bandeau
avatar Guest
Login|Inscr.
sign
fiche

Baten Kaitos: Les Ailes éternelles et l'Océan perdu > Articles > Soundtrack
Voir aussi

cover

Dark Chronicle Premium Arrange

Composée par:
Bon, me voila intégré dans le staff de Legendra, et pour fêter ça eh bien j'ai décidé de critiquer l'OST de Baten Kaitos. Je reste avec le même artiste de mon précédent article... Avez-vous deviné ? Oui, Oui c'est bel et bien notre cher Motoi Sakuraba, il réussit toujours à nous pondre des merveilles côté musique, mais l'ost de Baten Kaitos est-elle une merveille ? Vous allez voir en lisant la critique.


CD 1 : 28 Pistes (64'34'')

01 - Introduction Peak
02 - Nadir's Whale
03 - To the End of the Journey of Glittering Stars
04 - Soul Poetry
05 - The True Mirror
06 - Vitriolic a Stroke
07 - Condemnation of Darkness
08 - Glowing Cloud
09 - Chaotic Dance
10 - Rumbling of the Earth
11 - Coolant
12 - Valley of the Wind
13 - Gentle Wind
14 - To the Garden of the Moon Butterflies in the Moonless Night
15 - Flowing Through the Rays of the Morning Sun
16 - Limpidly Flow
17 - Soft Labyrinth
18 - Bellflower
19 - Imperial Dynamics
20 - Icy Fog Flow
21 - Feudal Guardian
22 - Flighty Spirits
23 - Tenkai Flower Temple
24 - Mystery Crystal
25 - Deterioration
26 - Holo Holo
27 - Azure Soul Fountain
28 - Dust Dancing in the Wind

CD 2 : 29 Pistes (66'31'')

01 - Dead Beat
02 - Disorder
03 - Castle in the Sand
04 - Divine White Bell
05 - Start on a Voyage
06 - Glittering Violet Moon
07 - Twisted Time and Warped Sky
08 - Strike Off the Enemy
09 - Awakening Calamity
10 - Late at Night
11 - Level up!
12 - Class up!
13 - With the Spirit
14 - Collision Spray
15 - Bottom Out
16 - Hailstorm
17 - Worldwide Panic
18 - Brave Way
19 - Enshrinement
20 - Keppakudan
21 - Survival from The Force
22 - The True Mirror ~guitar ver~
23 - Supreme Ruler of the Nine Heavens
24 - Violent Storm
25 - A Last Villainous Quip
26 - Earth Advent
27 - Deep Sea of Tears
28 - Addressing the Stars
29 - To the Party of the Future with a Fragrant White Peach
Opening (Introduction Peak) : Que c'est beau, que j'adore, c'est seulement 46 secondes mais je vous jure que ces 46 secondes sont un bonheur pour nos petites oreilles, Cloches qui sonnent, Violons, roulement de tambours, trompettes, voilà ce que Sakuraba a besoin pour nous faire planer dans l'univers d'un jeu sans même y avoir joué. Alors pour faire une brève description de l'Opening et bien... à écouté absolument !

Passons Maintenant au Top5

The True Mirror : Ce Battle Theme est exceptionnel en tout point de vue, il commence avec de la basse (guitare) qui vous préviens que vous venez de rencontrer un ennemi, ensuite les violons se donnent à cœur joie, après le piano nous montre que ce thème ne serait rien sans lui, et finalement le splendide style de Motoi avec la batterie en arrière. Voilà nous venons d'assister, encore une fois de plus, à un merveilleux Battle Theme composé par Motoi Sakuraba. Elle se mérite la 5ème place dans mon Top 5.

Vitriolic a Stroke : Boss Theme, vous avez envie de vous défouler ? Vous avez envie d'écouter du rock mélangé avec un style RPG ? Et bien je vous conseille celle-ci, Guitare, Basse, Batterie c'est tout ce que nous entendons, aucun autre instrument, alors ça vous donne une idée. Motoi a décidé de faire sortir son côté rock le plus possible, elle ressemble un peu au Boss Theme de Final Fantasy 7 mais avec le style de Sakuraba au lieu de Uematsu, moi personnellement j'adore cette piste car ça donne le goût de jouer au jeu et de se rendre à un boss juste pour écouter la musique je la trouve trop génial. Je lui ai donné la 4ème position dans mon Top 5.

Soft Labyrinth : D'accord, d'accord, je vous entends déjà dire ‘'une musique de labyrinthe c'est pourri'', mais détrompez vous car celle-ci c'est quelque chose, effectivement ça reste dans le classique mais avec une touche de rock à la Sakuraba, c'est tout simplement génial , avec la batterie qui garde le même rythme durant les 2 minutes et 40 secondes , ça fait au moins 15 fois que je l'écoute en boucle et puis je ne me suis pas fatigué de l'entendre alors ça peut vous laisser un petit doute sur la qualité. 3ème position dans mon Top 5 et sans aucun doute .

