bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Pandora's Tower: Until I Return To Your Side > Galeries > Screenshots > Wii > 52 disponibles :

Pandora's Tower: Until I Return To Your Side

voir_aussi Arts wii

Screenshots Pandora's Tower: Until I Return To Your Side
Screenshots Pandora's Tower: Until I Return To Your Side
Screenshots Pandora's Tower: Until I Return To Your Side
Screenshots Pandora's Tower: Until I Return To Your Side
Screenshots Pandora's Tower: Until I Return To Your Side
Screenshots Pandora's Tower: Until I Return To Your Side
Screenshots Pandora's Tower: Until I Return To Your Side
Screenshots Pandora's Tower: Until I Return To Your Side
Screenshots Pandora's Tower: Until I Return To Your Side
Screenshots Pandora's Tower: Until I Return To Your Side
Screenshots Pandora's Tower: Until I Return To Your Side
Screenshots Pandora's Tower: Until I Return To Your Side
Screenshots Pandora's Tower: Until I Return To Your Side
Screenshots Pandora's Tower: Until I Return To Your Side
Screenshots Pandora's Tower: Until I Return To Your Side
Screenshots Pandora's Tower: Until I Return To Your Side
Screenshots Pandora's Tower: Until I Return To Your Side
Screenshots Pandora's Tower: Until I Return To Your Side
Screenshots Pandora's Tower: Until I Return To Your Side
Screenshots Pandora's Tower: Until I Return To Your Side
Pandora's Tower: Until I Return To Your Side > Commentaires :

Pandora's Tower: Until I Return To Your Side

7
7.5

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires eswiiu [0]
10 commentaires sur Wii
heavenly

le 15/09/2018
7
trés bon petit rpg sur wii. Scénario plutôt convenu mais bon gameplay et bonne direction artistique !
Pwyll

le 08/03/2015
8
Un excellent RPG de part son ambiance, bien glauque, ce qui change des JRPG un peu neuneu qu'on se tape.
Le timer est stressant mais donne tout son sens à l'univers et au gameplay. Je veux dire, dans la majorité des RPG on peut faire ce qu'on veut, les méchants vont gentiment t'attendre que tu as finis les 3500 quêtes annexes. Cela participe à l'ambiance qui devient de plus en plus pesante et malsaine.

Le fait d'obtenir plusieurs fins donne une replay value plus qu'intéressante au jeu. Pour le reste, graphiquement c'est irréprochable et le jeu n'accuse pas de ralentissements comme on pouvait le voir sur The Last Story.
cKei

le 21/12/2013
8_5
Le dernier jeu du trio d'A-RPG venant achever de façon magistrale la vie de la Wii est finalement paru chez nous, et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il est loin d'être anecdotique.

Beaucoup plus orienté action/aventure que les deux autres, Pandora's Tower repose avant tout sur ce qui en fait la particularité: Son gameplay d'une part, et son ambiance d'autre part.

Bien mis en valeur par une traduction française sans faille, le scénario sera distillé à intervalle régulier par le biais de cut-scenes et de textes à découvrir en explorant les donjons. Bien sûr, on pourra reprocher une narration trop légère, mais il faut bien comprendre que ce n'est pas ce qui prime ici. C'est surtout le lien se tissant petit à petit entre Aeron et Elena qui est au coeur du jeu, et il appartiendra au joueur d'entretenir cette flamme, dévorée petit à petit par la malédiction consumant la belle.

Cette malédiction se présente sous la forme d'un timer égrainant le temps restant avant la prochaine étape de transformation d'Elena en une bête immonde, que seule la consommation de chair de Maitre (i.e: les boss du jeu) est sensé pouvoir stopper.

Voilà donc Aeron parti gravir les treize tours comme autant de donjons, en quête de chair (plus exactement de coeurs) de bête qu'il arrachera encore palpitants avant de revenir le porter à sa dulcinée, pour que celle-ci les avale d'un air dégouté. Ces scènes donnent au titre une ambiance malsaine, glauque comme on n'en voit que très rarement dans un jeu du genre. Notez que pendant ce temps, les femmes (donc Elena) restent à la maison pour faire le ménage, la bouffe, s'occuper du jardin, ... Légèrement sexiste, ce qui explique probablement les crises de fureur irrépressibles qui amèneront Elena à saccager la demeure si vous tardez trop à revenir la couvrir de cadeaux.

