bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Diablo > Articles > Review
Voir aussi

Diablo

arpg play europe
Diablo
Une version améliorée du célèbre Hack & Slash de Blizzard ?
Ceux qui ont lu mon test de Diablo version PC savent que j'apprécie ce A-RPG, "innovateur" d'un genre nouveau, le Diablo-like, ou plutôt appelé de nos jours le Hack & Slash. Alors sans forcément faire partie de ma liste de recherche de jeux, je tombe dans un "cash converter" sur la version Playstation. Je m'attendais à une conversion injouable, bonne à essayer une demi-heure puis à ranger sur une étagère. Mais il n'en fut rien, et la conversion PC vers une console de jeu, et donc du couple clavier/souris à la manette est plutôt réussie.

Une conversion du gameplay réussie

Sortie en 1998, la conversion de Diablo sur PlayStation, issue de la collaboration de l'équipe de Blizzard et de l'équipe de Climax (UK, pas le Entertainement), fut éditée par Electronic Arts. Sachant cela, on peut s'attendre à une bonne conversion, non ?
L'histoire de Diablo ne change pas d'un poil (enfin je ne pense pas, il y a trop longtemps que je n'ai pas rejoué à la version PC), mais dans cette version Playstation, vous pourrez jouer dans la langue de Molière : en effet, tout a été traduit, contrairement à la version PC restée elle dans la langue de Shakespeare. Vous aurez donc droit à la traduction française (ou bien allemande ou suédoise) des noms des monstres, des objets ainsi que des dialogues écrits ainsi que des doublages.

Le but du jeu reste le même : parcourir les 16 niveaux du labyrinthe en tant que guerrier, archère ou sorcier afin d'aller affronter Diablo, grand méchant du jeu, mais avant cela augmenter vos caractéristiques et améliorer votre équipement. Mais ici, pas question de s'amuser à cliquer avec une souris sans relâche sur les monstres. Ici, nous jouons à la manette, et d'une façon pouvant paraître bizarre au début mais qui au fil des niveaux gagnés ne montre que peu de défauts.
Le déplacement se fait ici à la croix directionnelle (pas de comptabilité avec le joystick de la manette DualShock), et vue la 3D isométrique, surtout par les diagonales. Les actions (ouvrir une porte, ramasser de l'or, des objets ou fouiller les bibliothèques) se font par l'intermédiaire du bouton Carré, tandis que l'attaque à l'arme se fait par la touche Croix. Il est alors possible de ramasser son butin en plein combats par simple pression d'une touche, d'autant que la visée sur un ennemi se fait automatiquement. Avec une archère, le jeu devient vite un jeu de shoot, où il suffira de "shooter" les ennemis avec Croix. Des touches d'accès rapides ont été prévues pour la consommation (non modérée) de potions de soins ou de mana (en utilisant respectivement les boutons L1 et R1). La sélection et application des sorts est plutôt bien pensée. La touche Triangle permet de lancer le sort sélectionné, et la touche Cercle de basculer rapidement entre 2 sorts (par exemple entre le sort de soin et le sort d'Inferno). Ces 2 sorts sont paramétrables au moyen de la touche L2, où une pression sur celle-ci fait apparaitre la liste des sorts en votre possession (skill du personnage, sorts acquis par les livres, et également les sorts disponibles par les parchemins de votre inventaire). Valider ensuite votre raccourci avec la touche Croix. Enfin la carte automatique, très très utile pour vous retrouver dans le labyrinthe, s'affiche ou se cache par simple pression du bouton R2. Pratique, d'autant que des ralentissements se font plutôt ressentir quand la carte est activée...

L'accès maintenant aux différents écrans de gestion du personnage se fait par l'intermédiaire d'un menu apparaissant au moyen de la touche SELECT. D'ici, il est possible de consulter les statistiques de votre personnage, d'attribuer les points de compétences, mais aussi de consulter le journal de quêtes, de voir vos sorts, de sauvegarder et surtout de gérer votre équipement et votre inventaire. L'écran de ce dernier contient d'ailleurs les statistiques de votre personnage, afin d'y visualiser les conséquences du changement d'arme ou d'armure. Et quand vous désirerez jeter un objet, il suffit de le sélectionner (mettre le curseur dessus, puis appuyer sur Croix) et d'appuyer sur Carré. Quand vous quitterez l'écran d'inventaire, les objets se retrouveront par terre. Enfin tout ceci pour dire que l'interface pour gérer les objets n'est pas plus compliquée qu'avec une souris.
Diablo
Diablo
Diablo

Quoi de neuf exactement ?

