bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Sakura Taisen 3: Paris wa moete iru ka > Articles > Review
Voir aussi

Sakura Taisen 3: Paris wa moete iru ka

trpg dc japon
Sakura Taisen 3: Paris wa moete iru ka
Paris brûle t-il ?
22 mars 2001, un jour immortel pour Red. Après les portages des deux premiers épisodes, le troisième Sakura Taisen arrive enfin sur la nouvelle machine de Sega, et avec, une réalisation à la hauteur de son potentiel. Annoncé par Hiroi et son staff comme leur plus grande œuvre jamais créer, Sakura Taisen 3 va en effet être en mesure d'inscrire son nom au firmament du jeu vidéo. Explications !

Bonjour Paris

A la fin du deuxième épisode, Ogami Ichiro est muté temporairement à l'autre bout du monde, en Europe et en France, plus précisément sa capitale : Paris. Les rapports français indiquent que d'étranges phénomènes se produisent et qu'à la suite des retours concernant les exploits du Teikoku Kagekidan, la mise en place d'une équipe similaire doit se faire sur Paris pour éradiquer la nouvelle menace. Pour cela, Ogami est envoyé sur place pour former une équipe capable de défendre la capitale française des forces du mal.

Arrivé sur les lieux, Gare de Lyon. Ogami se rend à l'ambassade japonaise rencontrer Norimichi Sakomizu, pour prendre connaissance de ses nouvelles fonctions. Mais le temps ne presse pas, pourquoi ne pas profiter de l'Exposition Européenne ? Histoire de voir les nouvelles inventions.

Ogami ne rechigne pas et s'y rend. Durant sa visite, un homme essayant une automobile va subitement avoir un accident, le véhicule aurait étrangement démarré seul. Ogami s'empresse de porter secours auprès de l'homme blessé. Mais soudain, une voix de jeune fille le prie de la laisser agir, Ogami se retourne et voit une jolie bonne sœur. Elle s'approche de la victime et va libérer une source d'énergie spirituelle qui guérira les blessures de l'homme. Ogami est impressionné, et après conversation il découvre qu'il converse avec Erica Fontaine, de nature légèrement maladroite et dispersée, qui invite notre héros à se rendre le soir même au cabaret "Les Chattes Noires". Est ce véritablement un lieu pour une bonne sœur ? ...

Le soir notre héros retrouve l'ambassadeur et fera la connaissance de son nouveau supérieur "Grand Mère" qui est responsable du cabaret. Un spectacle commence et stupéfait, Ogami aperçoit Erica en costume de chatte dansée sur la scène, jusqu'à provoquer une chute collective, la première impression de maladresse n'était pas usurpée visiblement. Très vite Ogami constatera que le cabaret est le QG du Paris Kagekidan, et Erica, une de ses pilotes !

Sakura Taisen 3 est différent de tous les autres épisodes, car l'unité du Paris Kagekidan part de rien ou presque. Ogami est positionné en tant que capitaine de l'unité, il a pour tâche de d'abord constituer une équipe, puis de faire ressurgir les forces spirituelles de ses membres pour mener à bien cette troupe sur le champ de bataille, car de nouveaux ennemis (encore très fantasques) menacent la capitale. Mais il semblerait que le contexte soit beaucoup plus difficile à saisir que prévu... C'est le début d'une aventure pleine de rebondissement pour notre héros.

Le scénario de ce troisième épisode suit la tournure de la gigantesque histoire de la licence. Comme pressentit au départ, la menace s'étend sur le monde inévitablement et Tokyo seul ne peut pas tout défendre. Il faut donc des Corps d'Elite un peu partout. Le "Groupe Fleurs de Paris" va donc être conditionner à la délicate tâche qu'ont connu les filles de Tokyo, avec les difficultés que les situations peuvent engendrées, notamment psychologiques. C'est là qu'Ogami devra se montrer à la hauteur de ses immenses responsabilités.

