bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Oceanhorn: Monster of Uncharted Sea > Galeries > Screenshots > iOS > 45 disponibles :

Oceanhorn: Monster of Uncharted Sea

voir_aussi Screenshots pc Arts ios

Screenshots Oceanhorn: Monster of Uncharted Sea
Screenshots Oceanhorn: Monster of Uncharted Sea
Screenshots Oceanhorn: Monster of Uncharted Sea
Screenshots Oceanhorn: Monster of Uncharted Sea
Screenshots Oceanhorn: Monster of Uncharted Sea
Screenshots Oceanhorn: Monster of Uncharted Sea
Screenshots Oceanhorn: Monster of Uncharted Sea
Screenshots Oceanhorn: Monster of Uncharted Sea
Screenshots Oceanhorn: Monster of Uncharted Sea
Screenshots Oceanhorn: Monster of Uncharted Sea
Screenshots Oceanhorn: Monster of Uncharted Sea
Screenshots Oceanhorn: Monster of Uncharted Sea
Screenshots Oceanhorn: Monster of Uncharted Sea
Screenshots Oceanhorn: Monster of Uncharted Sea
Screenshots Oceanhorn: Monster of Uncharted Sea
Screenshots Oceanhorn: Monster of Uncharted Sea
Screenshots Oceanhorn: Monster of Uncharted Sea
Screenshots Oceanhorn: Monster of Uncharted Sea
Screenshots Oceanhorn: Monster of Uncharted Sea
Screenshots Oceanhorn: Monster of Uncharted Sea
Oceanhorn: Monster of Uncharted Sea > Commentaires :

Oceanhorn: Monster of Uncharted Sea

5.5
4.5

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye:


OK
voir aussi Commentaires ios [2] nxn [1] pc [1] play4 [0] psv [0] xboxone [1]
2 commentaires sur 32X
kolibri

le 17/12/2015
4
Un jeu -très- moyen, qui joue la carte de la copie iOS de Wind Waker. Le souci justement, c'est ces deux points-là. On est sur iOS et ça se sent, et même si le jeu n'est pas moche on sent que c'est un jeu codé à l'économie, les zones sont toutes petites et assez peu variées. Et, même si les trajets en bateau sont assez impressionnants, on reste quand même sur cette impression que le jeu aurait gagné à être sortie sur une console. L'autre problème donc, c'est que c'est une copie de Wind Waker. Et comme 99% des copies/hommages à des jeux cultes, on y perd énormément. Oceanhorn n'a ni le charisme, si l'univers d'un Zelda et encore moins le feeling aventure. Et, hormis une ou deux musiques sympathiques (on pouvais s'y attendre vu le cast sur ce point), l'expérience est plate, oubliable et sans profondeur.

En bref, un jeu d'aventure fast-food, qui se finit sans trop de souci mais qui ne laissera pas de souvenir particulier.
Riskbreaker

le 27/10/2014
5
Tu vois Oceanhorn, tu penses Wind Waker.
Tu penses Wind Waker, tu te dis que ça va forcément buter. Du coup, tu l'achètes hein, t'as rien d'autre à faire pendant la coupure du courant causée par le four de la mamie d'à côté.
Tu le lances. Et là, sensation bizarre, tu vois apparaître dans les premiers crédits, au tout début du jeu, Uematsu et Kenji Ito en tant que compositeurs. Tu te poses des questions, FORCEMENT ! Qu'est-ce qu'ils foutent ici ces deux là ?

On verra, mais dans tous les cas, ça commence bien. Du Zelda Wind Waker avec du Uematsu et Ito, ça sent bon le jeu qui va te réconcilier avec les iTrucs et autres AndroMachins tactiles qui puent.

Ahah, la blague...

Contrôles avec pad virtuel, un gros bouton pour basher et un plus petit pour utiliser l'objet secondaire. Ok, c'est Wind Waker version imprécise. Why not.
C'est joli, sans plus. Décors très « minecraftiens », des blocs partout qui se répètent (et les mêmes jusqu'à la fin du jeu tant qu'à faire hein), mais quelques effets de brillance (l'eau) qui te font croire que c'est joli. Bah en même temps, il y a beaucoup de couleurs, c'est tout de même sympa à regarder. L'animation l'est beaucoup moins par contre. Ils ont un peu zappé cet aspect, tant pis.
Bref, t'essaies d'avancer. La maniabilité est relativement correcte sur iPad, on a vu pire, largement.

Bon, c'est Zelda en copier/coller hein. Sans la magie de ce dernier, sans la vie qui en émane, sans la subtilité du gameplay, sans les mimiques sympas de Link, sans « Hey Listen ! » mais avec de la redondance en veux-tu en voilà, le temple du feu, de l'eau, les Zoras, les bombes, le bouclier miroir, les quarts de cœur et j'en passe.
Ca pue le plagiat. Un peu trop à mon goût. Surtout que bon... C'est un peu gonflant le jeu sur la longueur. Toutes les îles se ressemblent, les actions sont toujours les mêmes et les énigmes aussi faciles que sur Adibou 3+. Les premiers boss sont assez emmerdants parce qu'au tactile, forcément, c'est tendu de bouger vite. Mais avec un peu de persévérance, tu continues. En espérant voir Hyrule ou Ganondorf tant qu'à faire.
Oui mais non, t'as droit qu'à une pseudo île volante torchée en 30 min qui ressemblent à toutes les autres. Génial.

Et puis tu récupères Excalibur, tu vas péter la gueule à Oceanhorn, et t'as fini ce machin. 10H au compteur. Sans déconner...

Il n'y a pas d'âme dans ce jeu. C'est un foutu mix de ce qui a fait les heures de gloire de Zelda, il y a 20 ans. Oui 20 ans, quand il était en 2D le ptit Link. Sauf que là, en 3D, ça passe pas. Je crois qu'Ocarina of Time est passé par là, il y a... Hum 16 ans...
Ouais bon, on est sur mobile, tu pardonnes un peu plus, ça change du Candy Crush Saga qu'a installé ta copine ou de l'autre Terra Battle tout ripoux.
Mais c'est pas franchement bon. Il vaut ses 8€, clairement, car relativement ambicieux sur ce support (on croise rarement des titres de ce niveau), mais ça n'en fait pas un bon jeu vidéo.

Ah et au sujet de Uematsu et Ito, c'était une blague en fait. Ils ont composé à eux deux à peine 5 ou 6 pistes, le reste a été fait par Kalle Ylitalo. D'ailleurs, ce qui est drôle, c'est que les meilleures pistes sont d'elle (Sky Island pour ne citer qu'elle), et non des deux autres baltringues qui ont du être aux crédits simplement pour la fame... et pour vendre, bien sûr.
69 active users (0 member, 69 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2023 - Legal Mention
Webmaster : Medion