Dans sa quête, Aeron devra bien souvent résoudre de petites énigmes pour évoluer dans les tours et accéder à la porte du maitre des lieux, qu'il devra au préalable ouvrir en la libérant des chaines disséminées dans le donjon.
Il pourra compter pour cela sur la chaine d'Okanos, un artéfact lui permettant à la fois d'agir sur les environnements (en s'en servant comme grappin, lasso, liane, etc) mais aussi directement en combat. Aeron a beau disposer d'armes conventionnelles, il devra bien souvent se servir de la chaine pour révéler les points faibles des ennemis ou les rendre moins belliqueux. Les possibilités sont sur ce points multiples, et font souvent appel au bon sens ou à la créativité du joueur. Une fois n'est pas coutume, la maniabilité à la wiimote est plus que recommandée, et se révèle très satisfaisante. Quelques problèmes peuvent toutefois apparaitre dans certains cas, notamment à cause du fait que la caméra ne peut être contrôlée directement par le joueur ce qui entraine quelques imprécisions. Rien de bien méchant.

Si le level design inspiré des tours donne un certain charme aux ballades, on regrettera tout de même une redondance des environnements et énigmes sur les tours 6 à 10. Mais ce sont surtout les affrontements contre les boss, titanesques (à la Shadow of the Colossus) qui se révéleront gratifiants une fois les mastodontes terrassés.

Loin d'être difficile, le soft offrira pour qui sait le savourer une bonne trentaine d'heures de jeu. Entre les améliorations d'armes, la fabrique d'équipements, la recherche d'archives explicatives du background, l'entretient de la jauge d'affection d'Elena et les cinq fins possibles à obtenir lors d'un new-game+ , la durée de vie est plus qu’honorable pour un jeu de ce style. Le jeu est de plus relativement beau compte tenu du support, assez irréprochable techniquement et porté par une bande son efficace à défaut d'être transcendante.
Ne passez donc pas à coté, ce jeu à l'ambiance unique et au gameplay léché vaut vraiment le détour.
RyleFury

le 26/08/2013
Edité le 27/08/2013
7_5
Pandora's Tower est un jeu intéressant sachant qu'il y a un léger challenge imposé par le temps. Un grand nombre d'action RPG de ce genre existe, mais j'ai trouvé celui-ci plus intéressant à jouer. Comme pas mal de jeux basés sur le temps, il faut une certaine concentration et organisation afin de ne pas se planter dans le jeu.

Pendant tout le jeu, il y a une forte interaction entre le personnage principal et une fille qu'il doit sauver. Il faudra renforcer leur affection afin d'obtenir une fin heureuse. Il faudra parcourir des tours pour la sauver d'un destin tragique. Cependant un chronomètre apparaît dès lors que vous rentrez dans un donjon et si vous attendez trop longtemps avant d'en ressortir et sans obtenir un certain objet, votre affection tombera. Sachant que cette affection est assez longue à monter, il y a plutôt intérêt à éviter ce genre de choses.

Ça reste un léger challenge car ça n'est pas aussi difficile à gérer que ça en a l'air, mais ça reste tout de même un concept sympa. L'ambiance est assez sympa et le background est bien fourni.

C'est donc un bon jeu au final mais il a quelques lacunes. La 2nd moitié des tours ressemble trop à la première, de plus le jeu n'est vraiment pas long. J'ai passé un bon moment dessus.
Kagura Shiro

le 04/08/2013
8
28 heures de jeu. Fin S.
++ Scénario et ambiance réussis
++ Gameplay original et bien fichu
++ Personnages attachants
+ Bande-son réussie
+ Background riche et fouillé (via des archives disséminées dans les donjons), au premier abord je ne pensais pas qu'on en saurait autant sur cet univers unique
+ Jeu équilibré


-- Level design sur la seconde moitié du jeu copié collé camouflé de la première partie. On retrouve les mêmes éléments eau, feu etc. et les mêmes mécaniques. Je m'attendais à une tour de glace, une tour électrique etc. Mais non...
- Caméra fixe parfois problématique
- Pourquoi avoir changé les noms des personnages? C'est un détail mais je ne comprends pas pourquoi (Celes & Ende).
- Doublage US vraiment pas terrible (lip synch loupée), pourquoi ne pas avoir proposé le doublage Jp comme Xenoblade?

