bandeau
avatar Guest
Login|Inscr.
sign
fiche

Vandal Hearts > Articles > Soundtrack
Voir aussi

cover

Vandal Hearts : Ancient Lost Civilisation

Composée par:
Vandal Hearts... Ce nom ne dira peut-être rien à certains, mais ce Tactical-RPG, sorti sur Playstation en 1996, avait su se faire remarquer. En effet, à une époque où les RPG franchissaient que très rarement les frontières nippones, la sortie de celui-ci, accompagné par Suikoden du même éditeur, fut une véritable aubaine pour les fans en manque. Sorti avant Final Fantasy 7, le jeu qui rendit le RPG populaire chez nous, Vandal Hearts reste aujourd'hui un titre méconnu. Sa suite y est sans doute pour quelque chose, car contrairement à Suikoden qui continua sur une voie brillante et se fit une place dans le paysage "rpgistique", Vandal Hearts 2, lui, s'avera très controversé...


1 - Burning Sorrow (Title Screen) 0:33
2 - Sword of Destruction (Chapter Title Display) 0:14
3 - Mountains (Valley of the Bandits) 1:14
4 - Enemy Turn (Zoot Gach's Attack) 0:47
5 - Victory (Battle Results Display) 1:08
6 - The Preservation of the Whole (World Map) 1:28
7 - Capital City Shumeria (Triumphal Return ~ Battle Results Report) 2:14
8 - Audacity (Slaughter of the Rioters at the Hands of the Crimson) 1:01
9 - Port City Ports (Ladeau's House) 1:29
10 - Comrade (Ladeau Joins the Party) 0:05
11 - Sea (Pirates) 2:21
12 - Bass Pipes and a Small Drum (Possessed Village) 0:45
13 - Genesis (Riddle of the Ruins) 1:39
14 - Turned Mad (Confrontation with Velasco Turned Mad) 1:40
15 - Conspiracy (Hel's Scheme) 1:24
16 - Defeated (Game Over) 0:37
17 - Wasteland (Plateau of Sorrow) 1:48
18 - The Affairs of Man (Samudera's Retreat) 1:44
19 - The Town of the Very End (A Loophole in Space-Time) 1:57
20 - Testa Village (The Drafting of a Plan for Rebellion) 1:25
21 - Tactics (Reed Highway) 1:47 22) Shudder (Prison Escape) 1:13
23 - A Fort (Fall of the Prison Fortress) 1:28
24 - The First Threat (Liberation Army United) 1:29
25 - Steady Change (Level Up) 0:07
26 - The Four Seasons of Man (The Report to Erina of Velasco's Death) 0:55
27 - Street Fighting (Breaking Through the Dragnet) 1:22
28 - Occultist (Gameaux's Entry) 1:29
29 - Trade City Kerachi (The Great Merchant Cruz) 2:10
30 - Bygone Days 2 (Jose's Recollection) 1:26
31 - Demon Railroad (Desperate Struggle Atop the Train) 1:51
32 - Job Change (Job Change) 0:12
33 - Tension (Execution Apparatus Running - Leen's Crisis) 1:47
34 - Bygone Days 3 (Leen and Keith) 1:08
35 - Pioneer Village Sorbo (Braf, An Ancient People) 1:54
36 - Suspicion (Speculation on Hel's Assassination) 1:14
37 - Frontier Village (Paduin's House) 1:36
38 - Bygone Days 1 (Leena Vanished) 1:59
39 - Ruins (Temple of Oroi Lake) 1:36
40 - Glasgow Town (Eve of the Decisive Battle) 1:55
41 - Vicissitudes of Fortune (Ash and Erina) 0:52
42 - A Crisis (Collapse of the Capital City) 1:52
43 - Theme (Decisive Battle) 1:51
44 - Burning Sorrow (Ending) 1:35
45 - Unrivaled (Staff Roll) 4:52
46 - Burning Sorrow (Bonus Track) 0:33
Sans être un jeu fabuleux, Vandal Hearts possède tout de même un bon nombre de qualités. Je ne pensais pas rédiger des critiques d'OST un jour, mais je me devais de faire honneur à celle-ci qui reste, hélas, injustement méconnue... Car oui, la bande-son de Vandal Hearts mérite toutes les attentions !

