bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Pokémon Rouge > Articles > Review

Pokémon Rouge

crpg gb europe
Pokémon Rouge
Pika, Pika!
C’est en fin d'année 1999 que les deux premiers jeux Pokémon débarquent sur le sol Européen, et le succès est immédiat. Les petits monstres envahissent rapidement nos jardins, nos maisons mais surtout nos cours de récré. C'est comme ça que moi, petit élève de CM1, je suis rentré en contact avec mon tout premier RPG : Pokémon Rouge
Loin de m'imaginer que cette folie durerait aussi longtemps et que les Pokémon ne quitteraient plus nos maisons, nos jardins ni nos cours de récré.
Mais comment la firme Nintendo a-t-elle réussi à rendre toute une génération fan des petits monstres ? Réponse dans le test!

Je veux être le plus grand des dresseurs !

Vous commencez l'aventure par un rapide briefing du prof Pokémon le plus célèbre au monde : le prof Chen. Il vous explique que le monde magique dans lequel vous allez être propulsés est un monde peuplé par de petits monstres qui cohabitent avec les humains. Ces monstres que l'on nomme Pokémon sont soit sauvages soit apprivoisés par les humains - ceux que l’on nomme dresseurs Pokémon. Les dresseurs élèvent des Pokémon pour différentes raisons : Certains les trouvent adorables et en font leurs animaux de compagnie, tandis que d'autres préfèrent utiliser les pouvoirs des petits monstres pour le combat. Après avoir choisi votre nom, vous commencez l’aventure dans votre maison.
Vous habitez un petit village du nom de Bourg Palette, or c'est dans ce même village que le prof Chen tient son laboratoire Pokémon. Lorsque vous le rencontrez, il décide de vous offrir un Pokémon, à vous et à votre rival. Vous avez le choix entre trois Pokémon :
Salamèche (feu)

Bulbizarre (plante)
Carapuce (eau)
Une fois votre choix fait, votre rival choisit le Pokémon qui est fort contre l'élément du vôtre et un combat s'engage. Ce combat terminé vous apprendrez que dans chaque ville importante réside un champion Pokémon. Votre but va être de battre tous les champions afin de devenir le plus grand dresseur afin de pouvoir intégrer et remporter la ligue Pokémon (l'élite des dresseurs). C'est ainsi que vous partez à l'aventure avec votre petit Pokémon. Mais pas de soucis, bientôt vous en aurez pleins d'autres.
Pokémon Rouge

Pleins d'autres oui, mais comment ?

Tout d'abord il existe 151 Pokémons différents : 139 sur chaque cartouche. Pour les obtenir vous aurez besoin de pokéballs... késako? Eh bien comme son nom l'indique, c'est une balle qui peut contenir un Pokémon. Pour capturer un Pokémon à l'aide de votre pokéball, rien de plus simple, il vous suffit d'affaiblir un Pokémon sauvage pour pouvoir ensuite lui lancer votre pokéball (attention seuls les Pokémon sauvages sont capturables !). Vous vous dites sûrement "mais c'est génial je vais pouvoir faire une équipe de ouf' ! Alors je vais vous calmer tout de suite. Vous ne pouvez porter que six pokéballs pleines, autrement dit six Pokémons à la fois dans votre équipe. Les autres seront transférés dans un ordinateur (comment... je n'en sais rien... la magie de la science :-) ). Pour prendre un Pokémon depuis votre ordinateur vous devrez tout simplement l'échanger avec l'un actuellement en place dans votre équipe.
Avec ça, vous devriez être prêt pour la bataille. Quoi, on ne vous avait pas prévenu?
Pokémon Rouge

Pokémon ! Go !

