bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Xenosaga Episode III: Also Sprach Zarathustra > Articles > Review
Voir aussi

Xenosaga Episode III: Also Sprach Zarathustra

crpg play2 amerique
Xenosaga Episode III: Also Sprach Zarathustra
...Also Sprach Zarathustra...
Xenosaga: Also Sprach Zarathustra est une suite non-directe à Xenosaga 2. Presque toute une année s'écoule entre ces deux épisodes... Pour ma part, je pense qu'il est important de le préciser, je n'ai fais ni le 1, ni le 2. Cependant, je me suis plongé dans l'univers de Xenosaga grâce aux épisodes animés de Xenosaga 1 (assez bien réussis d'ailleurs), aux cut-scenes du jeu ainsi que la lecture du scénario de l'épisode 1 et 2. Ainsi, il a été possible pour moi de faire directement ce troisième épisode, qui est censé être le seul de la trilogie formant un "tout" agréable. Certains trouverons ça stupide, mais la Database monstrueuse (qui a aussi ses défauts...) nous permet sans problèmes d'attaquer cet épisode, et si c'est pour épargner une 100aine d'heures de "souffrance", tant mieux!

L'histoire: complète et palpitante jusqu'aux derniers instants!

Pas besoin ici de préciser l'importance du scénario dans ce jeu. Son contenu est colossal et répond en partie à toutes les questions posées par les épisodes 1 et 2. L'histoire est au top et l'intrigue immense! Les épisodes 1 et 2 mettaient en place un futur lointain ou les humains avaient depuis longtemps abandonné la Terre. De mystérieuses créations scientifiques et/ou mystiques, des personnages mystérieux ainsi que conflits politiques sont les clés de l'intrigue de la trilogie. Pas de résumé ici donc, pour ne pas dévoiler les mystères des deux premiers épisodes. Pour ceux qui souhaitent se lancer dans l'univers de Xenosaga, toutes les FMV et les dialogues des épisodes 1 et 2 sont disponibles sur Youtube en bonne qualité et le 2ème est même en Japonais sous-titré anglais, ce qui n'est pas négligeable (voir la partie sur les doublages de Xenosaga).

Niveau scénario, il n'y a pas grand chose à reprocher, et ce troisième épisode dévoile tous les mystères des deux premiers. C'est l'un des points forts du jeu. Mais il y a certains points à critiquer. Le jeu possède une Database, qui contient des résumés rapides des deux premiers épisodes, des informations sur les personnages, les évènements, les points culturels, les organisations politiques et militaires qui dirigent l'univers de Xenosaga, les points "Inconnus/mystère" du jeu, les lieux etc... Cette "encyclopédie" est disponible via le menu. Au début du jeu, elle est débloquée à 60% environ et le reste est dispersé dans le jeu. Vous pouvez les trouver dans des coffres ou automatiquement après certains moments clés de l'histoire. On peut donc tout savoir sur l'univers et l'histoire du jeu. Cependant, il est dommage que certains points soient révélés avant même qu'ils aient lieu, et que pour lire toute la Database, il faut plusieurs heures entières. On peut considérer cela comme un point fort, mais malheureusement trop de points importants de l'histoire sont laissés en arrière dans le jeu et développés uniquement dans la Database. Préparez-vous donc à passer une bonne partie du jeu dans le menu!

L'histoire est donc vraiment complète et presque rien n'échappe aux joueurs qui auront passé le temps nécessaire dans le menu. Il est dommage par contre que la fin arrive si vite, malheureusement un peu trop. Les personnages sont, eux, vraiment approfondis et ils ont tous une histoire qui colle parfaitement au "background" historique. Les liens entre les personnages ne sont parfois pas très clair au début, mais plus on avance dans l'histoire, plus on voit comme tout est relié, connecté.