Addressing Stars : on met le côté rock de côté et puis on écoute du classique, piano, flûte traversières, violon, tout ce qu'il faut pour une belle chanson calme qui fait chaud au cœur. Les petits roulements de tambour en arrière qui fait croire à la mort d'un soldat qui a permis de gagner la guerre, elle dure 7 minutes 28 secondes mais je vous jure que du haut de ces 7 minutes 28 secondes et bien elle nous repose l'esprit et nous donne des frissons partout dans le corps. C'est pour cela qu'elle mérite la 2ème Position de mon Top 5.

Supreme Ruler of The Nine Heavens : Je suis bouche bée, mes membres ne me répondent plus, cette piste est sans doute la meilleur de tout l'OST de Baten Kaitos. Elle commence d'un coup avec tout les instruments que l'on peut imaginer, la rythme est bon de tout les côtés, les violons et les trompettes se démarquent de tous les autres instruments et puis on croirait entendre l'OST du Seigneur des Anneaux qui a remportée 20 Oscars (le film pas l'OST), j'en ai des frissons partout sur le corps, on peut sentir sur cette piste, la haine, le courage, l'espoir, la guerre, cette piste est un "MUST'' c'est moi qui vous le dit. Elle se mérite et de loin même de très loin la 1ère position dans mon Top5.
L'OST en générale est excellente, bonne dans tout les sens et puis je tiens à dire aussi que il y a sur le 2ème disque le Battle Theme The True Mirror mais en version guitare (Vraiment bon). J'ai juste testé le jeu de Baten Kaitos et puis j'hésitais à l'acheter mais après avoir écouté cette OST, je n'ai maintenant aucun doute, je vais courir me le prendre. Sur cette OST nous avons le droit à un nouveau style de Motoi qui ne laisse aucun doute sur son talent et sur son professionnalisme, vous devez écouter cette OST vous ne le regretterez pas !

06/07/2004
Baten Kaitos: Les Ailes éternelles et l'Océan perdu > Commentaires :

Baten Kaitos: Les Ailes éternelles et l'Océan perdu

8.5
8.5

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
63 commentaires
Kray7

le 04/01/2018
9_5
Un des rares titres GameCube qui m'a donné satisfaction. En dehors de deviner les cartes, pour le reste avec une belle full: graphismes excellents, histoire exceptionnelle, gameplay louable, excellente longévité!
Pwyll

le 19/04/2017
8
Un petit bijou sur Gamecube avec un gameplay original qui déroute un peu au premier abord. Cependant, son originalité souffre aussi d'un système de deck assez aléatoire qui transforme certains combats en purge. Le jeu est magnifique et l'univers enchanteur porté par d'excellents personnages et une bande sonore sublime.
peppermint

le 09/01/2016
9
J'ai beaucoup aimé le cachet général : décors d'une grande finesse, différents univers. Ca a été un vrai plaisir que de parcourir ces différents lieux.

Les personnages sont dans l'ensemble assez réussis même si c'est surtout au fil de l'histoire que je les ai d'avantage apprécié. Le scénario est bien ficelé et prend parfois des tournures prévisibles mais... en fait pas du tout.
Cf le passage du magnus volé.
La mise en scène aurait parfois gagné à être un peu plus dynamique, mais ça n'altère pas non plus le rythme générale de l'histoire. Sinon pour chipoter un peu, compte tenu de l'intro prometteuse je m'attendais à des cinématiques au fil du jeu, ça aurait pu être un plus pour une méga immersion. L'ost accompagne très bien le jeu. Petit bémol technique pour les doublages us (connais pas les originaux) qui sont parfois parasités par un echo (genre doublés dans une boîte de conserve). Le système de combat se démarque vraiment de ce que j'ai l'habitude de voir, avec son système de carte. Il y a juste le côté hasardeux des cartes par moments mais malgré ça je trouve que le système de combat reste bien pensé.

Au final, ce Baten Kaitos a été une très bonne expérience pour moi et m'a vraiment fait passer un excellent moment du début à la fin. Fin qui, d'ailleurs, m'a beaucoup plu aussi.
Kronos59

le 26/07/2015
9

Baten Kaitos terminé, et c'était vraiment une expérience marquante pour ma part!

+ Le scénario, en apparence classique, se révèle au fil du jeu jusqu'à un final excellent.
+ Les graphismes : certes ça a vieilli, mais pour la GC c'est vraiment très beau!
+ Les combats : le système est original même si j'ai eu du mal à me faire au système des suites
+ Du challenge : certains Boss m'ont vraiment donné du fil à retordre
+ La bande-son : Une des meilleures que j'ai pu entendre, bravo Monsieur Sakuraba.
+ Le level-design des donjons, pas mal de surprises bien foutues
+ Le casting : les persos sont (presque) tous intéressants
+ Le système de magnus, original
+ La façon d'intégrer le joueur au récit, vraiment sympa et jamais vue ailleurs.