Pendant votre aventure vous rencontrerez donc des Pokémon à l'état sauvage qui vous attaqueront mais aussi d'autres dresseurs qui voudront se mesurer à vous pour diverses raisons. Certains voudront simplement connaître leur force et la votre tandis que d'autres voudront vous mettre des bâtons dans les roues. Et en particulier un groupe important appelé la Team Rocket qui a pour objectif d'obtenir des Pokémon et les utiliser à des fins obscures. Vous l'aurez compris, vous aurez de nombreux combats à mener, mais dans l'ensemble rien de particulier contre les Pokémon sauvages. Le Pokémon adverse a une barre de vie, tout comme le votre. Vous avez la possibilité de l'attaquer, de fuir, d'utiliser un objet, ou bien d'intervertir le Pokémon combattant avec un autre contenu dans une Pokéball. En choisissant de l'attaquer vous aurez à choisir le type d'attaque qui convient le mieux pour faire baisser la barre de vie de votre adversaire. Le premier qui n'a plus de point de vie est KO. Si vous perdez et que vous avez d'autres Pokémons, rien de grave il suffit de changer de combattant et de finir le combat avec un autre. Dans le cas contraire, pas d'autres Pokémons que celui vaincu, et bien c'est direction l'hôpital (opération du trou de... quoi y a que moi qui connaît la chanson?).
A l'inverse si vous gagnez le combat vous obtiendrez des points d'expérience qui permettent de monter en niveau. Plus votre Pokémon a un niveau élevé, plus il est fort (logique, me direz vous, l'inverse serait assez stupide).
Maintenant, contre un autre dresseur, quelques différences apparaissent:
- Lui aussi peut avoir jusqu'à six Pokémon, ce qui peut poser problème.
- Vous ne pourrez pas fuir un combat de dresseurs.
- Vous gagnerez plus d'expérience en battant un Pokémon dressé (ouf au moins une bonne nouvelle).
Pour le reste tout se déroule comme un combat classique.
Pokémon Rouge

Des hautes herbes et quoi d'autres?

Les Pokémon sauvages se trouvent dans les hautes herbes, dans les grottes pour les nocturnes, ou encore dans l'eau pour les marins. Les dresseurs quant à eux se trouvent un peu (beaucoup!) partout sauf en ville, celles-ci étant réservées aux arènes de champions Pokémon. Vous trouverez en ville également des maisons habitées par des villageois qui ont parfois des renseignements intéressants à vous donner. Vous trouverez aussi un hôpital et un magasin dans la plupart des villes. L'aventure se scinde donc en deux phases, une partie "exploration" avec des combats contre Pokémon sauvages et dresseurs, et l'autre où vous vous baladerez en ville et combattrez contre le champion d'arène. Pour battre tous les champions d'arène et vaincre la ligue Pokémon, vous en aurez pour une bonne cinquantaine d'heures. Si vous comptez posséder tous les Pokémons, battre tous les dresseurs, visiter tous les lieux, trouver tous les objets, etc... Vous en aurez pour plus de 200 heures.
Si vous n'aimez pas cela, autant arrêter rapidement ^^.
Pokémon Rouge

Technique, CT et CS? C’est quoi c'te bête!

Pas d'inquiétude à avoir lorsque votre Pokémon réagit après un level up, il veut simplement apprendre une nouvelle technique de combat. Vous avez le choix entre accepter cette technique ou la rejeter. Si vous acceptez mais que votre Pokémon a déjà quatre techniques, il ne peut pas en apprendre plus. Vous devrez donc en sacrifier une définitivement. Si cette technique ne vous plait pas vous pouvez tout simplement refuser qu'il l'apprenne, mais ATTENTION il ne la réapprendra plus, sauf cas exceptionnel : vous aurez en effet l'occasion de trouver (ou d'acheter) des CT et plus rarement des CS. Les CT renferment des techniques toutes simples dans des capsules (CT= Capsule Technique). Quand aux CS, ce sont des Capsules Spéciales que vous pourrez apprendre comme une technique. Cependant les CS sont obligatoires pour progresser dans l'aventure. Par exemple un buisson vous bloque la route, il vous faut apprendre à un Pokémon la CS Coupe. Il faut être prudent tout de même car une CS ne peut être oubliée!
Pokémon Rouge

Tiens... mon Pokémon est tout pâle. Il est malade?

Autre réaction possible à un level-up : l'évolution. En effet arrivé à un certain niveau votre Pokémon voudra évoluer en un autre plus fort. Vous pourrez là aussi refuser en appuyant sur le bouton B au court de son évolution. De toute façon il tentera de ré-évoluer à chaque level-up donc rien de grave.
Pokémon Rouge

Je les veux tous! Mais au fait comment on fait?

Vous l'aurez compris, si vous n'avez qu'un seul des deux jeux et pas d'amis vous ne les aurez jamais tous. Pourquoi ? Eh bien c'est simplement parce que sur 151, seuls 139 sont présent sur chaque version avec la douzaine qui manque à l'une qui est présente sur l'autre. Pour les avoir tous, il y a tout de même un moyen : échanger avec un ami ses Pokémons à l'aide du câble Link. Dans chaque hôpital vous aurez une salle d'échange. Vous aurez également la possibilité de vous frotter à vos amis pour un combat Pokémon .