Le gros point fort est la formidable richesse du casting. Les cinq nouvelles filles sont parvenues en un seul jeu à rivaliser avec leurs camarades japonaises en notoriété, et peut être même plus pour certaines. Il faut dire que le travail de personnalité atteint une démesure incroyable, rien n'est laissé au hasard, beaucoup de sous entendus et de double sens pour une intrigue qui va passionner sur la longueur.

Avec ses scènes d'humour uniques, son intensité qui atteint des sommets, ses séquences jubilatoires (y compris pour les fans des premiers jeux), Sakura Taisen 3 se vit plus qu'il ne se joue, et c'est peut être là qu'il se démarque de la concurrence.
Sakura Taisen 3: Paris wa moete iru ka
Sakura Taisen 3: Paris wa moete iru ka
Sakura Taisen 3: Paris wa moete iru ka

Une pièce d'orfèvre

Nous avions entrevu tous les efforts pour une cohérence artistique dans les Sakura Taisen 1 et 2. Mais ici, tout atteint un résultat inespéré. De l'habillage délicieux de mise en forme, le contexte historique traité avec beaucoup d'ingéniosité, assumant tous ses écarts et ses nombreux clins d'œil graphique. ST3 régale en permanence, que ce soit les arts des décors ou des nouveaux personnages, haute résolution et enfin en plein écran, pour admirer le formidable travail de Kosuke Fujishima.

Les phases de combat, elles, ont complètement changées, nouveau système de jeu oblige (à voir dans la partie Révolution), tout est maintenant en 3D. Et pas n'importe quelle 3D s'il-vous-plaît, les décors ou mechas sont magnifiques a regarder, les animations travaillées jusqu'à la démarche relative aux pilotes, ainsi que de nombreux effets spéciaux superbes viennent en plus enrichir l'attrait visuel.

En outre, la diversité et la fidélité des lieux pour autant de référence, Montmartre, la Tour Eiffel, l'Opéra Garnier, Notre Dame... pour autant de maps cultes, plus encore pour les amoureux de la capitale française. Ajoutons a cela les attaques spéciales, entièrement en images de synthèse avec des arts ou des séquences d'animation intégrales, c'est un plaisir constant pour les yeux.

La cerise sur le gâteau vient du visual memory, avec les attaques qui passe dans l'écran de votre manette, qui plus est avec une police différente, toujours bien choisie et la plupart du temps en français (Sacre de Lumière, Grosse Vague... par exemple). Le reste du temps, l'écran du VM vous affiche la carte et les positions. Ça paraît anecdotique en premier lieu, mais c'est un plus qui rend le tout attractif et renforce le sentiment de maîtrise de la réalisation. Pour compléter davantage, Production IG s'est déchaîné avec 50 cinématiques animées de grande qualité, dont trois introductions intégrales, une par disque et Kosuke Fujishima a dessiné plus de 200 arts inédits.

Pas de doute, pour un Tactical-RPG, en 2001, il s'agit tout simplement du plus beau jeu dans le genre et une des plus belles réussites technique et artistique de la Dreamcast. Contrôle technique passé haut la main!
Sakura Taisen 3: Paris wa moete iru ka
Sakura Taisen 3: Paris wa moete iru ka
Sakura Taisen 3: Paris wa moete iru ka

Les années folles

Le duo Kouhei/Hongo de service à nouveau, pour probablement leur meilleur travail sur une OST de jeu vidéo. Tout n'est pas parfait, mais la recherche d'une ambiance digne des années 20 parisiennes est une réussite, le "French Can-Can" en première ligne. Des thèmes de combat exquis aux danses du cabaret, tout y passe pour notre plus grand plaisir, d'ailleurs la chanson "Hana no Paris" en est un exemple indiscutable. Rien n'empêche cependant de trouver des thèmes épiques pour les passages les plus forts, et des références venant des épisodes précédents, mais chut... je n'en dirai pas plus.

Extraits d'OST par Tanaka Kouhei et Misturu Hongo (Paris Kagekidan, go ! & Hana no Paris) :
Les doublages sont à nouveau de grande qualité, entre les acteurs que l'on connaît et les nouveaux à la hauteur de l'enjeu, la grande famille Sakura Taisen continue de s'étendre dans la qualité de représentation. Vous vous amuserez même a saisir de temps en temps des expressions en français.