- Devoir compter sur la chance en combat
- Parfois contraignant d'avoir une limite de Magnus de quête
- Les doublages enregistrés dans les chiottes des développeurs, avec des doubleurs incroyablement mauvais en prime
- Je m'attendais à un peu plus de scènes cinématiques vu la scène d'intro, dommage j'aurai voulu en prendre un peu plus plein les mirettes.


Herbrand

le 01/06/2015
6

+ Direction artistique : superbe
+ Musique : l'une des meilleures composition de Sakuraba
+ Combats : original et dynamique
+ Univers et sentiment d'aventure

- Casting alternant le bon, le moins bon, et le médiocre
- Scénario prévisible dans l'ensemble
- Mise en scène mollassonne
- Dernier tier déséquilibré


Yahiko

le 26/08/2014
8

La première nécessité pour se donner les moyens d’apprécier Baten Kaitos c’est de couper les doublages. Ceci fait on peut se lancer et se laisser embarquer... Et Baten Kaitos a commencé par m’embarquer. Comment ne pas l’être devant une telle direction artistique ? C’est si bon de se rappeler que quand Sakuraba ne bosse pas en pilotage automatique pour Namco il est ce compositeur de génie capable de composer des OST aussi puissantes. Celle de Baten Kaitos vole haut, très haut, à la hauteur magistrale d’un Star Ocean 3. Et puis il y a le visuel. Magnifique en tout point si on ne nous avait pas servi ce chara design d’un goût plus que douteux. Heureusement le plaisir des yeux est ailleurs : les décors sont magnifiques, l’univers est merveilleux et donne au titre une touche onirique rarement atteinte. Le jeu a plus de 10 ans et il n’a pas vieilli, il m’apparait clairement que la 3d pré calculée est le style qui a le mieux vieilli de cette génération. Style que Baten Kaitos sublime avec ses éléments de décor en mouvement.

D’ailleurs la filiation entre ces jeux et Baten Kaitos est évidente. Il leur emprunte beaucoup, principalement Chrono Cross (logique…). Dans le style graphique et l’exploration donc, mais pas que. Dans l’ambiance également : lumineuse, exotique. Les lieux et ce qu’ils dégagent rappellent furieusement ceux de son glorieux aîné, une dose de mysticisme et de poésie en moins. La filiation entre CC et BK est également évidente dans la construction du jeu et le déroulement de l’histoire. Comme CC, Baten Kaitos peut aussi se découper en deux phases. Dans la première, le jeu prend son temps, l’histoire est présente mais occupe peu de place, elle pose ses bases et se met en place tranquillement avec un brin de mystère. Elle est surtout prétexte à la découverte et à la contemplation extatique de l’univers du jeu. C’est cette partie-là que j’ai préférée, très nettement.

Et puis il y a ce twist, qui met d’abord sur le cul puis qui laisse espérer d’un final en apothéose, et qui finalement fait entrer le jeu dans une autre phase, qu’il maîtrise moins.

A partir de là, le rythme du scénario s’intensifie, celui des dialogues aussi, les révélations s’enchaînent. Le constat semble plutôt alléchant, mais c’est un aspect que Baten Kaitos fait plutôt mal. Ou tout du moins sans la délicatesse dont il faisait preuve jusque-là. Et ça crée une sorte de décalage entre un univers précieux, délicat plein de poésie et un script un peu balourd. Pourtant l’intrigue est bien foutue et suffisamment consistante pour susciter l’intérêt et la curiosité, les thèmes sont abordés avec justesse et réserver les révélations pour la fin n’est pas en problème en soi. Sauf que dans ce dernier tiers Baten Kaitos manque trop souvent de finesse dans son écriture, comme dans ses dialogues, le charisme des persos en souffre. L’attachement aussi. Surtout, il est affreusement statique dans sa mise en scène –point sur lequel il parvient à être inférieur aux jeux que je citais plus haut malgré ses années de moins. Statisme qui galvaude largement le côté dramatique et émotionnel de certaines scènes qui auraient pu être bien plus fortes et poignantes.

Heureusement un élément ne cesse de s’étoffer au fil du jeu et vient atténuer cette déception : le gameplay. A la base j’aime bien tous les jeux qui touchent aux cartes et le côté aléatoire qui va avec donc je partais sur de bonnes bases pour apprécier le système de combat. Mieux ils n’ont cessé de s’améliorer au fil du jeu. L’évolution des personnages, du deck de cartes, les boss plus retords rendent petit à petit le système de plus en plus technique et tactique. La difficulté est toujours juste et bien équilibrée et certains boss fight m’ont vraiment excité. Seul petit bémol de cette évolution, les combats aléatoires sont de plus en plus long. Mais ça ne m’a pas gêné plus que ça, le côté aléatoire de la pioche obligeant à être tout le temps actif et attentif.

