bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Dungeons & Dragons: Warriors of the Eternal Sun > Articles > Review
Voir aussi

Dungeons & Dragons: Warriors of the Eternal Sun

drpg md europe
Dungeons & Dragons: Warriors of the Eternal Sun
Bienvenue dans le monde de Donjons et Dragons
Basé sur la licence du célèbre jeu de rôle Donjons et Dragons, Warriors of the Eternal Sun est sorti sur Megadrive assez discrètement en 1992. Si ce jeu possède de bonnes idées ainsi que des graphismes et des musiques sympathiques, il n'est malheureusement pas exempt de défauts. Alors, WOTES est-il réservé aux fans inconditionnels des Dungeons & Dragons ou vaut-il que l'on s'y attarde un peu? C'est ce que nous allons voir maintenant.

Un royaume assailli

Voilà 13 lunes que la guerre avec les gobelins fait rage. La défaite des troupes du Duc Hector Barrik se fait de plus en plus inévitable. Alors que le Duc a perdu tout espoir et attend la fin retranché dans son château, ses hommes continuent le combat et tentent de survivre. La dernière bataille a commencé, les gobelins ont donné la charge de l'assaut final. Soudain, alors que les combats s'intensifient, la terre se met subitement à trembler, le ciel se déchire et aspire les combattants. A leurs éveils les Hommes découvrent ébahis que l'ensemble du château a été transporté dans un nouveau monde, entouré par d'immenses falaises infranchissables et illuminées par un soleil rouge vif.
C'est à ce moment, rempli de joie d'avoir survécu aux gobelins, mais aussi d'inquiétude, que le Duc vous convoque. Si les gobelins ne sont plus un problème sur ces terres étranges, un nouvel ennemi a fait son apparition. En effet, des Homme-bêtes peuplent eux aussi ces terres et se montrent de plus en plus hostiles envers votre peuple. Il vous sera donc confié la mission d'explorer ce nouveau territoire afin de trouver des alliés pour tenter de survivre à ces créatures. Il sera implicite que cette quête aura aussi pour but de vous en apprendre davantage sur cette nouvelle et mystérieuse terre d'accueil.

Si l'histoire proposée n'est, au final, pas très développée, elle a quand même l'avantage d'être originale et bien construite. La cinématique d'introduction (tout en étant assez courte) pose assez bien le décor. De plus, le fait que le château ait été téléporté dans un monde étrange et inconnu attise notre curiosité et nous pousse à jouer pour en savoir plus. Malheureusement, si les bases du scénario sont plutôt insolites, le plaisir d'évoluer dans cette aventure est entaché par un monde trop restreint où les limites de l'exploration sont vite atteintes.
Dungeons & Dragons: Warriors of the Eternal Sun
Dungeons & Dragons: Warriors of the Eternal Sun
Dungeons & Dragons: Warriors of the Eternal Sun

Bienvenue dans le monde de Donjons et Dragons

Ce jeu est basé sur la seconde version des règles avancées de Donjons et Dragons. A peine le jeu démarré, on ressent immédiatement l'influence de celui-ci. En effet, une fois la scène d'introduction passée et après avoir lancé une nouvelle partie, vous arrivez directement au menu de création de votre équipe, constituée de quatre personnages. Comme dans tout bon jeu de rôle papier, différentes races ainsi que plusieurs professions seront disponibles. Vous devez aussi lancer les dés (virtuels) pour générer les caractéristiques de ceux-ci. Point assez amusant, vous pouvez également modifier partiellement la couleur de vos personnages. On voit bien que l'aspect personnalisation et liberté sont les bases de ce jeu. Pour moi, la possibilité de constituer sa propre équipe est vraiment agréable et permet de jouer en fonction de son affinité du moment.
L'atmosphère si particulière des D&D se retrouve aussi au niveau des combats. Le célèbre système THACO (To Hit Armor Class Zero) est utilisé et tout est géré de façon automatique. Sans rentrer dans les détails, plusieurs facteurs (classe du personnage, niveau, armure...) entrent en jeu pour déterminer la probabilité qu'un coup atteigne sa cible. Dès les premiers affrontements on s'aperçoit que les attaques sont loin de toucher leur but à chaque fois. Du côté des magies, le système de gestion retenu est vraiment atypique. En effet, lancer des sorts ne vous coûtera pas de points de magie mais en contrepartie ils ne pourront être utilisés qu'un certain nombre de fois. Pour pouvoir les recharger, il faudra obligatoirement vous reposer.
Ces phases de repos seront donc des étapes essentielles durant votre aventure. Premièrement, les magiciens ainsi que les elfes pourront inscrire dans leur grimoire (si leur niveau le leur permet) les parchemins récupérés durant leur périple. De plus, vous pourrez recharger les sorts des mages et ecclésiastique en sélectionnant dans leur liste un certain nombre d'entre eux afin qu'ils les mémorisent pour la suite de l'aventure. Cette trêve sera aussi l'occasion de régénérer les points de vie des personnages de votre équipe.
Dungeons & Dragons: Warriors of the Eternal Sun
Dungeons & Dragons: Warriors of the Eternal Sun
Dungeons & Dragons: Warriors of the Eternal Sun

Un peu de tactique...