Les liens avec Xenogears sont par contre assez vague et je pense qu'il vaut mieux ne pas trop essayer de mettre les deux œuvres (Saga et Gears) en rapport. De plus, la Team Xeno n'est jamais exactement la même et ce n'est pas un travail d'ensemble qui est effectué. Appréciez la trilogie telle qu'elle est, c'est le meilleur conseil que je peux vous donner.
Xenosaga Episode III: Also Sprach Zarathustra
Xenosaga Episode III: Also Sprach Zarathustra
Xenosaga Episode III: Also Sprach Zarathustra

Le gameplay

Contrairement aux deux premiers épisodes, qui étaient considérés comme étant mauvais du point de vue de la jouabilité, cet épisode 3 possède un gameplay excellent. Tout est fluide, les personnages évoluent bien dans les décors, les donjons sont agréables et se font au détriment des scènes scénaristiques, qui représentent facilement 30 à 40% du jeu. Pas question ici de donjons interminables, avec combats à ne plus savoir que faire. Le level-up n'est pas indispensable et le jeu est plutôt simple. Divertissant, absolument pas prise de tête, il vous tiendra en haleine pendant environ 40h en comptant les dialogues. Mais qui veut d'un jeu facile, ou il n'y a rien à faire? Et bien justement, malgré sa facilité, Xenosaga 3 possède quelques subtilités qui rendent si excitantes ces phases de gameplay. Dès le début du jeu, on se retrouve face des objets qui bloquent le passage. On découvre alors qu'à l'aide du bouton "Carré" on peut détruire certains objets. Vous devrez le faire pendant tout le jeu et c'est là que ce trouveront la plupart des objets et c'est ce principe qui forme les quelques énigmes, assez simples en général, du jeu. En ouvrant le menu, on peut observer qu'il a été fait avec soin. Tout est là (même cette fameuse Database), il est interactif, s'ouvre sans chargement. Rien à dire là-dessus donc.

Vous pourrez sauvegarder votre partie en ouvrant le menu des points de sauvegarde jaunes. Ceux avec une couleur bleue vous permettent d'acheter équipements, objets, armes etc... Il existe aussi des points de sauvegarde verts, qui vous permettent de retourner aux endroits que vous avez visité. Vous l'aurez compris, il n'y a pas de carte du monde et ces points de relais vous permettent de vous déplacer dans cet énorme réseau, appelé U.M.N.

Le peu de villes qu'il y a dans le jeu sont agréables à visiter - surtout Fifth Jerusalem, la ville futuriste type. Lors des donjons (si ont peut appeler comme cela les différents endroits qu'on parcoure durant le jeu), les ennemis sont présents et c'est à vous de décider si vous voulez vous battre ou pas. Vous pouvez attaquer par devant ou par derrière, ou même en posant des pièges (des bombes qu'on peut acheter). Pour ma part, j'ai souvent opté pour l'attaque par derrière, plus que l'attaque surprise. Les deux vous permettent d'avoir des avantages durant le combat, c'est à vous de choisir. Les combats sont bons et c'est avec plaisir qu'on les fait. Il y a trois catégories d'ennemis et c'est là dessus qu'il faudra choisir quelle attaque on effectue. Classique, les attaques magiques affectent, ou non, certains ennemis. Tout dépend de leurs points faibles. Rien de complexe, mais c'est déjà suffisant pour parfois être obligé de bien faire attention à ce que l'on fait. Vous possédez également des barres de boost qui se chargent en attaquant l'ennemi. En activant ces boost, on peut soit jouer plusieurs fois, soit faire des attaques spéciales. C'est donc assez divertissant. A la fin d'un combat, on obtient des points d'expérience, parfois des objets, et des Skill Points qu'il vous faudra distribuer à vos personnages via le menu. Sachez que les personnages avec qui vous ne jouez pas évoluent en même temps que vous ou presque et sont donc toujours pratiquement au même niveau que vous, ce qui permet de changer facilement d'équipe! Le personnage principal est Shion, c'est donc avec elle qu'on évolue dans les décors, mais le jeu possède l'excellente option de choisir avec qui on se déplace lors des phases de jeu. Les combats ne se font pas uniquement à terre, et certains donjons se font à l'aide des E.S., c'est à dire les fameux Mechas. Les combats dans ce mode sont très faciles (excepté un vers la fin, plutôt corsée je dois dire...) et reprennent un peu le mode de Xenogears. On peut effectuer plusieurs attaques par tour. Les boosts sont remplacés par une barre d'Anima qui, lorsqu'elle est remplie, vous permet de faire des attaques qui peuvent être monstrueuses. Rien de négatif donc concernant les combats et quel plaisir de pouvoir monter à 99999HP.
Xenosaga Episode III: Also Sprach Zarathustra
Xenosaga Episode III: Also Sprach Zarathustra
Xenosaga Episode III: Also Sprach Zarathustra

L'ambiance sonore et la réalisation technique.