La palette de bruitage en revanche est toujours légère, certes c'est bien plus fourni que sur Saturn mais le petit manque de diversité est présent.
Sakura Taisen 3: Paris wa moete iru ka
Sakura Taisen 3: Paris wa moete iru ka
Sakura Taisen 3: Paris wa moete iru ka

Révolution

Le concept LIPS, Dating Simulation et Tactical RPG est toujours bien présent, mais quelques modifications sont présentes, surtout pour la partie Tactical, presque entièrement refaite.

LIPS (Live & Interactive Picture System)/Dating simulation :

On rappel que les LIPS sont des menus interactifs qui apparaissent lors d'une question qui vous est posée. Vous avez plusieurs choix de réponse, y compris ne rien dire, et le résultat influera positivement, négativement ou neutre sur votre interlocuteur, selon deux niveaux d'importance et toujours avec un timing plus ou moins serré.

Sakura Taisen 2 avait également bonifié le système en proposant des LIPS avec des variables en cours de timing. Autre ajout, les full LIPS (ou des séries de choix) pour obtenir un résultat à une action. Il était également possible d'avoir des LIPS en cours de combat régulièrement. Tout ça dans l'unique but de faire progresser les statistiques de vos personnages et sans oublier que par le biais de leurs affinités envers vous, la fille la plus proche du héros sera celle de la fin du jeu.

Sakura 3 reprend la totalité des idées, mais ajoute son grain de sel. Certaines formes de LIPS vont changées, par exemple pour simuler le ton de la voix, vous allez avoir une barre dans la boîte de dialogue que vous pouvez monter ou descendre. Dans un cas de discrétion, mieux vaudra ne pas parler trop fort, mais pas trop bas non plus pour que votre interlocuteur puisse vous entendre, etc... A signaler que les personnages secondaires font maintenant très clairement l'objet d'affinité (avec le bruitage d'indication). Ils concernent les caractéristiques du héros et vous aurez même quelques séquences inédites avec eux à découvrir.

Le cabaret, Montmartre plus d'autres lieux seront autant de terrains de jeux disponible. Par exemple Montmartre vous avez le marché, l'église, le square, l'ambassade... jusqu'au cabaret qui lui, possède toutes les pièces de la scène, des bureaux de la direction... jusqu'aux douches. Ce coup-ci, même si les déplacements se font toujours avec un curseur, la réalisation est en 3D, toujours SD pour les personnages. Dans ces phases de temps libre vous avez l'horloge à l'écran qui vous indique l'avancée de vos activités, certains lieux prennent 5min ou d'autres peuvent prendre 15 minutes. A vous de faire vos choix. En cours de déplacement, vous pouvez aussi tomber sur un personnage, un menu d'"intervention" se met en place, libre à vous d'engager la conversation ou pas.

Le visual memory va encore intervenir dans ces phases de déplacement. Parfois, en fonction de la situation, on vous demandera une tâche à distance ou on vous proposera un rendez vous. Vous serez au courant par une sonnerie assez agressive sortant de votre carte mémoire. A ce moment précis regarder votre petit écran, un personnage vient d'envoyer un message pour vous, et vous n'avez plus qu'à le lire pour savoir sa nature. En quelque sorte, sachant que l'histoire se déroule dans les années 20, on peut dire que c'est l'ancêtre du SMS. Le téléphone avec écran portatif, le kimematron et les mini-games sont aussi de la partie. Si le premier ne change pas trop, le second lui, change de visage.

