bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

The Elder Scrolls III: Morrowind > Articles > Review
Voir aussi

The Elder Scrolls III: Morrowind

arpg xbox europe
The Elder Scrolls III: Morrowind
Vvardenfell, comme si vous y étiez...
C'est par les paroles de Jiub que vous vous réveillez d'un long et pénible voyage dans la cale d'un navire. C'est alors qu'un garde s'approche de vous et vous demande de le suivre jusqu'au pont du bateau. Vous devez avant tout aller au Bureau de Recensement. Tout est confus dans votre tête, vous savez juste que vous avez été libéré par ordre de l'Empereur Uriel Septim VII et que vous venez d'arriver à Seyda Nihyn, un petit port situé au Sud-Ouest de Vvardenfell, mais rien de plus. Avant tout, vous allez devoir personnaliser votre héros à votre guise en changeant sa race avec un total de 10, le sexe, la face, les cheveux... Vous pouvez ensuite choisir l'une des 21 classes de 3 manières différentes (répondre à des questions, la choisir vous-même ou la créer en choisissant les talents qui vous conviendront le mieux). Vous pouvez même choisir un signe astrologique qui changera vos capacités. Après avoir donné toutes ces informations, vous pouvez quitter le Bureau de Recensement. Votre première mission consistera à amener un paquet à un dénommé Caïus Cosadès, à Balmora... C'est ainsi que commence l'histoire de Morrowind !

Avec près de 6 années de développement, Bethesda Softworks nous gratifie là d'un des projets les plus ambitieux que le monde vidéoludique n'ait jamais connu, mais aussi le troisième opus de la série The Elder Scrolls. Cette série bien connue des fans de RPG PC a débuté il y a tout juste 10 ans, en 1993, avec Arena. Le suivant apparu en 1996 et fut appelé Daggerfall, puis Morrowind en 2002. Bethesda Softworks, développeur de talent, a su avant tout "balader" le joueur dans un incroyable univers, onirique à souhait, où le maître-mot est Liberté. En effet, vous pouvez faire tout ce que vous auriez toujours voulu faire dans d'autres RPG, c'est ce qui a contribué à rendre cette série culte pour de nombreux joueurs.
The Elder Scrolls III: Morrowind
The Elder Scrolls III: Morrowind
The Elder Scrolls III: Morrowind

Si on voulait schématiser au plus l'île de Vvardenfell, on pourrait la comparer à une gigantesque exploitation minière dont chaque trouvaille vous immergerait encore plus dans le jeu. Ici, chaque habitant a une appartenance ethnique, une apparence physique et un nom qui lui sont propres. Ainsi, cette impression de parler toujours à la même personne que l'on retrouve dans la plupart des RPG, n'existe pas ici. Et d'ailleurs, si vous vous cantonnez à parler aux personnes importantes, vous risquez de vite vous ennuyer. Tous les habitants à qui vous parlez vous donneront de précieuses informations et aussi des quêtes plus ou moins intéressantes. Vous pouvez devenir membre de guildes (de mages, de guerriers...), d'un temple ou de maisons. A force de gravir les échelons, et à faire les missions que l'on vous propose, vous pourrez même devenir chef d'une guilde. Ainsi, votre réputation ne cessera d'augmenter et d'attirer les convoitises de gens malintentionnés qui iront jusqu'à vous tuer par jalousie. Vous aurez une impression de vivre une deuxième vie ! C'est simple, chaque action que vous ferez aura des répercussions sur le monde alentour : vous voulez devenir le pire voleur de l'île ou un meurtrier, libre à vous ! Mais vous devrez ensuite assumer vos actes. Aussi, pratiquement tous les objets que vous voyez peuvent être saisis et équipés, vous pouvez porter divers vêtements, en parlant à certains personnes, elles vous apprendront un métier comme alchimiste, marchand... Les possibilités offertes par Morrowind sont tellement nombreuses qu'il m'est impossible de toutes les citer sans en oublier une seule. Morrowind possède aussi sa propre flore et faune. D'ailleurs, en récupérant ce que vous laisseront ces animaux et les plantes, vous pourrez créer des sorts, des potions,... Voilà la plupart des actions que vous pourrez effectuer mais il y en a encore des dizaines que j'ai sûrement oublié.
The Elder Scrolls III: Morrowind
The Elder Scrolls III: Morrowind
The Elder Scrolls III: Morrowind