Lors de l'exploration de la carte, vous dirigerez votre groupe en vue du dessus. Lorsque vous ferez face à un habitant ou un objet, vous interagirez automatiquement avec lui. Ces phases d'exploration vous seront primordiales pour partir à la découverte des lieux intéressants tels que les donjons et les cavernes.
En ce qui concerne les combats, les ennemis apparaîtront aléatoirement, et vous les verrez vous pourchasser sur la carte. Étant plus rapide qu'eux, vous pouvez facilement prendre la fuite ou tenter de les contourner tout en vous tenant éloigné. S'ils se rapprochent trop de vous, le combat sera engagé et ils vous attaqueront. Sinon, il n'appartiendra qu'à vous de déclencher les hostilités et ainsi profiter de l'initiative. Pour ce faire, vous devrez obligatoirement utiliser une arme ou un sort à distance. Le système de combats est assez proche des RPG tactique tout en restant assez simple. A leur tour, vos personnages ou les ennemis pourront se déplacer dans la zone puis attaquer, utiliser une magie ou un objet. Si ces affrontements sont agréables et divertissants, le seul problème vient du fait que l'IA de vos adversaires est trop peu évoluée. En effet, les ennemis attaqueront presque toujours votre personnage le plus proche d'eux, et si vous décidez de décrocher l'aventurier assaillit, ils attaqueront le suivant. Étant aussi prévisible, il ne sera pas dur d'établir une stratégie pour en venir à bout sans embûche... Heureusement pour nous, quelques rencontres surprises avec des ennemis puissants tels que les dragons, viendront agrémenter un peu ces combats.
Pour ce qui est du repos, sachez que vous pourrez toujours dormir où vous voulez du moment qu'aucun ennemi ne vous pourchasse. Par contre, il se peut que vous soyez attaqué durant ceux-ci, alors pensez à faire des tours de garde :)
Dungeons & Dragons: Warriors of the Eternal Sun
Dungeons & Dragons: Warriors of the Eternal Sun
Dungeons & Dragons: Warriors of the Eternal Sun

... et beaucoup de donjons

L'exploration des donjons représente la plus grande partie du jeu. C'est durant ceux-ci que les événements clés de votre aventure se dérouleront. A peine franchi le seuil de l'un d'eux, le jeu changera pour passer en vue subjective. Si l'interface est légèrement différente on remarquera surtout que la fenêtre principale est encore réduite et ça frise le ridicule. En effet, cette zone est dorénavant partagée entre votre vue, une partie de texte et une boussole. Heureusement, on s'adapte à la petitesse de cette fenêtre et le plaisir de jouer ne s'en trouve pas trop entaché.
Les affrontements se déroulent eux aussi de manière différente une fois à l'intérieur des donjons. Finis les combats de type tactique et place aux combats temps réel. Une fois l'adversaire (situé dans des zones prédéfinies) débusqué, vous pouvez commencer à lui tirer dessus avec vos armes ou sorts à distance. Lorsque l'ennemi sera arrivé au corps à corps, celui-ci vous attaquera à intervalles réguliers. De votre côté, plus vous appuierez rapidement sur les touches d'attaques, plus vous porterez de coups à l'ennemi (attention à la crampe tout de même :p). Si les combats en extérieur étaient plutôt faciles, c'est assez différent en ces lieux sombres. Tout d'abord, il est impossible de sauvegarder une fois entré dans les donjons. De plus, il ne sera pas possible de vous reposer si des ennemis rodent dans les alentours. Pour finir, il arrive parfois que des ennemis que vous n'avez pas remarqué vous attaquent par derrière alors que vous êtes déjà en plein combat. Tout ceci permet de donner un peu de piment à l'aventure mais pourra aussi vous irriter rapidement si vous venez à mourir trop souvent. Le jeu ne proposant pas d'équiper à l'un de vos personnages un quelconque sort de résurrection, la mort d'un des membres de l'équipe aboutira souvent en la mort de toute l'équipe et en écran de Game Over si vous ne rebroussez pas chemin. En effet, dans la plupart des cas, la seule possibilité de faire revivre un personnage sera de rentrer au château et de solliciter l'aide du prêtre de l'église.
Dungeons & Dragons: Warriors of the Eternal Sun
Dungeons & Dragons: Warriors of the Eternal Sun
Dungeons & Dragons: Warriors of the Eternal Sun