Alors là, on aurait difficilement pu faire mieux. L'ambiance sonore est excellente et les musiques sont de plus en plus intenses lorsqu'on avance dans le jeu, et surtout plus on se rapproche de la fin. De temps en temps on peut tout de même regretter des pistes trop expérimentales, un peu tendance "électro". Le thème de T-Elos à la guitare électrique sort aussi un peu du contexte. Mais à part ça, on a droit à des thèmes très travaillés, souvent d'inspiration Musique Classique et pour la plupart épiques à partir de la deuxième moitié du jeu. Les bruitages sont bons et plongent le joueur dans l'atmosphère du soft. Mais comme la perfection n'existe pas, Xenosaga ne passe pas à côté non plus. Les bruits de pas sont malheureusement trop forts et peuvent parfois même masquer en partie la musique de fond. C'est l'un des défauts majeurs du jeu, mais comme toujours, on s'habitue, puis on oublie. Comme vous pouvez vous y attendre, Jeu épique = Musique à chœurs. Et ils sont bien choisis en général ; mieux en tout cas que les pistes chantées en anglais qui manquent je dois dire crucialement d'innovations. En d'autres termes, on aurait amplement pu se passer de la piste Pop de fin de jeu... Le thème des combats est plutôt appréciable et je ne parle pas de celui des boss! Ils ont d'ailleurs souvent un thème personnalisé (celui de Mar***** le prouve).

Techniquement, il n'y a pas grand chose à reprocher à Xenosaga 3. Les décors sont beaux, certains étonnants, tous très personnalisés. Les effets de lumière sont bons, pas exceptionnels, mais ils suffisent à vous en mettre plein les yeux. En tout cas, difficile de dire que Xenosaga 3 n'utilise pas les capacités de la machine. L'animation est mieux réussie que dans les deux premiers épisodes et les mouvements paraissent très réalistes. Seul bémol, lorsque les personnages parlent, leurs bras continuent parfois de bouger, ce qui est en somme assez ridicule. Mais bon, une fois de plus, on ne peut pas faire toujours au top! Les cinématiques sont nombreuses et agréables à visionner, c'est ce qui compte.
Xenosaga Episode III: Also Sprach Zarathustra
Xenosaga Episode III: Also Sprach Zarathustra
Xenosaga Episode III: Also Sprach Zarathustra

Une version non-authentique...

Les dialogues sont cultes! Certaines personnages ont des répliques vraiment bien fondées et il est rare que les scènes soient vraiment "clichées" (certaines scènes d'amour sont parfois limite mais bon...). Cependant, le gros problème c'est que ces dialogues, presque toujours doublés, ont été bien modifiés dans la versions américaine. Shion, le personnage principal, possède en américain la voix la plus insupportable qu'il m'ait été donné d'entendre. Au bout de 20h de dialogues, on en a vraiment marre d'entendre sa voix niaise à volonté et si désintéressée. J'avoue que vers la fin du jeu, où ça devient si palpitant, je me suis sentis obligé, pour ne pas gâcher cette expérience unique, d'avoir Youtube ouvert en parallèle, de couper le son de mon jeu et d'écouter le son du jeu en Japonais (Je remercies d'ailleurs la personne qui a gentillement mis en ligne tout le jeu en japonais sous-titré anglais). Un autre exemple; la voix de Jr. est celle d'un gosse dans la version américaine et en japonais c'est celle d'un jeune homme de 20-30 ans, ce qui colle quand même plus au scénario. Je vais essayer de ne pas le faire pour tous les personnages puisque je n'en finirai pas. Si quelqu'un peu me dire pourquoi dans la version américaine, la voix de U-DO ne résonne pas lorsqu'en communication avec Shion, je serais ravi d'en connaître la raison... Ce qui me surprend par dessus tout, c'est cette volonté des américains de toujours vouloir fourrer leur nez dans ce qui ne les concerne pas. Pourquoi aussi enlever le sang dans les scènes importantes alors que les films américains en balancent à toutes les sauces... Pour augmenter les ventes, ouvrir le jeu à un public plus large? Un jeu "mature" doit rester "mature", c'est tout.