Le système d'expérience est lui aussi différent des RPG traditionnels mais il n'est pas plus difficile à comprendre: il faut juste un temps d'adaptation. En effet, vous avez divers Talents qui augmentent à chaque fois que vous faites une action adéquate. Par exemple, si vous attaquez beaucoup avec une arme courte (Dague, Couteau...), cette capacité augmentera de plusieurs points. A chaque fois que vous arrivez à 100 avec ce talent, votre niveau d'expérience augmentera lui d' 1 point. Vous passez au niveau suivant lorsque vous avez acquis 10 de ces points. Ne vous inquiétez pas, même si ce système d'expérience est dur à expliquer, vous vous y familiariserez facilement pendant le jeu. Le système de jeu, par contre, sera plus compréhensible pour vous: vous avez 3 barres, chacune représentée par une couleur. La première, la rouge, montre le nombre de vos points de vie. La deuxième, bleue, symbolise les points de magie que vous possédez. Et enfin, la verte représente votre taux de fatigue : lorsqu'elle est à 0, vos attaques seront moins efficaces et votre défense plus vulnérable. Pour qu'elle revienne à son état normal, il vous faudra tout simplement vous reposer quelques instants ou en marchant au lieu de courir. Pour les deux premières par contre, il vous faudra dormir quelques heures ou utiliser une potion.

Graphiquement, le jeu est sublime. Pour vous en convaincre, vous n'avez qu'à voir le rendu de l'eau ou la beauté et la diversité des paysages, on aurait presque envie d'y passer les vacances. De plus, selon l'endroit où vous situez, les effets météorologiques changeront. Par exemple, si vous vous trouvez dans une région désertique, vous devrez faire face à de terribles tempêtes de sable qui diminueront considérablement votre vision. Le jour et la nuit sont bien évidemment aussi gérés, et c'est à la lueur d'une torche ou d'une lampe que vous devrez vous guider dans les endroits obscurs.
The Elder Scrolls III: Morrowind
The Elder Scrolls III: Morrowind
The Elder Scrolls III: Morrowind

Au détour d'un chemin, vous pourrez aussi tomber sur quelques bestioles sauvages qui n'attendront que vous pour vous manger, vous devrez donc vous défendre avec un glaive. Les différents bruits sonores sont aussi excellents. Que ce soit les bruitages, les doublages français et les musiques de Morrowind, vous serez ébahi par tant de brio artistique: on reconnait bien là tout ce que les développeurs ont pu faire pendant ces 6 ans ! Les musiques ont été composées par Jeremy Soule, auteur de nombreuses bandes-sons sublimes comme : Icewind Dale, Total Annihilation, Baldur's Gate Dark Alliance ou encore le récent Neverwinter Nights. Et même si les musiques ne sont pas très diversifiées, leur qualité n'en est pas remise en jeu pour autant, un véritable plaisir auditif.

La durée de vie n'est pas en reste, elle est même l'une des plus grosses qui m'ai été de voir : 300 heures. Vous pouvez même la multiplier par deux si vous voulez vraiment tout visiter jusqu'au moindre recoin d'une caverne. Personnellement, j'en suis à une centaine d'heures et même si j'ai visité plus de 10 villes, terminé une trentaine de quêtes, vidé 20 donjons, je peux vous assurer qu'il me reste encore beaucoup à faire.

Toutefois, il est évident qu'aucun jeu n'est parfait, et même si je place Morrowind très haut dans mon coeur, ce jeu n'est pas exempt de tout défaut. Il est vrai aussi que plus le projet est ambitieux, plus il est controversé. A l'instar de Shenmue, il y a des défauts qui sont insignifiants pour certains mais qui feront rechigner les plus pointilleux. Je commencerai par le fait que quelque soit l'heure à laquelle vous rentrez dans une boutique, les commerçants vous recevront toujours aussi gentiment même à des heures où ils devraient être normalement en train de dormir. Il y a aussi le fait que le jeu possède pas ou peu de rebondissements, et les joueurs qui jouent habituellement à des RPG comme Final Fantasy trouveront Morrowind très monotone, ce qui prouve que ce jeu n'est destiné qu'à une partie des RPGamers. Les derniers défauts importants à mes yeux et dont je me souvienne sont l'animation des personnages qui est vraiment horrible et les combats au corps à corps qui déroutent beaucoup au début de la partie.
The Elder Scrolls III: Morrowind
The Elder Scrolls III: Morrowind
The Elder Scrolls III: Morrowind
Voilà, même si Morrowind n'est pas parfait (ce que je conçois, la perfection n'existe pas), il possède de nombreuses qualités qui permettent de le rendre vite incontournable. Mais ce qui est sûr, c'est que Bethesda Softworks vient d'ouvrir une nouvelle voie dans le monde des RPG que d'autres développeurs vont commencer à suivre comme Big Blue Box avec Fable.