Des graphismes qui font honneur à la Megadrive

Que ce soit les phases en extérieur ou en intérieur, les graphismes sont assez réussis et agréables. Le jeu exploite bien la Megadrive et nous offre des détails assez fins. Le monde proposé est varié et le rendu est assez réaliste, ceci facilite l'immersion du joueur et donne envie de découvrir l'univers de fond en comble. Du côté des donjons, on regrettera que la fenêtre principale soit minuscule ainsi que les trop grandes ressemblances entre ceux-ci (plusieurs donjons ont les mêmes décors mais avec des couleurs différentes). Passé ces points, les ennemis rencontrés dans les donjons sont réussis et de beaux artworks apparaîtront lors des rencontres cruciales.
Dungeons & Dragons: Warriors of the Eternal Sun
Dungeons & Dragons: Warriors of the Eternal Sun
Dungeons & Dragons: Warriors of the Eternal Sun

Une ambiance sonore assez inégale

Les musiques sont plutôt agréables et certaines d'entre elles sont carrément excellentes. Les sonorités utilisées sont assez basiques mais les compositions sont assez diversifiées et collent bien à l'univers. De plus, l'alternance régulière des musiques lors des changements de zones font que l'ambiance sonore est au finale un autre bon point du jeu.
Du côté des bruitages, c'est carrément la catastrophe. En plus d'être mauvais, ils sont désagréables car assez forts et stridents. C'est là que l'on se dit que l'option qui coupe la musique aurait plutôt du permettre de désactiver ces bruitages horripilants.
Passé inaperçu lors de sa sortie, Dungeons & Dragons: Warriors of the Eternal Sun possède pourtant suffisamment d'atouts pour que l'on s'y intéresse. Outre le monde assez restreint et une histoire originale mais manquant de profondeur, ce jeu vous permettra de vivre une expérience agréable issue du monde des jeux de rôle Donjons et Dragons. La possibilité de créer votre propre équipe, la liberté d'action ainsi que l'alternance des différents types de combats font que l'on accroche suffisamment à ce jeu pour ne pas voir défiler la vingtaine d'heures nécessaire pour en venir à bout.

25/08/2008
  • La possibilité de créer sa propre équipe
  • L'alternance des systèmes de combats
  • Une relative liberté
  • Des graphismes sympathiques
  • L'histoire est assez originale...
  • ...mais le monde est bien trop restreint
  • Les bruitages sont complètement ratés
  • La fenêtre principale dans les donjons est minuscule
  • Un combat final vraiment décevant
6

GRAPHICS 3.5/5
SOUND/MUSIC 3/5
STORY 2.5/5
LENGTH 2.5/5
GAMEPLAY 3/5
Dungeons & Dragons: Warriors of the Eternal Sun > Commentaires :

Dungeons & Dragons: Warriors of the Eternal Sun

6
7

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
13 commentaires
Yuri Hyuga

le 09/08/2010
Merci pour ces astuces et bon jeu Thib
Thib
le 01/06/2010
8
Ah que de souvenirs ce jeu, première fois que je l'ai fini j'avais 9/10 ans avec ma mère pas trop loin pour les problèmes de traduction. Assez bon jeu mais la fin laisse sur sa faim.
Moi qui pensait avoir tout trouvé ... tout sauf une grotte : celle des minotaures, merci pour cette solution qui m'a donné envie d'y rejouer.

A noter deux petites astuces supplémentaires non mentionnées il me semble :

-le gain de point de vie dépend de la constitution mais a aussi une composante aléatoire, la technique consiste donc à sauvegarder avant qu'un personnage monte de niveau et si le nombre de points de vie gagnés est trop faible recharger la sauvegarde pour repasser le niveau.