Techniquement, bof bof

A sa sortie le jeu n'est pas ce qu'on peut appeler un modèle de réussite technique, mais il reste très correct pour de la Gameboy même si on grimace devant la représentation de certains Pokémon censés être mignons. Les musiques sont très vite répétitives, et une seule sauvegarde est possible par cartouche. Le jeu reste très réussi par son système de combats, évolution, progression, qui a un petit peu vieilli en beauté mais qui reste jouable.
La fraîcheur du jeu est toujours présente malgré une certaine répétitivité et une traduction française qui laisse à désirer.
Pour plus d'information le test de Pokémon version bleu vient compléter celui-ci.

16/09/2007
  • Le système de combat
  • Le système d'évolution
  • Le mode link
  • La durée de vie ENORME
  • La diversité
  • La difficulté bien dosée
  • Répétitif
  • Les graphismes ont mal vieilli
  • Musique bof
6

GRAPHICS 2.5/5
SOUND/MUSIC 2/5
STORY 3/5
LENGTH 5/5
GAMEPLAY 4/5
Pokémon Rouge > Commentaires :

Pokémon Rouge

6
7.5

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires es3ds [0]
27 commentaires sur Game Boy
Gatsby
le 03/08/2016
10
Ce jeu (rouge tout comme bleu) était un incontournable de la game boy.
Outre le marketting accompagnant le phénomène, les développeurs ont réussi à mixer plusieurs concepts dans un seul jeu :
- aventure, exploration
- collection
- combats, stratégie
- amélioration du personnage (barres xp des pokemon, meilleures attaques, meilleures créatures, ...)
- aspect social, multijoueur : 2 versions de la cartouche, câble link

Le tout dans un univers original, accrocheur et à portée de tous. L'aventure est longue, les choix du banc tout comme la rejouabilité sont énormes. Un succès mérité.
Sphynx

le 12/09/2014
Edité le 14/09/2014
6

Pokémon, c'est avant tout une histoire de marketing et de génération.

Concrètement, c'est un jeu qui repose sur un principe bête et méchant, pas particulièrement novateur déjà à l'époque au Japon, porté par une histoire molle et sans profondeur. Mais il faut reconnaître que la réalisation est particulièrement bien faite et sait rendre la chose addictive. Si l'on se limite au jeu, celui-ci s'avère donc vraiment très médiocre, presque mauvais. Je n'ai pas accroché du tout, surtout quand on se souvient ce qui sortait en même temps sur SNES et PS1 (Bahamut Lagoon, Star Ocean, Suikoden, SaGa Frontier, Final Fantasy VII et Tactics, etc.).

Au-delà, il y a toute la machine marketing Nintendo qui a fait des ravages en ciblant avec une efficacité terrifiante ce qui était à l'époque de ces premiers épisodes un public très jeune, peu connaisseur du genre RPG et donc peu regardant. Quelque soit les défauts du jeu, pour cette raison Pokémon a marqué toute une génération.

Si le jeu et la série qui a suivi est très médiocre, elle aura au moins eu le mérite d'amener certaines personnes à la découverte du RPG, qui n'était pas alors le style le plus ouvert qui soit. Il faut au moins lui reconnaître ça
bruninho87

le 27/05/2014
10

Ah, Pokemon Rouge, ma première cartouche tout Pokémon confondu. Je remercierai jamais assez ma mère de me l’avoir acheté à sa sortie (j’avais 10 ans) et mon dieu, en peu de temps, je suis devenu un vrai accro au jeu, au monde Pokémon.
Malgré que de nos jours, on pourra facilement critiquer les graphismes incroyablement laids pour un ado qui n’aura pas connu la Game Boy, mais ô combien ç’avait du charme.
Pokémon n'a plus besoin d'être présenté aujourd’hui, mais pour l'époque, lorsque la saga n'était pas ce qu'elle en ce jour, découvrir cet univers fantastique, avec ses petites bêtes – manque d’information sur le net ; ADSL n’existait pas – nous permettait d’être encore plus fier lors de la découverte d’un Pokémon légendaire ou rare (tel un Leveinard ou un Insécateur dans le Parc Saphari) et de la capture de ses derniers.