Bien sûr, on pourrait être tenté de dire que certaines voix sont plutôt réussies (c'est à dire correspondent bien à la version originale) comme Allen ou encore Jin et Chaos, mais je pense qu'en général, il ne faut pas changer une oeuvre et la laisser dans son originalité. Xenosaga 3 a un côté "manga" qui ne ressort pas du tout en américain. Si on aime pas l'ambiance manga (ex: Persona 3), alors on doit laisser tomber. C'est vrai qu'on s'habitue aux voix au bout d'un moment (même si j'ai personnellement craqué au bout de 20 heures), mais je me demande quand même où est le respect envers ceux qui ont travaillé si dur sur la version originale...

J'aimerais rajouter aussi quelque chose concernant le message philosophique du jeu. C'est qu'il n'y en a pas vraiment! Les thèmes abordés sont assez complexes et la psychologie des personnages assez poussée, mais le jeu ne part pas non plus dans des théories philosophiques. Il faut relativiser. D'accord, le sujet de la Religion est assez récurrent dans le jeu et les questions existentielles nombreuses. Seulement le rapport entre les titres des jeux et leur contenu n'est pas vraiment explicite. Les japonais adorent les langues européennes et les utilisent à volonté (exemple: "Ma Pêche" dans Xenosaga 1) et ils aiment autant l'allemand que le français. C'est la raison pour laquelle ils ont d'après moi pris tous ces noms occidentaux et fait référence à Nietzsche dans les titres des trois épisodes de Xenosaga, plus en tout cas que pour prendre exemple sur ces œuvres. Il est difficile également de nier tout rapprochement entre le jeu et Nietzsche mais il vaut mieux être délicat là-dessus et ne pas trop s'emballer...
Xenosaga Episode III: Also Sprach Zarathustra
Xenosaga Episode III: Also Sprach Zarathustra
Xenosaga Episode III: Also Sprach Zarathustra
Que dire finalement de Xenosaga 3? Je pense que la réponse la plus appropriée c'est de vous dire d'aller l'acheter. Il possède un scénario bien ficelé, complexe, une réalisation optimale, une bande son terrible, des personnages soignés et une ambiance unique! Passez outre les quelques défauts (doublages, bruits des pas lors des déplacements,...) et vous vivrez une expérience unique avec Xenosaga 3. La fin arrive très vite, peut être trop, mais qu'importe, on est captivé jusqu'au bout.
Pour ceux qui se disent encore que finir Xenosaga 3 nécessite forcément d'avoir fini Xenosaga 1 et 2, je leur répondrais que grâce à la Database incroyable, aux multiples façons de suivre le scénario des épisodes précédents, et à l'année de "vide" entre le 2 et 3, Xenosaga 3: Also Sprach Zarathustra peut être pris comme un jeu à part entière, auquel il serait bête de passer à côté. Quel soft, vraiment!

16/12/2007
  • Le scénario
  • Les musiques
  • L'univers
  • Le gameplay
  • La fin va si vite...
  • L'adaptation américaine
  • Le bruit des pas
9

GRAPHICS 4.5/5
SOUND/MUSIC 4/5
STORY 4.5/5
LENGTH 4/5
GAMEPLAY 4.5/5
Xenosaga Episode III: Also Sprach Zarathustra > Commentaires :

Xenosaga Episode III: Also Sprach Zarathustra

8
8.5

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
24 commentaires
Zanxthiloïde

le 31/12/2015
8
Fin de ma rétrospective Xenosaga presque 10 ans après que je l'ai complétée pour la première fois.

Xenosaga 3 est assurément le meilleur épisode de la saga : il est supérieur à ses ainés en (presque) tout point :
- Le chara design est moins réaliste que le second, moins manga que le premier, parfait pour éviter l'aspect uncanny valley de l'épisode 2
- Les animations rendent le système de combat très dynamique (ce qui manquait cruellement aux deux premiers opus). Cependant, il part dans le classicisme le plus total et manque cruellement de complexité (taper/soigner est suffisant pour arriver sans encombre à bout des plus puissants boss).
- La musique oscille entre le moyen et le bon, mais rien de mémorable (ce qui reste supérieur à l'ost trop inégale du 2 et au vide intersidéral du 1)