Si l'histoire est la même, et le gameplay assez bien converti, qu'apporte en plus ce portage PlayStation ? Des améliorations graphiques entre autres. Ainsi la ville de Tristram est un peu plus "animée" que sur PC : des corbeaux volent et s'enfuient lorsque vous vous approchez d'eux, des roseaux sont ajoutés aux abords de plans d'eau, ainsi que le reflet du personnage lorsque celui-ci s'approche du bord.
Le point fort de Diablo sur PC était son mode multijoueur sur Internet. Ici, pas question de jeu par le biais de Battle.Net, mais le titre dispose quand même d'un mode 2 joueurs, jouable sur le même écran.
Enfin un plus notable dans cette version est la possibilité de jouer au jeu à la vitesse normale (vitesse de la version PC), ou bien dans un mode plus rapide, où le personnage se déplace plus vite, tire plus vite, et où les ennemis tapent plus vite aussi. Un en mot, la vitesse générale du jeu augmente, idéal pour ceux qui trouve que d'ordinaire, Diablo est un jeu trop lent.
Enfin je vous préviens d'une chose : prévoyez une carte mémoire entière si vous désirez vous consacrer à ce titre. En effet, pour sauvegarder votre partie, il vous faudra 12 blocs sur les 15 que comporte une carte mémoire...
Pour terminer, je signale des temps de chargements assez longs. Encore assez appréciables lors des chargements inter-niveaux, ils sont atroces lorsque l'on désire charger une partie de sa carte mémoire (la lecture de 12 blocs semble être assez longue), ou encore sauvegarder. Ici on ne fera pas comme sur PC et sauvegarder tous les 5 mètres. Non, ici on se contentera d'une sauvegarde au début d'un niveau, histoire de ne pas perdre de temps.
Une chose m'interpelle cependant dans cette version : dans la version PC, il me semblait que les bâtons pouvaient être vendus chez Adria la sorcière. Mais dans la version PlayStation, cela ne semble plus être le cas...
Diablo
Diablo
Diablo
Partant pessimiste quant au portage de ce jeu PC mythique, surtout craignant une perte d'ambiance, et surtout un gameplay des plus exécrables, je peux dire au bout d'une dizaine d'heures que mon intuition se révéla fausse. J'ai pris goût à refaire le titre, à le redécouvrir, et de surcroit en français, malgré les temps de sauvegarde longuets.
Les personnes ayant trouvées la version PC sans intérêt ne se sentiront pas plus concernés par ce portage. Les fans pourront eux, je pense, retenter l'aventure afin de se remémorer cette légende du Hack & Slash.
Diablo, premier du nom, a été si bien converti sur la console de Sony. Il aurait été maintenant intéressant de voir ce qu'aurais donné un portage de son petit frère, Diablo II sur une machine comme la Playstation 2. Mais cela ne sera plus un simple rêve qu'une réalité, et prions à présent pour avoir une digne suite sur PC, un Diablo III...

09/02/2008
  • Contrôles aisés
  • Les petits ajouts graphiques
  • Des musiques bonnes
  • Le mode 2 joueurs
  • Les temps de chargements
  • Gourmand en blocs mémoire (12 blocs)
  • Toujours une grande difficulté à certains endroits
8

GRAPHICS 3.5/5
SOUND/MUSIC 4/5
STORY 3.5/5
LENGTH 3.5/5
GAMEPLAY 4.5/5
Diablo > Commentaires :

Diablo

8
7.5

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires mac [0] play [9]
23 commentaires sur PC
Sphynx

le 14/11/2017
7
Que de bons souvenirs, malgré la répétitivité alarmante du jeu.
Let

le 08/03/2013
Edité le 08/03/2013
7
On ne peut pas faire plus simple comme système que celui de Diablo: On clique, on tabasse, on ramasse le loot et on recommence tant qu'on a de la place. On a le choix entre plusieurs classes de persos, on parcourt un donjon de 16 étages générés aléatoirement et on peut faire tout ça en multijoueur ce qui donne au jeu une réjouabilité presque infinie. Alors oui ça a vieilli, oui le jeu est austère et répétitif, oui l'animation du personnage se déplaçant est ridicule et oui trouver des gens y jouant honnêtement en multi en 2013 devient difficile mais il mérite malgré tout d'être fait ne serait-ce que par curiosité.

(Même si son plus gros problème reste l'existence de Diablo II)
Mikaya

le 12/03/2012
7
De trop bon souvenirs !!!
Zapan

le 15/01/2012
Edité le 17/01/2012
7
Simple et efficace.

On a une ville (enfin village), un bon gros dongeon de 16 étages dont les niveaux sont générés aléatoirement.

On clique du monstre, on récup du loot, on répare ses armures, on accompli quelques rares quêtes et surtout on va buter Diablo.

Très dirigiste, une super ambiance grace à ses thèmes musicaux et ses monstres énormes, un choix simple entre guerrier, archer et mage.
Un grand classique quoi, et on joue direct sans se préoccuper du scenar, ca fait du bien!
Loïc Solaris

le 09/09/2011
6
Meilleur que sur PS1, moins bon que le 2. Il n'en reste pas moins un jeu sympathique, agréable à jouer surtout à plusieurs. Longues heures de jeu en perspective !
dandyboh

le 04/06/2011
8
Très bon hack 'n slash sur lequel j'avais passé des nuits blanches à l'époque. Bourrin, prenant, à l'ambiance assez malsaine, soutenue par des musiques et des ambiances sonores bien adaptées, un jeu épique, bien qu'il m'ait donné envie une fois de jeter le clavier par la fenêtre : 1/2 seconde avant de mourir, j'ai voulu charger, et je me suis trompé, j'ai sauvegardé... Sauvegarde fichue donc, obligé de tout recommencer du début
Yama

le 20/03/2011
8
Une légende ce jeu.

Du bourrin, certes, mais du bon bourrin.


le 31/03/2010
9
Excellent jeu !
Jeu culte, jouable en coop sur PSX, énormément d'objets, gestion de l'inventaire sympa, etc...
L'un des défauts, mais toujours un défaut sur ce type de jeu, c'est la répétitivité de l'action. C'est sur qu'on est guère amener à toujours repenser ses tactiques. Mais les 3 différents personnages demandent toutefois une approche différente.
Toki

le 16/02/2010
6
Soit on aime soit c'est le contraire.
Jeu bourrin oblige - tres lassant a la longue, faut vraiment aimer le style de jeu.
Remis au contexte de l'epoque, on peut le considerer comme culte
Maniakai

le 21/01/2010
8
Impossible de lancer le mod qui up la difficulté dommage