Moins nombreux que dans Sakura Taisen 2, à cause du nombre de filles, ils sont en revanche plus intéressants encore. Intégralement en 3D, en SD, ils sont une ode au ludisme. De plus, ils proposent différents niveaux ce qui rallongent leur durée de vie. Vous trouverez aussi si vous êtes perspicace l'opportunité d'infiltrer un casino, et quelques jeux de cartes qui vont avec. (Les jeux intégrales ne sont malheureusement disponibles que sur le disque bonus du box collector réunissant les quatre Sakura Taisen de la Dreamcast)

Les combats :

Le point le plus parlant de ce troisième épisode. Passage de la 2D à la 3D, ils représentent une véritable révolution dans la série, mais apporte également une nouvelle façon d'aborder des batailles tactiques. Entièrement en 3D et à 360°, le damier n'est plus qu'un lointain souvenir. Ici vous êtes libre, autant que vous le souhaitez tant que vous n'avez pas validé la moindre action dans un premier temps.

Il s'agit toujours du même procédé. J'entends par là qu'il y a trois catégories (déplacement, attaque et régénération). Sauf que maintenant, vous pouvez tout faire dans le même tour.

Pour résumer, vous avez une barre d'action en bas de l'écran divisée en sept segments. Si l'on prend la configuration de base, environ deux pas consomme 1 segment, une attaque 1 segment, le bouclier 2, la guérison 6, recharger la barre de furie 3 et l'utiliser pour la grosse attaque 1. A partir de là, vous décidez comment vous voulez procéder. Vous pouvez très bien vous déplacez en temps réel de sept segments - histoire de voir jusqu'où vous allez et préparer les prochains tours - et revenir à votre point de départ sans perdre le moindre segment. Ceci est valable également pour un point en hauteur, vous pouvez déplacer votre machine par exemple de 6 segments et emprunter le chemin en pente pour atteindre le point surélevé qui se situait à côté de vous. Résultat des courses vous n'avez perdu qu'un segment pour déplacement, mais vous êtes maintenant sur la partie haute et vous pouvez encore agir, par exemple en utilisant 5 segments pour faire un combo dévastateur, à la vitesse d'exécution que vous souhaitez ou encore interagir sur quelques éléments du décors (comme des véhicules) pour vous protéger.

Maintenant ceci est pour la configuration de base, car en tant que capitaine vous pouvez changer la formation de la barre à toute l'équipe, favorisant plus la régénération au détriment de l'attaque... Bien sûr, quelque soit votre formation, les affinités augmenteront les statistiques, entre autre le nombre de segments disponibles.

Ce concept donne une très grande dimension de liberté, et bien maîtrisé, permet bien des fantaisies.

Sakura Taisen 2 proposait également des attaques par équipe en fonction des affinités. Celles ci existent toujours, avec une mise en scène bien plus belle et convaincante, mais l'option est valable également en défense dorénavant. Les attaques en duo sont toujours de la partie, et comme pour les attaques spéciales standard, vous en aurez plusieurs en cours de jeu. Moins de choix qu'avant mais toujours possible, vous aurez quelques variations dans l'objectif de vos missions.

Excellent système qui malheureusement souffre d'un problème récurrent, le manque de résistance de l'AI. Mis à part une ou deux missions, et encore, le jeu est relativement facile pour peu que l'on fasse attention.
Sakura Taisen 3: Paris wa moete iru ka
Sakura Taisen 3: Paris wa moete iru ka
Sakura Taisen 3: Paris wa moete iru ka

Sous-quêtes

Comptez environ une vingtaine d'heures sur une partie, mais il y a 5 fins et de nombreux bonus.

Endings : 5 filles, 5 fins.

Montmartre : vous aurez une fois le jeu fini l'occasion de rencontrer tous les protagonistes de l'aventure. Certains vous montreront combien vous avez débloqué de arts inédits sur les centaines du jeu, combien de pistes de l'ost vous avez découvert, combien de cinématiques... et en profiter autant que vous le désirez. Vous pourrez même participer au casino pour gagner l'attaque ultime du jeu, à moins que réussissiez à l'obtenir vous même au cours de l'histoire.
D'une maîtrise absolue, d'une richesse visuelle et sonore fantastique, Sakura Taisen 3 a tout les arguments en sa faveur. Jouissant d'un énorme travail de recherche et des ingrédients qui ont fait son succès, il se permet en plus le luxe d'une réalisation 3D superbe et s'invente son propre système de combat. Ajoutons des scènes cultes à jamais et effectivement, ce titre est hors norme. Un chef d'œuvre, tout simplement.