Côté scénario, je ne me permettrais pas de juger de la qualité de l'histoire (les goûts et les couleurs).
La mise en scène est très bonne mais malgré l'intégration d'une database exhaustive, cet opus n'échappe pas aux écueils des 2 premiers opus à savoir :
- Le manque de scènes d'exposition : après 3 jeux, le monde dans lequel on évolue et son fonctionnement restent un mystère, ce qui nuit gravement à la compréhension de l'histoire.
- Le casting trop important comprenant beaucoup de personnages inutiles au déroulement de l'histoire
- Les termes bibliques/philosophiques/ésotériques balancés à tout va qui rendent beaucoup de dialogues cryptiques
- Des protagonistes qui n'interviennent pas assez dans l'histoire (MOMO qui ne sert plus à rien, l'histoire de Ziggy baclée)
A cela se rajoute des défauts propre à cet opus (fanservice xenogears à outrance).

Une bonne conclusion à une saga moyenne.
Soulhouf

le 24/11/2015
8

Après la déception de l'épisode 2 on craignait le pire pour ce 3ème opus qui en plus est supposé conclure cette saga qui était prévue à la base en 6 épisodes.

Eh ben, quelle surprise !

Déjà techniquement le jeu est extrêmement soigné. C'est beau, la gestion de collisions est plus précise et le personnage qu'on dirige ne fait plus de moon walk. Ça a très bien vieilli contrairement au 2 et surtout quel plaisir à jouer ! Pas de temps de chargement, les combats sont agréables et très rapides, et surtout le système de combat avec les robots est une réussite totale. Mon rêve est que Monolith fasse un autre jeu avec un système de combat au tour par tour comme ça.

Coté musiques, Yuki Kajiura est toujours de la partie et elle a fait un boulot encore plus remarquable que sur le 2. J'irai même jusqu'à dire que c'est la BO la plus réussie des 3.

Le character design a encore une fois changé mais pour le meilleurs cette fois.

L'histoire et l'univers sont toujours aussi intéressants même si moins dramatiques et on sent que ça a été précipité pour conclure la saga. C'est une petite déception à ce niveau mais franchement, vu le boulot accomplis, c'est rien du tout.

J'adore les personnages, surtout que là, ça fait 3 jeux qu'ils nous accompagnent. Ça fait plaisir de voir un perso féminin forte comme héroïne pour une fois dans un RPG car c'est rare. Et puis l'antagoniste du jeu et de la série et tout simplement génial. J'adore ce personnage et mon seul regret est qu'il n'a pas eu le temps d'être plus développé.

Bref, j'ai toujours du mal à croire qu'ils ont réussi à faire un jeu d'une qualité pareille après le 2. Comme quoi des fois on apprend de ses erreurs.


Pwyll

le 22/08/2014
Edité le 18/03/2015
9_5
Bon, notez chaque épisode est vraiment trop fastidieux pour moi. Donc, cet épisode III termine une saga absolument dantesque et formidable. Des personnages fouillés et sans pareil, un univers incroyable et un scénario complexe et mature. Beaucoup de qualitatifs pour une saga qui m'aura ébloui par la justesse de son propos et sa complexité. On retiendra cependant un gameplay un peu particulier mais efficace et une bande sonore fabuleuse signée Yuki Kajiura.
antitype

le 12/01/2012
7
Je suis assez mitigé concernant cet épisode 3. Notamment à cause du système de combat : il est assez jouissif à utiliser et on s'éclate à faire péter les dégâts par dizaines de milliers en combats de gear mais c'est du gameplay pop-corn... On en revient à quelque chose de très basique alors que le 2 était bien plus riche, il fallait élaborer des stratégies complexes pour s'en sortir. Les combats à pied ont été simplifiés aussi et on les fait sans se creuser la tête. D'ailleurs la difficulté a été grandement rabaissée, je n'ai jamais été en difficulté une seule fois (à part vers la toute fin où les combats deviennent vraiment intéressants), certains combats qui ont l'air épique ne sont en réalité pas si prenants que ça du fait de leur trop grande facilité (notamment le combat contre Yuriev).

Bref c'est plus proche d'un RPG à l'ancienne que les précédents épisodes, je suppose qu'on accroche plus ou moins en fonction de ce qu'on peut en attendre.