-toujours pour les points de vie une autre, dans la caverne du plateau de feu au second niveau ou troisième niveau il y a des monstres qui font perdre des niveaux, or la perte de points de vie est plus faible que le gain de point de vie lors d'un level up du coup on peut booster le nombre de points de vie en faisant volontairement perdre des niveaux à ses personnages, c'est comme sa que j'ai eu un guerrier proche des 100 HP

Sinon pour le reste la solution est complète encore merci
Yuri Hyuga

le 11/04/2009
Edité le 15/01/2010
Merci beaucoup Bill pour ton commentaire
Je suis vraiment content que tu aies trouvé et que tu utilises cette soluce, ça prouve qu'elle ne sert pas à rien
Bill
le 06/04/2009
10
Mon frere et moi avions acheté ce jeu en 93 j'etais hélas trop petit pour tout comprendre (j'avais a peine 11 ans) mais c'est vers mes 13 ans que j'ai fini ce jeu, en faisant des schema de donjons sur des papiers, il y a 13 ans de çà.... et je ne sais pas pourquoi j'ai me suis relancé dessus depuis 48h, à base de 5h par jour. Je m'en sors super bien car je me rapelle de pas mal de chose, j'étais un peu bloqué dans les donjons de feu lorsque je me suis dit, il doit bien avoir une soluce de ce jeu sur le net en 2009 !!, j'ai cherché puis cherché, j'ai fini par trouvé des video de WOTES sur Youtube avec des liens sur legendra, et c'est là que ..... je vois cette magnifique solution, mon dieu si j'avais eu ça en 1996, j'avais 13 et je comprenais rien a l'anglais.... Hélas aujourd'hui j'ai passé 6h dessus (sans avoir encore vu ta soluce) je me suis bien amusé mais j'ai un peu saturé, maintenant que j'ai des super plan pour le donjon du feu, je vais peut etre demain ou un autre moment, finir une deuxieme ce jeu de mon enfance.....
Merci pour cette soluce et bon jeu à tous
pitche
le 18/03/2009
8
bonsoir, je l'ai terminé à plusieurs reprises. Peut-être une dizaine de fois. Que de souvenirs
Un excellent jeu. Je crois qu'à la fin, il faut avoir "gardé" l'un ou l'autre équipement indispensable pour finir ou arriver à la fin - si j'ai bon souvenir, ça fait plus de 15 ans que j'y jouais. Avec mes prmières parties de jdr d'ADD2, que de souvenirs.

Un bon moyen pour se faire de l'XP -- pratiquer la tactique du groupe ivre, frapper de face, se tourner, le monstre est de profil, frapper, rebouger, le monstre de profil , bouger, etc. il est tjs de profil il ne vous touchera jamais.. et vous oui par contre/ Le monstre idéal pour se faire; zone de feu, vers la droite, haut. marcher sur la lave, (disposer des sorts adéquats), en haut à gauche. Groffe du géant de feu. chaque fois qu'on le tue, on sort et on revient il est là. "bug" qui vous est profitable.
Thierry

le 04/02/2009
Edité le 04/02/2009
6
Après avoir constitué votre équipe, vous partirez à la découverte d'un monde étrange, rouge-coloré. Votre mission est de trouver des alliés dans ce nouveau monde, ou bien votre royaume et sa culture périront. Un jeu qui se concentre sur la gestion et l'évolution de vos personnages sans oublier l'exploration de la carte. Malgré une fin très décevante, ce jeu n'est pas dénué d'intérêt.

snug
le 03/06/2008
Ce jeu possède pas mal de défauts. Une carte minuscule, une seule ville, peu d'équipement, et pratiquement pas de scénario ni de boss de fin. Néanmoins, on arrive quand même a le trouver bien grâce à son ambiance. Je me souvient parfaitement du dragon qui me poursuivait dans les couloir de l'une des grottes secrètes pendant que je me sauvais avec son trésor. Je vous conseille de prendre uniquement des guerriers car les magiciens sont faibles et leurs sorts s'épuisent très vite.
Zircka

le 28/05/2008
7
Un jeu vraiment sympathique, surtout si on le remet dans le contexte de l'époque où il n'y avait pas grand chose dans le genre. Seule petite déception effectivement, la taille de la carte qui frolait le scandale . Enfin je me plein de la map mais je me rends compte en lisant la soluce que je n'avais pas tout exploré . Dans tous les cas Yuri merci pour m'avoir permis de replonger dans mes souvenirs d'enfance !
Yuri Hyuga

le 04/05/2008
Edité le 27/05/2008
mardraum Tu as raison, je viens juste de le refaire et effectivement il est bien plus difficile que dans mes souvenirs d'enfance. J'ai réalisé une soluce complète du jeu, alors pour ce qui est de ton problème (en espérant que tu repasses par ici...) regarde l'aide sur le site ou pose ta question sur le forum pour que je puisse t'aider (d'un coté, vu la date de ton message, je ne sais si tu es encore bloqué )
Hayward

le 20/02/2008
6
Je garde de très bons souvenirs sur ce jeu même s'il n'a rien de vraiment marquant. En tout cas, il possède peu de lourds défauts à part peut-être qu'on aurait aimé un univers plus grand. C'est un RPG très méconnu mais qui est très réussi.
58 active users (0 member, 58 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Legal Mention
Webmaster : Medion