De plus, l’échange en câble Link, c’était quelques choses de totalement innovant, de dingue pour nous simple enfant-game. Je me souviens les jours et nuits passé avec les copains en train de jouer à Pokémon, capturer les petits monstres et se les échanger. Il n’y a pas mieux qu’à l’époque le sentiment qu’on portait à son Pokémon, contrairement à aujourd’hui où ce ne sont que de simple « monnaie d’échange » pour compléter sa collection. Par ailleurs, je me souviendrais toujours le moment où j’ai compléter le Pokédex pour la première fois, la fierté était telle, que je ne me suis jamais senti aussi fier après ça (j’étais un enfant aussi…), et le Pokémon, je me souviendrais toute ma vie lequel il me fallait pour compléter le Pokédex, c’était Insécateur ( - yeux qui brillent - ).

Par ailleurs, j’avais tellement aimé le jeu que j’avais insisté auprès de ma mère de me procurer la version Rouge, afin de pouvoir garder une partie sur la Bleue et une autre où je recommençais plein de fois pour avoir une bonne vingtaine de Mewtwo. Ce qui fût le cas.

Bref, des heures et des heures de jeux, je pense certainement, qu’hormis FM Manager, c’est le seul jeu où j’ai pu passer plus de 500-600 heures et toujours avec la même motivation.

Un jeu que j’affectionne tout particulièrement où les joueurs qui s’y aventureront aujourd’hui, pour la première fois, ne connaîtront pas le même sentiment qu’il m’a procuré.
C’était le début d’une grande saga, d’une passion et surtout les plus belles années de gamers. C’est plus qu’un coup de cœur, c’était le coup de foudre.


Elekami

le 14/05/2014
8
Pas si intéressant que ça en tant que pur RPG, avec un scénario juste passable et des combats encore très simples (la série a pris une dimension davantage stratégique par la suite), Pokémon était cependant doté d'une très bonne durée de vie, fort d'un contenu complet, et de l'effet de surprise qu'il généra grâce à son originalité. Une genèse très appréciable pour une série maintenant mondialement connue !
DenamPavel

le 14/10/2013
Edité le 14/10/2013
6
Un jeu dans l'absolu très moyen mais qui bénéficiait à l'époque de la fameuse pokémania et de tous les produits dérivés et série/films qui ont accompagné la sortie du jeu.
Pas de quoi casser trois pattes à un canard mais on se laisse quand même prendre par son instinct de collectionneur...
Grosse frustration tout de même de ne jamais avoir pu avoir Mew.
Herbrand

le 01/07/2013
7
Pokémon était à l'époque une véritable révolution qui donna naissance au phénomène qui persiste encore aujourd'hui. Dès cette première génération, le potentiel énorme du gameplay était déjà en place, tout comme le scénario enfantin et dénué d'intérêt. Malgré cela, on prenait énormément de plaisir à visiter la région de Kanto, ainsi qu'à découvrir et capturer l'ensemble des créatures qui la peuplent.
Wave

le 14/12/2011
Edité le 14/12/2011
9
C'est en 1999 qu'apparait en Europe le phénomène Pokemon, déclenchant un véritable raz-de-marée auprès de milliers de joueurs. Si le concept n'a en réalité rien d'exceptionnel (la série des Megaten avait exploité cette voie depuis des années déjà), Nintendo réussi un coup de maître en adaptant la formule de manière beaucoup plus ludique. L'aventure est attractive, les monstres à capturer très attachants et le côté convivial engendré par la possibilité d'échanger vos créatures avec un ami ou de combattre ce dernier est complètement addictif. Une réussite.
SoulSilver

le 01/06/2011
6
Ah Pokemon , que de passion il fut un temps , depuis , j'aime toujours la série ( mais plus modérément quand même ) , cette version a pas mal vieilli techniquement et bon nombre d'ajouts d'aujourd'hui ( ou même depuis or et argent ) n'existaient pas encore donc le jeu deviens plus "simple" forcément mais on peut toujours prendre plaisir à faire le jeu pour son objectif identique est simple : conquérir la ligue Pokemon !
Loïc Solaris

le 17/05/2011
6
Un jeu qui parait trop pour les gosse, mais qui a au fond de bonnes possibilités, une énorme durée de vie... un bon RPG en somme !

Je regrette cependant les trop peu de différences entre les version rouge et bleu... on se fait un peu avoir de s'acheter les 2 versions quand même ^^


Morm

le 29/11/2010
Edité le 27/01/2015
6
J'ai beau avoir passé un temps fou dessus en étant gosse, je reconnais aujourd'hui que c'était quand même pas si génial que ça.
L'aspect "collection" est foutrement addictif, et le design des 150 bestioles est très réussies, mais c'est à peu près les seules qualités que j'en retiens.
70 active users (0 member, 70 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8 © Force 2021 - Legal Mention
Webmaster : Medion