Une amélioration notable concerne les graphismes ; le chara-design a été revu et enfin il devient très bon en étant parfaitement adapté au style de la saga (par rapport au 1 qui faisait poupée en plastique et au 2 qui faisait trop réaliste). Les environnements sont plus grands, plus variés, plus recherchés et les cinématiques sont toujours aussi bien mises en scène. Techniquement c'est également un des jeux les plus réussis sur PS2 qui pourrait tout à fait passer sur PS3 moyennant un lissage HD, il n'y a pas de texture baveuse, la modélisation des persos et des décors est fine et les combats regorgent d'effets spéciaux superbement réalisés.

Mais tout ceci n'est que l'enrobage, la raison pour laquelle ou joue à Xenosaga c'est bien sûr le scénario et la mise en scène qui va avec, sur ce point on peut dire que les développeurs ont mis le paquet. Les révélations fusent, les intentions des antagonistes principaux sont finalement révélées, la psychologie des personnages se dévoile complètement à travers leur lutte contre les autres, contre eux-mêmes et leur destin, le tout baignant dans une atmosphère sombre et tragique, et les clés de la compréhension globale du scénario sont finalement données, le tout accompagné d'une bande-son de Yuki Kajiura épique et mémorable, certains morceaux renforcent énormément l'intensité de certaines scènes. Dommage que la fin soit aussi étrange, on passe d'un combat épique aux allures de boss final à un donjon plutôt quelconque et un boss final qui semble un peu débarquer de nulle part, de plus les révélations finales sont à la fois assez tirées par les cheveux et peu claires, les dialogues restent assez mystérieux. Mais cela n'entache pas l'expérience globale et le scénario reste excellent tout le long du jeu, bien mis en scène et les doubleurs y font pour beaucoup, notamment Yuriev qui incarne à merveille un rôle de mégalomane froid et méprisant, alors que Wilhelm a un air terriblement sadique et sournois à glacer le sang.

Bref une conclusion réussie à la saga qui aurait toutefois mérité des combats plus élaborés et plus difficiles.
david06

le 28/10/2011
10
C'est partir les traditionnels + et - après 40H de jeu.


+Graphisme
+Scénar
+Combats en mecha
+Certaine musique (combat surtout)


+-Pas trop dur, ni trop facile


-Certaines musique (exploration)
-Queslques points noirs au niveau du scenario...


Mais au final quel jeu!!!
Quelle expérience vraiment géniale!!!
Simplement un des meilleurs RPG de la PS2!!!
heavenly

le 24/10/2011
9
Final au combien épique et parfaitement maîtrisé !! toutes les réponses à l'intrigue sont présentes pour notre plus grzand bonheur. Les musiques sont excellentes (L'ost de Kajiyura est à la hauteur de celle de Mitsuda sur le 1) et le gameplay est le plus équilibré des 3 !!
Herbrand

le 04/08/2011
Edité le 20/08/2013
8
Difficile de commenter ce jeu en quelques lignes. Comparé aux deux épisodes précédents, on revient à un système de combat tour à tour relativement classique. A mon sens, c'est tant mieux. Les combats mineurs s'enchaînent relativement bien, sans qu'on ait pour autant l'impression d'être décérébré. La plupart des boss demande tout de même un fond de stratégie, certes moins qu'avant. Le scénario propose deux niveaux de lectures. Au niveau inférieur, où l'on est un simple spectateur qui assiste au cut scène, propose déjà de vivre une aventure incroyable, truffée de révélations, de rebondissements, dans un univers extrêmement vaste. Le second niveau nous fait prendre du recul, par la lecture de la base de données remplies d'informations intéressantes (dont certaines indispensables à la compréhension même du scénario), par les nombreuses références (surtout religieuses) et par le soulèvement de question longuement discutée par la philosophie.

+ Scénario et univers riches, qui incitent au recul et à une extension de sa culture personnelle de par les nombreuses références religieuses et philosophiques et qui impliquent beaucoup de protagonistes, même les plus secondaires
+ Une bonne alternance combats à terre/combats en E.S.
+ Un rythme excellent
+ Bonne soundtrack
+ Bons graphismes et design général

+/- Système de combat classique

- Absence totale de musique dans certaines scènes
- Une impression de non finition scénaristique, ou de finition à la va-vite
- Le nouveau design de certains personnages
- Pas de nouveau personnage jouable