19/08/2007
  • Richesse artistique
  • La réalisation
  • L'ambiance
  • Le casting
  • Le concept
  • Le système de combat
  • Les fonctions du Visual Memory
  • Des passages cultes
  • Les mini-games
  • La replay value
  • Facile
  • De nombreux bonus dispo uniquement dans le box collector des 4 Sakura Taisen sur Dreamcast
9.5

GRAPHICS 4.5/5
SOUND/MUSIC 5/5
STORY 3.5/5
LENGTH 4/5
GAMEPLAY 5/5
Sakura Taisen 3: Paris wa moete iru ka > Commentaires :

Sakura Taisen 3: Paris wa moete iru ka

10
9.5

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires pc [0] play2 [0]
8 commentaires sur Dreamcast
peacecraft

le 09/07/2010
9
Quel jeu ce Sakura Taisen 3 !! Évidemment, les allergiques au concept peuvent passer leur chemin mais pour les autres c'est du tout bon. J'ai beau chercher, je ne vois pas de défaut, à part peut être sa facilité, mais bon quand on joue à Sakura Taisen, on se doute bien que le challenge ne va pas être très élevé.
Les nouveaux persos sont tous excellents, j'ai meme préféré ce Paris Kagekidan à celui de Tokyo (faut dire qu'il n'y a pas Iris et sa voix ), les musiques encore meilleures que dans le 2, des passages cultes, un graphisme propre et soigné, et la capitale française vu par les Japonais est un régal. Génial !!
Benjimaru

le 16/04/2009
9
Un bonne surprise, le changement est certes plutôt déroutant mais bon sang que j'ai aimer le Paris kitch et les personnages fort charmants de ce jeu. Le systeme de combat est très réussis. Excellent titre au final.
vidok

le 05/06/2008
10
Mon jeu culte !!! Il est pour moi le meilleur jeu actuellement disponible sur console (auprès de FFVII et Xenogears). Les graphismes sont splendides, l'animation des kobus durant les combats (géniaux!) excellents ! L'humour est omniprésent dans le soft ! On se marre toutes les 2 min ; et vu qu'on met à peu près 13h pour le finir la première fois (5 fins différentes), autant vous dire que l'on rie très souvent ! Anthologique !!!
Allesthar

le 07/12/2007
9
Que dire de ST3, un jeu magnifique. Si audépart on est dérouté par le changement de décor et de filles, on s'attache extrèmement vite aux charmantes demoiselles. Le gros point fort de cet épisode reste le système de combat incroyabelement prenant le tout servi d'une ambiance humoristique et décalée comme à son habitude. JEU CULTE
grikarfyn

le 08/02/2007
10
Le plus complet, le plus riche, le plus réussit artistiquement et le plus innovant de la série, posant les bases de ses suites. Une oeuvre gigantesque, pour public ciblé vu les genres mélangés, que je me souviendrai toujours, moi qui cherchait un JV a consonnance animation japonaise plus marqué encore que ses prédécesseurs. D'ailleurs Hiroi et Red qualifient eux même ce titre comme leur plus grande réussite au moment où j'écris ces quelques lignes. Culte !
Shushu
le 20/05/2005
10
Pas aussi bon que les 2 premiers mais quand même!
Rotka

le 14/01/2004
Edité le 15/08/2007
9
Cet episode 3 n'est pas mon favorie, parceque il change beaucoup trop de choses a mon gout (plus de teikoku, plus de tokyo nouveau systeme de combat et ambiance legerement trop bete ). Malgrès tout ça reste le ST le plus accessible et le plus charmant.
destiny

le 25/07/2003
8
Moins bon que le 2, mais enorme quand même. Rah, quel titre.
70 active users (0 member, 70 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8 © Force 2021 - Legal Mention
Webmaster : Medion