Ce qui fait la force des compositions de l'album, c'est l'originalité des instruments utilisés : la grande majorité des morceaux font en effet la part belle aux instruments à vent (cors, flûtes, et j'en passe) de toute sorte, réunis ensemble avec un savoir faire étonnant. Composé par un quatuor de compositeurs talentueux, le tout est chargé d'influences musicales nombreuses, les morceaux s'inspirant de musiques traditionnelles aussi bien occidentales qu'orientales.

L'album se compose de 46 pistes, de durée en général assez moyenne (de 2 à 3 minutes environ), que l'on peut diviser en 3 catégories : les thèmes des différentes villes, les thèmes destinés à des intermèdes scénaristiques bien précis et les morceaux accompagnant les combats.
Certains thèmes font toutefois exception, notamment les pistes d'introduction et de conclusion, intitulées "Burning Sorrow". Dominées de bien belle façon par une charmante voie féminine, on pourra regretter le fait qu'elles se montrent trop courtes. Néanmoins, ces jolies chansons mélancoliques encadrent parfaitement le reste des compositions.

La force émotionnelle dégagée par cet album est remarquable. Le choix des instruments utilisés, la qualité sonore excellente, ainsi que les mélodies principales suffisamment travaillées et agréables pour marquer les esprits collent parfaitement au côté dramatique et mature du scénario de Vandal Hearts. Les thèmes des villes sont dans leur globalité très soignés, d'une lenteur subtile, s'adaptant à la dominante de chaque lieu. On se retrouve avec des morceaux au cachet pittoresque et léger qui évoquent une petite fête paysanne ("Village of Thesta"), mêlés à d'autres thèmes se montrant plus grandiloquents : "Capital City Shumeria", beau et fort, symbolise parfaitement la grandeur et la majesté de la ville, tandis que l'excellent "Harbord City Port" évoque dès les premières notes la mer avec l'utilisation de cors.

D'autres morceaux, plutôt transitoires ("Defiance", "Karma", "Bewitched Tower") se révèlent moins marquants que le reste mais sont tout de même globalement de bonne qualité. On notera le très joli "Bigone's Day 2", touchant avec sa petite mélodie jouée à la flûte.

Passons quelques thèmes assez anecdotiques pour se concentrer sur les compositions les plus puissantes de l'album, c'est-à-dire en général les morceaux servant de fond aux divers combats du jeu. Hiroshi Tamawari, à l'origine de la très grosse majorité de ces pistes, réalise là un travail qui impose le respect.
Très variés dans le choix des instruments, ils sauront transporter l'auditeur, du moment que l'on apprécie les sonorités des instruments utilisés.

En général ces thèmes mêlent plusieurs instruments à vent, accompagnés par des tambours et autres percussions aux rythmes militaires bien cadencés, parfaitement adaptés à un Tactical-RPG tel que celui-ci. Difficile de décrire l'étonnante force dramatique de nombre de ces morceaux, qui soulignent à merveille l'importance des conflits.
Les pistes se montrent assez variées et n'agressent pas les oreilles avec des thèmes bien lourdingues : non, les morceaux de Vandal Hearts sont remplis d'honneur et de bravoure... Le tout saupoudré d'une teinte sombre et tragique qui sied à merveille au scénario du jeu.

Quelques compositions s'avèrent plus légères que d'autres (comme l'entrainant "First Threat"), mais ce serait oublier la puissance dramatique de certains thèmes tels que le mystique et troublant "Genesis", le symphonique et ténébreux "Warlock", le génial "Street Fighting" aux variations subtiles... Sans oublier bien sûr le fantastique et prenant "Ocean", le thème du combat final "Theme" et j'en passe, qui sont de véritables délices pour les oreilles.

On pourra par contre être déçu du fait qu'un seul morceau est utilisé pour la phase d'assaut des ennemis. Intitulé "Enemy Turn", il n'aura que peu d'intérêt lors de l'écoute de l'album vu sa très courte durée (40 secondes).