12/02/2003
  • La liberté d'action (on peut pratiquement tout faire)
  • La durée de vie et les nombreuses quêtes
  • Des musiques magnifiques
  • Les somptueux décors
  • Les nombreuses possibilités offertes par Morrowind
  • L'ambiance
10

GRAPHICS 4.5/5
SOUND/MUSIC 4.5/5
STORY 4.5/5
LENGTH 5/5
GAMEPLAY 4/5
The Elder Scrolls III: Morrowind > Commentaires :

The Elder Scrolls III: Morrowind

10
7.5

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires pc [22]
12 commentaires sur Xbox
soulgiorkan

le 07/06/2010
Edité le 30/07/2010
9
Que dire... Un jeu qui a pris 200h de ma vie... pour un résultat sans fin ... On tue Dragon Urth et voilà... On nous relache dans la nature pour continuer d'autres quètes pour des guildes... Des guildes auxquelles on ne peut pas toutes adhérer les missions s'entrecroissant! Mais voilà, tout un jeu pour un boss final d'une facilité incroyable, un monde qui est bien trop vaste avec tant de chose à faire que l'on s'y perd... Mais cela reste très bien réalisé et prenant (quand on ne sait pas qu'il n'y a pas de fin) que l'on se laisse prendre par le jeu...

Magnus

le 05/02/2010
9
Morrowind est un jeux exceptionnel. À mon avis, il vaut mieux que le célèbre TESIV; Oblivion.

Évidement, les joueurs capricieux n'aimerais sûrement pas le fait qu'on puisse manqué 5 fois de suite un cible même si on a à 2 Cm de cette dernière. Évidement, ça n'arrive que lorsque que les aptitudes de notre personnages sont faible À partir d'un certain point dans le jeux, manqué une cible de devient rare.

Bref, si on passe les bugs de création (il faut bien qu'il y en ait, c'est pas rien à programmer un jeux aussi immense) et les défauts du style caprice de joueur, on se retrouve face à un univers où on se sent roi ! Personnellement, j'adorais le sentiment de puissance qu'émalait mon personnage à la fin du jeux.

Ce jeux offre la possiblité de s'impliqué dans toutes sortes de guildes, passant par la guilde de combattant à celle des assassins. Les possiblités sont variés, les choix le sont aussi. C'est ce qui forme la force de Morrowind (et l'élaboration de l'univers, bien sûr).

Bref, je ne crois pas qu'il mérite la note parfaite désigné par Hayward dans sa review (sans vouloir critiqué) car il manque certains éléments pour qu'il ait pu être un jeux parfait. Dans un premier lieux, il manque surtout de diversité. Inutile de le cacher, les tombeaux et des grottes, bien qu'il soit agréable d'entrer et de tuer tout ce qui bouge, elles sont tous similaire. Ensuite, l'adaption Xbox connait plusieurs bug fatiguant (sans oublier les bugs universel du jeux) et il n'a pas le même facteur de rejouabilité apportés par les mods de la version PC.

4.5 semble la note idéale. Excellent jeux, qui a marqué ma mémoire à jamais avec mes 200 heures de jeux (environ), mais pas exempt de défaut.
Anthemis

le 18/11/2007
Edité le 20/11/2007
10
Morrowind est un jeu qui transcende, jamais je ne me suis autant sentis impliqué dans un univers. Un monde fascinant, vaste ,diversifié, parfois magnifique, parfois effrayant, voir les deux en même temps, mais toujours envouthant.
Les musiques sont de qualités, certaines vont même plus loin, proche du culte.
Niveau gameplay, le jeu est ultra complet, peut être trop pour certain, l'avalanche de chose à faire, de possibiltés, de libertés, en font un jeu gargantuesque, et ça non linéarité n'arrange rien... on approche la démesure.
Bref Morrowind est, pour moi, l'aphothéose du genre. Un monde où je suis rester des heures, pantoi, dégénéré, decerébré, chaque partie s'accordant à un onanisme mentale.
Ode tel est son nom.
Galnice
le 16/02/2007
5
Bon mais lassant et assez moche
Kane
le 01/10/2005
10
Le meilleur RPG depuis la création. Une durée de vie hallucinante. Après 2 ans à jouer j' ai encore des coins inexplorés. En tout les cas, Morrowind est the best of the best of the best. Toute personne qui ne décrochera pas au bout de deux heures s' est fourré dans une sacrée galère, parce qu' il est parti pour plus sortir.
Fredbret