J’ai apprécié Baten Kaitos. C’est un excellent J-RPG, qui brille d’abord par sa direction artistique, très marquée et très personnelle, qui donne d’abord beaucoup de légèreté à l’aventure et qui rend la progression très fluide. Mais j’ai longtemps cru tenir un jeu encore plus grand, ce qu’il ne me semble pas être au final. La faute à un dernier tiers qui, en manquant de finesse, laisse en partie s’envoler l’esprit poétique qu’avait su insuffler le jeu jusque-là.


Moonset

le 14/06/2014
9_5

Un sans faute. Déjà le casting est réussi. Les personnages sont hauts en couleur, le héros est touchant, l'héroïne mystérieuse. Même le side-kick rigolo a une part de drame! Côté univers c'est ultra original et c'est servi par de la 2D précalculée SUBLIME. Le gameplay est ultra nerveux et réveille votre instinct de collectionneur. L'histoire n'est pas en reste, envoutante à souhait avec quelques rebondissements ultra-réussis.

Un des meilleurs RPG de cette génération.


Luckra

le 02/03/2014
8
Baten Kaitos est une merveilleuse aventure en partie plombée par 2 défauts majeurs.

Graphiquement le jeu est somptueux, une 2D animée sublime pour les backgrounds et une DA à tomber. Musicalement, Sakuraba signe l'une de ses meilleures (voire sa meilleure) OST à ce jour.
Le scénario est bon sans atteindre des sommets et réserve son lot de surprises (mais il se traîne un peu dans les dernières heures). Les personnages ne surprendront pas par leur originalité mais sont assez bien écrits pour qu'on s'y attache à la longue. Et là vient le premier défaut majeur du titre : le doublage absolument infect. La mise en scène est statique mais les personnages ont leur petites animations pour amener de la vie aux dialogues. Le doublage vient ruiner tout ça en enlevant toute crédibilité et émotion aux nombreuses scènes du jeu.
Niveau gameplay on a affaire à un JRPG tout ce qu'il y a de plus classique (ville avec NPC et marchands/worldmap/donjon avec énigmes et boss) et la masse de contenu est largement suffisante. L'originalité du jeu vient du concept de Magnus qui sont des cartes permettant de stocker absolument tout et n'importe quoi (armes, armures, animaux, alcool de pépé ou dettes de la famille) et apporte du piquant aux différents puzzles et quêtes annexes du jeu. Bien évidemment le système de combat tourne aussi autour de ces cartes et on vient là toucher le 2ème gros défaut du jeu : le système de combat a été pensé avec les pieds. Nombre de fois on se retrouve à ne pouvoir attaquer qu'avec des salades de fruits et des concombres ou encore ne pas pouvoir se défendre parce que le hasard nous a donné une main pleine de cartes d'attaque. Et même si on obtient une bonne pioche, si le boss par exemple a décidé d'attaquer les 2 autres membres de l'équipe et jamais celui-ci, il va finir par se retrouver avec une main pleine de cartes de défense pour attaquer, frustrant. Tout ça ne rend pas les combats plus difficiles mais les allongent considérablement suivant votre chance de tirage et on finit par simplement les éviter, le jeu n'étant pas particulièrement difficile.

En virant le battle designer, en purgeant le studio de doublage et en gardant tous les éléments qui font de Baten Kaitos une aventure sublime, on peut tenir une perle. Baten Kaitos Origins peut-être ?
Kagura Shiro

le 04/08/2013
9
++ L'univers grandiose!
++ Gameplay évolutif et bien huilé
++ OST magique (Motoi Sakuraba était inspiré \O/)
++ Direction artistique somptueuse (chaque écran est une véritable oeuvre d'art)
+ Quêtes annexes nombreuses et originales (arbre généalogique etc.)
+ Les cartes au cœur du gameplay (pas juste un gadget) que se soit en combat ou pendant les phases d'exploration.
- Mise en scène

Mede

le 03/09/2012
Edité le 03/09/2012
9
Un Jeu est une très joli aventure. Des décor somptueux, des personnages attachant, un gameplay attrayant (mais répétitif) font de se jeu une perle de la gamecube. Je suis resté bouche bée a plusieur moment de l'aventure. Le frisson m'est venu a plusieur reprise . J'en garderais un souvenir impérissable.
66 connectés (2 membres, 64 invités, 0 anonyme)
Utilisateurs en ligne: Bahamut-Omega, Riskbreaker
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Mentions légales
Webmaster : Medion