Quand au thème accompagnant le fameux "Staff Roll" de fin ("Peerless"), il constitue une sorte de Medley symphonique de 5 minutes, reprenant divers morceaux du titre.
De part le choix unique de ses instruments, la variété et la puissance émotionnelle de ses morceaux, l'OST de Vandal Hearts est un vrai petit bijou.
N'hésitez donc pas à tendre l'oreille sur cet album, recelant nombre de perles, et suffisamment original pour se démarquer des autres.

[Note globale de l'OST : 8/10]

26/03/2005
Vandal Hearts > Commentaires :

Vandal Hearts

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires sat [0]
33 commentaires sur PlayStation
david06

le 12/01/2015
7_5
Une Bonne surprise.
Un gameplay et une OST solides d'un coté et une histoire qui se laisse suivre de l'autre et on obtient un bon T-RPG;
Dommange cependant que le jeu soit si court (17 heures pour moi) et possède un design si douteux...
DenamPavel

le 08/08/2014
8_5
Un des jeux pour lesquels j'éprouve une affection particulière et un peu irrationnelle. Tactical à la réalisation plutôt moyenne et au système de combat plus que classique, j'ai été absolument emporté par son ambiance et ses personnages.
Le "premier tactical" par excellence. La meilleure initiation au genre qu'il puisse être.

J'ajoute un point pour le thème vicissitudes of fortune que j'adore !
MeDioN

le 29/12/2013
6_5
Malgré quelques qualités, Vandal Hearts ne me laissera pas une trace indélébile. Gameplay efficace mais très classique, scénario intéressant mais convenu et mis en scène de façon minimaliste, personnages un peu trop clichés et bande son que l'on oublie vite malgré le beau thème des crédits, rien ne brille particulièrement aux côtés de graphismes plutôt faibles et d'un design douteux.
Bref, un Tactical certes solide et sympa, mais quand même assez loin des T-RPG de légende de la même époque.
Herbrand

le 01/07/2013
6
Un emblème du T-RPG de l'ère 32 bits. Le gameplay n'est pas très développé et le parcours est extrêmement linéaire, mais le casting appréciable et la narration nous porte aisément au bout de l'aventure.
Mede

le 14/02/2012
Edité le 14/02/2012
8
Un bon jeu même très bon jeu.
Jeu que je dirais porter par un scénario très bien ficelé et une OST bien réussis.
De plus les personnages et la gameplay sont ausi très bon.

Grand plaisir a joué se titre qui est mon premier T-RPG.

Bref un très bon jeu
dandyboh

le 13/11/2011
Edité le 23/05/2013
8_5
Vandal Hearts est un excellent T-RPG, inspiré de Tactics Ogre et Fire Emblem, qui offre un très bon gameplay et des particularités intéressantes, malgré une VF atroce, une difficulté pas assez élevée, et surtout, un jeu bien trop court.

Voir mon article complet à son sujet.
mimylovesjapan

le 05/11/2011
8
vandal hearts est un superbe tactical, avec un bon scenar et bien fun. Pas de combats superflus, ni de montée en XP inutile, on va droit au but, c'est dynamique et bien tactique.
Techniquement tres proche d'un shining force 3, sans pour autant égaler ce dernier.
heavenly

le 01/11/2011
7
Premier t rpg pour moi, ce jeu fût une révélation du genre pour moi !! court, intense et prenant, un must have du genre !
Sphynx

le 21/05/2011
Edité le 30/09/2014
6_5
Un T-RPG qui ne paye pas de mine, mais qui à l'époque venait combler un manque dans le domaine sur la première console de Sony.
Yahiko

le 05/11/2010
7
Un jeu qui m'a apporté pas mal de plaisir à l'époque. S'appuyant sur un gameplay simple et intuitif, Vandal Hearts se laisse parcourir d'une traite. Il lui manque une certaine dimension et une certaine ambition pour figurer parmi les must du genre mais reste une valeur sûr.
71 connectés (1 membre, 70 invités, 0 anonyme)
Utilisateurs en ligne: cKei
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Mentions légales
Webmaster : Medion