Sidhe

le 18/09/2012
Edité le 18/09/2012
6
J'ai terminé Pandora's Tower il y a quelques jours.

Jeu qui m'a plu dans l'ensemble. La répétitivité ne m'a pas spécialement gêné. Vu la possibilité de crafter/trouver (rarement) un objet de téléportation, je regrette un peu que les donjons ne soient pas plus vastes et la durée avant la transformation un peu plus longue... J'ai trouvé qu'il manque cruellement de difficulté, hormis pour l'un ou l'autre maîtres (deux ou trois aux maximum, du moins pour moi).

Le background est sympa sans être des plus originaux. L'histoire l'est également, bien que la relation entre Aeron et Elena soit assez puérile. Le terme est un peu exagéré, mais vu la teneur de l'univers et la noirceur qui s'en dégage, j'ai été assez déçu par ce manque de maturité... Il y avait les ingrédients pour proposer du mélo-poético-épique à souhait, ce n'est pas le cas. Je n'irai pas jusqu'à dire que j'ai été insensible à la trame, mais elle n'a pas suscité de vives émotions en mon fort intérieur...

Je termine avec une dernière fausse note qui m'a dérangé, ça parlera sans doute à celles et ceux ayant terminé le jeu :

Lors de la fin "S", il y a énormément d'éléments clés du scénario qui sont révélés et j'ai trouvé grotesque que les scientifiques se rendent compte au dernier moment, avec étonnement, que l'ancêtre d'Aeron devant être sujette de l'expérience zéro est enceinte (visiblement en fin de grossesse puisque le nourrisson est sauvé) et nous gratifient d'un mélodrame niais en le découvrant et en essayant d'empêcher le début de l'expérimentation (trop tard évidemment...). Sans parler de la femme qui prie les dieux d'Eos avec son mari pour qu'ils aient un second enfant et qui va jouer les cobayes en sachant qu'elle est en cloque... Bref, j'ai trouvé ça bidon, mais c'est la seule chose qui fasse tache dans l'histoire (pour moi).

Point négatif concernant le NG+, qui est à mon sens, sans réel intérêt... Mis à part pour mettre la main sur les derniers ouvrages afin d’en apprendre d'avantage (très peu) sur l'univers du jeu, il ne sert strictement à rien. N'aimant pas les jeux aux cinquante fins différentes, ça ne m'a vraiment pas intéressé des masses de recommencer une partie, d'autant plus que ni les monstres, ni les maîtres ne voient leurs force et résistance augmentées... Tuer la plupart des boss en dix secondes chrono, ce n'est pas vraiment mon trip...


C'est loin d'être le jeu m'ayant le plus marqué, mais j'ai tout de même pris du plaisir en y jouant et c'est le principal !
Bahamut-Omega

le 14/06/2012
Edité le 14/06/2012
7
J'ai bien aimé son histoire, assez originale, même si l'histoire d'amour entre les 2 héros prend pas mal de place et est un peu saoulante. La mise en scène n'est pas folichone. Un peu de blabla, un donjon, un boss, et rebelote... tout le contraire de The Last Story où j'avais trouvé l'histoire peu originale, très prévisible mais bien rythmé et mise en scène.

Concernant le gameplay, les donjons chronométrés me rappelle Zelda Majora's Mask. Mais ça reste plus cool tout de même. Les donjons sont courts et truffés de raccourcis à débloquer (échelle à déplier, baricade à détruire,...). Bref faut vraiment le vouloir pour être hors temps.

