est absolument improbable. On est plongé dans le rêve totalement kawaï d'un Chopin (le compositeur polonais du 19 ème...) agonisant.
Et donc, notre compositeur sur son lit de mort rêve d'une quête dans le plus pur style du J-rpg ( un monarque tyrannique; une jeune fille innocente douée de pouvoirs mystérieux...), le tout entrecoupé de sortes de petits romans photos nous retraçant quelques évènements marquants de la vie de Chopin sur fond de musique classique... C'est spécial !
Ensuite l'esthétique mignonne et colorée ainsi que la relative facilité du jeu tranchent avec les questionnements récurrents sur la mort et sur la maladie...
Bref, tout est tellement mélangé et confus qu'on a du mal à se prendre au jeu...
Finalement le soft n'est sauvé de justesse que par sa réalisation de haute volée. Les décors offrent quelques tableaux réellement splendides même s'ils peuvent aussi être assez vides par moments, et la musique de Sakuraba est vraiment sublime (celle des combats notamment est très réussie...).

Le système de jeu est assez classique, l'avancée linéaire... On le boucle entre vingt et trente heures...
Un jeu très original dans le fond, moins dans le forme, et au final assez moyen... Dommage...
Bahamut-Omega

le 23/01/2013
Edité le 19/05/2013
7_5
Tout a déjà été dit sur le jeu. C'est vrai qu'il possède pas mal de défaut que l'on retrouve dans pas mal de jeu aussi. Mais il possède des qualités uniques et rien que pour ça il mérite d'être fait. Pour une fois je vais me tester au système du "+ & -"

+ L'univers (level design et chara design) , coloré, détaillé, bref: magnifique. On est dans le rêve de Chopin, tout est beau, lui compris.

+ L'OST, du grand Sakuraba. Et bien sur les quelques compositions de Chopin que l'on entend dans le jeu, dommage qu'il y en ait pas plus même.

+ Le choix avec les doublages US et Jap, tout le monde est content comme ça.

+ Le système de combat dynamique et évolutif. Chaque persos ont leurs style de combats, sauf les jumelles qui partagent le même (logique, compréhensible du moins)

+/- New Game + plus intéressent à faire qu'une première partie. La difficulté est augmenté, quêtes annexes supplémentaires, téléportation possible au chapitre 6, possibilité de choisir le niveau du système de combat,... dommage d'attendre le NG+ pour bénéficier de ça.

+/- La légère biographie de Chopin qui coupe l'aventure de temps à autre. C'est bien d'en apprendre plus sur le bonhomme tout en écoutant quelques unes de ces œuvres , mais c'est assez embêtant quand sa coupe l'histoire.

+/- La fin, il faut vraiment être fan du jeu pour la comprendre et l'apprécier pleinement. Les autres resteront sur leur fin et pesteront contre ça.

+/- La présence des donjons, ils permettent d'éviter un syndrome FF XIII mais ne sont pas tout le temps justifiés.

- La mise en scène très molle, les dialogues longuet.

- Les personnages (protagonistes et antagonistes) très peu développés

- L'histoire assez basique et niaise. Une histoire de tension entre deux royaumes, l'un diriger par un prince au grand cœur et l'autre par un jeune comte maléfique. On a du mal a voir le lien entre Chopin, Polka et le reste de l'histoire.

- Univers peu développé.

- Très court et linéaire, 25-35 heures pour une première partie.

- Facile lors d'une première partie ou à la fin de manière générale.

Malgré tout ces défauts ou semi-défauts je garde un excellent souvenir de ce jeu unique en son genre. A tel point que je compte rempiler avec une version Ps3, plus complète (oui car j'ai joué sur 360 malheureusement).
kolibri

le 12/07/2012
Edité le 14/08/2014
6_5
Un RPG correct. Magnifique esthétiquement (Baroque par exemple) et au niveau de la bande-son (du GRAND Sakuraba, ça fait plaisir !), il possède cependant un gameplay bien fichu mais vite lassant, des personnages moyens et DÉGOULINANTS DE MIÈVRERIE (Colette est un perso hyper mature à côté, c'est dire), et une intrigue sympathique mais qui casse pas des briques.

Mais au final le jeu est agréable, et on le finit sans trop de souci. Mais ce n'est pas transcendant pour autant.
heavenly

le 24/10/2011
6
Ambiance et graphisme très attachant mais scénario pas assez fouillé et jeu un poil trop court. reste des musiques sublimes made in Sakuraba !
peacecraft

le 19/06/2011
6
Eternal Sonata est un jeu assez moyen L'univers est très joli mais qu'est ce que c'est mou ! Le systeme de combat est pas mal mais le jeu étant tellement simple qu'on en vient à bourriner et à faire tout le temps la même chose. Quant aux scénario, il est étrange, je pense qu'il y avait matière à faire un truc bien plus ouf. Ca se laisse suivre cela dit. La quête principale est relativement courte (une vingtaine d'heure), ce qui n'est pas un défaut en soi.
SoulSilver

le 31/05/2011
7
Un jeu beaucoup plus mature que le laisse penser son univers "mignon" et très coloré ( couleurs merveilleuses d'ailleurs ) , dommage qu'il soit si court et assez facile en général ( mais je crois qu'on peut changer la difficulté après il me semble ) , dommage également qu'il manque de quêtes annexes ( valables ) pour augmenter la durée de vie de ce jeu...
Sinon il reste super plaisant à jouer quand même , le gameplay est très sympa et le scénario très intéressant et son univers autour de Chopin et de la musique assez original et plaisant , les musiques très belles aussi...
Une bonne surprise mais qui n'est malheureusement pas assez longue pour savourer pleinement , alors que c'est un beau jeu qui vaut le coup d'oeil ( au propre comme au figuré ) !
snas

le 30/03/2011
Edité le 02/04/2011
4
un jeu sympa la première partie et qui malheureusement devient terriblement ennuyeux et ce jusqu'au générique de fin.
Les scènes traine en longueur a chaque fois et ne sont pas interessante du tout.
Les compositions maintenant, en voyant le nom de Sakuraba dans le livret je m'attendait a entendre des musiques qui me fasse rêver, certe certain compo sont sympa mais malheureusement aucune n'est marquante, on les oublies dès qu'elle sont fini... Dommage.
Les seuls point positif sont sans aucun doute ces graphismes qui sont superbe et les combats qui m'auront fait tenir jusqu'a la fin.
57 active users (2 members, 55 guests, 0 anonymous member)
Online members: Cannatonic, kaf3
Legendra RPG V4.8 © Force 2020 - Legal Mention
Webmaster : Medion