le 29/08/2005
3
Que dire de morrowind... Je voulais me faire un RPG PC depuis longtemps et c'est celui la qu'on m'a conseillé. D'entrée j'ai été agréablement surpris par la qualité des decors intérieurs, par l'ambiance sonore et par la liberté d'action... Malheureusement, apres une quinzaine d'heures de jeu, j'ai laissé tombé, ne méetant pas fait a la jouabilité durant les combats, ceux ci sont vite devenu penibles... De plus j'ai trouvé l'environnement assez repetitif et une fois l'effet de nouveauté passé, le gameplay m'a ennuyé... Au bout de 10 jours, mon jeu était en revente sur ebay...
Seiryo

le 26/01/2005
8
One of the best RPG's ever made. That's all I have to say (don't let me start talking about this game or I'll write about 50pages full of my thoughts about that game! I love it). Hmm... so you played in 3rd person mode, Ignis? I prefer the the 1st person mode. It makes you believe you're really IN the game. PS: Wahh! I have the US version of this game and it's hard for me to find the extension to this game (Bloodmon, the one, and Tribunal, the old one) here in Germany. Can't buy a german version because since the 1st patch you can't use a character created with the US in a German version of this game. That's a really mean feature from the developers! GRR!!!
wizagab
le 13/12/2004
4
un peu comme un mmorpg ses vraiment bien a part ke ses trop grand pour rien parce que tout est pareil tout est laid
Atsuriel

le 27/08/2004
4
Mouais. Sachant apprécier les bons RPG PC, de même que les RPG papiers, j'attendais énormément de ce Morrowind; et je suis passé de la fascination à l'amère deception. Certes, Morrowind est splendide, certes la taille de l'univers et les possibilités d'action et de customisation du personnage sont tout simplement grisantes ... Mais voila, malgré les qualités indéniables du jeu les défauts sautent aux yeux peu a peu au fil des heures... La maniabilité est mauvaise, les combats sont ennuyeux. L'intelligence artificielle des Pnjs est abominable, le systeme de compétences est mal fichu et le jeu accumule des incohérences risibles qui contrastent totalement avec le fameux réalisme désiré. Autre problème,cet univers vraiment dénué de vie, rempli de couleurs fades et de brouillards, de personnages froids et laids qui font la gueule et passent leur temps à tourner en rond 24h/24. Et comment passer outre le manque total d'animation et de personnalité de ces villes quasi désertes. Je pourrai aussi parler des musiques qui manquent cruellement de variété, de l'animation d'une pauvreté incroyable, des discours qui sont toujours les mêmes quelque soit les personnages, du pathfinding minable, de l'interface des menus et du journal de bord abodminable ... Morrowind, derrière ses beaux apparats, semble etre un jeu au stade de beta version, possédant un des pire game design jamais vu dans un rpg a mon gout, et n'a été hélas pour moi que source d'ennui, et même de frustration, tant le potentiel du titre était bien la. A vous de voir si vous vous sentez capable de passer outre tous ces défauts, mais pour moi ce jeu se situe loin derrière un Baldur's Gate.
Heavenly_fire

le 29/08/2003
8
Attention ce jeu est une bombe non une lame à double tranchant. Il représente le summun du rpg car vous faites vraiment ce que vous voulez et vous etes aspiré par cette liberté, vous perdez vos repaires dans votre vie réelle car votre vie est dans morrowind. C'est comme si vous quittiez votre vie pour une autre. Mais l'experience car s'en est une en vaux vraiment la chandelle. Seul gros point négatif les bugs qui vous pourrisse votre pseudo nouvelle vie que ce soit sur box ou pc.
65 active users (0 member, 65 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8 © Force 2021 - Legal Mention
Webmaster : Medion