Sinon les caméras fixes dans des salles exigus et le manque de précisions de la chaines sont les gros défauts du jeu, rendant les simples monstres bien plus redoutables que les boss, bien gros, dans une grande salle circulaire et où la caméra et fixée sur eux. La musique quand à elle est très réussite, mais vraiment peu diversifiées...

La durée de vie est assez courte lors d'une seule partie (25 heures en "prenant mon temps") mais il existe plusieurs fins, donc au final elle doit sûrement être honorable.

3,5/5 pour moi, comme The Last Story.
grikarfyn

le 14/06/2012
Edité le 14/06/2012
6
Pandora's Tower est un bon jeu, bien réalisé avec un background bien fichu et une ambiance parfaitement dans le ton. Orienté jeu "à gameplay", il nous propose un système de donjon qui n'est pas sans rappeler les mécaniques d'un Zelda, sauf qu'ici il faut savoir tout maîtriser dès le départ.

La partie dating simulation est assez ratée, même si elle a le mérite d'exister et le scénario est vraiment survolé. Non, l'intérêt du titre vient de la relation entre les deux protagonistes principaux et de leur romance injuste et repoussante. En effet, les auteurs n'hésitent pas un seul instant à montrer la pauvre Elena plonger dans l'horreur sous le regard (presque) impuissant de son homme. C'est juste dommage que le jeu ne trouve pas son équilibre entre une romance au ralenti et un gameplay sans arrêt sous pression, puisque Elena possède une jauge de "transformation" synonyme d'affreux destin. Cet artifice sera le principal responsable des aller-retour incessants qui ne permettent pas d'explorer les donjons à son rythme.

Malgré ces réserves, le jeu est purement orienté "gamer" en privilégiant le gameplay donc, et de ce côté c'est tout de même très convaincant. Un jeu à faire.
GreyEsper

le 26/05/2012
Edité le 26/05/2012
8
Pandora's Tower est une véritable surprise à tous les niveaux: il m'a impressionné tant il est original et bien foutu. Malgré les premières heures de jeu où on ne sait pas vraiment comment aborder le jeu, la suite de l'aventure n'en devient que meilleur.

Alors, par où commencer?
En jouant à Pandora, j'ai eu l'imrpession de jouer à un mix de 3 grandes sagas: The Legend of Zelda, Resdident Evil et Devil May Cry.
Les énigmes/donjons à la Zelda, l'ambiance/les monstres qui aurait pu venir de l'univers Devil May Cry et les quelques techniques empruntées à Resident Evil (inventaire, caméra fixe, documents à trouver un peu partout dans les tours, etc.), voilà ce qu'est Pandora's Tower. Et malgré tout ça, Pandora's Tower reste une expérience unique.

Pour ce qui est de l'histoire, elle est plutôt bien, j'avais entendu dire que le scénario du jeu n'était pas son point fort, mais je dois avouer qu'il est bien foutu et pas toujours simple à suivre, que du bon! L'OST par contre n'est pas des plus brillantes: pas beaucoup de musiques mais c'est justement ça qui donne ce côté glauque au jeu. Il y a quand même 2-3 pistes qui sont géniales! Pour ce qui est du gameplay, je ne m'attarderai pas dessus: il est bien foutu et c'est tout ce qu'il y a à savoir.

Mais voilà: il y a quand même une chose qui m'a dérangé à certains moments du jeu: certaines énigmes sont 'difficiles' à résoudre. Pas qu'elle ne soit pas évidente ou trop dur, mais parce que certaines éléments du décor qu'on doit utiliser pour résoudre l'énigme ne sont pas mis en évidence. Résultat: j'ai passé une demi-heure dans le dernier donjon a cherché comment ouvrir la porte du boss parce que je ne voyais pas clairement la pierre à laquelle je devais m'accrocher pour résoudre l'énigme.

Bref, Pandora's Tower est un bon jeu, une très bonne surprise même! Il propose une difficulté bien dosée, une histoire assez bonne, une ambiance terrible(!) et un gameplay novateur. Que du bon
Elincia

le 02/05/2012
Débat reporté sur le forum.
51 active users (0 member, 51 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Legal Mention
Webmaster : Medion