A recommander pour tout ceux qui ont fini les deux épisodes précédents.
Yahiko

le 27/01/2011
7
On me l'avait vendu celui-ci. C'est en aprti ce qui m'a fait tenir les phases d'ennui des deux premiers épisodes, même si j'étais sceptique. Et en effet Also Sprach Zarathustra est bien le meilleur des 3 Xenosaga, avec un scénario réellement passionnant de bout en bout grâce à des révélations et des passages qui tuent. Mais aussi avec un enrobage irréprochable, car aussi bien graphiquement que musicalement c'est du très lourd. La note n'est pas très haute car j'émets toujours une réserve sur le côté ludique du titre. Mais tout de même une vraie bonne expérience.
Endimion99
le 07/01/2011
9
Incroyable à tout point de vue.
+ Scénario. Formidable, grandiose, travaillé, passionnant et j'en oublie. L'univers créé est génial, complexe, détaillé et complet. Tout cela servi par une ambiance et une mise en scène parfaites.
+ Un casting inoubliable. Même les personnages secondaires ont un charisme indiscutable, c'est dire...
+ Graphismes, design, tout a été revu pour le meilleur
+ Gameplay classique mais tellement efficace. Les combats d'ES sont mille fois mieux que ceux du 2 (dire que j'avais aimé les combats du 2...)
+ Beaucoup de musiques magnifiques (5th jerusalem...)
+ Le dénouement d'une saga

Le seul point noir à mon gout est que l'on finit le jeu et que pour ma part je n'ai pas tout compris... Beaucoup d'éléments semblent être en suspens / non expliqués.
Il faut avoir le guide pour remettre tous les éléments en ordre et enfin tout comprendre. Mais c'est pardonné quand on se rend compte de l'incroyable complexité du scénario et du monde créé (où sont ils allés chercher tout çà ??!!).
Bluffant.
Avril

le 06/07/2010
Edité le 06/07/2010
7
Ce que je l'ai attendu, XSIII, le successeur de XG, dans mon esprit. Sur le papier peut-être, en jeu, certainement pas.

Xenosaga III terminé, 28h.

+ Graphiquement superbe, notamment lors des cinématiques, avec une modélisation et une animation bluffantes!
+ Les thèmes de combat, tous superbes (notamment Testament, Godsibb, Promised Pain, Hepatica, Fatal Fight, The Battle Of Your Soul...).
+ Certains passages aboslument cultes (le must reste la fin du CD1)
+ Le meilleur des 3 au niveau répartition temps de jeu/cinématiques, du moins pour le DVD 1.
+ Le boss final, qu'il s'agisse de l'esthétique, de la musique ou de son identité..

+- Combats simplifiés mais tout de même très bien pensés, avec pas mal de subtilités, dommage qu'ils deviennent tout de même un peu lassants quand on a connu ceux du 2. Les boss sont intéressants par ailleurs.
+- Ni trop dur, ni hyper simple...

- Les thèmes d'exploration, beaucoup sont carrément mauvais.
- Durée de vie en ligne droite trop faible, j'ai fait 28h sans rusher, et sans éprouver de vraie difficulté (j'ai fini au niveau 52).
- Le farming des SP, pas toujours intéressant. (ca se discute)
- Enormément d'éléments du scénarios laissés en suspens/non expliqués/survolés.
- Certaines scènes mal pensées, mal écrites.
(- Certaines ref uniquement pompeuses, ex Wagner : osef)

Au final, XSIII reste un bon, voire un très bon jeu, mais il n'égale en rien Xenogears. Le scénario est bon, avec de grand moments, mais il n'est pas aussi fouillé qu'il aurait du l'être loin de là, sans parler de la fin qui précipite tout, même si l'ending vaut le détour. Dialogues parfois mal pensés, certains personnages répugnants comme Allen, avec aucun travail fait sur eux, qui ne sont preuve d'aucune inspiration.
Pourtant, au delà de çà, notamment avec le Perfect Guide, qui permet de découvrir ce que sont réellement les 3 premiers volets, on ne peut pas dire que le scénario de XS soit moins bon que celui de XG, au contraire, je trouve qu'il le surpasse assez largement. Seulement, tel qu'il est présenté dans le jeu (sans le PG), il reste très loin derrière XG (car pas d'explications...), peut être suite à un manque de budget, mais surtout à des maladresses qu'on espéraient parties avec l'épisode 2...

Une décéption donc. Takahashi et Saga ont eu de quoi se morfondre.
3.5/5
49 active users (0 member, 49 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Legal Mention
Webmaster : Medion